Mode d'emploi du gamer

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Les jeux vidéo, c'est bien, mais ça ne remplace pas une femme. »
~ Roch Voisine, 2001 à propos des gamers (ou des femmes)
« Les gam-quoi ? »
~ Ludwig von Beethoven, 1823 à propos des gamers en général

Un gamer est un joueur de jeu vidéo. Un jeu vidéo est un système perfectionné permettant aux enfants les plus jeunes de ne pas souffrir de la dégradation de la couche d'ozone, aux adolescents de lutter efficacement contre la société et les contraintes de toutes sortes et aux adultes de pouvoir enfin travailler dans de bonnes conditions.

[modifier] Origine

Les jeux vidéo existent depuis la plus haute antiquité, mais il fallu attendre l'avènement de l'électronique pour pouvoir enfin prendre conscience de leur nature.

C'est en 1072 que Nolan Bushnell, un jeune en short et fanatique de ping-pong, se mit dans la tête de pouvoir jouer avec sa télévision. Comme c'était en réalité celle de ses parents, il commença par être privé de dessert. Une fois son projet réalisé, il finit par rater tout le repas.

Il venait de créer PONG. Il fit fortune et se retira dans un monastère pour expier ses péchés sous le nom de père pong.

Quelques temps plus tard, d'autres fanatiques en short se mirent à fabriquer des jeux vidéo, à les vendre et à manger des chips.

[modifier] Les gamers

Les gamers se décomposent en plusieurs catégories :

Le joueur occasionnel ou casual gamer : des personnes qui savent allumer, ou au moins aller embêter quelqu'un pour faire allumer la console ou l'ordinateur servant à jouer. Ils appuient le plus bêtement sur toutes les touches, et voient ce qui se passe. Parfois, ils essayent de maitriser les jeux, mais bon, c'est pas toujours facile. Ce genre de personne regarde autant la manette que l'écran, ce qui entrainent la perte de leur partie. On les voient surtout jouer à des jeux en flash sur internet. Leur temps de jeu moyen est compris entre 0 et 7 heures par semaine.

Le joueur ou gamer : le joueur moyen, qui cherche à s'amuser, tout en essayant de trouver des jeux sympathiques, beaux, pas trop prise de tête, mais un peu quand même. Après tout, c'est marrant, et puis perdre, c'est pas grave. Débutant dans les sports de lancer de souris, lancer de manette, et fracassage de clavier, il n'y atteindra pas des sommets. Leur temps de jeu moyen est compris entre 5 et 30 heures par semaine.

Le hardcore gamer ou drogué du jeu vidéo : joueur cherchant à maitriser le jeu dans le moindre détail, connaissant jusqu'au moindre pixel d'un jeu. Quand il parle d'un jeu, c'est souvent via un langage barbare incompréhensible. Du genre « Pour là, faut que tu sheep le boss, pendant ce temps on burst DPS les adds » ou bien « Le combo ultime c'est A B A haut, haut Carré Croix rond ». Leur temps de jeu est compris entre 2 (quand ils bossent dans la journée) et 15 heures par jour.

Le no-life : périphérique humain rattaché à l'ordinateur, il faut lui rappeler qu'il doit manger/dormir. Il ne recherche qu'une chose, être le meilleur. Pour cela, il suit un entrainement intensif à base de jeu. Son score est toujours dans le top 10. Il parle un langage plus évolué, mais commun avec l'hardcore gamer.

Le noob et le "kevin" : plus proche du joueur occasionnel que de l'hardcore gamer, c'est souvent un no-life qui ne sait pas jouer, mais qui se croit être un hardcore gamer. S'exprimant uniquement avec des mots de deux lettres voir moins, il critique tout ce qui bouge. Si vous le battez, il vous traitre de cheater, si c'est lui qui gagne, il vous traite de Noob. Il tente d'imiter le langage des hardcore gamer, mais sans savoir de quoi il parle.

Le cheater : Joueur qui a terminé tous les jeux, et sans perdre un point de vie. Le cheater démarre un jeu, charge le niveau, passe 30 minutes à entrer tous les codes et faire toutes les manipulation nécessaires et termine le niveau en 5 minutes. Après le chargement du niveau suivant, il doit refaire le même rituel. Pour lui, un jeu sans code, cela ne sert à rien, c'est pas marrant.

[modifier] Guide d'utilisation

Vous allez dans le magasin le plus proche pour acheter toutes les petites gugusses.

  1. Alors on met ça, là.
  2. Puis on branche ça comme ceci.
  3. Voilà.
  4. Et puis ensuite, il faut appuyer ici et là, et puis là.
  5. Voilà, comme cela.
  6. Après, on allume ça.
  7. Non pas ça ! Ça ! Oui, voilà, comme ceci.
  8. Donc là on fait ça, et puis ça.
  9. Et voilà ! Chouette non ?

...Mise en garde si cela ne fonctionne pas : ne frappez pas la télévision, frappez plutôt les gugusses.

[modifier] Vocabulaire

Comme tout domaine technologique qui se respecte, le gamer doit utiliser un vocabulaire spécifique.

  • Manette : Un objet qui tient dans la main et qui peut vibrer en certaines occasions.
  • Console: Objet qui prononce des mots doux quand la partie est perdue.
  • Cartouche : Un bandit de grand chemin joué par Belmondo.
  • Gamer : Désigne un joueur de jeux vidéo (prononcez: Gaymheur)
  • Épilepsie : Danse du contentement effectuée lorsque la partie est gagnée.
  • Coca : Mélange de sucre et d'eau.
  • Chips : Tranches de pommes de terre frites dans l'huile.
  • Xbox 360 : Console nouvelle génération : elle ne prononce plus une phrase, mais fait clignoter 3 LED rouges.
  • No Life : Les no life sont courants chez les gamers. Ce sont des personnes qui ne font que jouer à des jeux vidéos. Le plus connu est Jordan Gagné qui a passé plus de 43800 heures devant sa console, ce qui revient à dire qu'il a joué pendant 5 ans sans arrêt.


01.png  Portail de l'Informatique  •  Rubik.png  Portail des jeux et jouets


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia