Mylène Farmer

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Lapin-ouvert.jpg

Malgré tous nos efforts, le contenu (textes, images, sons, odeur, goût) de cet article peut heurter violemment la sensibilité de certaines personnes mal intentionnées. Il est conseillé de les écarter de l'écran manu militari, voire de leur botter les fesses pour avoir essayé de zyeuter un article chaud du slip pour eux.

La vilaine Fermière est une aristocrate québecoise célèbre pour ses émissions d'ultra-sons ! Record-woman a tous les niveaux:

  • ventes de disques phénoménales
  • concerts pharaoniques
  • fans gothiques play-mobiles

et la première femme à s'être fait greffer des cordes vocales de chauve-souris (d'où les ultra-sons) Diva très lunatique revendiquant un jour son statut de libertine puis le surlendemain qu'elle est un garçon... Bref, une femme de goût (la jolie Bill de Tokio Hotel s'est même inspiré de Mylène pour sa coupe) qui arrive même à rendre populaire le port de chaussettes en coton au dessus de sandales à talons-aiguille.


Un sérieux Problème de définition

Mylène Farmer est une des rares personnalités à poser autant de problèmes au niveau même de sa définition. Artiste française ayant vendu le plus de disques en France, petite catin et fière de l’être, sorcière ayant lié par pacte son âme à Satan, sublime divinité païenne et immortelle, expression incarnée du mal-être et de la misère humaine, tout le monde a son avis sur Mylène, et si tout le monde a tort, tout le monde a aussi plus ou moins raison. Alors qu’en est-il vraiment ? On va pas trop se prendre la tête, on va voir son parcours, et comme quoi que vous en pensiez vous aurez raison, vous pourrez vous faire votre avis, et à la fin on se donnera tous la main et on fera une grande ronde de l’amitié, sous le signe de la bonne humeur, en écoutant une musique fraternelle genre « fuck them all ».

Biographie succincte de l’artiste

Une enfance exceptionnelle

Mylène ne s’est pas toujours appelée ainsi. Elle s’appelait à l’origine Mylène Oleson. Ce n’est que plus tard, puisque si elle s’était appelée autrement les gens qui aimaient Mylène Farmer ne l’auraient pas reconnue, qu’elle changera de nom, en souvenir de son enfance. En effet, Mylène est née dans la grange d’une petite maison dans la prairie, d’une relation adultère entre Charles Ingalls et Harriet Oleson. Si aujourd’hui Mylène chante dans ses chansons la bonne humeur et la joie de vivre, ce n’est qu’une revanche sur son enfance, qu’elle eut très malheureuse. En effet, Charles, son père, refusa de la reconnaître, forcément puisqu’il l’avait eue avec la vieille mégère d’épicière du coin. Cette dernière, l’ayant sur les bras, essaya d’abord plusieurs fois de la perdre, mais la petite Mylène, ayant promis à la Sainte Vierge de le rester toute sa vie à son tour si elle réussissait à retrouver son chemin, revenait toujours, tel le chien fidèle mais con qui revient vers son maître qui l’a battu. Harriet Oleson décida donc de la pousser à partir en lui infligeant les sévices les plus atroces qui soient, coups de ceinture sans ceinture, l’ayant remplacé par du fil barbelé, obligation d’aller casser la glace, l’hiver, pour aller se laver dans la rivière, obligation de rester veiller jusqu’en deuxième partie de soirée pour regarder Julien Courbet, et autres traitements inhumains qui n’alertèrent pas la DDASS à l’époque, parce que Harriet faisait tout ça en cachette, alors qu’elle mettait en avant sa peste de fille, Nelly, sur le devant de la scène, pour qu’on croie que tout allait bien. La légende raconte que Mylène acquit sa voix si particulière à force de hurler de douleur, les jours où Harriet était en forme et se défoulait sur la petite. La petite Mylène était très contrariée d’être battue tous les jours, d’être l’esclave d’une famille qu’elle n’aimait pas plus que ça, et aussi de dormir dans la cave, dans le noir et la saleté. C’est de cette époque-là que vient sa peau blanchâtre de cire, à force de ne plus voir le soleil et d’être couverte de bleus.

Adolescence et suite de cette douloureuse maladie

Un jour qu’on l’avait jetée en guenilles dans la neige, à l’âge de 12 ans, elle se fit enlever dieu sait pourquoi par un homme nommé Laurent Broutonnat dit Lolo le lave à beau. Mylène quitta la contrée et on ne la revit plus pendant de longues années. Aujourd’hui, Mylène s’appelle Farmer, en souvenir, comme nous le disions, de sa naissance dans une ferme. Elle est aujourd’hui une femme épanouie, souriante et radieuse, et ça quand même grâce à son ravisseur, Lolo comme elle l’appelle affectueusement, qui l’arracha à une série télé qu’on peut qualifier « de merde » maintenant qu’on a vu 20 fois chaque épisode.

L'incompréhensible début d'un succès

Lorsque sous la menace de Laurent Boutonnat, elle sort son premier tube, Popa a toujours raison, en 1984, les gens sont heureux de voir qui est enfin cette Mylène Farmer qu’ils attendaient tous, véritable Messie, et cette fois-ci le « e » final se justifie, car contrairement à ce qu’elle prétendra plus tard, Mylène est une femme.

L'encore plus incompréhensible longévité d'un succès

Elle enchaîne à partir de cette époque les succès, les clips et les disques d’or, et fera même un film que seuls ses fans les plus inconditionnels auront pu regarder jusqu’au bout. Elle fait aujourd’hui plein de disques, de concerts, des clips nan mais faut voir ça c’est des trucs de fous, et en dehors de ses heures de bureau, du shopping, de la couture, de la sorcellerie, de la menuiserie et du karting, elle s’éclate vraiment la Mylène. En voilà une qui a réussi.

Image publique et stratégie de communication

A ses débuts, Mylène est plutôt en avant dans les médias, partout présente sur les plateaux télé, alors ravissante avec son maquillage d’anorexique névrosée, mais après une rapide aventure qui se termina mal avec Patrick de Carolis, elle décide, par revanche, de tourner le dos à son image publique et de se faire beaucoup plus discrète. Mais elle a bien compris qu’à l’image du sexe, le mystère fait vendre. Alors hop, moins elle va chez Ruquier, Fogiel et autres Drucker, et plus elle est mystérieuse, donc plus elle vend. Futée, la Mylène.


Mylène, l'artiste, le personnage

L'"art" en lui-même

Mylène est avant tout une chanteuse. Ne discutons pas, elle n’est pas écrivain, pas dessinatrice, presque pas actrice, pas danseuse, pas sculpteuse, pas peintre, il lui reste donc le titre de chanteuse, c’est du moins ce qui se rapproche le plus de son activité. Activité qu’il est cependant difficile de cerner avec précision. Voici trois éléments caractéristiques, pour nous aider à mieux comprendre de quoi il s’agit :

  • Une expression du visage toujours figée par la stupeur, maquillée avec rage et effroi ;
  • Une longue plainte douloureuse suraiguë dans laquelle elle articule parfois des paroles ;
  • Des gestes extrêmement lents et incroyablement compliqués qui cherchent à occuper tout l’espace possible autour d’elle.

Coiffure et attitude vestimentaire

L’habillement et la coiffure font partie intégrante du personnage. L’habillement, lorsqu’il ne s’inspire pas d’habits traditionnels japonais, est une apologie de la prostitution du XVIème siècle à nos jours. La coiffure, quant à elle, est à chaque fois une œuvre d’art extrêmement codifiée et complexe faisant appel à des lois physiques, telle la loi de répartition des corps soumis à la pesanteur, les mêmes lois qu’utilisent les architectes pour concevoir des ponts, des gares ou des buildings. Certaines sources rapportent que sous la chevelure se cacherait une impressionnante machinerie permettant de contrebalancer les poids mis en jeu et ainsi de conserver à l’ensemble de la coiffure son équilibre, mais ces informations n’ont pu être vérifiées et il serait tout à fait malhonnête de présenter ici, dans un article sérieux et objectif, de telles allégations. A noter la couleur adoptée par Mylène, que les plus manichéistes appellent « roux » , cette couleur lui venant en fait de son régime alimentaire imposé par sa mère, lorsqu’elle était petite : des épluchures de carottes, de mandarines et d’oranges exclusivement.


Thèmes abordés

Les thèmes abordés par Mylène Farmer dans ses textes sont très variés, en faire la liste se révèle donc une entreprise assez longue. On peut cependant distinguer les thèmes suivants :

  • le malheur
  • la misère
  • La peine
  • Le chagrin
  • La souffrance
  • Le désespoir
  • La tristesse
  • Le désarroi
  • La douleur
  • La mélancolie
  • L'angoisse
  • La gêne
  • Le tourment
  • La désolation
  • La détresse
  • L'affliction
  • L'amertume
  • La dépression
  • L'agonie
  • La déchirure
  • La mort
  • Le suicide
  • La vie mais parce qu’elle s’achève bientôt
  • Le sexe dans toutes ses manifestations et positions.
  • La moutarde parce que çà pique les yeux et c'est bon pour la larme au concert

Un aspect essentiel de l'oeuvre : Le Clip de Mylène Farmer

Le Clip et Mylène Farmer

Les clips de Mylène Farmer sont de véritables œuvres à côté de l’œuvre (la chanson). Cette dernière n’apparaît parfois que durant une infime partie du clip, en vague fond sonore, plus par obligation (car il faut bien justifier l’appellation « clip ») que par véritable choix artistique. Ses clips, qui ont parfois la valeur de véritables courts-métrages, ont la volonté de présenter le moins de rapport possible avec la chanson. Par exemple, si Mylène prétend être un garçon, et non une fille comme le pauvre mortel aurait pu le croire, le clip présentera Mylène dans le rôle d’une marionnette animée par un gars un peu paumé qui se fait des potes gitans (???). Ses clips ont leur quotas : un mort pour trois vivants, un malheureux pour un vivant. La mort peut-être soit en train de se faire (suicide, meurtre, duel…) soit déjà opérée dans une époque antérieure. On reconnaît alors le mort soit au sang qui le couvre soit au corbeau dont il sert de plat. Le malheureux se reconnaît à son air triste, expression rappelant la déliquescence du foie de veau pendant la cuisson qu’on ne trouve que dans les clips de Mylène farmer, et à ses habits en toile de sac. On notera qu’une petite expérience a été menée, celle du dessin d’animation. Certains rapportent que Mylène avait de lourdes réparations à faire sur sa Peugeot, donc avait un budget réduit.

Du dictatisme des clips de Mylène Farmer

Ses clips ont aussi une véritable valeur documentaire, et ce sur les sujets les plus divers. On y apprend beaucoup sur l’anatomie de la femme, Mylène prenant la peine d’expliquer elle-même de manière très claire le fonctionnement des diverses parties du corps féminin. On peut aussi apprendre quelques épisodes de l’histoire de France, notamment la guerre entre la France et l’Angleterre, ou encore la vie à la cour du roi à l’âge d’or du libertinage. Enfin, rectification culturelle importante, on apprend que Blanche-Neige était russe, que le miroir de la méchante reine n’était autre que le chasseur chargé de tuer Blanche-Neige, que d’ailleurs ce chasseur n’était pas un chasseur mais un vieux avec une coupe afro, et que Blanche-Neige n’a jamais ressuscité bien que le prince l’eût baisé tant qu’il pouvait. Véritables œuvres didactiques, les clips de Mylène Farmer ont fait l’objet de discussions en 2003 au Ministère de l’éducation nationale, qui envisageait d’encourager les enseignants à les utiliser en tant que supports scolaires.

Les secrets d'un clip de Mylène Farmer

  • Une mylène farmer
  • Du maquillage noir
  • Des habits pouvant varier selon le thème du clip. Pour être sûr de tomber juste, choisissez toujours ce que ni votre Mamie (à moins qu’elle n’ait entre 200 et 300 ans et qu’elle aime encore porter les habits de sa jeunesse ) ni Lorie ne porteraient.
  • Des cadavres et des corbeaux
  • Des paysages désertiques, ou industriels mais désolés
  • De la peinture rouge et du noir

Avant de commencer à tourner, écrivez rapidement une histoire sur le schéma suivant : un malheureux ou des malheureux/ un évènement atroce qui les rend très malheureux / il y a des morts mais ceux qui restent vivants sont très très malheureux. Ensuite, prenez votre Mylène, tartinez-la de maquillage, passez lui les habits que vous aurez trouvés (mais pensez à prévoir une petite laine pour après le tournage si vous tournez en hiver), faites la faire avec les figurants ce qu’il était prévu sur votre post-it que vous appelez désormais scénario, et s’il reste des éléments de la liste que vous n’avez pas encore utilisés, dispersez-les au gré de votre inspiration entre Mylène et les figurants, derrière, devant, sous, ou encore sur Mylène et/ou les figurants. En dernier lieu, choisissez quelques extraits de la chanson dont vous avez choisi de faire le clip, et insérez-la par moment en fond sonore de votre film. Vous obtenez ainsi un authentique clip de Mylène Farmer, et la grande Lolo (Boutonnat bien sûr) comme on l’appelle chez Michou, peut aller se rhabiller.

Quelques-uns de ses tubes immortels (ou bottoxés, c'est selon)

  • Popa a toujours raison - 1515 (pour faire la nique à sa moman qui l'a abandonné à l'état embryonnaire)
  • On est tous pas toujours tres intelligent - 1615 (chanson contre Einstein son professeur de fitness)
  • Moins pourrir - 1651 (notice à l'attention des fans qui oublieraient leur bain quotidien)
  • Vitamine - 1712 (apologie du Viagra à l'époque follement décadente de Louis XXXVI de Bavière)
  • Rigolana - 1820 (parce que triste anna l'a fait pissé de rire)
  • Une opération - 1987 (défense des transsexuels... sans contrefaçon !)
  • Pourvu que j'sois rousse - 1988 (première crise capillaire de Mylène)
  • Désargentée - 1991 (premier renflouage de Mylène par ses fans)
  • XXL - 1995 (défense des chaînes et magazines pornographiques)
  • L'Instant X - 1995 (jingle de Canal+ à minuit le samedi soir)
  • Transylvania - 1996 (hommage à feu son douzième mari, Dracula, qu'elle a décapité après l'accouplement)
  • Comme j'ai mal - 1996 (témoignage sur la découverte du gang-bang)
  • La Poupée (gonflable) qui dit oui, en duo avec Aïcha - 1997 (subtile référence à sa propre vie sexuelle)
  • Lâam-Strâam-Gramme - 1999 (douloureuse évocation du surpoids d'une de ses consœurs)
  • Souviens-toi du jour... - 1999 (clip sponsorisé par la caserne des pompiers de Girecourt-sur-Durbillon)
  • Innamoramachintruc - 2000 (délire mystico-gothique mi latinisant, mi incompréhensible)
  • Les Maux de tête, en duo avec la Baleine - 2001 (subtile allusion aux effets physiologiques de sa voix sur les autres)
  • Merci Météo France ! - 2002 (célébration cynique d'un jour de pluie comme une belle journée ensoleillée)
  • Tous dans le hall ! - 2005 (programme d'évacuation des bâtiments en cas d'incendie - c'est décidément une idée fixe !)
  • Un Strip ? C'est rien ! - 2006 (profession de foi d'une danseuse de bouge bruxellois)
  • Dégénéré a pas ça ration - 2008 (hommage à la plupart de ses fans)
  • Je passe sous un tunnel - 2008 (celle-là, personne ne la comprend...)
  • Mains en l'air - 2009 (battle de rousses avec Julie Lescaut)
  • Pas un radis de Mémé - 2010 (complainte après avoir été déshéritée par sa grand-mère morte à 1256 ans)
  • Non-non c'est pas oui-oui - 2010 (souvenir ressurgi d'avant l'enfance, premier flirt avec oui-oui)
  • Bleu Noir - 2011 (hommage à son garagiste dont la combinaison de travail est perpétuellement badigeonnée de cambouis)
  • La nonne Lisa - 2011 (ex copine qui à la rencontre de Mylène fini dans les ordres)
  • Du beurre rance - 2011 (parce que mal veillir c'est moche et que le botox c'est in et hommage aux mœurs culinaires de sa copine Amélie Mochethon)
  • Du thon - 2012 (pub pour un centre de thalassothérapie)
  • J'te dis rien - 2013 (Lasagne, son cheval un vrai étalon)

Ses délires scéniques en quelques mots...

  • En Concert - 1989

Thèmes principaux : la mort, la souffrance, la douleur, les larmes, le désarroi, l'angoisse, le chagrin, la mélancolie, le vague à l'âme, le spleen, le sexe, le suicide et la mort.

Costumes de Thierry Beugler en papier crépon inspirés du concert d'adieu de Dorothée.

Filmé dans un lieu morbide (ah ben forcément, vous vous attendiez à quoi ?)

  • Live à Bercy - 1996

Thèmes principaux : la mort, la souffrance, la douleur,... Ah, non, pardon, pour une fois, ça change : le sexe, la sensualité, la provocation, les Etats-Unis, la tolérance et le sexe.

Costumes de Paco Rabanne avec divers matériaux (zinc pour les robes, capteurs solaires broyés pour les paillettes, titane pour les faux ongles) récupérés de la Station Mir

Filmé à Bercy, dans le bureau d'Eric Woerth (notre charmant ministre délégué au budget)

  • Mylénium Tour - 1999 (et pas en 2000, Mylène Farmer ne sachant pas compter)

Thèmes principaux : la religion, la spiritualité, les fantômes chinois, les chorégraphies saccadées et les derniers sourires

Costumes de Dominique Borg, adaptation de la collection automne/hiver des rideaux et du linge de maison Ikea

A noter l'usage du lave-pont de Pierre Vinuesa pour la coiffure de Mylène

Remarque : est passée par la Russie en 2000 pour y retrouver les corps cryogénisés de Tristana et Jean-Louis Murat

  • Avant que l'ombre... à Bercy - 2006

Thèmes principaux : les chandeliers géants, les plateformes cruciformes, les écrans géants, les pianos magiques et les ponts suspendus (bref, tout pour justifier l'absence de tournée...)

Costumes de Franck Sorbet (pas très inspiré ce jour-là...), adaptation des serviettes hygiéniques Always, de la cuirasse de Dark Vador et du dernier tailleur de Bernadette Chirac

  • Mes vrais faux adieux - 2009

Thèmes principaux : "Youhou, j'ai tout vendu mes Stades de France !"

Costumes de Jean-Paul Gaultier (à ne pas confondre avec un gentillamihomo présent dans la salle ou dans le tribunes) sur une idée originale d'Annie Cordy et Tata Yoyo

Remarque : premiers stades de Mylène (avec réflecteurs d'ultrasons pour que chacun puisse profiter du puissant coffre de la chanteuse), premier passage en Ukraine, en Transylvanie, dans les Carpates, à la cour de Ludwig II et deuxième passage en Russie (la cryogénisation, c'est quand même mieux que le bottox !)

  • Tu me laisses 2013 - 2013

Nouvelle tournée à venir, sur le thème de l'albinisme.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Mylène Farmer" ?
 
244
 
615
 
199
 
90
 
879
 
75
 

Ce sondage a été créé le novembre 20, 2007 15:26 et 2102 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia