Neil Young

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Neil Young est un bûcheron canadien devenu célèbre en ayant fait de la musique. Pas commun, n'est-ce pas? Sa particularité est d'avoir le physique du bûcheron moyen et une voix de femme. Il est devenu célèbre en plein pendant les années hippies. Cela vous étonne?
Neilyoung1.jpg

Si ça c'est pas du bûcheron authentique!

[modifier] Une vie taillée dans le bois

Neil Percival Young n'a aucune parenté avec les frères chasseurs de kangourous branchés sur secteur du même nom. Comme il est né il y a un cetain temps, il y en a des choses à dire.

[modifier] Enfance et jeunesse

Neil Young est né en 1945, alors que tous les bûcherons étaient réquisitionnés pour l'effort de guerre canadien. Abandonné, il fut retrouvé dans une forêt de l'Ontario par un groupe de trappeurs (environ 20 % de la population canadienne). Ne sachant qu'dn faire car sa peau était encore beaucoup trop tendre et fragile pour être tannée, ils offrirent l'enfant au campement voisin, occupé par un groupe de bûcherons (environ 50% de la population canadienne). Il y grandit, et il y reçut de nom de Neil Percival, en référence au fleuve d'Egypte (Nile en anglais, mais le bûcheron canadien moyen est peu doué en orthographe) et à la légende arthurienne, qui se passe en majeure partie dans une forêt. En grandissant, les bûcherons en manque de femme lui demanderont d'avoir une voix de femme, et de faire les tâches ménagères entre deux abbatage d'érable. COmme il aimait chanter en travaillant l'idée lui vint. il quitte le canada sur une pirogue faite par lui et file vers les USA, pays de Johnny Cash, de Bob Dylan, de Mickey Mouse et des fast-food.

[modifier] Les années 1960

Neil+younghippie.jpg

un bûcheron hippie? Cela ne fait guère sérieux!

Le fleuve et les divers canaux le mènent finalement à Los Angeles. Un coup de hache bol: on recrute des bûcherons dans le coin, il pourra se faire des sous, tant pis s'il est clandestin. Il arrive même à se tailler une Gibson Les Paul dans un tronc de séquoia. Un jour en calculant mal la chute d'un arbre il détruit la niche du chien de Stephen Stills. Après s'être foutu sur la gueule, ils décident de fonder un groupe. Il s'apellera Boeuf-à-l'eau Springfield pour une raison assez obscure. Le succès est au rendez-vous avec quelques albums bien ficelés (voir discographie) mais le problème c'est qu'un jour Neil Young, bourré, confondit le batteur Dewey Martin avec une espèce de châtaigner rare dont le bois est très apprécié. Par contre le coup de hache dans le buffet, le batteur ne l'apprécia pas. Ce fut la fin du groupe. Tant pis, Neil tente sa chance en solo, avec un album qu'il appelle comme lui. Son copain Stephen Stills l'invite à faire un disque avec son nouveau groupe, qui s'apelle Crosby Stills and Nash. Cela formera un supergroupe d'enfer, ils l'apelleront, devinez? Crosby Stills Nash and Young (et ils ont tous des voix de femmes dans le lot). Pas très inspiré tout ça, alors on abrègera en CSNY prononcer "keusseuni" En plus Neil Young s'invitera au festival de Woodstock, non par pour un tremplin à sa carrière, mais parce que un festival nommé littéralement "réserve de bois" ne pouvait qu'attirer un bûcheron comme lui. Il en profita dans la foulée pour faire un disque avec le chef indien Crazy Horse, qui deivendra un compagnon fidèle, voire pot de colle.

[modifier] Années 1970

Notre bûcheon à la voix de femme se taille une route vers le succès, et abat chaque obstacle comme un vulgaire bouleau. Il continue sa route en solo en faisant des albums à succès, parce que, se dit-il, c'est un bon moyen pour ubn musicien d'avoir du succès. C'est notemmant le cas de l'album Harvey, contenant les titres "A man needs a whore", "Valhallabama"; "Old Dumb", "The axe and the notch done", ou encore "Heart of wood", qui lui assure un succès certains. Mais les albums à succès ne comble pas Neil Young car sa forêt natale lui manque. Il voudrait redevenir bûcheron, mais a complètement perdu la main. Il commence à se droguer. Un jour, alors qu'il s'acharnait sur un hêtre, la lame de sa hache se détacha du manche et failli atterir dans la gueule de mon amie Emmylou Harris. Le fait est qu'elle avait commencé à rouiller, ce qui lui inspira la nom d'un fameux album live: Rust never sleeps, avec son vieil ami le chef indien Crazy Horse. Malin ça!

[modifier] Les années terribles

Neilyounghache.jpg

Voilà qu'il confond sa guitare avec sa hache! Terribles, ces années...

Dans l'enfer de la drogue, Neil ne sait plus à quel bois se vouer. Dans les années 80, complètement dépendant à la sciure d'épicea qu'il sniffe par dizaines de grammes chaque jour, finissant systématiquement dernier aux concours de trontzariak, il produisit des albums de médiocre qualité. Lassé, il partira s'exiler dans une forêt Ouzbek pour réapprendre à vivre. En rentrant de cette forêt, il voulut devenir un rebelle. il donna une conférence de presse dans laquelle il brandit sa hache et déclara: "Z'allez voir de quel bois je me chauffe!". Eh bin...

[modifier] La suite

En fait il voulut devenir uine idole des djeun's, lesquels étaient tous fans de Nirvana. Alors il voulut devenir une icône grunge aussi. les cheveux gras, il les avait déjà. Après un détour par un nouvel album de type country, Harvey's Bum, il décidé de faire du grunge avec Pearl Jam. Il sacrifia plusieurs fois sa guitare sur scène à grands coups de hache. Pas très malin, mais il revient au succès, alros bon que vouloir de mieux.

[modifier] Depuis

Neil Young ne l'est plus vraiment, il est vieux. Mais il continue ses tournées, ses concours de Trontzariak, et ses albums, parfois avec son inséparable ami le chef Crazy Horse. ca tourne, bien pour lui.

Neilyoungdécoife.jpg

Wow, ça décoiffe!

[modifier] LA folle histoire de Crazy Horse

Il s'est depuis peu remis avec son groupe de péquenauds appelé Crazy Horse en hommage à tous ces chevaux victimes de la Vache folle. Ce groupe n'a toujours pas changé de batteur pour garder le coté bucheron . la boucle est bouclée .

[modifier] Discographie

Note les dates de chaque album sont à déterminer par dendrochronologie.

[modifier] Boeuf-à-l'eau Springfield

  • Boeuf-à-l'eau Springfield
  • Boeuf-à-l'eau Springfield again!
  • Last Boeuf-à-l'eau Springfield around

[modifier] CSNY

  • Deja Ouï
  • 4.652 way street
  • Canadian Nightmare
  • Looking for Bill Ward

[modifier] Solo

  • Neil Young
  • Everybody knows this forrest is shit (avec le chef Crazy Horse)
  • After the maple rush
  • Harvey
  • Timber fades away (live)
  • On the beech
  • Tonight's the trontazriak night
  • Sumo (avec le chef Crazy Horse)
  • American trees and trunks
  • Comes a trunk
  • Rust never goes to bed (live avec le chef Crazy Horse)
  • Owls and Doves
  • E-N-G-I-N-E (avec le chef Crazy Horse)
  • Transsexual
  • Everybody's Choppin'
  • Old Saws
  • Chopping on water
  • Knife (avec le chef Crazy Horse)
  • This trunk's for you
  • Free Don
  • Ragged connerie (avec le chef Crazy Horse)
  • Harvey's bum
  • Chops with angels
  • Mirror testicle avec Pearl Jam
  • Broken axe (avec le chef Crazy Horse)
  • Maple and oak
  • Are you passionate by lumbering?
  • Fringale (avec le chef Crazy Horse)
  • Forrest wind
  • Living with worms
  • Ebony Dreams II
  • Axe in the road
  • La noix

[modifier] Autres


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia