Ni fait ni à faire

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« j'y ai même pas fait son affaire à cette pute »
~ Dominique Strauss-Khan à propos de plein de putes

[modifier] Étymologie/Scientologie, & Ethylopathie de l'expression

[modifier] Encéphalopathie

« Prion pour nos sœurs. »
~ La vache

[modifier] Le reste

Tombe titi.png

La célèbre tombe de Titi, prise en photo lors de l'invention du sus-dit appareil. On notera que la tombe porte comme par hasard le n°52, comme la zone du même nom.

L'origine de l'expression est assez claire et ne fait plus l'objet de débat d'experts si ce n'est d'un seul expert qui est par ailleurs l'auteur de cet article.

Donc nous prendrons donc pour acquis que le terme est apparu lors de la XIème dynastie égyptienne. Le lecteur perspicace notera la numérotation romaine de dynasties arabes. Ne me demandez pas pourquoi, car sinon je me ferais une obligation de ne pas vous l'expliquer. Ben pourquoi ? Voilà trop tard, je refuse, et c'est vous qui l'aurez bien voulu.

Mais donc, c'est a cette époque qu'en Égypte sont apparus les premiers pilleurs de tombes recensés par la police lorsqu'elle n'avait pas de coup d'état en vue, ou de manifestation pour et contre à réprimer dans le Sang. Qui étaient sombres et poussiéreux et secs, comme les tombes qu'ils pillaient en quête si possible de fabuleuses richesses, ou au pire de quelques chaouabtis pour bosser a leur place. Et vous pouvez reprendre au but de la phrase ainsi que votre souffle si jamais vous l'avez prononcée à voix haute, ce qui est stupide.

Voilà-t-il donc pas que l'un de nos pilleurs de tombe - appelons-le Maurice car son nom est autrement imprononçable, ou à minima peu adapté à l'alphabet occidental issu de la conspiration judéo-maçonnique bien connue, que l'on pourrait succinctement résumer en ASCII.

Donc Gérard qui souffrait d'une maladie professionnelle courante chez les pilleurs de tombe de l'époque, à l'instar du rhume des foins chez les samianteurs de centrales nucléaires bordant les côtes nippones. Bref, Eugène souffrait d'une forme aiguë d'allergie à la poussière et n'avait pas non plus de complémentaire santé.

Donc le pauvre Anathagor passait son temps a éternuer et se moucher, ce qui n'est pas pratique lorsque le seul bout de tissu disponible était destiné à couvrir son Sexe, par ailleurs et effectivement abominable à contempler pour la gente féminine, masculine ou hermaphrodite. Donc Marcel qui était quand même souple passait la moitié de son temps plié en deux a évacuer un trop-plein nasal humide et gluant inédit au milieu du sert directement dans son cache-misère, l'autre moitié de son temps à concurrencer un nain connu qui, a l'instar de ses six collègues pillait des mines de diamant, c'est moins con qu'une tombe, mais qui avait la goutte au nez tout en chantant des complaintes nazies en rentrant du boulot. Vulgaire plagiat de Walt sur l'histoire d'Alfred, si vous voulez mon avis (mais tord-boyau à fait pire par derrière, l'enculé qui passe partout et tout ça avec le vieux fourré des grosses têtes, bref plein de nains béciles) Et la troisième mi-temps à se taper des demis/putes quand il était en fonds.

Toujours est-il que s'étant égaré dans un tunnel de Taupe géante du sert sub-saharien, Amédée tombu inopinementalement sur la tombe de la célèbre Simone - appelons là Néfertiti pour l'occasion.

Simone-avant-après.jpg

Simone (appelons-là Nefertiti pour l'occasion), avant et après momification. C'est saisissant tellement elle est bien conservée. On comprends mieux l'intérêt des Nécrophiles.

NeferTiti.jpg

Syvestre tombant sur Nefer-Titi. On pourra remarquer qu'il n'a pas encore une paille dans le nez

Du fait d'une loi énoncée par un certain Newton qui en faisait des tonnes à propos de la tension des ressorts en l'attente de l'invention de l'élastique, et qui passait son temps rien qu'à dormir sous un pommier aux fruits blets lorsqu'il ne jouait pas au cerf-volant (espèce malheureusement disparue) avec une clé de 12 et le petit dernier de sa fratrie nommé Benjamin de ce fait ou pas par temps d'orage, eau, sespoir. Bref. Les lacets des tongs d'Abel se prirent dans son pagne alors même qu'il tentait de se moucher, et il chut dans une crevasse qui elle aussi se trouvait fort aise et tout aussi inéponémentalement sur place. C'est con. Mais c'est « 'l"instant » magique initiateur d'une magnifique aventure dont nous palpitons tous d'anticipation infondée à coudre. Sinon, on peut se blesser.
Terrain allergique.jpg

Exemple concret de terrain allergique pour qui souffre du rhube des foins. Brrrr. Ça vous glace le sang une telle solation. Comme dirait Dracula qui s'y connaissait un peu.

Ainsi et fort heureusement la chute de Thierry fut directement amortie par la momie de Simone - appelons-là Néfertiti pour l'occasion- dont le nécrophage avait été ouvert par un sarkophile, et qui avait oublié de refermer la porte (ce qui explique en partie les difficultés financières actuelles de l'UMP, mais pas que). N'ayant ôté qu'une ou deux bandelettes stratégiques où figurait la date de péremption, ce méfait abject aurait pu faire croire que la momie était encore consommable. Queue n'ont pas. Comme la suite coronaire et donc palpitante le signifiera aux incroyants. Ou à minima aux agneaux-sticks.


Alice s’écrasa donc dans un terrain allergique d'un point de vue de la prison de la santé, qu'il avait, rappelons-le, faiblarde.


Et logiquement éternua, afin d'obtenir une meilleure homogénéité de la suspension aérienne de la poussière générée à l'occasion d'un choc non relativiste pourtant, du point de vue de la mécanique de Kant. (dite Kantique, comme pour les chants de Noël)

Logiquement, l'expiration soudaine de l'air pulmonal se traduisit dans les femto-seconde suivantes par une inspiration équivalente au volume placé par la douche d’Archimède qui faisait du veloppement durable, car le bain c'est pas bien.

Et là, je vous le donne en mille ? Je vous le donne en cent ? Allez, je vous le donne gratuit, mais faut acheter le petit napperon en dentelle brodée quand même. Bref, Jérôme eu l'illumination éclairante de la vraie foi, contemplant le serpent sacré archimboldo dont les mamelles vivipares donnent le lait dont on fait des bloody-mary sans jus de tomate.

Certes, en tant qu'athée pur jus pillant de la tombe sacrée, François ne le savait pas. Mais la nature faisant bien les choses, cela provoqua en lui un changement physiologique qui lui permit de se moucher sans se pencher. De s'apercevoir aussi qu'il n'avait plus de cloison nasale, et plus de rhume, ce qui ne l'empêcha pour autant pas de continuer ses marches rapport à sa maladie professionnelle auprès de la sécurité sociale.

Jean-Christophe, bien que stupide était aussi cupide. D'où le fait qu'il avait un métier, comme tout travailleur honnête. Il se fit aussitôt une excellente idée du potentiel monétaire de l'absorption par voie nasale de la poussière de momie, et se lança derechef dans l'aspiration sans sac pour des questions d'hygiène et la revente directe puis par réseau salarié de poudre de momie, tout en conservant la moitié pour son usage personnel et les discussions avec la police.

En attendant, il vécut riche, sans enfants ni cloison nasale, et la devise de son commerce était « Tu veux renifler Néfertiti, c'est de la bonne », ce qui, maladroitement interprété par son réseau pyramidal (évidemment) de vente avait fini en « Sniffer Neffer ?»

D’où l'origine de l'expression « c'est ni fait ni à faire » par un traducteur hiéroglyphe-français non expérimenté et sous acide gras saturé aux alpha (avec un f) oméga 11 bêta-bloquants.

Jolie histoire qui se termine bien qui finit bien pour commencer. D'ailleurs ils ne vécurent plus très longtemps après leur mort.

Mais venons en à l'application pratique et quotidienne de la l'expression objet de notre prose gnosique.

[modifier] Utilisation de l'expression

[modifier] Utilisation dans un milieu professionnel

Milieu Profesionnel.jpg

La croix rouge indique très précisément le milieu de Professionnel.

Synthèse Vitamine D.jpg

Cycle complet de synthèse de la vitamine D. A prendre ici comme purement illustratif du propos.

Lorsque votre patron vous jette en travers de la figure votre production de la semaine dernière (et fort heureusement, vous ne produisez probablement pas des rails de TGV) en hurlant « c'est ni fait, ni à faire ! » vous pourriez éprouver une légère inquiétude du fait qu'un léger mécontentement la bite et semblerait poindre tout à la fois. Que nenni, la hyène n'hennit pas, elle urine sur un poteau télégraphique tout en bouffant le cadavre faisandé de l'auteur. C'est la pieuvre, car le télégraphe n'existe plus ? Enfin c'est juste la preuve que votre travail n'était pas requis. Faites alors prévaloir le fait que, justement, vu que ce n'était pas à faire, et que d'ailleurs vous ne l'avez apparemment pas fait, car la semaine dernière vous étiez d'ailleurs complètement occupé avec un fournisseur mais néanmoins ami d'origine houblonaise à synthétiser de la vitamine D à la terrasse du bistrot du coin, et qu'en ce sens vous avez donc parfaitement respecté les consignes de votre hiérarchie. Profitez-en pour demander une augmentation.

[modifier] Utilisation dans un milieu tropical

Chaud Humide.jpg

Exemple de milieu chaud et humide

Milieu tropical.jpg

Exemple de membres du milieu tropical "La famille", branche isolée de la Camorra, on notera qu'ils n'en foutent pas une ramée, bizarrement, ils n'ont pas l'air de mourir de faim. Nonobstant, cet exemple n'est ni fait, ni à faire.

Les milieux (raccourci communément admis dans la langue Française comme étant au milieu de quelque chose ou bien de nulle part) tropicaux sont chauds et humides, comme tout un tas d'image préconçues à caractère potentiellement pornographique ou l'inverse.

Néanmoins, le lecteur attentif et anthropologue de surcroît à ses heures pourra confirmer que le natif vivant dans un tel climat présente une passivité manifeste face au travail, passivité interrompue par quelques périodes de lascivité brèves mais soutenues qui expliquent les famines récurrentes liées à la surpopulation induite et la géo-climatologie du lieu.Nous pouvons par exemple citer l'ethnologue célèbre, David Vincent qui, à la recherche d'un raccourci que jamais il ne trouva (ou trouvu, il y a bat d'experts), raconte que le petit doigt en l'air d'une peuplade jusqu'ici ignorée et non reconnue par la communauté scientifique a pourtant. C'est dire, non ?

En t'attendant, lecteur, l'absence de motivation d'une certaine communauté tropicale en milieu subséquent quant à l'importance du travail, d'autant que le pulcotier est une espèce végétale éteinte permet d'indiquer avec une probabilité supérieure à 0K que la famine est directement liée au fait que travailler étant trop dur, et que voler c'est pas beau (surtout depuis l'extinction du cerf-volant), en résumé, planter des choucroutiers dans le sert pour nourrir sa famille souffrant d’agueusie n'est « Ni fait, ni à faire ».

Surtout depuis l'extinction de l'arbre à Saucisse au 9ème siècle avant son extinction, pourtant logiquement minéral complémentaire du choucroutier. Trop chaude, et en plus elle est bonne, je vous dis. Mais vos préférences sexuelles vous regardent de haut, elles. Pas moi. Pas du tout mon genre. Nikez qui vous voulez.

Choucroutier dans le désert.jpg

Exemple de choucroutier dans le sert: On notera l'infâme Pingouin chevauchant le sanglier de Mr Seguin, précédemment cité.


[modifier] Utilisation en milieu anisotrope

Milieu marseillais.jpg

Exemple typique du milieu marseillais. On notera au centre l'inscription "Mai" en verlan, qui fait référence a 1968, comme l'attestent les différentes dates autour. Sur la gauche (ou bizarrement la dextre en blasonnement), on note l'inscription en tibétain ནིྃཨེུ་ལ་པོལིཅེ་ཏ་རཅེ་དེ་བོུཕ༹ཕོ༹ན qui signifie précisément "ni fait ni à faire" en corse.

Pastix.jpg

La célèbre bouteille de pastix de Marseille, comme le savon, ne fait que du bien.

A noter que les deux termes « anisotrope », « anisotropique » et « anisotropical » sont tous les cinq considérés par la 9ème édition du dictionnaire de l'Académie Française comme équivalents. Ce en quoi l'auteur s'insurge. Mais comment combattre une assemblée d'immortels ? « En attendant la fin des temps », dira le lecteur toujours perspicace et attentif, mais potentiellement jà un peu fatigué.

Mais nonobstant. En milieu anisotrope, terme tiré de l'argot du grand-banditisme Marseillais qui a un peu tendance à tout exagérer depuis le trafic des blanches à tringler jusqu'à la vente de blanche à sniffer (je vous renvoie avec bonheur sur l'étymologie de l'expression et la relation avec la cloison nasale pour les adeptes du Cunnilingus intrusif et éternuesque) et notamment sa consommation de Pastis(tm).

Bref, dans ce contexte, l'espression prend tout son sens. Putain. Con. Cela de manière cocasse et totalement annexatoire à la monstration en cours représente aussi somme-toute une très élégante preuve du principe d'incertitude du chat de Mr Seguin qui criait aux ravages de l'alcool sur les routes glissantes et les platanes meurtriers. Ce paragraphe pourrait donc ainsi et en tant qu’œuvre quasi-consciente de l'encre sur la page montrer tout seul que « c'est ni fait, ni à faire ». Merdre (comme dirait la colle uhu dans Alfred Jarry) trop tard, car c'est fait.

Ensuite, pour contredire l'assemblée théoriquement immortelle composée de vieux qui clamsent les uns après les autres, le terme « anisotropique » serait plus pertinent, comme dans l'expression courante chez les jeunes de nos jours en langage SMS : « l'anisotropique du cancer du foie ». Par exemple, ma hiérarchie me considérant comme anisotrope là où je pense sérieusement que je suis aniso-pas-assez, mais j'aime bien aussi le whisky ou la bière. D'où bat. D'ailleurs, l'état français ne nous rebat-il pas les oreilles de slogans du type « Boire ou conduire, il faut faire des doigts à la Maréchaussée ». Si possible en gamme majeure, c'est plus joli aux oreilles de ceux dont les appendices mentionnés n'ont pas fini en collier lors de la der (des der, promis), et en tout cas cela reste officiellement une excuse acceptable vis-à-vis de votre hiérarchie dont le 7ème estomac de la vache que l'on nomme caillette permet la rumination ? C'est intolérable, c'est ni fait ni à faire.

Conclusion logique. Et je ne parle même pas du calmar géant qui est pourtant au cœur de la polémique. Au final, tout pend de la direction assistée où l'on regarde ou pas l'anisotropication sénile.

[modifier] Utilisation dans le milieu politique

Georges Marchais.jpg

On observe ici le scandale des marchés publics truqués: vous avez vu le prix du melon ?

« C'est un scandale Monsieur Barre »
~ Georges Marché à propos du prix du melon

Je ne reviendrai certainement pas sur cette affaire amplement discutée par ailleurs, mais, rendons grâce à la justice étasunienne, car d'après Dominique, ce n'a pas été pas fait, et comme Nafissatou a récupéré dans les $5M duction faite de la CSG, RDS, avocats, ..., ce n'est plus à faire, ou alors faut vraiment raquer. Et avoir envie d'y faire, en passant.

On remarquera quand même que de nombreuses "affaires" (comme par hasard) politiques qui vont du tournement sexuel à l'abus de marchés publics en passant par les scandales du financement occulte de la loge P2, bref, j'en passe, mais on en passe tous par là, non ? Donc, le disais-je tout à propos, la plupart de ces "affaires" finissent, "faute de faits" par un non-lieu. "Pas de faits, Pas d'affaire" qui rive naturellement de l'expression éponyme du titre.

[modifier] Utilisation n'importe quand de préférence à tout autre moment

Cela reste quand même la principale raison de subsistance de cette expression, qui rappelons-le remonte comme la petite bête. Je ne parle pas de ma hiérarchie, vous pouvez vous concentrer, oui ou merde ? Ah, OK. Donc, pour tirer la substantifique moelle de cet article, il y a deux choses que vous devez intégrer, ingérer, osmoser, neuroner, poil au ner, enfin quel que soit votre mode d'alimentation du yaourt bulgare considéré en tant qu'extension de votre cerveau reptilien. Pour la pensée supérieure, si tant est qu'elle existe, et bien,voilà. La première, et la seconde générale. Dans le sordre.

[modifier] Autres références quelconques, coïncidences bizarroïdes, et sujets d'amusements

[modifier] Classification des espèces

Effet niafer.png

On retrouve aussi à la page 681་de la "་Revue des cours et conférences, Volume 27" de 1926 un passage troublant faisant référence à l'"effet niafer". Etonnant, non ?

L'effet niafer trouve son origine dans la cryptozoologie qui seule permet de terminer au travers d'une hiérarchie de phylum les tendances paniques du serpent face à la tortue. D'où l'étiologie de l'expression.


[modifier] Au scrabble

NFNAF.jpg

L'expression "c'est ni fait ni à faire" rapporte 267 points au scrabble.

Seul le premier de cette belle brochette de vainqueur a su positionner l'expression sur une case compte triple, ce qui lui valut son surnom de Mot x3 et remporte donc ainsi une magnifique soupière en faïence arcopal. Comme les autres, d'ailleurs. A noter que Superman finit 3ème et en a chié de frustration dans son slip étanche.

[modifier] Dans le stockage d'électricité

Batterie Nickel-Fer.jpg

Coupe longitudinale d'une batterie Nickel-Fer agrandie d'un certain facteur

La batterie Nickel-Fer est un exemple d'application pratique de l'expression. En effet, devant la faible durée de vie des batteries Cadmium-Nickel (ou CdNi, ce qui est globalement imprononçable), le célèbre inventeur disait:
« Le CdNi, c'est de la merde. C'est ni fait, ni à faire »
~ Thomas Edison à propos des batteries Cadmium-Nickel
Ce qui lui donna immédiatement la solution : les batteries Nickel-Fer (ou NiFe). L'avantage étant que ça se prononce beaucoup mieux. (Prononcez Nifé)



Logolangue.png  Portail des langues


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia