Mouammar Kadhafi

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Mouammar Kadhafi est l’un des plus grands résistants face à l’oppression occidentale sur le monde. Et accessoirement un défenseur invétéré des droits humains.

[modifier] Sources

Pour la majorité de l’article, les sources sont les livres d’histoire internationalement reconnus, publiés par le groupe Kadhafi&fils SA.

Le reste est souvent le résultat de nombreux témoignages provenant de la totalité de la population libyenne qui aime son guide, chaque témoignage a été regroupé, compressé et les informations contradictoires ont été supprimées et recyclées dans de la nourriture pour chien.

Sinon, plus sûr et proche de la réalité (car les témoignages sont souvent déformés par l’amour que le peuple voue à son maître) il y a le livre vert, véritable source intarissable de données sérieuses et précises.

[modifier] Enfance et éducation

Juan de juannes la cene l.jpg

Un diner classique de Mouammar Kadhafi (au milieu) accompagné de ses cousins et frères dans sa jeunesse

Mouammar Kadhafi, née l’an de grâce 1 après M.-K. vit le jour avec des joues toutes roses, sous la protection du grand soleil magrébin, de père, `Abd Allâh ibn `Abd Al-Muttalib et de mère, Marie de Nazareth. Dès sa naissance, il prit d’une main le bœuf le plus proche, le découpa en petites tranches et l’embrocha dans un four solaire avant de le manger tout cuit.

En réalité, la ferme où il naquit se trouvait à Nazareth, mais après l’implantation de l’empire Judaïque dans la région (en février de l’an 1 ap. M.-K.), Mouammar et sa famille partirent dans les contrées éloignées de la Tripolitaine et de la Cyrénaïque[1]. Ces territoires lointains avaient comme avantage d’être nulle part, ce qui permit aux Kadhafi de se cacher et de retrouver une fortune colossale, en particulier grâce aux peuplades locales qui vouaient un culte formidable envers le petit Mouammar et qui construisirent un palace où pouvait loger toute la famille.

Il grandit ensuite dans l’indifférence générale, car, même si son premier diner n’était pas Hallal, on le lui pardonnait au vu de son bas-âge. Durant ses trois premières années, il fut donc nourri au sein de sa mère (lait pasteurisé s’il en est) et éduqué par les plus grands maîtres en leurs arts de l’époque[2]. Dès l’âge de trois ans, le petit Mouammar se mit de lui-même au sport : son jeu préféré était la balle au prisonnier, il aimait particulièrement jouer avec son infirmière sortie des écoles de plus grande renommées de Bulgarie, mais cela ne l’empêchait pas d’accepter d’autres participants à ses jeux. Il se fit remarquer par sa capacité à gagner quelles que soient les règles et la personne qui les imposait, et c’était comme ça pour tous les jeux, sportifs ou pas.

Tout allait bien dans sa famille, Mouammar était destiné à devenir une grande personne à l’âge adulte et à gagner aisément sa vie. Mais à l’âge de 12 ans, il fit sa crise d’adolescence[3], en lisant les livres de Jean Ziegler (à l’époque il avait une trentaine d’année) Mouammar Kadhafi s’indigna rapidement des conditions monstrueuses de vie des opprimés à travers le monde. C’est six mois plus tard (à l’an 13 ap. M.-K. exactement) qu’il fit ses valises et fugua avec trente domestiques de la maison familiale.

[modifier] Épopée à travers la Libye

[modifier] Exode

Comme le logis familial des Kadhafi se situait loin, loin, loin de toutes formes de civilisation, l’Hégire le voyage à travers le désert dura six mois. Durant ce long voyage, au premier jour, on se rendit vite compte que l’on ne pût [4] nourrir tout le monde plus d’une semaine avec les réserves effectuées. Alors Mouammar dit : « Si nous mangeons tous chaque jour, on mourra tous dans une semaine. Si seuls six d’entre nous mangent, alors six survivront dans un mois ; alors je vais tuer vingt-quatre personne et les survivants survivront un mois » Mais tous les compagnons de Mouammar dirent : « Nous ne voulons pas mourir ». Ce à quoi Mouammar répondit : « Choisissez qui devra survire ou malheur arrivera ». Alors les trente domestiques répliquèrent : « En tout cas, vous ne ferez pas partie des sélectionnés ». Ainsi, Mouammar dit : « Je comprends votre décision, oui. Mais ne me tuez pas, je ne veux pas que des domestiques souillent l’honneur de ma chère famille. Laissez-moi partir vers Allah en traversant le désert ». Aussi, les domestiques se concertèrent et après cinq minutes ils envoyèrent un émissaire barbu, l’émissaire[5] parla en ces termes à Mouammar : « Nous avons réfléchi. Nous avons décidé de vous laisser seul dans le désert et sans provisions, comme ça, votre mort sera plus douloureuse. » Alors, sans dire mots, Mouammar partit sans sacs ni gourdes.

Après s’être séparé des traitres (ainsi était le nom de la tribu des domestiques), Mouammar marcha deux jours durant dans la direction de la lune. Une nuit où la lune était en trois quarts décroissante, Mouammar marcha sur un sol différent de tout ce qu’il avait senti, il était doux, crépu et rugueux. Ensuite, il trouva la lune à ses pieds : c’était de l’eau ! Il se reposa toute la nuit dans l’oasis qu’il venait de trouver. Le matin, il vit que le lac était bordé de milliers d’arbres garnis de fruits exquis. Il vécu de l’œuvre de la nature durant six mois.

Arrivé le sixième mois, il décida de s’en aller, notamment parce qu’une pierre lui dit : « J’ai vu mourir, il y a six mois de cela, un groupe de trente personnes, aujourd’hui, ça sera ton tour, surtout si tu ne te retournes pas. »

Ainsi, Mouammar se retourna et vit une Land Rover vert kaki.

[modifier] Arrivée à Benghazi

Dans cette Land Rover, il y avait trois bédouins, ils le prirent sans rien dire et lui offrirent de l’eau, même s’il avait bu il y avait deux secondes à peine, Mouammar accepta par politesse et vida la gourde de trois litres et demi. Les occupants du 4x4 l’amenèrent à Yathrib[6] un petit village Traitre de quelque milliers d’habitants. À son arrivée, Mouammar constata rapidement le désespoir du peuple cyrénaïquien cyrénayant cyrénéin cyrénéen, en effet, ils n’avaient pas de gouvernement, juste quelques personnes avec des drapeaux vert, noir et rouge qui se prétendaient légitimement élus. Et le peuple demandait de l’eau, ça faisait des décennies que l’on ne voyait ni boissons ni eau dans toute la région.

Alors Mouammar déplia les cinq doigts de ses mains (cinq par mains) et, soudainement, des litres et des litres de pétroles s’échappèrent des paumes de Mouammar. Le peuple, bête comme il est, lui dit qu’il n’avait pas besoin de pétrole, qu’il n’y avait pas de voitures à faire fonctionner[7] mais le prophète (c’était le surnom de Mouammar) leur répondit : « ce n’est pas pour vous, c’est pour les étrangers : vendez leur ça en échange de beaucoup d’eau et les sources ne se tariront plus ». Le peuple jeta alors les élus en prison et prirent le prophète comme leader charismatique.

[modifier] Conquêtes de la Lybie

CôneOrange.pngCette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. C’est normal, car cette rubrique serait très, voir complètement, inutile vu le fait qu’à chaque entrée dans une ville, d’énormes liesses de joie se produisaient instantanément et le royaume du prophète s’étendait à chaque fois.

Maghreb.jpg

Carte du royaume que dirigeait Mouammar lors de la fin de sa marche conquérante

[modifier] Gouvernance moderne

Kadhafi chez lui.jpg

Kadhafi chez lui en train de lire des feuilles de notes

Une fois la Lybie unifiée, le grand Mouammar est revenu voir sa famille en cyrénaïque et installe dans la maison familiale un poste de commandement pour coordonner les actions du peuple dévoué et garder une cohésion dans la marche de la nation. En l’an 23 ap. M.-K. Mouammar se fit élire à 99,99%, avec une participation de 100%, colonel de la république de Libye. Il entra directement dans les hautes sphères de la diplomatie internationale ; il s’y fit beaucoup d’amis, notamment des chefs d’États, même si le colonel se méfiait beaucoup des présidents de républiques non démocratiques.

[modifier] Relations internationales

Le grand Kadhafi, dans sa grande sagesse et son intelligence surhumaine, ne tarda pas à attirer vers lui les dirigeants les plus estimés mais moins que lui de la planète ; tous jouèrent de leurs relations pour pouvoir le rencontrer, Monsieur Sarkozy, Monsieur Berlusconi, Monsieur Poutine et bien d’autre tentèrent de le rencontrer, ne serrait-ce que pour lui serrer la main. Voici une liste non exhaustive[8] des relations qu’a eu le grand Mouammar avec différents pays.

À propos, certains disent que les hommes d’États ayant des relations avec le grand Kadhafi ne sont intéressés que par le pétrole et les investissements économiques que cela implique, mais c'est totalement faux et mensonger, tous ceux qui le disent méritent d’être jetés en prison et lapidés par des codétenus homosexuels.[9] Il ne faut pas croire tous ces imbéciles dont la seule préoccupation est de se remplir les poches. En réalité, les chefs d’États, dans quelques cas, sont en effet attirés par l’argent lors de leur première rencontre avec le grand chef. Mais, dès la première parole échangée, ils sont submergés par le génie du colonel Kadhafi.

[modifier] Relations avec les États-Unis

Il y a de ça très longtemps, le petit Bill Clinton était à la tête de la petite bourgade de Yunitèdstatizofamérika (un pays d’Amérique du nord). Il commença son mandat par l’arrêt immédiat de tout commerce avec la Libye, ensuite il continua en diffamant continuellement le colonel : et qu’il serait un dictateur, et qu’il aurait provoqué plusieurs attentats, et qu’il ourdirait un complot en fabriquant des bombes atomiques, enfin, que de purs mensonges. Il avait même réussi à imposer au reste des pays membres de l’ONU un embargo envers la Libye, empêchant ainsi toute forme d’échanges culturels et commerciaux. Pourquoi tant de rage et de haine ? C’est pour une simple et innocente raison : c’était une pathologie, Bill Clinton était mythomane, tout ce qu’il disait n’était que mensonge. Ce phénomène s’est arrêté à la fin de son mandat, quand il a avoué qu’il avait honteusement trompé sa femme avec une plus jeune qu’elle.

Après lui, il y a eu George W. Bush, au départ, un imbécile de première, puis, un génie des plus grands. Bush, lors de ses premiers pas au pouvoir, continua la politique désastreuse de Bill Clinton, car, naïf comme il l’était, il croyait ce que disait Clinton. Mais, lorsqu’il rencontra pour la première fois Kadhafi, il comprit. Il arrêta donc l’embargo, tous les pays purent voir à quel point le grand Kadhafi était sage et ils se précipitèrent pour pouvoir commercer avec lui. Ensuite, les succès militaires et économiques yunitèdstatizofamérikaineoises ne firent que s’enchaîner et n’en finirent pas.

[modifier] Relations avec la France

C’est très simple, elles ont été parfaitement parallèles avec les relations qu’ont eues les présidents Clinton et Bush.

Mais il est à noter l’extrême amitié qui unit Monseigneur Sarkozy au sérénissime Mouammar Kadhafi. En effet, lors d’un malentendu impliquant des infirmières bulgares, monsieur Sarkozy vint au logis de la famille Kadhafi pour expliquer l’affaire, le colonel ayant compris le malaise, affréta directement un avion contenant les trois infirmières et l’envoya en France, elles furent accueillies en héroïnes. Plus tard, le petit Sarkozy invita Mouammar Kadhafi à Paris pour le remercier, il fit fermer les routes des Champs-Élysées et y monta une tente. Le colonel, dans un premier temps, refusa: il n'aimait pas le camping. Mais Sarkozy voulait absolument montrer cette tradition française à Kadhafi et une tente vide empêchait Paris de tourner en rond pendant une semaine. Mais finalement, voyant à quel point le petit président insistait, il accepta de venir, mais sous réserve de dormir dans un hôtel. La tente fut démantelée et la visite diplomatique se fit dans une chambre d’hôtel.

[modifier] Relations avec l’Italie

Kadhafi+Berlusconi1.jpg

Silvio Berlusconi se voit proposer des prestations sexuelles en échange de prestations démocratiques

Silvio Berlusconi, dictateur mafieux de l’Italie, est l’un des plus grands amis de Kadhafi. Il se distingue des autres dirigeants occidentaux par sa volonté à se diriger vers plus de démocratie. Cette volonté lui vient de Kadhafi lui-même, en effet, il a trouvé la technique imparable pour soumettre n’importe quel italien à sa volonté : le sexe. Pour ce faire, le colonel a engagé des centaines de putes pour venir chez Berlusconi en habit de soirée et le convaincre de faire comme lui.

Ensuite, pour que Berlusconi ne se fasse pas tuer par ses relations dans le milieu de l’industrie, Kadhafi a proposé des contras à des entreprises italiennes en Libye. Ainsi les industriels se contenteront des avantages en Libye pour abandonner le marché italien à la libre concurrence.

[modifier] Relations avec la Suisse

[modifier] L’affaire du cargo coréen

Le premier rapport entre la Suisse et la Libye a été très peu fructueux, c’était lors d’une annulation de livraison de marchandise de la part de la Suisse. À une époque où la Suisse n’avait pas encore implanté d’ambassades en Libye, les services secrets suisses (SSS ou 3S[10] pour les intimes) ont envoyé en Morse (ils ont peu de moyens) un message aux services secrets yunitèdstatizofamérikaineoises (CIA, vous vous en doutiez bien) en leur faisant croire qu’un cargo en provenance de Coré du Nord contenant du matériel nucléaire permetant de fabriquer des bombes atomiques, avançait en direction du port de Tripoli. Ensuite, les Américains envoyèrent une équipe munie de compteurs de radioactivité, ces compteurs s’affolèrent une fois sur le bateau, tout de suite, sans regarder les marchandises contenues dans les containers, ils prirent les commandes du navire et partirent en Yunitèdstatizofamérika. Il s’avéra que ces marchandises n’étaient que des montres, les radiations n’étant dues qu’aux aiguilles fluorescentes qui permettent de connaître l’heure dans le noir[11].

Mais ce petit accroc avec Tripoli n’a pas duré longtemps. En effet, après l’implantation de l’ambassade de Suisse dans la capitale, petit à petit, des entreprises suisses s’exportèrent en Libye, jusqu’à ce que les relations redeviennent normales.

[modifier] Arrestation malencontreuse d'Hannibal Kadhafi
Photos judiciaires d'Hannibal.jpg

Preuve du traitement désastreux des détenus dans la République et canton de Genève

C’est un problème qui à touché très récemment les relations helvético-libyennes: l’arrestation d’Hannibal Kadhafi, le fils de Mouammar, à Genève, un monde en soit.

Remettons l’événement dans le contexte: c’était lors du doux printemps de l’année 2008, Hannibal et sa femme venaient d’arriver à Genève pour l’arrivée de leur onzième enfant tant attendu. Ils avaient déplié leurs valises dans leur petit nid d’amour, ils étaient heureux ensemble, les papillons volaient, les fleurs chantaient et les oiseaux bourgeonnaient, lorsque soudain, des policiers armés de lance-roquettes, de mitrailleuses et chevauchant des éléphants arrivèrent en défonçant sans prévenir le mur de la chambre où les deux jeunes gens se lançaient des regards tendres. Ensuite, les policiers, sans sommations, ni avertissements, ni annonces, les assommèrent, les menottèrent, leur mirent des boules aux pieds et les traînèrent dans la rue, en leur faisant marcher à la vue de tout le monde, dans toute la ville, derrière les chars d’assaut spécialement préparés pour l’opération. Au commissariat, les agents les mirent à poil et leur firent des photos pour les envoyer au journal officiel de la ville, la tribune de Genève qui en fit sa une. Le canton décréta plus tard officiellement le 15 juillet (jour de l’arrestation), jour de commémoration et en fit un jour férié.

Les raisons de cette arrestation sont les suivantes: des traîtres[12] mythomanes ont dit à la police genevoise qu’ils ont été torturés et violés par le jeune couple libyen et les Genevois, naïfs comme ils sont, les ont crus. Cette arrestation est donc pardonnable.

Plus tard, on accusa à tord la Libye d’avoir arrêté des ressortissants suisses uniquement par représailles, c’était, bien entendu, pure mauvaise foi. En effet, Max Göldi et Rachid Hamdani ont violé la loi et ont eu les années de prison qu’ils méritaient. Aussi, on a beaucoup critiqué le président de la confédération, Merz d’être venu en Libye pour parler à Kadhafi, mais il faudrait le féliciter: il est reparti avec les valises de ses deux concitoyens, pour alléger leurs souffrances lors du retour en Suisse.

[modifier] Relations avec la Belgique

N’oublions pas que c'est en Belgique que notre cher et bien aimé Kadhafi s'est procuré son arme de prédilection, son arme si célèbre qui est passé sur toutes les télévisions mondiales, son arme qui l'a suivi jusqu'à la mort (non ils ne sont pas mariés).

[modifier] Relations avec le Canada

CôneOrange.png Cette section n’a aucun intérêt, sauf si elle en a, dans ce cas veillez y introduire ce que vous avez inventé de toute pièce.

[modifier] Révolutions arabes et réaction de Mouammar Kadhafi

Récemment, des révolutions ont éclaté un peu partout dans le Maghreb et le pays arabes, à l’exemple de la révolution qui a amené Kadhafi au pouvoir en Libye; les révolutions du jasmin, du papyrus et cætera, ont changé la face de l’Afrique, voir du monde. Et ces révolutions ne se sont pas arrêtées à la Tunisie et à l’Égypte, elles ont atteint le Bahreïn, la Syrie ou encore le Maroc ou l’Algérie et ont même troublé le pouvoir iranien, peut-être bientôt la France? Et surtout, Israël, bousculée dans son idée conservatrice refusant de croire que des peuples musulmans aspiraient à la démocratie[13].

Mouammar Kadhafi n’est pas pour rien dans ces révolutions. D’abord, il a inspiré tous les peuples arabes lors de sa révolution verte contre le roi Sidi Muhammad Idris al-Mahdi al-Sanussi (Aussi appelé Idris Ier) et la création de l’État nommé grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste (en arabe الجماهيريةالعربية الليبية الشعبية الإشتراكية العظمى, al-Jamahiriya al-Arabiya al-Libiya al-Shaabiya al-Ishtirakiya al-Odhma[14]). Ensuite, il est le seul financier des groupes qui ont mené les révolutions, et surtout, il soutenait et soutient toujours moralement les révolutionnaires, ça lui rappelle sa jeunesse.

[modifier] Révolte des Traîtres en Libye

Mouammar Kadhafi hero.jpg

La situation actuelle de Mouammar Kadhafi qui veut défendre son pays

Ça commence dans la région où avait grandit Mouammar, le pays des traîtres. Ayant vu la capacité de créer du pétrole de leur grand chef et ayant trouvé à boire éternellement, les traîtres voulurent plus, ils voulaient des palaces géants, des sculptures à leur effigie en or et beaucoup d’argent, plus qu’ils n’avaient déjà. Ils décidèrent donc de renverser le pouvoir pour prendre la place que seul leur dirigeant pouvait gérer. Bien évidemment, le sort s’acharna sur eux : disparitions mystérieuses, manque d’argent flagrant, décuplement des viols (qui étaient déjà très nombreux dans cette région) etc… Et cette révolte s’est presque éteinte d’elle-même. Mais (il y a toujours un mais) C’était sans compter l’intervention d’une dictature voisine : la France[15]. En effet, ce même président qui léchait les bottes de notre ami dont la seule motivation était encore il y avait une semaine de savoir si les chaussures de son supérieur spirituel étaient propres, ce même président qui a bloqué pendant une semaine l’artère routière la plus importante de France uniquement pour son amour inégalable pour Kadhafi, s’est retourné et a envoyé ses Rafales attaquer les Rafales du grand maître (Mais d’où peuvent-ils bien venir ?)

Plus tard ce sont de nombreux pays où sévissent des dictatures sanguinaires qui se sont joints à la France (Les États-Unis, l’Angleterre, l’Allemagne etc…) pour s’attaquer à la Libye sans alibis solides. Alors Kadhafi engagea son frère, Amar (parce qu’il n’est pas mou) au ministère de la paix pour chasser l’envahisseur de nos terres et rétablir la paix (d’où le nom).

Finalement, les envahisseurs sont chassés et tout rentre dans l’ordre.

[modifier] Imitations et hommages à notre chère guide

Secret Kadhafi.png

Michael Jackson était en réalité un grand fan de Kadhafi et s’habillait comme lui pour lui rendre hommage

Partout dans le monde, de nombreux dirigeants suivent l’exemple de Mouammar Kadhafi, dans le but de subvenir au besoin de démocratie des peuples. On notera que l’ex-meilleur ami du grand colonel, Berlusconi a bien avancé dans le domaine, il a rétabli la justice dans son pays, mais[16] récemment des votations truquées (par le Cavaliere lui-même) ont pourtant eu lieu, pour preuve les scores n’allaient pas plus bas de 90%. Ce recul sur le terrain de la dictature n’est-il pas lié à son retournement de veste ou est-ce simplement une coïncidence douteuse ?

Mais (encore !) de nombreux fans de Kadhafi sont grave atteints, mec (si j’ose m’exprimer ainsi) et sévissent encore dans leurs pays respectifs (on peut citer Obama, Nikolaï Zarkovitch, etc…)

Dans le domaine de La culture, Kadhafi a aussi influencé bien des personnages, on peut citer Prince, Madonna, Lady Gaga et bien d’autres, leurs accoutrements extravagants étant directement hérités du grand colonel.

[modifier] Finalement

Maintenant que vous avez lu la vrai vérité sur Mouammar Kadhafi, et non les mensonges rébarbatifs et gros que les médias vous servent quotidiennement, quelle est votre opinion objective sur Notre Sauveur (Mouammar) ?
 
32
 
25
 
128
 
25
 
73
 

Ce sondage a été créé le août 16, 2011 14:04 et 283 personnes ont déjà voté.

[modifier] Notes et remarques

  1. Je dis : « Mouammar et … » uniquement parce qu’il a porté tout seul ses parents, les domestiques, les bœufs, les chèvres, les poules, les animaux et cætera et qu’il a été le moteur de cette décision.
  2. Ce qui est, sommes toutes, bien normal pour un homme de sa grandeur.
  3. car Mouammar Kadhafi est toujours en avance sur son temps
  4. imparfait du subjonctif. DTC !
  5. Sa barbe était rasée finement en bouque, d’où l’origine de l’expression :bouque émissaire
  6. aujourd’hui appelé Benghazi
  7. les coquilles scénaristiques sont volontaires
  8. donc à compléter
  9. remarquez qu’il est donc impossible d’appliquer cette loi en Libye puisqu’il n’y a pas d’homosexuels dans ce pays parfait. De plus, Mouammar Kadhafi aurait été opposé à la lapidation, contraire aux droits humains auxquels il tient tellement. Il est donc préférable de le faire en France, où la dictature fait que les droits de l'homme sont quotidiennement bafoués.
  10. Trois S pour dire services secrets suisses et non pas les Trois Suisses
  11. Certains disent que le contenu en uranium et polonium aurait permis de faire disparaître de la surface de la Terre un petit pays comme la France ou la Belgique, mais ces arguments sont tout-à-fait réfutables.
  12. nom des hommes de ménages, si vous suiviez.
  13. et cela, malgré l’exemple durable de la Libye
  14. ou Libye, mais ça s’appelait déjà comme ça avant, mais aussi parce que ça prend plus de place et permet d’allonger le texte.
  15. toutes ces références à la France pour en arriver là, vraiment navrant
  16. je vous le disais, il y a toujours un mais




Qu’avez-vous pensé de cet article sur Mouammar Kadhafi (objectivement)
 
63
 
16
 
6
 
5
 
3
 
16
 

Ce sondage a été créé le août 16, 2011 14:07 et 109 personnes ont déjà voté.


Empereurs, Rois, Présidents et autres chefs d'état (sauf en France)
Je suis le maître du monde, Mouhahahaha!
·Alexandre le Grand (-356--323) · Jules César (-100--44) · Cléopâtre (-69--30) · Claude (-10-54) · Roberto du Portugal (910-973) · Gengis Khan (1155-1227) · Lénine (1870-1924) · Staline (1878-1953) · Benito Mussolini (1883-1945) · Adolf Hitler (1889-1945) · Hô Chi Minh (1890-1969) · Franco (1892-1975) · Mao Zedong (1893-1976) · Ronald Reagan (1911-2004) · Richard Nixon (1913-1994) · Gerald Ford (1913-2006) · Augusto Pinochet (1915-2006) · Nicolae Ceausescu (1918-1989) · Babar (né en 1919) · Bokassa 1er (1921-1996) · Pol Pot (1925-1998) · Jorge Videla (né en 1925) · Elisabeth II (née en 1926) · Fidel Castro (né en 1926) · Mikhaïl Gorbatchev (né en 1931) · Saddam Hussein (1937-2006) · Abdelaziz Bouteflika (né en 1937) · Juan Carlos 1er (né en 1938) · Mouammar Kadhafi (1942-2011) · Kim Jong-Il (1942-2011) · Lech Walesa (né en 1943) · Moncef Marzouki (né en 1945) · Bill Clinton (né en 1946) · George W. Bush (né en 1946) · Donald Trump (né en 1946) · Vladimir Poutine (né en 1952) · Angela Merkel (née en 1954) · Hugo Chavez (né en 1954) · Mahmoud Ahmadinejad (né en 1956) · Barack Obama (né en 1961) · Rollmops II (née en 1967) · Justin Trudeau (né en 1971) · Alexis Tsipras (né en 1974) · Surimi VI (née en 1977) · Kevin Ier (né en 1998) · Palpatine (84 Av.BY-4 Ap.BY)

Les personnages en italiques n'ont jamais été chefs d'état, mais c'est tout comme.
Et pour la France c'est à cet endroit


ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.

Partage sur...
wikia