Neuchâtel

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Neuenburg, étymologiquement "Nouveau château", est construit au bord du lac de Neuchâtel.

[modifier] Population

Les premiers Neuchâtelois appartenaient à la race néandertalienne qui occupa l'Europe occidentale entre 70'000 et 35'000 ans avant J.-C. Suivit l'empire de La Tène, avant la conquête romaine. Peu connu du grand public, cette période de l'histoire de Neuchâtel a donné son nom au mondialement connu musée du Laténium qui fait la fierté des habitants. Selon les archéologues, l'aristocratie laténienne ne fit cependant pas grand chose à part importer de vin méditérranéen pour se mettre des tôles, lassée qu'elle était de boire la piquette locale. Cette peuplade deviendra très vite romaine puis prussienne, suisse dès 1815 puis, depuis 1848, libre. Les Neuchâtelois sont réputés pour être lourds et peu modestes (ou tout simplement objectifs selon eux-mêmes). Le Neuchâtelois est reconnu pour son goût du pinot noir de Neuchâtel, en particulier lors de la Fête des Vendanges (où on lui sert en fait de l'Oeil de Perdrix) qui a lieu (souvent sous la pluie) le dernier week-end de septembre. Il apprécie également l'absinthe, les tripes et les filets de perche, le tout arrosé de pinot noir ou de vin blanc (pour les filets de perches) sauf quand il ne reste que de l'Oeil de Perdrix.

Tous les dimanches, les Neuchâtelois se retrouvent pour crier leur amour à leur équipe de football préférée : Neuchâtel Xamax. Ce club chargé d'histoire évolue dans le magnifique stade flambant neuf de la Maladière. Le Neuchâtelois aime admirer les prouesses du gardien de but Zuberbuehler, souvent responsable des buts adverses.

Les habitants du Haut du canton de Neuchâtel, souvent pauvres et ouvriers, organisent chaque 1er Mars une marche en raquettes dans la neige depuis leurs montagnes afin de pouvoir s'émerveiller devant la beauté sidérante de cette cité bénie des dieux. Jaloux devant tant de beauté, ces campagnards ont lancé, il y a bien des années, une légende qui parle de brouillard qui couvrirait cette magnifique ville et sa région pendant une partie de l'année. C'est certainement pour faire oublier que La Chaux de Fonds et Le Locle sont sous des montagnes de neige durant une grande partie de l'année. Cette légende est tellement ancrée dans leurs mœurs (légères, les mœurs, évidemment), qu'ils ont fini par y croire. Comme le Chaux-de-Fonnier ne quitte que rarement sa ville, surtout l'hiver, car il faut du courage pour déblayer sa voiture, il n'a que très rarement l'occasion de corriger cette fausse image.

D'ailleurs, le prochain défi de Mike Horn consistera à rallier Le Locle à La Chaux-de-Fonds en première hivernale !

Le Neuchâtelois aime se rappeler qu'il habite la capitale, mais oublie par contre de souligner le fait qu'il habite la deuxième ville du canton (numériquement parlant). Mais le nombre d'habitants ne fait pas la qualité. Genève, la ville la plus peuplée de Romandie, en est une preuve indéniable.

En hiver, pendant les week-ends de beau temps, l'habitant de Neuchâtel monte à la Vue-des-Alpes en voiture pour admirer la belle vue qu'offre ce col sur la mer de brouillard qui s'étend sur tout le Plateau jusqu'aux Préalpes.

[modifier] Le Château

C’est au VIe siècle, en trouvant un dictionnaire Latin-Burgonde tombé de la charrette d’un moine de passage, que les autochtones réalisent que le nom de leur lac, Novicastrensis lacus, signifie « lac du château neuf », monument qu’à leur grand embarras ils ne possèdent pas. Ils se mettent donc immédiatement au travail et entreprennent de discuter de la possibilité de construire un château. Après s’être félicités pendant une décennie que le lac ne s’appelait pas « lac du colosse de Rhodes », les délibérations commencent et cent cinquante ans plus tard, la première pierre est posée. Malheureusement, à peine l’ouvrage terminé — vers le début du VIIIe siècle — on décrète que le château n’a pas l’air assez neuf. En effet, les premiers étages construits ayant été incorrectement protégés, ils ont commencé à vieillir presque immédiatement, et malgré le toit flambant neuf, l’édifice a l’air vieux. Il est donc détruit et on entreprend d’en construire un nouveau, cette fois en pierre d’Hauterive, qui ne vieillit pas. Le monument est achevé au Xe siècle, et c’est à peu près à la même époque qu’on entreprend, sur cette bonne lancée, la construction de l’Église Bleue, successivement rebaptisée (et donc démolie et reconstruite) l’Église Mauve puis l’Église Rouge, et qui sera terminée en 1906.

[modifier] Climat

Connu pour son lac, peu de neuchâtelois ont déjà eu la chance d'en voir la rive opposée généralement perdue dans le stratus.

Concernant les montagnes, la température peut descendre dans les abysses de la fosse des Marrriannes durant la période hivernale, ce qui témoigne que le canton de Neuchâtel constitue une exception mondiale au global warming. Mais rassurez-vous, l'hiver ne dure pas toute l'année. D'ailleurs, les habitants des montagnes ont eu beaucoup de chance l'année dernière : l'été est tombé sur un week-end.

[modifier] Le Caddie de la ménagère

A Neuchâtel les gens sont pressés, généralement ils bouchonnent les routes de 18h00 à 19h00 (voire 16h00 avec les frontaliers), pour uniquement rentrer et regarder la TV.Ils disent ne pas aimer la TV et les français mais regardent 4 heures par jour TF1. Un phénomène se produit généralement à partir de 19h00: il n'y a plus un chat dans les rues. Cela ressemble d'ailleurs à une interdiction car à Neuchâtel, il existe 2 associations anti bruit. Donc Neuchâtel est ainsi faite, le jour on travaille, après on rentre regarder la TV et se coucher,le samedi on fonce dans les magasins, on bouscule tout le monde et on rentre regarder la TV. En plus les Neuchâtelois sont pauvres, ils gagnent 2000 francs de moins que dans les autres cantons mais paient 2 fois plus d'impôts, donc ils possèdent 4 fois moins de fric que les autres,alors ils arrosent cela bien gentiment à la maison. Récemment toutefois, les neuchâtelois ont voté pour l'instauration d'un salaire minimum, espérant ainsi rattrapper leur compatriotes en termes de revenu, et ne plus avoir honte de ne jamais pouvoir payer des verres à leurs amis au bistrot.

[modifier] Douaniers escrocs

Neuchâtel possède 2 douanes fixes. Une au Col des Roches et la seconde aux Verrières. Concernant les douaniers français; ils ne sont pas regardant, d’ailleurs ils sortent très rarement de leurs guérîtes. Les douaniers suisses, ils sont magnifiques, ils réservent une colonne pour les français ; qui eux traversent tout droit sans s’arrêter, et une seconde pour le Suisse, qu’ils se réservent de fouiller et surtout à bien entuber. Aux autres passages, la Suisse possèdent des douanes volantes, oui ils volent, leurs clients. Ils confondent des abats de porc et des abats de poulet et vous infligent par la même une amende salée. Si vous ne connaissez pas la loi vous l’avez dans le cul.

[modifier] Descente-graphie

Descente car démo ça veut dire test. Ou placebo graphie ou exemple graphie. En fait celui ou celle qui reçoit le courrier neuchâtelois peut en être témoin. En page 1, il y a les naissances et les décès dans le canton ; généralement 30 décès pour 10 naissances, d’où une différence de 20 chaque semaine. A Neuchâtel il y a 160000 habitants ; si on soustrait cette somme dans 150 ans il n’y aura plus de Neuchâtelois ; génial ! Ce message est destinée au dernier, vers 2150, en partant, comme de coutume, un petit coup de balai partout, merci.

[modifier] Économie

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Cet article à été rédigé par un bourgeois du bas du canton, qui visiblement ne connait pas la réalité des chiffres

Le bas a toujours été plus prospère que le haut. En hiver, c'est à dire de Septembre à Juin (pour entretenir la légende inventée par les Neuchâtelois), les paysans chassaient le loup, soignaient leur vaches et créaient de magnifiques pendules, bref des activités fortement prospères. Pendant ce temps sous le brouillard, Neuchâtel s'enrichissait grâce à des commerces fortement éthiques comme le marchandage d'esclave (d'où la place Pury). Cette tradition du commerce éthique et équitable se perpétue toujours en se recyclant dans la fabrication de cigarette.

Nuvola apps important.png
Faites attention !
La remarque du haut a été rédigé par un fauché du haut.


[modifier] Les familles consanguines

C’est un petit guide des familles consanguines dans le canton. Pour la femme vénale (amoureuse) ; n’hésitez pas leur mettre la bague aux doigts, ces familles sont remplies d’oseilles. Par contre, quant il s’agit de faire des enfants, préférez votre amant ; je dis cela ; c’est un cas d’urgence, il existe beaucoup de mazots de ce côté-là. Quant à l’homme ; démerdez-vous.

Les familles : De Pury, De Meuron, De Chambrier, Frey, Cavadini, De Salis, Du Peyrou, De Montmollin. Il existe également des "wanna be" tel les Marti et autres "m'as-tu vu dans ma voiture de sport" qui aiment à souligner que dans les bonnes familles, on ne pronce pas le "de".

[modifier] Géographie

Neuchâtel se trouve dans le canton de Neuchâtel, dans le district de Neuchâtel et au bord du lac de Neuchâtel en Suisse. La ville est entourée de vignes et d'eau. A Neuchâtel on monte ou on descend, c'est selon.

Neuneu.jpg

En mai fait ce qu'il te plaît... sous la pluie. Cette photo illustre la vue magnifique qu'offre le toit de la nouvelle banque Migros, à mi-chemin entre le le port et la Place Pury. C'est sur le parking, que vous pouvez apercevoir à gauche, que les forains viennent s'installer pendant la fête des vendanges.

[modifier] Langue

Le français est la langue principale, mais la langue du coin est plus utilisée... "Il faut que je passe la panosse sur les catelles." Le parler neuchâtelois est réputé pour être un meilleur français que celui de France.

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Ce paragraphe a été écrit par un Neuchâtelois de naissance, qui a donc les papilles gustatives fusillées par le blanc local depuis l’âge de dix-huit mois, puisqu’on lui en mettait dans le biberon parce que ça fait grandir.

C'est, dans tous les cas, le meilleur français parlé en Suisse (la seule concurrence étant réduite à celle du canton de Genève, qui est déjà français de toute façon ). D'ailleurs de nombreux jeunes Suisses allemands viennent tenter d'y apprendre la langue de Molière en même temps que l'amour du vrai vin (pas de la piquette valaisanne). Sans succès hélas (pour le français).

On ne peut parler du canton de Neuchâtel sans mentionner son accent mythique. Plus on monte dans les montagnes et plus certaines consonnes viennent à s'accrrrocher surrr les parrrois escarrrpéééées du Chasserrrraaall... Bref. Une image taboue résume un peu les accents dans ce canton. Le bas, ex-colonie aristocratique déchue qui s'est enrichie grâce à l'esclavagisme (à l'image de la famille de Pury, dont le digne représentant trône au milieu de la place du même nom), devenue bled bourgeois fauché qui prend malgré tout soin de ses pierres, cherche absolument à se démarquer de ses homologues ouvrières et pauvres que sont la Chaux-de-Fonds et la tristement connue Le Locle, ville communiste au demeurant, pour son côté accueillant inégalable en Suisse. Pour ce faire, elle tente de conserver maladroitement un accent le moins agricole possible.

[modifier] Politique

Le pouvoir politique dans le Canton de Neuchâtel est assuré par une majorité de gauche tentant de faire une politique de droite. La plupart des décisions prises sont mauvaises ou mégalomanes, pour preuve, des comptes déficitaires quasi abyssaux et permanents. Le président de cette joyeuse équipe s'appelle Jean Studer, également appelé le monolithe.

Mais au vu de l'explosion des commandes de montres, le déficit abyssal s'est transformé en bénéfice, chose que le gouvernement n'avait absolument pas prévu et calculé.

[modifier] Cindy

Cindy2.jpg

Femme de ménage en recherche d'emploi

Cindy, chanteuse et femme de ménage portugaise, comme Linda De Sousa d’ailleurs, voisine de palier et concierge du même immeuble par la même occasion. Elle vient de là ; quelle chance ils ont !

[modifier] Le péage de la Maladière

C’est un péage spécial ; il se situe à la sortie Maladière, vers le rond point. En règle général l’automobiliste ne voit rien, mais il y a toujours une voiture de police planquée derrière les fourrés. C’est un emplacement idéal, déjà il ne se situe pas très loin du poste, c’est pas comme La Brévine ou Lignières, à côté il y a le parc du port du Nid-du-Crô, le dernier parc zone blanche (devenu heureusement payant en mars 2010 grâce à la politique écologique) de la commune ; c’est pour cette bande d’hypocrites de politiciens ; ils n’aiment pas les voitures, veulent des sous sous avec des horodateurs, mais par contre ils adorent venir se parquer sur cette place. En règle général ils vous font souffler dans le ballon, si le test est positif, par chance l’hôpital Pourtalès se situe à 2 minutes ; vous n’avez pas le temps de désaouler qu’on vous plante une piqûre dans les fesses. Si vous n’avez pas bu, vous avez automatiquement oublié de mettre le clignotant au rond point ou moins loin, cette infraction, dites taxe communale, vous coûtera 100 francs.

[modifier] Fête de Vendanges

Degueuler.jpg

Non loin de là ... A la fête des vendanges j'y étais!

Grande beuverie régionale organisée par une bande de faux-vignerons. Si vous êtes présent, tentez de rencontrer l’un des organisateurs, vous tomberez sur un vrai courant d'air. Pour ce qui est de la ville, tentez la Place du Marché, citée au-dessus ou au-dessous, l’odeur du Bacalhau dans les stands portugais remonte jusqu’au fin fond de vos narines. Autrement c’est très simple la fête se compose d’une quantité énorme de stands ; première chose, vous vous enfilez une assiette de nourriture bien grasse dans un stand chinois, demandez même le reste d’huile au fond du Wok afin de bien tasser votre estomac, après commencez par boire du vin blanc, après, du vin rouge, continuez à la bière et finissez aux cocktails. Quand vous êtes plein, allez vomir au bord du lac et tentez de rentrer chez vous. Le lendemain, vous vous réveillez sur un banc public avec un abominable mal de caillou, là non, vous ne rentrez pas chez vous, vous retournez à la fête et remettez çà. Le week-end coûte environ 500 euros, mais rassurez vous ils sont expérimentés dans la manière de vous bouffer votre fric, les stands regorgent d’escrocs à même de vous piquer votre blé, le temps de vous saouler, vous commencez à être bien plein et vous entamez le refrain : Iou quou lè lè je suis bourré iou quou là là je ne rentre pas que le service d’ordre vient vous empoigner, il vous éjecte de la fête comme un malpropre et le dimanche matin vous vous réveillez à la Croix Bleue, en face d’un bigot vous proposant d’arrêter de boire et rentrer dans les ordres. L’adage de la Fête des vendanges : buvez mais ne vous saoulez point ; ha ha ha ! Le dimanche, c’est le jour des hypocrites, mais là; c’est parce qu’il y a la télé romande.

[modifier] La Place du Marché

Communément il y a le marché là. Cette place se situe juste à côté de la place Pury et juste au-dessous du musée De Meuron. Enfin tout le monde s’en fout je sais, je rappelle juste ; David De Pury et Maximilien De Meuron, deux commerçants et mécènes de la ville, enfin d’après Wiki, en réalité mécènes mais surtout négriers. Oui au Portugal, les deux hommes ont acheté des bateaux et ont suivi le cycle de la triangulation, mais évidement d’après l’histoire officielle, il n’ont pas pratiqué l’esclavagisme, d’ailleurs ils n’étaient sûrement pas au courant. (C’est comme le nazi en 45, qui affirme ne pas être au courant des camps.) En fait le trajet d’Afrique au Brésil, ils naviguaient à vide, un voyage inutile qui d’ailleurs, intéressa l’agence FUTLPLPLT, (Faut utiliser toutes les places libres pour le transport), basée à New York, celle-ci les interpella et leur fit comprendre qu’il était inutile de passer par l’Afrique pour se rendre au Brésil, puisque déjà ils partaient en Afrique à vide. Les bons conseils ont fait deux heureux car ils ont pu ainsi devenir immensément riches et ont pu s’offrir par la même, une place et un musée au cœur d’une joyeuse cité Suisse. En fait cette histoire n’a rien à voir avec la place du marché et je sais on s’en fout. Non la place du marché en réalité sert à tous les bœufs et à tous les bobos de la ville ; ils peuvent aller s’abreuver sur les terrasses et se montrer ainsi au reste du monde. Dès le printemps une faune bien de chez nous vient s’agglutiner sur le pavé et ces braves gens posent leurs nouvelles montres, bijoux, joujoux, gadgets, vêtements et lunettes de soleil au soleil. Extraordinaire !

Qu'avez-vous pensé de l'article "Neuchâtel" ?
 
62
 
134
 
134
 
27
 
29
 
11
 

Ce sondage a été créé le juin 29, 2007 09:51 et 397 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia