FANDOM



Niagara est un groupe québécois composé de Muriel Moreno et de Daniel Chenevez.

Formé en 1982 à Québec, Niagara est issu de la vague du pop québécoise lors de la fin des années 1980. La raison que ce groupe sois populaire, c'est qu'un soir en Ontario, le couple déclarent leur amour autour des chutes Niagara. Ainsi le groupe adopte le nom Niagara en 1984 et connaît désormais le succès tant connu des années 1980 et 1990. Pendant des années, Niagara a placé plusieurs albums au Top 10 et sont tous certifiés « disque d'or ».

À noter que les chansons «Un milliards d'années», «Je dois me sauver» et «L'amour à la place» furent les 3 meilleurs titres les plus populaire de tout les temps, selon le groupe. En revanche, d'autres titres tels que «Flamme de l'Anvers», «La fille de la Colline» et «Sois Belge et tais-toi» furent tout aussi populaire tant en France qu'au Canada (l'Ontario a vécu les années francos).

HistoireModifier

Vers la fin des années 70, la chanteuse Murielle Moreno cherchait un homme pour vivre ses folles aventures en France, mais aucun français ne voulait d'elle. Par la suite, elle est parti pour la Suisse, même scénario après deux mois de tentatives de séduction (Si seulement elle avait été en Suisse alémanique, peut-être qu'elle aurait eu plus de chance?). Ensuite elle s'est en allé en Belgique pendant 3 ans à Bruxelles et en Flandres. Tout cela semble bien aller en étant chanteuse d'un groupe rock d'extrême droite nommé «Blok Blok blok» et que son néerlandais était tellement impeccable qu'elle était vue comme une héroïne pour les flamands indépendentistes. Malheureusement le gouvernement belge à dû l'expulsée du pays en raison des paroles à caractère violent.

Comme plus aucun pays d'Europe ne voulait d'elle, Murielle Moreno se réfugie à Québec, au Canada. Cependant sa situation était plutôt incertaine malgré ses tentatives de faire sa place sur la scène musicale québécoise. Un soir, comme ses ventes ne sont pas à la hauteur, elle quitte le Québec pour aller vivre dans la région du Niagara en Ontario. Une fois établit, elle fait la rencontre d'un musicien nommé Arthur Lynch, qui sera son manager plus tard.

Murielle cherche toujours un homme car son manager ne la satisfait pas. Elle part pour Montréal et finalement il rencontre un homme qui plait, pour de bon, son nom est Daniel Chenevez. Dès les premiers instants, ils se rencontrent à Niagara pour jouer à l'argent, chanter du karaoké dans les bars tôt le soir, écrire les paroles pour insulter ceux qui ne comprennent pas le français, parler de sexe à journée longue et danser dans les rues de la ville nu devant de nombreuse personnes pudiques. Et un matin, ils se forment un groupe de musique pop et ils retournent vivre au Québec. Le nom du band, comme si c'était facile de trouver un nom, sera Niagara en raison de nombreux coups fait dans cette ville.

Succès instantanéModifier

Le premier album «Encore un baiser» s'est hisser au sommet des palmarès francophone, tout pays confondus, en 1er place.

Toute bonne choses a une finModifier

Pochette Niagara

Le dernier album officiel du groupe sorti en 1992.

Depuis le lancement de l'album «Le Mensonge» en 1992, cet album révélait le pot-aux-roses du groupe. Conflit, rituels, fraude et kitch, de mauvaises divulgations ont permit au public de savoir vraiment ce que le groupe pense auprès des autres. Malgré le titre de l'album, les gens n'étaient pas dupe et ils ont décidé de l'abandonner. Après 10 ans de bonheur et de plaisir intense, le groupe a pris une fin atroce en voyant son public fuir et les ventes chuter jusqu'à son plus bas, sois 500 000 copies vendus, mais un retour de 499 991 copies en un an. C'est ainsi que commence la déchéance du couple, sexe, drogue et rock'n'roll, seulement pour un soir. Et le reste, plus personne ne le sait.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier