Morbiflette

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« La morbiflette ? Une tartiflette sans lardons ni oignons ni reblochon.  »
~ Sacha Guitry à propos de la morbiflette
« Ils nous ont volé notre recette ! »
~ Les Franc-Comtois à propos de ces pirates du duché de Savoie


Origines

Etruskerin.jpg

Femme Etrusque attendant que son mari lui serve une bonne part de morbiflette

Les origines de la morbiflette se perdent dans les temps anciens. On raconte qu'en 200 avant JC, soit bien avant que ce cher Parmentier nous rapporte la précieuse tubercule, les Etrusques fabriquaient déjà ce mets délicat à base d'avoine et de son.

Puis la recette se perd suite aux diverses invasions et autres régimes drastiques mis en place dans ces régions du Sud de l'Europe. Ce n'est qu'au XVIIIème siècle, grâce aux brillantes études de Antoine Augustin Parmentier sur la pomme de terre que le précieux gratin fera son retour.

De nos jours, la morbiflette est uniquement connue d'un cercle restreint d'amateurs de gastronomie fine, les gougnafiers ignares lui préférant sa proche parente à base de reblochon.

Un vulgaire plagiat ?

Si de prime abord, la morbiflette peut apparaître comme une mauvaise parodie de tartiflette, il faut savoir que ce sont les Savoyens qui ont piqué la recette à nos braves Franc-Comtois. Ce vol inqualifiable a d'ailleurs été qualifié de haute piraterie par ces derniers.

Ce fait d'arme sera d'ailleurs acclamé par les cris de joie des habitants qui iront jusqu'à présenté ce plat, honteusement volé, comme une véritable icône. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir sur les véhicules de ces païens "In tartiflette we trust".

Tels Los Kjarkas avec la Lambada, la copie est désormais plus célèbre que l'originale. Un procès va d'ailleurs être intenté pour vol de recette traditionnelle. En effet, quand on connaît le succès de la tartiflette aujourd'hui, on peut aisément comprendre le dépit des Franc-Comtois.

Mais laissons ces pauvres hères penser qu'ils sont les véritables inventeurs du gratin de pommes de terre avec fromage (à ne pas confondre avec le gratin dauphinois, qui malgré la présence de pommes de terre, rappelons le, ne contient pas de fromage) pour nous concentrer sur ce fabuleux témoignage du passé.

Une histoire controversée

Sesterce vercingetorix.jpg

Pièce commémorative de la récupération de la recette datée de -52 av JC

La morbiflette fait débat, originale ou copie, chaque région reste campée sur ses positions. Certains faits demeurent toutefois indiscutables. Si l'apparition de la morbiflette semble être associée à la civilisation Etrusque (qui comme pour son fameux plat souffre de la célébrité d'une civilisation voisine, les Romains), son transfert jusqu'à la Franche Comté reste un mystère.

  • Une hypothèse malgré tout est évoquée par de nombreux historiens :
    • Lors du siège d'Alésia en 52 av JC, les Romains, peu habitués au climat rigoureux de la région, ne pouvaient se nourrir de leurs plats typiques (oreilles de sanglier rôties au miel, cervelles d'agneau aux figues et au vin, ...) il leur fallait un aliment qui tienne chaud au corps et donne de l'énergie. Heureusement pour eux, parmi leurs légionnaires, le gastronome Apicius connaissait le secret étrusque de la morbiflette. Il est probable que les Gaulois, observant de près leurs ennemis, aient pu s'approprier ce secret. En quittant Alésia pour aller se mettre au vert dans des régions alors dominées par les germains (cousins nordiques éloignés des romains) ils se transmirent ce secret de générations en générations.

Cette récupération de recette déplut d'ailleurs fortement aux Romains et provoqua la chute de César. Bien loin des tergiversions politiques, ce fut la gastronomie qui causa sa perte.

La récupération politique

Attention, cette partie est soumise à controverse, l'auteur revendique d'ailleurs un parti pris pour la Franche Comté

A la chute du Duché de Savoie en 1860 suite à un vote pour le rattachement au Second Empire de France, les Savoyens souffraient d'un déficit d'image. En effet, longtemps indépendant et proches de l'Italie, ils avaient du mal à être reconnus en tant que Français par les autres départements. Le problème de l'identité nationale se posait déjà au XIXème siècle.

Ainsi pour gagner en sympathie, ils ont essayé de savoir ce qui intéressaient le plus les Français à cette époque, et comme les choses n'ont pas beaucoup changé depuis, c'est déjà la gastronomie qui importait le plus. En lorgnant sur les habitudes de leurs voisins de Franche Comté, ils ont eu le privilège de goûter à la morbiflette. C'est alors qu'une idée leur vint : "Et si nous récupérions cette recette pour promouvoir notre image à travers le pays, c'est tellement bon que si les Français nous associe avec ce plat, notre blason sera redoré".


Malgré tout un problème se posait : Comment faire passer cette recette pour une recette typique de chez nous mais avec des produits typiquement Franc-Comtois ? Ils ont donc cherché dans leurs spécialités locales des produits de substitution typiquement savoyens.

  • Ingrédient n°1 : Les pommes de terre. La variété "tartifle" qui donnera son nom au gratin
  • Ingrédient n°2 : Le fromage. Les paysans avaient alors un manque au niveau des ventes de reblochon, ce dernier fut donc choisi, histoire de faire d'une pierre deux coups.
  • Ingrédient n°3 : La viande. En voyant des enfants courir à travers les champs, Victor-Emmanuel II s'écria "Bon sang mais c'est bien sûr, des lardons !"

Les Savoyens étaient contents mais ils sentaient bien que la copie était grossière, il leur fallait donc ajouter un autre ingrédient, présenté comme indispensable histoire de faire genre "C'est nous qui l'avons inventé, les Franc-Comtois sont des menteurs, jaloux de notre recette" Ils cherchèrent donc un ingrédient insignifiant, peu utilisé : l'oignon.

Au vu des ventes de reblochon actuellement et de la renommée que peut avoir la tartiflette, la mission des Savoyens (aujourd'hui devenus Savoyards et Haut-Savoyards) semble être une réussite. Malheureusement pour eux, la vérité commence enfin à éclore du côté Franc-Comtois et bon nombre de preuves historiques irréfutables abondent dans ce sens.

« La morbiflette ? Une affaire d'état régionale !  »
~ Louis Pasteur à propos de la morbiflette

Recette

Après ces nombreuses explications, l'envie d'une bonne morbiflette s'impose.

Liste de courses


Vin Jaune.jpg

Faut pas se laisser abattre

  • Des pommes de terre spécial gratin (faciles à reconnaître c'est inscrit sur l'étiquette)
  • Du morbier, onctueux fromage Franc-Comtois
  • Deux saucisses de Morteau, juteuse spécialité de Franche Comté
  • De la crème fraîche
  • Du sel
  • Du vin jaune du Jura, pour accompagner le cuisinier dans son dur labeur
  • Du vin de paille, pour accompagner la morbiflette lors de la dégustation
  • Facultatif : Du bon lait entier (Montbéliarde de préférence)


Préparation

  • Vous munir d'un tire-bouchon et ouvrir délicatement la bouteille de vin jaune. Vous en servir un petit verre avant d'attaquer.
Korkenzieher.jpg

Voilà un ustensile indispensable à toute bonne recette

  • Epluchez et découpez les pommes de terre en lamelles
  • Lavez et découpez les saucisses en lamelles également
  • Découpez le morbier en tranches d'un demi centimètre environ
  • Resservez vous un verre de vin, les émotions ça creusent
  • Là il y a deux possibilités :
    • Soit on fait précuire les pommes de terre dans une casserole avec du lait puis on les met dans le plat
    • Soit elles cuiront tranquillement dans le four (plus c'est long plus c'est bon)
  • Dans les deux cas, faire le montage dans le plat avec les pommes de terre, le morbier et les saucisses en alternant les couches, arrosez bien de crème fraîche (pour les calories).
  • Finissez par une bonne couche de morbier
  • Encore un chti verre, c'est toujours ça de pris.
  • On met le tout au four à 180°C
  • Surveillez la cuisson en plantant régulièrement un couteau pour vérifier si les pommes de terre sont bien cuites
  • N'oubliez pas de bien vous réhydrater après chaque passage à proximité du four
Tartiflette.jpg

Ceci est une tartiflette mais j'ai pas trouvé de photo de morbiflette

Qu'avez-vous pensé de l'article "Morbiflette" ?
 
24
 
18
 
3
 
6
 
0
 
0
 
0
 

Ce sondage a été créé le novembre 4, 2009 09:28 et 51 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia