Monsieur bonhommes

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les Monsieur Bonhommes sont une série de personnages allégoriques créés par Roger Hargreaves dans les années septante, dans le but de critiquer la société moderne émergente. Ils constituent pour les enfants un véritable idéal-type leur dévoilant les vices du complexe socio-économique moderne et leur transmet la nouvelle vision du monde des individus. Ils participent activement à la révolution copernicienne des pensées humaines, ainsi que de leurs mœurs et leur manière d'être.

[modifier] Les monsieur bonhommes : un outil graphique et littéraire de propagation de la nouvelle conception du monde...

[modifier] L'histoire d'un outil politique et social

Durant la deuxième moitié du XXe siècle, on assiste à un véritable bouleversement d'ordre mondial, touchant toutes les classes sociales. L'Europe, après son suicide pendant la 2e guerre mondiale, laisse la place d'hyperpuissance aux Etats-Unis d'Amérique. Le Royaume-Uni devient son vassal et se charge de transmettre l'american way of life au continent européen. Pour ce faire, il utilise de nombreux outils, tels les Mr. Men and Little Miss de Roger Hargreaves.

[modifier] Les Monsieur-bonhommmes : idéal type de la nouvelle société

Hargreaves a choisi d'établir ses personnages dans une logique d'allégorie et de symbolique, en associant un caractère humain à chaque personnage. Ainsi, Monsieur Bagarreur représente une image franche de la décadence des cités et l'apparition des racailles, ou bien Monsieur Mal-élevé symbolise le nouveau style socio-politique dont la première apparition s'effectuera en France, avec Nicolas Sarkozy. Cependant, les Monsieurs-Bonhommes ne font pas que transmettre aux enfants les nouveaux caractères sociaux, mais font l'exacte représentation de la nouvelle société telle qu'elle est, avec non seulement les nouvelles manières d'être, mais aussi les comportements conservateurs, dévoilés par Monsieur Malpoli ou Madame Collet-Monté.

[modifier] Le modèle de Hargreaves

Afin d'accentuer la symbolique de ses personnages, l'auteur des Monsieurs-Bonhommes a choisi de leur donner des formes inhumaines mais significatives : c'est le Modèle de Hargreaves.

  1. La forme du corps. Celui-ci peut être rond, carré, triangulaire ou autres. Le rond symbolise l'harmonie et dévoile la simplicité des caractères des personnages. Tous les Monsieurs-Bonhommes ronds sont unicaractériels, ce qui les rend modestes, voire simplets : Monsieur Heureux ne sait qu'être heureux, Monsieur Bing ne peut rien faire d'autre que de rebondir, et le vocabulaire de Monsieur Non se limite à un seul mot. Le carré signifie le caractère rude, fixe et brutal. L'exemple le plus probant est M. Costaud. Citons aussi M. Grincheux. les Monsieurs-Bonhommes ellipsoïdes témoignent quant à eux d'un égoïsme accru et d'un culte de l'ego renforcé : Monsieur Avare ne souhaite qu'avoir de l'argent pour lui, et M. Tatillon ne sait pas s'occuper de quelqu'un sinon lui-même.
  2. Les accessoires. Les monsieurs bonhommes sont dénudés, seuls les chapeaux et les chaussures les couvrent. Hargreaves n'a pas voulu donner une touche érotique à ses personnages, surtout qu'afin de renforcer leur unicaractérialité, il a décidé de ne leur mettre aucun sexe. Seule leur appellation (Monsieur/Madame) permet de les distinguer. Les chaussures protubérantes sont souvent aux pieds de Monsieur Bonhommes associables. Le chapeau qui couvre leur crâne, sert à rendre impossible toute influence extérieure ; ainsi les Monsieurs bonhommes demeurent unicaractériels stricts et absolus. On notera que plus le chapeau est grand, moins le Monsieur Bonhomme sera ouvert à la société et, a fortiori, sera influençable.
  3. La forme de la bouche. Celle ci est convexe ou concave : la bouche convexe indique que les caractères représentés sont honorables et doivent servir de modèles. En revanche, la bouche concave stigmatise le mauvais caractère et doit être interprété comme un anti-modèle.
  4. La taille du nez. On remarquera que plus celui-ci est gros, plus les caractères des Monsieur Bonhommes sont grossiers, osés et culotés. Par exemple, Monsieur endormi ose dormir pendant que les autre travaillent, et Monsieur Curieux a le culot d'espionner ses voisins.

MB Taxinomie.jpg

[modifier] ... Qui sont néanmoins à présent acteurs d'un mouvement pendulaire entre destinateur et destinataire

Monsieur-heureux.jpg

Monsieur heureux, prédécesseur de l'émoticône.

Nous l'avons vu, les Monsieurs-Bonhommes ont été créés afin de sensibiliser les futurs acteurs de l'Histoire à la vision du monde dans laquelle leur culture est imprégnée. Cependant, nous allons voir que désormais, c'est la culture qui s'appuie sur les modèles de Hargreaves et non l'auteur qui s'appuie sur la société. L'exemple le plus parlant est celui du smiley. Tout le monde connait bien cette petite tête jaune au large sourire. Mais que se passe-t-il si on souhaite comparer l'archi-célèbre émoticône à la face de Monsieur Heureux, né avant la diffusion d'Internet ? Nous voyons donc que les Monsieur-Bonhommes ont connu un tel impact sur la nouvelle génération que c'est à présent elle qui sonde dans les personnages, en même temps que les personnages sondent en eux.

[modifier] Etudes de Cas.

[modifier] Monsieur Malpoli, figure du capitalisme maximal, de la prépondérance pécuniaire et de la décadence de la bourgeoisie

MB Malpoli.jpg

Monsieur malpoli, un trou du cul d'impérialiste.

Le bourgeois pré-déchu hautain, le capitaliste cupide, le propriétaire immobilier effréné, tels sont les profils qui s'accordent au personnage de Monsieur Malpoli. Propriétaire d'une multinationale pétrolière, Monsieur Malpoli, orgueilleux de son entreprise classée 2eme du pays et ayant écrasé les raffineries Boute-en-Train & Glouton International, Monsieur Malpoli se permet de traiter ses collègues comme de la merde. Cependant, Monsieur Chatouille va parvenir à spéculer sur la Bourse Bonhommienne et à crouler les industries Malpoli & co. sous les dettes et la faillite. Suite à cela, M. Malpoli est bouleversé psychologiquement car il vient de perdre le fruit de son orgueil : son argent. Ainsi, progressivement, on va assister à un changement dans l'attitude du patron déchu, qui va devenir sociable. L'histoire de Monsieur Malpoli devrait servir d'exemple à tous les autres employeurs méprisants et méprisables. Néanmoins, il faut noter que l'histoire a comme morale que les krashs boursiers et les faillites de banques anglaises sont plus que nécessaire pour humaniser notre société souvent trop accrochée à l'argent.

[modifier] Les Monsieur-Bonhommes, un outil de propagande communiste?

Lorsque l'on regarde les différents tomes et volumes des Monsieur-Bonhommes,on commence à voir un certain motif de messages subliminaux destinés à endoctriner les jeunes dans une idéologie communiste ayant pour but de les réduire à seulement un trait de leur personnalité. En effet, prenons pour exemple le personnage type de la méchanceté chez les Monsieur-Bonhommes: un homme bedonant avec un monocle, représentant bien sûr un propriétaire d'entreprise anglais du début de la période d'industrialisation. Si, par contre, si l'on regarde la personnalité type de la bonté on voit la forme la plus identifiable, le cercle. La bonté est représentée parla forme la plus basique, la plus simple, la plus égale. Telle était la doctrine de l'URSS Léniniste et Staliniste.

[modifier] Vers des nouveaux Monsieur-Bonhommes ?

Avec l'apparition de nouveaux phénomènes dans la société, les modèles de Hargreaves commencent à se faire obsolètes. Aussi Hargreaves Fils a émis le projet de créer de nouveaux monsieur-bonhommes plus représentatifs du XXIeme siècle : seront à l'affiche M. Tectonik, M. Boursier, M. Manuel, M. Connard, M. Communiste, M. Psychopathe...


Qu'avez-vous pensé de l'article "Monsieur bonhommes" ?
 
37
 
12
 
1
 
17
 
5
 
9
 
4
 

Ce sondage a été créé le mars 4, 2008 05:33 et 85 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia