Mouche

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Mouche.jpg

La mouche est morte. Cette photo est magnifique.

2mouches.jpg

Vie sociale entre congénères.

La mouche est un petit insecte fatigant qui ressort chaque année. Personne ne connaît exactement le but de son existence sur Terre, à part peut-être nous faire chier, ce qui expliquerait la surabondance des mouches à merde. Des études récentes démontrent que la mouche est homophobe, donc la tapette s'avère le meilleur moyen de pulvériser la créature. La mouche est également le fantasme sexuel du cadre inférieur, qui sur son lieu de travail, ne cesse de vouloir enculer les mouches.

[modifier] Vol de la mouche

Hostage.jpg

La mouche doit parfois prendre un otage pour réussir un vol.

La mouche a un vol particulièrement rapide plus connu sous le nom de Bzzzzt (orthographe controversée). Pour la mouche, le plus court chemin entre deux points n'est pas forcément la ligne droite étant donné que le Bzzzzt se constitue de différentes phases temporelles :

D'abord, la mouche bat ridiculement des ailes afin de prendre son envol. Cette phase est la plus dangereuse puisqu'elle est généralement précédée de la phase entité meurtrière. De plus, les probabilités de crash sont énormes étant donné le Q.I. inexistant de la malheureuse bestiole. Une fois le décollage maîtrisé, la mouche passe en phase stabilisation des ailerons dorsaux ventriloques psalmodiants (ou ailes) qui se caractérise par un début de vrombissement du aux frottements des ailerons dorsaux ventriloques psalmodiants contre le corps de la mouche. Ce corps est à cet instant dépressurisé et une hôtesse de l'air vient distribuer des boissons fraîches aux poux de la mouche. Les ailerons dorsaux ventriloques psalmodiants sont constitués de chitine pure qui leur assure de ne pas prendre feu à l'entrée dans l'atmosphère terrestre. Les antennes de la mouche procèdent à l'envoi d'ondes infra-soubosoniques qui défragmentorisent le tagabuzoire en platine bichromatide. Cela n'a aucun effet notoire. Par contre, la mouche bat des ailes et accélère afin de passer dans la 8e dimension. Dans cette dimension, la mouche va alors passer au stade hyper espace qui la conduira face au champ des possibles. Le champ des possibles est habité par des taupes qui creusent des trous entre les dimensions, et la mouche les emprunte afin de revenir à l'endroit voulu. La mouche se pose ensuite, cherche à manger ou à copuler voire à pondre. On arrive à la phase entité meurtrière : un humain ou autre animal tente de chasser la mouche de son corps. L'entité utilise pour cela sa queue ou un objet appelé tapette.

Ces phases ne peuvent se dérouler que sur de courtes distances. C'est pour cela qu'on ne sait jamais où est la mouche dans la pièce.

[modifier] Calcul du Q.I. de la mouche

Personne n'a encore à ce jour calculé le Q.I. de la mouche. L’éminent scientifique Vladislas Popov, expert en nombres (par exemple, 12), a consacré sa vie à écrire le nombre de puissances négatives nécessaires à l'approximation de ce chiffre. Il en est mort avant d'avoir vécu des bénéfices de sa non-découverte. Estimation du Q.I. de la mouche :


   
Mouche
Dix puissance moins quarante téra-millions
   
Mouche

[modifier] Mouche tsoin-tsoin

Mouche tsoin-tsoin.gif

Une mouche tsoin-tsoin se contre-foutant du voisinage.

La mouche tsoin-tsoin (d'un mot bantou signifiant « la grosse mouche noire qui fait beaucoup de bruit »), également appelée grossine, est un diptère d’Afrique tropicale qui empêche de dormir la nuit par le barouf qu'elle fait. Elle est responsable chez l'homme de la maladie de Jacob de Laffont, aussi appelée maladie de l'insomnie.

En raison de la grande sensibilité de ses yeux, la mouche tsoin-tsoin est lucifuge. Réfugiée dans les crevasses des murs, les anfractuosités des roches ou à l'abri d'une souche, elle demeure inactive durant la journée. Au crépuscule, elle se met à la recherche de nourriture.

Malgré les campagnes massives d'épandage de DDT durant les années 1960, les mouches tsoin-tsoin continuent de sévir en Afrique occidentale et centrale. Les grossines étant aussi sensibles aux sons qu'aux odeurs ou à la lumière, des dispositifs répulsifs générant de la musique techno sont utilisés depuis 2008 avec de bons résultats. Les entomologistes pensent que la musique forte, en interférant avec les ondes de leur vrombissement, empêche les grossines de se repérer dans l'espace. Une campagne d'éradication a été lancée par l'OMS en 2011 afin de faire disparaître ce fléau d'ici 2019.

Par ailleurs, certains écologistes soulignent la possibilité d'un élevage intensif de canards vescés, prédateurs traditionnels de la grossine, pour lutter tout aussi efficacement contre ses ravages.

LRuquier.JPG Laurent Ruquier dit :
Ça c'est une maladie à en dormir debout !


[modifier] Blague

Quelle est la différence entre une mouche et un râteau ?

La mouche vole, le râteau ratisse (????)

Les tout petits bugs qui encombrent la sencyclopédie
Crrrr crrrr crrrr Abeille tueuse - Blatte/Curly - Bousier bernois - Cafard - Coccinelle - Comment tuer une mouche ? - Comment tuer une tique - Criquet - Daniel - Doryphore - Drosophile - Fourmi - Fourmi arbre - Guêpe pepsis - Inspecteur du FISC - Luciole - Mille-pattes - Moucheron - Moustique - Papillon - Pou - Punaise - Tique

À voir aussi : Oiseaux - Mammifères - Mollusques - Poissons - Reptiles

Bzzzzz bzzzzzzz
PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia