Mitt Romney

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
JungMitt.jpg

Le jeune Mitt et son père qui de la main gauche montre l'avenir du doigt (c'est déplacé, on ne fait pas ça)

[modifier] Le mythe de Mitt

Mitt n'existe pas.

Le jour de la Saint Willy, le 10 janvier 2002, au fond de l'aile du Pentagone qui sentait encore le cochon grillé, le projet Starburst voit le jour. Colin Powell en est l'instigateur. Il anticipe la bataille électorale à laquelle Georges W. Bush devra se préparer en décembre 2004. Son souhait secret est de mettre sur pied un remplaçant moins alcoolique et en conséquence plus facile à contrôler en vue d'un prolongement de son poste de secrétaire d’État. En effet, ça lui permettrait de finir de rembourser le crédit de sa maison, parce qu'il vient de se rendre compte que les annuités de remboursement augmentent de façon délirantes à partir du deuxième mois. Après avoir passé en revue tous les candidats Républicains crédibles, il décide finalement d'aller revoir "Y a-t-il un flic pour sauver l'humanité?" avant de se décider. En sortant de la séance il choisit Sarah Palin.

[modifier] Colin ne va pas bien

Coffee2.JPG

Un épisode paranoïaque surprenant

Le 7 octobre, le jour de la Saint-Pallais, se manifeste un épisode paranoïaque aigu qui le surprend et lui fait peur. Colin Powell renverse son café sur sa chemise. Persuadé que Sarah Palin en est une des coresponsables il ne fait pas spontanément le lien entre l'évènement funeste et la fête calendaire du fils du Comte de Gévaudan. Armé de son gant de toilette en treillis, il tente d'enlever la tache qui macule une partie de sa cravate en soie d'Iran. A cet instant un blaireau asthmatique chevauchant un tube à essai enflammé lui apparaît. Les rapports de la CIA font remonter à cet épisode la création de ce que Colin ne nommait alors qu'entre deux sanglots nerveux "Mitt le feu". Une étude psychiatrique plus poussée montrera en 2012 au moment de sa réinvestiture (soucis de remboursement immobilier) qu'il existait en réalité un rapport direct avec le doudou que Colin avait constitué petit à partir de la mitaine droite de sa maman.

PowellMother.jpg

Photo de jeunesse de la mère de Colin avec ses mitaines de combat, la droite -qui appuie sur la détente- inspira la genèse de Mitt (Archive CIA)

[modifier] La ligne bleue d'Irak

Le 1e Mai 2003, alors que Bush mobilise son armée pour le défilé de la fête du travail à Bagdad, Colin Powell se rend avec lui aux festivités à bord d'Air Force One. Il écoute "Five men army" sur l'album Blue Lines de Massive Attack que Georges lui a prêté pour l'avion parce qu'il avait oublié d'emporter des cassettes audio avec son vieux Walkman WM-GX302 qui marche très bien quoi qu'en disent ses collègues de bureau ovale. C'est alors que Mitt réapparaît par le hublot sous les traits d'une mitaine d'où des gerbes de flammes jaillissent tels de gros doigts en pain d'épice. Mitt lui intime l'ordre d'évangéliser les morts de tout bord qui trainent dans les faussés désertés des campagnes jaunies de l'Irak, il paraît que ça fera marrer le général Kassem.

[modifier] Les annales d'une jeunesse

Mini-canele.png

Mitt conservera un très bon souvenir de son séjour dans le bordelais

Étant jeune homme, Mitt évangélisa les morts et les vignes des cimetières bordelais quelques années durant. A cette époque, il développe une attirance sexuelle pour les canelés trempés dans l'alcool puis administrés par voie rectale. Il en conservera un très bon souvenir. De retour de ce voyage initiatique en France, le 10 janvier 2002, il décide de se battre contre tous les candidats noirs qui se présenteront aux élections présidentielles des États-Unis.


ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia