Nesquik

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Ne me faite pas croire que je dois avaler ça ??? »
~ Sacha Guitry à propos de son bol de Nesquik

[modifier] Invention

Le NESQUIK est la marque qui vous fait claquer des thunes dans un truc infâme dont vos morveux raffolent. Au goût très prononcé pour le sucré-sucré, ce breuvage magique fera monter le taux de glycémie de vos mioches et vous fera entrer dans une colère noire quand vous aurez constaté que vos jolies têtes blondes auront brûlé les rideaux sous l'influence d'un taux de sucre particulièrement élevé.

Cette boissons sous forme de poudre, (faut rajouter de la flotte ou du lait pour consommer) peut servir de substitut à la cocaïne pour les junkies sans blé.

[modifier] Le lapin NESQUIK

Il fallait la tronche d'un personnage attachant pour représenter la marque, les Grands Patrons avaient le choix :

Marc Dutroux ou un lapin avec une casquette.

Lapinfou.jpg

leur choix fut rapide (Marc Dutroux refusa et préféra signer une pub avec une célèbre marque de pelle.)

Mais tout comme Franklin, cette saleté de bestiole parle, marche, et porte une casquette. Tout le monde sait que les lapins sont les petites créature qui viennent se jeter sous vos roues la nuit quand vous rentrez un soir de fête complètement bourré. Notons aussi que les lapins passe leur temps a choper la myxomatose, et qu'ils sont la cible favorite des chasseurs.

[modifier] Céréale NESQUIK

Autant le dire tout de suite, ce qui est étrange avec les céréales NESQUIK, c'est que celles-ci ressemblent étrangement à de la merde de lapin La liste des consommateurs de ces céréales nous informera un peu plus sur le pouvoir corrosif de celles ci.

Les céréales NESQUIK sont utilisés dans la plupart des exterminations ou suicides collectifs des Témoins de Jéhovah.

Une expérience sur des singes a permis aux scientifiques de démontrer que le NESQUIK pouvait déclencher un cancer de l'utérus sur des personnes dépourvus de sexe féminin.

[modifier] Effets secondaires

Les effets secondaires du NESQUIK sont nombreux. Je ne vais pas faire une liste complète ça me prendrais trop de temps et puis j'ai pas que ça a Foutre... Enfin à part tuer les Insectes, votre belle-mère et puis filler la chiasse a vos gamins. Le NESQUIK peut aussi provoquer des crises d'épilepsie, de Folie et puis vous faire danser la tecktonik .

Par ailleurs le NESQUIK s'accomode très bien avec la bière,le whisky ou le calva. Du moins, vous pouvez toujours supprimer le NESQUIK pour apprécier le goût des boissons recommandés.

[modifier] Recette secrète

Le NESQUIK est composé a 80,001% de sucre le reste étant:


Cette chose ignoble que les gamins adorent tant, est fabriquée par l'armée américaine qui, pendant qu'elle ne tape pas sur les arabes en Irak, fabrique cette marchandise afin d'assouvir leur soif de mondialisation intense et ultra-libérale afin de mettre le monde a leur pieds.

L'auteur de ce texte est parti en cure de thalasso-thérapie en Auvergne

[modifier] Comment se débarrasser du NESQUIK ?

Si cette chose gâche votre vie, il n'y a pas 36 moyens pour la supprimer et préserver la race humaine (j'ai bien dit humaine ce qui exclus les Roux).

  • Convaincre des fanatiques musulmans que Quiky a insulté le prophète d'enculeur de mouche et que le lapin est de la famille du porc, qui est lui même de la famille de Jean-marie Le Pen.
  • Le vider discrètement dans les toilettes et attendre votre jolie plainte de la station d'épuration de votre ville ou commune.(La même que reçoit jean-louis Borloo quand il va prendre sa douche ).
  • Saupoudrer les stocks de NESQUIK sur la foule hysterique pendant un concert de Tokio Hotel. On n'est pas a un génocide près (un de plus ou un de moins, personne ne verra la différence) et puis vous rendrez fier service a l'humanité.

(Sauf les Roux bien sûr).

L'auteur de cet article a reçue des menaces directes (du droit) de chuck Norris


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia