Michael Jackson

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
MJ3

Michael n'aura de cesse, toute sa vie de ressembler à sa mère.

« Pour aller de l'avant en faisant du Moonwalk, Michael Jackson devait forcément regarder vers le passé. »
~ Sacha Guitry à propos de Michael Jackson.

Michael Bambi Jackson était une icône de la musique « saoule » américaine (ce qui n’est pas très étonnant avec un père alcoolique) et membre de l'association Touche pas à mon enfant. Antépénultième[1] d’une famille de 9 enfants, son père, le révérend Jesse Jackson est un ancien montreur de chimpanzés dansants dans un cirque. Au chômage depuis 4 ans, il a développé un goût prononcé pour la boisson et passe ses journées à latter la gueule de ses enfants pour se divertir.

Mais la famille est très vite à court d’argent. Sa mère, Zina Garrison Jackson, tente tant bien que mal de gagner quelques subsides à l’aide de son corps pour nourrir ses enfants, mais cela ne suffit pas. C’est alors que Jesse a l’idée lumineuse de remonter son spectacle en remplaçant les singes par ses propres enfants. Les « Jackson Five » étaient nés et le petit Michael était l’un d’eux..

[modifier] Un petit garçon noir extraordinaire

MJ1

Déjà très jeune, Michael maîtrisait parfaitement la technique du "Moon Walk".

Jacksobide

Michael dans sa grotte.

Créature hybride, sans doute fils de Sarkozy et de Susan Boyle, Mickael Jackson fut abandonné devant le premier perron par les infâmes Boufi, Teigneux et Crado oncles de Casper. L'enfant sera adopté par les horribles habitants de la maison où il devint un esclave devant vivre dans un placard sous l'escalier.
De constitution chétive, de pigmentation nègre et de tempérament effacé, le petit Michael n’a, à priori, aucun atout pour devenir une star interplanétaire, si ce n’est peut être sa voix. Déjà bébé, ses cris de nourrissons semblaient suivre une rythmique syncopée digne des plus grands noms du jazz et ses parents ne s’y sont pas trompés.

Lors de la formation des Jackson Five, Jesse décida que le chant serait réservé à Michael, pendant que ses frères se contenteraient de reproduire derrière, les pas de danse qu’effectuaient les chimpanzés du précédent spectacle du révérend.

La gloire ne fut pas longue à arriver. Se produisant dans les Baptêmes, Communions et Bar Mitzvas autour de chez eux avec un succès grandissant, ils furent remarqués par un producteur de New York lors d’une de leurs prestations à la fête d’anniversaire des 5 ans de leur petite voisine : Madonna Louise Veronica Ciccone[2].

Parti pour la grosse pomme afin d’enregistrer leur premier album : Yellow Submarine[3] , le jeune Michael fera une rencontre qui allait changer sa vie. Lors d’une séance de répétition de leur chorégraphie, quelle ne fut pas sa surprise de voir rentrer dans la pièce le célèbre astronaute Lance Armstrong qui s’était en fait trompé de porte en cherchant les WC. Michael, sous le choc, se laissa glisser d’un pas chaloupé vers son idole sous le regard ébahi de ses frères et de son chorégraphe. Il fut décider d’inclure ce pas de danse à la chorégraphie et Michael le nomma « Moon Walk » en référence à sa rencontre fortuite avec Louis Armstrong. Une légende était en train de voir le jour.

[modifier] Un adolescent brun extraordinaire

MJ2

Michael Jackson en pleine gloire. Et sans culotte.

Enchaînant tubes sur tubes, les Jackson Five deviennent rapidement un monument incontournable du paysage musical américain puis mondial. Mais déjà le petit Michael a d’autres ambitions. De nature angoissée, Il pâlit de peur à chaque fois qu’il pense à l’idée qu’un tel succès puisse s’arrêter. Au même moment, des dissensions artistiques se font sentir au sein du groupe. Michael, très en avance sur son époque, pense que le disco est mourant et tente d’opérer un virage à 180 degrés vers de la musique plus soul. Ses frères, en total désaccord, lui répondront par un violent coup de pied dans les parties génitales qui provoquera un traumatisme tel chez Michael qu’il en attrapera la manie de vérifier très souvent si ces couilles sont toujours là en s’attrapant le paquet à tout bout de champ.

En 1979, Michael se lance dans une carrière solo. Son premier album sous le nom de Michael Jackson s’appellera True Blue[4]. C’est un succès immédiat et le jeune Michael retrouve des couleurs. A partir de là il enchaîne les tubes qui dépeignent les couleurs de sa vie : Don't Stop 'til You Get Enough qui défend la successivité de ses opérations plastiques, Wanna Be Starting Something qui parle de ses perpétuelles idées de changement, Thriller qui résume sa vie, Beat It qui parle parallèlement de son père et de sa couleur, Bad dans le même esprit (mais un peu concon dans la forme..), Dirty Diana qui confirme ce tournant raciste, Black or White (sans commentaires..), Who Is It qui traite de sa schyzophrénie.. (on s'arrête là, parce qu'après il fut moins inspiré et se contenta de faire des chansons d'amour gnan-gnantes et ternes - tout comme sa peau).

Tout va très vite. Trop vite peut-être. Il enchaîne les succès comme d’autres enchaînent des talibans à Guantanamo. L’argent coule à flot et rien n’est trop beau pour Michael. Il s’offre un ranch pharaonique avec piscine et terrain de pétanque grand luxe, un parc d’attraction avec grande roue et stand merguez et même un nouveau nez. La tête lui tourne et il finit par se croire invincible.

En même temps qu’il gravit les échelons de la gloire, il développe certaines phobies liées à son enfance maltraitée. Il a peur du feu depuis qu’il a vu Bambi au cinéma, il ne supporte pas l’air et se couvre sans arrêt d’un masque depuis que son frère aîné lui a pété au visage quand il avait 8 ans mais ce qu’il craint par dessus tout ce sont les adultes, lui rappelant sans doute la dureté paternelle. Il est en permanence blanc de peur d’avoir à affronter l’une de ces phobies et s’emmure petit à petit chez lui. C’est le début de la suite.

[modifier] Un homme gris extraordinaire

Lepore

Janet Jackson sera d'une grande aide pour son frère en l'introduisant à la chirurgie esthétique.

Ayant atteint le sommet de sa gloire, il ne pouvait aller plus haut. Et même si des millions de fans hystériques criaient encore BBBIIILLLL MICCCCHHHAAAAEEEELLLLL à travers le monde, il savait au fond de lui que la chute était inévitable. Sa peur de ne plus avoir de succès était en train de se réaliser, le faisant devenir tour à tour, vert de rage, bleu de peur et rouge de colère.

Les ventes de ses disques diminuèrent drastiquement, lui filant une jaunisse. Il eu des démêlés avec la justice et on l’accusa d’avoir volé l’orange d’un jeune enfant mais il fut blanchit. Il en fut marron et se mit à broyer du noir à longueur de journée.

Sa sœur Janet essaya de le sortir du gouffre d’angoisses dans lequel il était en lui conseillant de se trouver un passe-temps. Ce qu’il fit avec la chirurgie esthétique, mais rien n’y fit. Le pauvre Michael après être passé par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel était devenu gris. La vie est parfois glauque[5].

Il tenta un come-back au début des années 2000 avec son album : Black is Black[6]. mais ce fut un échec total. Le roi de la Pop n’était plus…Vive le roi !


[modifier] Un vieillard blanc extraordinaire

Michael est devenu un homme brisé par la vie, épuisé, ruiné. Trainant d'hôpitaux en cliniques psychiatriques, il n'est plus que l'ombre de lui-même. Affaibli par sa folie, amaigri par ses excès et annihilé par sa gloire passée, Michael est devenu transparent.

Trop de lutte, trop de peurs et trop de chirurgie esthétique sont venues à bout de sa santé mentale. Son fantôme erre encore sur les ondes radiophoniques mondiales ou les magazines people de temps en temps, mais sa notoriété est derrière lui. Ses amis lui ont tourné le dos[7], sa famille l'a laissé tomber et ses ennemis se rient de lui.

[modifier] Un cadavre polychrome

Michael est décédé le 25 Juin 2009. Il pourra dorénavant passer sur Nostalgie. Après avoir composé de nombreux titres, il s'adonne désormais à la décomposition. Mais son cadavre sortira bientôt de terre et marchera dans les rues californiennes en compagnie de quelques voisins de cercueil. Certaines rumeurs disent que Thriller aurait été tourné après la mort de Michael, on a donc chargé Vincent Macdoum (Pourquoi se contenter du frère de Michael ? Prenons la soeur !) d'aller vérifier si Michael était toujours présent dans sa tombe en or massif (la vie doit être si difficile, là-dedans). Trois ans plus tard, Vincent raconte ce qu'il a vécu, à treize heures chez Delarue. "C'est toute une histoire !, se lamente Vincent en reniflant dans son mouchoir D et G. J'ai vu le corps de Bambi ! Je ne m'en suis toujours pas remis(e). "Déjà qu'il n'était pas joli joli de son vivant ! s'exclama alors J-L Delarue avec une grande compassion. (La suite de ce document n'est malheureusement pas disponible, Sony ayant exigé des droits d'auteur sur "Michael Jackson", prononcé 346 fois pendant l'émission(interdite aux mineurs à cause de la tronche de la fille qui apporte l'eau aux invités)) Merci.

MJ4

Il nous en a fait voir de toutes les couleurs.

[modifier] Black ground ethnique de Michael Jackson

Les anciens égyptiens estoient Noirs. L'ancien Michael Jackson estoit Noir. Donc Michael Jackson estoit Égyptien [8]. CQFD


Field museum chicago buste egyptien

Buste égyptien présumé de Michael Jackson. Vue de face. Field museum, Chicago.

Field museum chicago buste egyptien 2

Buste égyptien présumé de Michael Jackson. Vue de ¾ face. Field museum, Chicago.


[modifier] Note en bas de page

  1. Avant-avant-dernier, abruti !
  2. Qui deviendra plus tard la célèbre chanteuse Pink.
  3. Le groupe Green Day donnera d’ailleurs ce titre à l’un de ses albums en hommage.
  4. Les Red Hot Chili Peppers en feront une reprise dans les années 90.
  5. Ce qui signifie verdâtre en français bande d’ignares !
  6. Le groupe Black Sabbath reprendra ce titre sur une de leurs compilations.
  7. À leurs risques et périls.
  8. Et peut-estre Belge.

 

Êtres invincibles ou immortels
Bruce Indestructible
BruceVsChuck


Chuck Norris · Dieu · Ninja · Bruce Lee · Personnages de DBZ · Pirate · Sonic · Samouraï · Moi · Michael Jackson · Elvis Presley · Ta mère · Annie Cordy · Bruce Willis · Jack Bauer · Jesus Vachon · Michel Drucker · Brahim Asloum · Gandhi · Monkey D. Luffy · Hubert Reeves · Mewtwo · Lucky Luke · M. Jeu de mots stupide · Mickael Vendetta · Michael Scofield


Edward Khil  Portail de la Musique

Qu'avez vous pensé de Michael Jackson?
 
492
 
179
 
105
 
85
 
116
 
600
 
81
 

Ce sondage a été créé le janvier 19, 2009 15:08 et 1658 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia