Morpion

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« On doit se raser les poils pubiens si on ne veut pas les morpions. »
~ Oscar Wilde à propos des morpions
« Je ne suis pas accroc au morpion, mais l'inverse est sans doute vrai. »
« J'ai la sensation d'avoir déjà joué à ce jeu dans une autre vie. »
~ Paul Binocle à propos de sa croyance en l'hindouisme
« Caleçon qui gratte, morpion qui squatte. »
~ Raphael Nadal

Le morpion, ou jeu de morpion, ou puissance morpion, ou MMORPionG, ou morpong, ou Super Morpion 2D Flat Attack, ou morpion du Sahara, ou morpion impérial (Pandinus Imperator), est un jeu de société ayant inauguré la notion de combo (alignement de trois pièces identiques sur une grille 3x3), bien avant Tetris Attack et Street Fighter. L'enchaînement spécial de 3 coups amenait le bonus ultime : la victoire.

Principe d'origine

Le morpion originel est une variante de l'émission Des chiffres et des lettres, au déroulement presqu'immuable, et qui consistait à gagner en 9 coups (plutôt qu'en 9 lettres) :

Candidat 1 : Voyelle
Arielle Boulin-Prat : O, comme Onanisme.
Candidat 2 : Consonne
Arielle Boulin-Prat : X, comme Xénophobie.
Candidat 1 : Voyelle
Arielle Boulin-Prat : O, comme Onanisme.
Candidat 2 : Consonne
Arielle Boulin-Prat : X, comme Xénophobie.
Candidat 1 : Voyelle
Arielle Boulin-Prat : O, comme Onanisme.
Candidat 2 : Consonne
Arielle Boulin-Prat : X, comme Xénophobie.
Candidat 1 : Voyelle
Arielle Boulin-Prat : O, comme Onanisme.
Candidat 2 : Consonne
Arielle Boulin-Prat : X, comme Xénophobie.
Morpionlettres.jpg

Exemple de partie de morpion originel (jouée avec Arielle Boulin-Prat bien sûr).

Arielle Boulin-Prat arrange ensuite les lettres, dans l'ordre édicté, sur un damier de 1x9 cases (cf. photo ci-dessous). Lorsque trois O apparaissent consécutivement, candidat 1 gagne. Lorsque trois X apparaissent consécutivement, candidat 2 gagne. Les téléspectateurs saisirent bientôt le motif récurrent du jeu, et allèrent désigner ce phénomène de société sous l'expression « Jouer contre soi-même ». C'est aussi, selon une autre vue, la lutte éternelle entre la tentation de l'acte d'auto-pollution et le militantisme d'extrême-droite. Cependant cette lutte entra dans une phase de stagnation lorsqu'au bout de 10 ans de pratique quotidienne, Arielle Boulin-Prat commença systématiquement à ne pas perdre contre elle-même et donc à forcer le match nul.

Stratégies

Complexité du morpion

Au départ, le premier joueur ouvre en jouant l'une des 9 cases, soit 9 possibilités. Le second joueur peut répliquer sur l'une des 8 cases restantes. La combinaison des 2 premiers coups offrent donc 9 \times 8 = 72 possibilités, celle de 3 coups 9 \times 8 \times 7 = 504 possibilités, celle de 4 coups 9 \times 8 \times 7 \times 6 = 3024 possibilités, et ainsi de suite. Le jeu du morpion a donc une complexité factorielle dénotée par la notation mathématique O(n!). L'ordinateur ne peut donc pas dans l'immédiat espérer atteindre le niveau d'un être humain sauf si, bien entendu, il est programmé par un être humain.

Le jeu est aussi parfait du point de vue de la théorie des jeux de Von Neumann. L'usage de la deuxième dimension délivre le jeu de la dimension quasi-fatale du match nul. D'après le théorème de Sergeï Bogdanov, si l'on jouait sur une seule colonne, l'un des deux joueurs devrait obligatoirement faire match nul[1].

Une question d'histoire

Historicmorpion-1.png

Grille de morpion historique


L'histoire de la stratégie du jeu du morpion épouse intimement celle de la civilisation. Le premier indice de civilisation a été décrit par un premier coup de maître lors d'une partie de morpion scriptuaire, lorsque Jean-François Champollion découvrit le galet de rOsette :

Historicmorpion-2.png

Découverte du galet de rosette


L'avènement décisif du christianisme pour la partie occidentale du monde a suivi :

Historicmorpion-3.png

Avènement du christianisme


Les éternelles guerres de religion figurent également au programme, dans le jeu des répliques sanglantes :

Historicmorpion-4.png

Croisade contre les torcs


« Le calme après la tempête » : proverbe magnifiquement illustré par la conquête de la Lune par Tintin :

Historicmorpion-5.png

Conquête de la Lune par Tintin (ici le Capitaine Haddock, pour faire logique, n'est-ce pas ?)


Et une croix sur le beau damier de la vie en temps de Guerre froide :

Historicmorpion-6.png

Il fait beau pendant la Guerre Froide


Et pendant ce temps, la roue tourne pour nous, hamsters.

Historicmorpion-7.png

La roue tourne


Et il est bientôt temps de faire une croix sur la vie, et ainsi gagner la partie. A toi de jouer !!

Historicmorpion-8.png

Fin de partie. TU as gagné !

Un peu de culture

Test de Turing

Le morpion apparaît dans le fameux test de Turing, expérience fictive du théoricien en informatique Alan Turing, dont l'enjeu était de poser les protocoles expérimentaux par lesquels l'Homme pourrait trancher sur la question philosophique : « Les machines pensent-elles ? » Pour "décidabiliser" le problème, Turing délimita le domaine de la question en définissant un test purement intellectuel :

  1. Un homme (joueur A) se trouve dans une pièce.
  2. Dans une pièce à part, un homme ou un ordinateur (joueur B).
  3. Les deux se livrent à une partie de morpion. Leur (présupposément) seul moyen d'interaction possible est la visualisation des coups adverses sur des moniteurs.

Le test de Turing conclue à la réalité de la machine pensante si pour A, l'homme et l'ordinateur sont indifférenciables d'après les coups joués en tant que B, et donc totalement interchangeables d'un point de vue intellectuel.

Le test put se conclure positivement le 24 avril 2005, lorsque joueur A Kevin échoua à discriminer l'homme de la machine : « i son tousse parèye jpèrre verssus tlm !!! LOLLL » (traduction : tous les joueurs B sont pareils, je perds systématiquement contre tout le monde de toute façon, ha ha ha qu'est-ce que je suis con)

Le 2 mai 2006, un test utilisant en joueur B soit un jardinier, soit un PC sous Windows, a également permis de valider la réalité de la machine pensante, lorsque joueur A se trouva dans l'impossibilité de discerner entre les deux dont la stratégie consistait uniformément à planter.

Turingtest.png

Exemple de partie dans le cadre d'un test de Turing

Dans la culture populaire

Heromorpion.jpg

Le figurant entouré d'un cercle rouge joue au morpion. Bob, de face, se sert de la cuiller pour suivre le déroulement de la partie de morpion dans son dos (c'est son don caché), tout en conversant avec Mohinder Suresh.

  • Le morpion vaut exactement 7 lettres dans la variante classique de Des chiffres et des lettres. Morpion est également le seul anagramme de lui-même dans la langue française. Donc, si vous jouez à ce jeu chez vous et que vous voyez surgir la séquence O P R N M I O, pensez tout de suite "MORPION". Faites-le également pour la séquence N O I P R O M. Ce serait dommage de se faire avoir par un vulgaire palindrome.
  • Dans Super Mario Bros sur Gameboy, Mario joue au morpion, et dans Super Wario, Wario joue au worpion, une variante du morpion où les ronds jouent en premier.
  • Dans le premier épisode de la seconde saison de la série Heroes, un dénommé Bob cache un figurant en arrière-plan qui joue au morpion au restaurant.


Variantes

Morpion 2

Morpion 2 est identique à Morpion 1, sauf que les X commencent avant les O. Attention cependant, dans le monde du worpion, c'est dans le worpion 2 que les O commencent, et dans le worpion 1 qu'on commence comme dans le morpion 2.

Le tournicotis

Cette variante résout l'ennui symptomatique des courtesse et trivialité présupposées du jeu. Après chaque coup, on effectue une rotation de la grille d'un quart de tour dans le sens des aiguilles d'une montre.

Cette variante peut prendre une nouvelle dimension si le morpion se joue au marqueur sur un crâne chauve plutôt qu'au crayon sur une feuille de papier. Au bout du quatrième coup, le support du jeu devrait être décédé d'une dislocation de la colonne vertébral et de complications vasculaires. Au bout du sixième coup, vous "essorez le cou". C'est à travers de telles variations du jeu qu'on se convainc qu'il ne soit ni trop long ni trop court, mais d'une longueur idéale.

Tictactoeshaver.jpg

Cet homme veut jouer au morpion sur la tête d'un autre, après avoir lui-même servi, comme on peut ici le constater. (Attention il y a un piège sur cette image : ce ne sont pas les ronds qui ont gagné. C'est en effet une croix qui se cache derrière le pansement en X.)

Le morpion épistolaire

Il est de coutume islandaise de joindre en annexe aux pièces de correspondance suivie, une partie de morpion, comme on le fait ailleurs en Occident avec les parties d'échecs. L'avantage de ce procédé est de pouvoir compléter, en cas de décès du correspondant, la correspondance en terminant contre soi-même la partie de morpion, tout en restant relativement fidèle à la stratégie du défunt.

Morpion of the future

Le morpion atteint une nouvelle dimension grâce à la perspective.

Starmorpion.jpg

Le morpion dans l'espace acquiert une dimension trilogique.

L'histoire du "morpion of the future" se décline comme suit :

Star-morp-1.png

Luke et Leia jouent.

Star-morp-2.png

L'Empire contre-attaque !

Star-morp-3.png

Fin de partie, victoire des gentils, hourra !!

  1. Luke et Leia ouvrent le jeu sur un nouvel espoir en B2.
  2. L'Empire contre-attaque en B3.
  3. Les Rebelles ne se laissent pas faire et font d'un coup deux cailloux : la destruction de l'Étoile de la Mort, et la mort de l'Empereur Palpatine en A2 (en effet, A2 correspond bien à deux cases distinctes grâce à la symétrie d'axe vertical de la grille de jeu).


Championnat mondial du morpion

Le meilleur joueur de morpion de tous les temps est Pol-Pot. Celui-ci jouant au morpion la vie des autochtones cambodgiens opposés au régime khmer rouge, à raison d'un décès par victoire contre son beau-frère Ieng Sary[2], personne ne dispute véritablement son incroyable hégémonie sur ce jeu d'essence marxiste. On estime à 6 le nombre F_{morpion} de parties de morpion par minute jouées et gagnées par Pol-Pot, 10 heures par jour (horaires de travail). On en déduit la durée effective D_{eff} du régime khmer rouge en fonction de F_{morpion} et de N_{victimes} (le nombre de ses victimes, 3 000 000) : D_{eff} = \frac {N_{victimes}} {F_{morpion} \times 60\ minutes/heure \times 10\ heures/jour} \times 365\ jours/an \approx 3.42 ans.

Ceci correspond bien à la période du 17 avril 1975 au 7 janvier 1979 qu'on corrèle usuellement au règne khmer rouge.

Le deuxième meilleur joueur de morpion de tous les temps est bien entendu Luke Skywalker du fait de sa superbe prestation au Retour du Jedi, comme nous avons pu l'étudier sur la variante Morpion of the Future.

Foire aux questions

Bon vous allez arrêter d'allonger cet article de merde ? Ce jeu ne s'adresse qu'aux dégénérés mentaux !!

Il doit parfaitement vous convenir alors.

Je joue le plus souvent possible au morpion et je suis croyant. Ma question est donc : pourrai-je continuer à jouer au paradis ? La réponse n'est ni dans la Bible ni dans le Coran !

Malheureusement, le morpion n'a pas eu beaucoup de succès auprès des religions dominantes, même si on peut jouer sur une swastiska.

Faites de la stratégie au morpion un réflexe. Personne n'a encore joué au centre ? JOUEZ AU CENTRE ! Votre adversaire est à 1 coup de la gagne ? BLOQUEZ LE COUP GAGNANT ! L'objectif est de pouvoir jouer au morpion même dans le coma, du moment que vous soyez végétativement fonctionnel.

N.B. : Si l'on joue la variante du tournicotis, on ne peut plus rien pour vous.

Voir aussi

Notes

  1. Sergeï Bogdanov, One-shot flip-flop in Tic-tac-toe, Theory of Computing Systems, volume 39, number 3, June 2006, pages 439-453.
  2. David P. Chandler: A History of Cambodia (Westview Press 2000); ISBN 0-8133-3511-6.


Rubik.png  Portail des jeux et jouets


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Qu'avez-vous pensé de l'article "Morpion" ?
 
23
 
36
 
10
 
5
 
15
 
7
 
55
 

Ce sondage a été créé le février 12, 2008 16:41 et 151 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia