Metalcore

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le Metalcore est un sous-genre du Metal Hardcore. Il se caractérise par un mélange de Néo-Metal, de Metal Hardcore et de Metal Gay (mais siiii, les refrains à la con laaa...).


[modifier] Les origines du Metalcore

Le Metalcore, vient du Metal Hardcore alors, présentons celui-çi : Comme vous le savez (ou non) les Metalleux sont les maîtres du coupage de cheveux en 4.023. Ils nous ont donc vite dressés des sous genres de Metal Hardcore :

Question.png
Saviez-vous que...
lors d'une émission de la Chance aux Chansons, un dangereux psychopathe avait mis a la place de la sono, du Grindcore, provoquant 28 crises cardiaques dans le public.

[modifier] Grindcore

Le Grindcore est un style de musique primaire ou les morceaux durent rarement plus d'une minute (sauf quand les "artistes" sont ultra-inspirés, auquel cas certains morceaux peuvent durer presque 1,20 mn !!!). Il se caractérise par des paroles extrêmement classieuses et poétiques ("Tim is Gay", "Hitler was a Sensitive man"...) et un mur de bruit.

Question.png
Saviez-vous que...
le Mathcore était autrefois utilisé comme arme. En effet, durant la 2de Guerre Mondiale, les Américains les utilisaient pour coller des méchantes migraines à leurs ennemis

[modifier] Mathcore

Mélange de Metal et de Math-Rock, le Mathcore se caractérise par des structures à se taper des migraines, comme par exemple un morceau qui passe du 15,5 : 4 au 2 : 8 puis au 10 : 7, en ajoutant des fractions de temps à certaines autres mesures.

Le Mathcore est surtout représenté par des groupes comme Grögaggåh, The Bernard Tapie Escape Plan, Butsh ou encore Converses.

Au début du XX me siècle, le Mathcore est crée, il est destiné à Einstein et à Dmitri Mendeleïv. Pas de chance, ceux çi préfèrent Béla Bartok.


[modifier] Pornocore

Le Pornocore est un sous genre du Grindcore alliant de façons très subtile la pauvreté musicale de celui-çi à la pure poésie qu'est la pornographie, ce qui donne des groupes comme Gronibard par exemple. Il est effectivement très difficile de résister à la poésie d'un "Mon Anus est un Héliport à Gland" ou d'un "Je te Déchire l'Anus".

[modifier] Noisecore

Le Noisecore est ce que 99,99999999% des gens apellent "du bruit"...

[modifier] Les autres genres de Hardcore

Pour aller plus loin dans l'horreur "musicale" il existe aussi d'autres types de Hardcore comme :

- Le Cybergrind

- Le Crustcore

- Le Deathgrind

- Le Post-Hardcore

- L'Emocore

- Le Clowncore

- Le Deathcore

- Le Nintendocore (vous êtes autorisés à vous marrer)

Et encore pleins de noms qui font saliver d'envie !

[modifier] Mais encore

Avec tous les noms caractérisant les "Différents styles" de Hardcore, on peut imaginer les types de Hardcore qui pourront exister dans 5 ans.

Vous l'avez remarqué, pour "créer un nouveau style de Metal", il suffit de prendre un mot qui vous plaît et qui correspond un peu à la musique (ou un mot classe), et de lui rajouter le suffixe "-Core". Ce qui peut donner...

...Un peu d'avant-gardisme :

- Le Jean-Paulcore : Metalcore avec au moins 2 membres du groupe ayant pour nom "Jean-Paul".

- Le Trou du Core : Metalcore avec au moins 2 membres ayant fait de la prison pour détournement de fonds d'associations caritatives.

- Le Volley-Ballcore : Avec au moins 2 membres du groupe ayant regardé un match de Volley le 02/10/1995.

- Le Jean-Pierre Foucore : Formation metalcore dans laquelle joue au moins 1 Jean-Pierre Foucault (voir aussi le Bernadette Chirac-Core)

- Le Metalcore-Core-Core : Metalcore 3 fois plus violent que du Metalcore classique

[modifier] Et au millieu de tout-ça

... Eh bien il y a le Metalcore. Le Metalcore est une autre appelation du Néo-Metal pour faire plus "stylé".

C'est en gros :

— Un nom Metal (pour appâter la proie qui ne se doute de rien)
— Des riffs niais
— Des photos de gars pseudo-dépréssifs habillés tout en noir ou en skateurs ou en rappeurs ou encore en Justin Bierber
— Et surtout un refrain mielleux (marque de fabrique du Metalcore)

[modifier] Les réflexes qui sauvent

Voici un petit guide pratique, servant à adopter les gestes qui sauvent :

[modifier] En cas d'ouverture d'un CD de Metalcore...

Voici les bons réflexes à avoir en cas d'un tel accident. Tout d'abord, faisons une "reconstitution" imaginaire des faits :

Vous êtes chez vous, en train d'écouter de la musique puis vous revient en tête le CD que vous a prété Florian. Il vous avait alors dit : "Tu va voir, c'est nouveau et c'est super !". Vous regardez alors la boîte du CD et l'ouvrez. A l'interieur, des photos d'hommes en vêtements noirs, avec les cheveux noirs plaqués, et qui ont l'air dépréssifs vous regardent de haut.

Malgré tout, vous vous sentez prêt à écouter le disque. Dès les premières notes, une mélodie pas très inspirée et un gars qui crie; c'est pas terrible... c'est même assez mauvais mais vous continuez, obstiné que vous-êtes.

ET LA arrive LE refrain. LE refrain niais chanté d'une voix ridicule; LE refrain mielleux et Emo qui parle de l'amour malheureux. La, vous avez senti le danger. Il faut faire vite : éteignez vite le lecteur, enlevez le CD, prenez le, brisez le, saisissez le d'une seule main entre l'index et le majeur et jetez-le chez les voisins. Faites de même avec la jaquette que vous aurez préalablement piétinée puis lavez vous les oreilles avec un coton-tige bleu avec des rayures vertes (pourquoi ? parce que c'est plus joli mais bon... faites comme vous voulez en fait).

La menace passée, soyez plus méfiant la prochaine fois (et tabassez votre pote Florian aussi).

[modifier] Le danger est partout

Méfiez vous aussi de certains médias malveillants, pouvant propager le danger, ils peuvent être tout aussi dangereux.

[modifier] Se protéger

Tout d'abord, évitez à tout prix "Le Mouv'" et "MTV Pulse". Si par hasard vous en veniez à tomber sut l'un des deux, en pleine journée Asking Alexandria ou Bullet for my Valentine, réagissez rapidement : neutralisez le média à l'aide de votre petit doigt, puis changez vite de chaîne ou de station de radio, et, comme pour la technique du CD, allez vous laver les oreilles avec un coton-tige (de la couleur que vous voulez, c'est bon... même si le rouge est conseillé).

[modifier] Le choc visuel

Attention aussi à un danger qu'on à trop tendance à négliger : le choc visuel. Evitez aussi à tout prix des magasines comme Rock One mais aussi la chambre de votre petit-frère.



Qu'avez-vous pensé de Metalcore ?
 
95
 
69
 
13
 
16
 
41
 
181
 
11
 

Ce sondage a été créé le août 2, 2008 21:38 et 426 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia