Monopoly

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« J'ACHETE ! »
~ Sacha Guitry à propos du Monopoly (à ton avis, quel aurait été l'intérêt d'une citation sur autre chose dans cet article ?)

« Mouais, ces deux citations, je parie que c'est juste parce que l'auteur a la flemme de catégoriser lui-même son article... »

~ Jésus à propos d'une personne qui m'est totalement inconnue...

Le Monopoly est l'un des jeux de torture morale les plus connus à travers le monde en ce jour.

Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Suivez bien cette article. A la fin de celui-ci, vous pourrez participer à un grand jeu qui vous fera peut-être gagner un an de bombes nucléaires biodégradables ! Bonne chance !



[modifier] Etymologie

Deux thèses s'affrontent, toutes les deux aussi illogiques l'une que l'autre :

La première affirme que Monopoly est la fusion des mots "Mono" (signifiant seul) et "Poly" (signifiant plusieurs). Le Monopoly serait donc un jeu contradictoire, s'appuyant sur deux éléments opposés, comme le Ni oui ni non, le jeu du foulard pour asthmatiques, ou le jeu du grand Nicolas Sarkozy.

D'autres personnes affirment que le nom de ce jeu viendrait du mot "Monopole", ce qui colle quand même un peu plus avec le thème du jeu. Mais alors, pourquoi ce Y ? Surement, pour que le mot rapporte plus de points au Scrabble. Les concepteurs du jeu avaient donc prévu une belle campagne de pub. Sauf que les noms propres sont interdits au Scrabble. Exemple de pub ratée, donc.

Quoiqu'il en soit, tout le monde s'accorde sur un point : quel est l'intérêt de savoir d'où vient le mot "Monopoly" ?

[modifier] Un peu d'histoire

L'histoire du Monopoly suit de près l'histoire du monde. Démonstration.

[modifier] Au commencement...

Au commencement, il y a avait Adam et Eve, et puis Dieu aussi, ainsi que quelques animaux qui faisaient de jolis paillassons une fois passés au rouleau compresseur. Mais on s'en fout, car ce n'est pas l'époque qui nous intéresse. Remontons plutôt à l'époque où Adam et Eve sont déjà incinérés, et où le peuple terrestre est une bande de nomades (pas ceux qui distraient vos enfants le Dimanche après-midi dans un cirque, moi je vous parle de ceux qui sont obligés de voyager pour trouver à manger), se baladant sur toute la Terre. Vu qu'aux débuts, il n'existait qu'un seul vaste continent, le groupe en fit vite le tour. Mais parce qu'ils étaient nomades, fallait bien qu'ils se baladent, donc ils se baladaient, et faisaient plein de fois le tour de la Terre. Ceci commença à ennuyer profondément Dieu, lui qui avait justement inventé l'homme pour se distraire le Samedi après-midi au lieu de regarder "Les Feux de l'Amour". Dieu chercha donc un nouveau moyen d'emmerder l'homme, pour qu'il puisse se marrer un peu. C'est alors qu'une idée de génie traversa l'esprit de Dieu : et s'il inventait le sédentarisme ? Fier de son idée, il enleva les roues des roulottes des hommes, et dans sa folie, inventa le sédentarisme, l'immobilier, et l'agent immobilier. Dieu donna à l'agent comme mission de faire espérer aux hommes des demeures magnifiques, et de les vendre à des prix exorbitants, tout en suivant la fluctuation des prix du m², qui fait qu'un brin d'herbe coûte trois fois plus cher en une annuité. L'homme immobilier, perdu dans tout ce jargon (faut le comprendre, à cette époque on utilise à 90% des grognements), demanda à Dieu comment l'immobilier fonctionnait. Lancé dans sa série de créations merveilleuses, il fit une dernière trouvaille, du même niveau que le reste : le Monopoly.

[modifier] Les premières parties

C'est à la suite de la première partie que Dieu créa le livret de règles, en effet l'inauguration du Monopoly fut chaotique, la partie s'étant soldée par un match nul 2-0 pour les verts, la balle au centre. Mais Dieu oublia qu'il avait prévu d'inventer l'écriture, et donc la lecture, uniquement des milliers d'années plus tard. Les hommes, ignorant toujours les règles, continuèrent donc de régler leurs conflits avec leurs massues, en bons hommes des cavernes.[1] Mais avec le temps, l'homme évolua, puis inventa l'argent. L'homme arrêta alors de se moquer de l'agent immobilier, qui avant essayait de vendre des terrains sans que personne ne puisse payer. Puis arriva l'écriture, mais c'est pas pour autant que l'on s'intéressa plus au livret de règles. Puis le jeu ne fut plus de mode, et on oublia ce jeu.

[modifier] La redécouverte

Puis se créa la première civilisation, et puis un beau jour il y en eut deux. Fier de ce constat, les hommes inventèrent la guerre, nouveau sport se jouant en équipes de plusieurs milliers. Après la première bataille, il resta quelques hommes sans bras ni jambes, donc ne pouvant pas s'enfuir, mais qui étaient toujours vivants. Donc on inventa les prisonniers de guerre. Et puis pour rentabiliser cette invention, on inventa la torture, d'abord physique, où l'on frappait les prisonniers avec divers objets honteux (louche, fouet, programme électoral de Nicolas Sarkozy...), puis la torture morale. Ainsi arriva le second âge d'or du Monopoly. Inutile de nous attarder sur cette époque-là, vous m'avez tous compris sur l'utilisation du Monopoly, et inutile d'attendre ici plus d'explications ou d'images, bande de sadiques.

[modifier] Et puis encore une fois tombé en oubli...

Quand on se rendit compte que les prisonniers préféraient se suicider plutôt que d'endurer d'autres tortures, on arrêta tout de suite les tortures trop violentes. Absolument rien à dire à propos du Monopoly pendant le période qui suit, donc, puisqu'on l'avait oublié.

[modifier] Et encore une fois redécouvert !

Enfin, c'est en 1933 que Charles Darrow redécouvrit le Monopoly, et décida d'appliquer la méthode ancestrale pour punir ses enfants quand ils ne voulaient pas manger leur soupe. Il abandonna rapidement cette idée car il devait du coup jouer avec eux. Suivra donc ensuite une dépression, l'alcoolisme, la femme qui sa barre avec les gosses, la perte de boulot, les problèmes d'argent. Mais Charles n'est pas bête, il réagit ! Il décide de commercialiser à grand échelle le Monopoly, et faire redécouvrir cet engin oublié. C'est la gloire, les problèmes d'argent et de boulot sont réglés. Par contre, sa femme et ses enfants ne veulent toujours pas revenir, le considérant comme un salaud et un sadique, parce qu'il vend des instruments de torture à grande échelle.

Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
N'oubliez pas qu'à la fin de cette article, vous aurez peut-être la chance de gagner un an de bombes nucléaires biodégradables !


Zut, ce message était censé défiler discrètement en bas de ton écran...



[modifier] Matériel nécessaire

Ah, parce que vous aussi vous aimez voir les autres souffrir ? Nan, franchement, entre nous, j'imaginais pas ça de vous. Mais puisque vous insistez...

[modifier] Le plateau

Monopolyblack.png

Le monopoly édition black

D'abord, il vous faut un plateau, carré de préférence, pliable en quatre, mais quand même assez résistant pour passer facilement de la torture morale à la torture physique sans risque de briser votre précieux matériel. Ensuite, prenez un joli feutre noir, dessinez quelques cases, et inscrivez sur votre plateau quelques rues de votre ville. Si vous habitez un village avec trois rues, abandonnez et optez pour un Scrabble, c'est tout aussi efficace. Quand vous serez dégouté de votre planche de carton toute moche (et encore, vous n'avez pas peint les cases), jetez-la à la poubelle, allez dans votre magasin le plus proche et achetez une boite de jeu Monopoly. Voilà qui est mieux.

[modifier] Les pions

Votre première surprise en ouvrant la boite sera peut-être ces boules de métal informes. Ne vous en faîtes pas, les hommes des cavernes ont eu la même réaction que vous en découvrant le jeu. Surtout, que eux, comment auraient-ils pu deviner que ça représentait un canon, ou une auto, alors qu'ils n'avaient pas encore inventé ces objets ? Des petits cônes de couleur auraient tout autant fait l'affaire. Surtout qu'il est surprenant de voir qu'une voiture, un canon, une chaussure et un fer à repasser avancent tous à la même vitesse sur le plateau. Ne cherchez pas la logique là-dedans...

[modifier] Les dés

Quoiqu'on en dise, le Monopoly est bien un jeu de hasard, et les dés en sont la preuve. Plus on a de jeu de sociétés, plus on les mélange. Ces petits objets sont censés se perdre sous les tables, au fond des armoires ou sous les meubles. A part ça...

[modifier] Les cartes

Il y a deux types de cartes : Chance et Caisse de communauté. Pourquoi diviser les cartes en deux groupes alors qu'on aurait pu n'en faire qu'un, surtout que d'un groupe à l'autre, le contenu des cartes est le même ? Pour prolonger la torture au moment de préparer la partie, quand il faut séparer les deux types de cartes parce que vous avez eu la flemme de le faire quand vous rangiez le jeu, alors que c'était faisable. Vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous.

[modifier] Les maisons et hôtels

Les pions, les dés, et maintenant les maisons et hôtels... Le Monopoly est l'un des rares jeux à posséder un tas d'éléments de petites tailles, très utiles pour faire taire à jamais les enfants de moins de trois ans. C'est peut-être bien le seul point positif du Monopoly, mais franchement, je trouve qu'il contrebalance tout le reste ! Quoi ? Un article encyclopédique doit être objectif ? C'est qui celui qui a inventé cette règle ?

[modifier] Les billets

Billet0euro.jpg

Tentative de faux billets pour le Monopoly. Malheureusement, le billet fait trop réaliste pour pouvoir être utilisé en partie.

Alors là, les billets, vous en faite ce que vous voulez ! Certains ne gardent que les billets les plus importants (ceux de 500 dans la version Euro), quitte à en avoir peu, tandis que d'autres en prennent le plus possible quitte à prendre les valeurs les plus basses (les billets de 1[2] dans la version Euro). De toute façon, on n'en a jamais assez, comme les maisons et hôtels, et à la fin on se bat pour obtenir les derniers.


[modifier] La table

Avez-vous déjà joué au Monopoly sur un lit, ou par terre ? Non, ou alors quasiment jamais, pourtant c'est possible. Mais il est de coutume de jouer au Monopoly sur une table. Les concepteurs sont d'autant plus fourbes que c'est l'objet le plus volumineux et le plus cher du Monopoly, mais contrairement aux autres accessoires, la table n'est pas dans la boite de jeu ! C'est évidemment une terrible technique pour vous obliger à en acheter une chez Ikea, pour vous faire souffrir avant même que vous ne jouiez au jeu.

[modifier] Le livret de règles

Alors là, je ne vois vraiment pas de quoi vous voulez parler...

[modifier] Principe

Débat2007.jpg

Rassurez-vous, les compétitions internationales ne sont pas plus intéressantes que vos parties en famille, c'est juste qu'il y a des caméras en plus. Ici, deux joueurs en pleine réflexion pendant les championnats nationaux de 2007.

Si vous comptez vraiment jouer et non pas seulement ennuyer votre famille, le principe du jeu est tout simple. Il s'agit de crier à intervalle réguliers de phrases du genre « J'achète ! », ou « T'es chez moi ! Tu me dois 20 000 balles ! », pour que les oreilles de vos voisins en profitent un maximum[3], en lançant dans tout les sens des dés, du moment qu'ils restent dans la pièce où vous êtes en train de jouer. Quant au plateau, il sert à être replié en deux pour faire taire ceux qui contredisent vos actions (et sans livret de règles, ça arrive souvent) de manière violente, si possible de façon rapide pour faire voler les pions qui étaient dessus dans tout les sens. Pour les cartes, les maisons et les hôtels, il semblerait qu'il faut les disperser partout sur le plateau, et grogner parce que c'est cher, mais rien n'est moins sûr. Je crois qu'on a fait le tour du jeu là... Ah si, si quelqu'un sait à quoi sert le livret de règles, merci de m'en avertir rapidement, je cherche toujours, moi.


[modifier] Variantes de jeu

Si un jour vous subissez vous aussi une partie de Monopoly, imposez-vous et proposez vos règles. Tous les torturés vous en seront reconnaissant.

[modifier] Edition San Francisco 1906

Cette version nous propose de vous immerger dans l'ambiance de fête régnant dans la, mondialement connue ville de San Francisco le 18 avril 1906, lors du fameux séisme de Magnitude 5,9[4]. Pour recréer cette ambiance chez vous, rien plus simple : il suffit de scier l'un des pieds de votre table pour la rendre bancale (si vous l'aviez prise chez Ikea, ça m'étonne qu'elle ne le soit pas d'avance, d'ailleurs), et puis de faire trembler la table tout au long du jeu. Les maisons renversés, sont retirées du jeu, les pions envoyés sur d'autres cases y restent et peuvent acheter les terrains où ils atterrissent, quoique ça c'est pas tout à fait sûr... Bref, les règles de cette variante sont autant chaotiques que la situation à cette époque. Notez que dans cette version, construire une maison prends quelques secondes, alors que le séisme en lui-même dure toute la partie, c'est-à-dire 2 ou 3 heures si vous en avez le patience. Vive le respect de l'échelle du temps.

[modifier] Version Godzilla

Directement inspiré de la précédente, cette version permet de simuler une autre catastrophe, je parle bien évidemment de ces dinosaures détruisant des villes entières parce que la bouffe était au nord, et monsieur tenait la carte à l'envers. Heureusement, ça n'existe que dans les films, ouf. Mais alors, comment simuler Godzilla ? C'est très simple. Prenez votre chien, jetez-le sur la table, et voilà, vous avez votre monstre ravageant la ville ! Pour une astuce de cette simplicité, vous auriez pu la trouver vous-même, là, franchement.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Si tu prends ton hamster, ça peut très bien faire le fils de Godzilla, son neveu, ou son beau-fils par le frère du cousin à Gérard. Par contre, un insecte, c'est totalement inutile.



Attention : un chien est aussi con qu'un enfant de moins trois ans, il peut facilement s'étouffer avec un pion, maison, hôtel ou dé.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Pourquoi tu t'es pas servi de la boîte rouge "Attention" pour dire ça ?



Je pensais que deux boîtes l'une à côté de l'autre, ça ferait un peu lourd, donc j'en ai mise qu'une seule... Mais du coup, là, c'est raté, merci.

[modifier] Edition Pokémon

Pokemon monopoly box.gif

Non, franchement, sans commentaire, j'ai dit.

Parce que jamais deux sans trois, voilà un autre Monopoly sur une autre catastrophe. Cette fois-ci, une image vaut mieux qu'un beau discours.


[modifier] Voir aussi

  • Ennui
  • Scrabble, si vous habitez dans un village de moins de 5 rues

[modifier] Notes censées vous perdre entre le haut et le bas de cet article

  1. C'est ainsi qu'aujourd'hui, pour prolonger la tradition, on ne jamais de partie avec le livret de règles, et les parties se terminent toujours en règlement de comptes.
  2. Oui, des billets de 1 €. Y a que Monopoly pour penser à ça.
  3. De toute façon, ils ne ménageront pas les vôtres
  4. Roh, allez, on va arrondir à 6, on n'est pas à ça près.
Mr-t-laser.jpg Mr.T dit :
Avez-vous suivi cet article ? Si oui, répondez à cette question qui vous fera peut-être gagner un an de bombes nucléaires biodégradables !


Quel est le titre de cet article ?

  1. Monopoly
  2. Recette artisanale de la tarte aux courgettes
  3. Secte des adorateurs du saumon farci aux petits lardons
  4. (Attention, il y a un piège) Pomme de terre négative

Vous avez la réponse ? Si oui, envoyez vite par SMS 1, 2, 3 ou 4 au 30 130 (je ne réponds de rien si vous essayez et que le numéro existe vraiment)
Et l'auteur aurait pu choisir une autre boîte que la mienne pour faire sa pub et gagner plein d'argent, je passe pour quoi, moi ? La prochaine fois, il prendra d'Alembert...



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia