Michel Houellebecq

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Houellebecq.jpg

Une cigarette et Michel Houellebecq (de gauche à droite)

« Welbek, comme son nom l'indique, n'écrit que des histoires sans queue ni tête. »

Michel Houellebecq, mieux connu sous le nom de Michel Thomas, est un écrivain.

L'un des rares amis de Raël capable d'écrire plus que son nom. C'est malheureusement insuffisant pour être qualifié de romancier.

[modifier] Vie de Houellebecq

Jeunesse : Houellebecq est moche et pessimiste, il ne baise pas.

Début de l'âge adulte : Houellebecq écrit de la poésie ; il peut donc baiser, mais seulement des moches.

Âge adulte : Houellebecq écrit des romans, il peut donc baiser tout ce qui bouge. Mais depuis toutes ces années qu'il se masturbe avec une cigarette à la main, Houellebecq a fini par se brûler définitivement le zizi et est devenu carrément impuissant. Depuis il se venge en inondant le domaine littéraire d'oeuvres portant sur les malheurs de son phallus.

D'ailleurs, l'expression ironique "houellabecllqueue !!" fait désormais fureur.

[modifier] Romans de Houellebecq

  • Extension du domaine de la lutte

Premier roman de Houellebecq. Il y traite des sujets qu'il a déjà développés dans ses poèmes mais en étirant la sauce sur 200 pages. Il y parle de sexe et du manque de sexe.

  • Les particules élémentaires

Second roman qui reprend le même thème sexuel mais en y ajoutant des expériences génétiques et une fin du monde pour faire plus S-F et concurrencer son pote Maurice G. Dantec.

  • Plateforme

Troisième roman qui reprend des éléments du premier, à savoir le cul et le manque de cul, tout en ajoutant une polémique littéraire/promotionnel qui sera désormais sa marque de fabrique.

  • La possibilité d'une île

Quatrième roman qui réussit le tour de force d'étirer le thème du manque de cul sur plus de 400 pages. Pour montrer qu'il se diversifie 'achement, Houellebecq parle clonage, anticipation (les clones vont souffrir du manque de cul). Plus de la moitié du bouquin est pompé sur Wikipédia.

[modifier] Structure des romans de Houellebecq

1. Présentation du héros. Il est quadragénaire, presque riche, possède une maison, une voiture et un bon boulot mais il ne baise pas. Il ne croit pas au bonheur.

2. Le héros rencontre une femme. Il peut enfin baiser et croire au bonheur.

3. La femme meurt, la femme le plaque, il plaque la femme. Le héros ne peut plus baiser, il ne croit plus au bonheur.

4. déchéance du héros (avec option suicide aux anchois périmés) et fin du monde.

Partage sur...
wikia