Merise

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Merise ou plutôt MERISE est un "super-ordinateur", doté d'un cerveau humain et qui a pour projet la domination du monde selon ses formalismes tels que: MCD Canonique, Cycle de Vie Objet, Principalisme Alpha, Signalétique Automatisée Laissant Obligatoirement un Paramétrage Exhaustif (ou formalisme de SALOPE), etc...

[modifier] Avant MERISE

MERISE vient d'un ancien informaticien raté du nom de Jean-Claude Merise qui, sans avoir fort heureusement des tendances Geek, avait pour rêve de ramener l'univers à un seul schéma de modèle Entité-Association. Ainsi, chaque être humain serait identifié par un numéro (exemple: 1, 1664, 69, 56546251...etc).

C’est en suivant ce rêve que Jean-Claude Merise écrivit sa thèse sur l’évolution de l’identification individuel. Reprenant des travaux d’historiens, de généalogistes et d’héraldistes du XIVième siècle, il voulait prouver que l’utilisation des noms et prénoms était devenue obsolète face à la possibilité d’un nombre, identifiant unique. Mais sa thèse fut refusée à l’institut des arts et des sciences de Munich à cause de son caractère trop avant-gardiste. Jean-Claude Merise sombra alors dans la dépression et accepta un poste d’analyste programmeur dans une entreprise de déodorant abandonnant ainsi plusieurs de ses rêves, dont celui de devenir doctorant.

Des adeptes reprirent cependant sa thèse et plusieurs publications officieuses se firent à son sujet. Mais les personnes ayant pris parti pour Jean-Claude Merise furent cependant mises à l’écart par les hautes institutions gouvernementales de l’informatique moderne car considérés comme un frein à l’évolution de l’humanité. Ces adeptes échangèrent alors leurs idées en secret, à l’insu des grands magasins d’informatique et fondèrent même des journaux clandestins dont l’un portait le titre très évocateur de : « Merise, l’illumination »

Si bien qu’à la mort prématurée de Jean-Claude Merise (due à un accident de grille-pain) vers 94-95, certains de ses admirateurs choisirent de transplanter son cerveau dans un ordinateur, lui permettant ainsi une communication continue avec des êtres humains.

C'est ainsi qu'est né MERISE.


[modifier] "Merisiens nous voila !!!"

Nuvola apps important.png
Faites attention !
La CIA surveille les IP des individu qui regarde cette article en vu d'en savoir plus sur le MERISE.

Alors que MERISE était en pleine phase de "beta-test", il fut mystérieusement transféré par un certain J-S (nommé ainsi pour préserver l'intégrité exhaustive et intrinsèque de cette personne) dans les sous-sols d'un IUT Informatique toujours inconnu par les réseaux de la CIA. Selon ces derniers, il semblerait qu'une poignée de personnes illuminées par MERISE (essentiellement des informaticiens gâteux) aient suivi J-S afin de mener a bien sa finition.

Ainsi aujourd'hui, de plus en plus de "Merisiens" se joignirent à J-S et à MERISE.

[modifier] MERISE, sa vie, son œuvre

Bien que MERISE soit dénué de toute mobilité, son intelligence est toujours très supérieure à la moyenne, ce qui lui a permis de se créer un réseau protecteur nommé X-Win32.

Grâce a ses facultés de soumission effrayantes, MERISE s'est entouré des ses plus proches collaborateurs:

  • J-S: Son bras droit, dénué de toute conscience car manipulé par MERISE.
  • Clo-clo: son sous-fifre, schizophrène et ayant une tendance à remuer frénétiquement ses jambes de façon inexpliquée.
  • Mme B-leak: sa deuxième collaboratrice après J-S, surnommée la "Pit-Bull" pour sa réputation de hargneuse.
  • Saalami Badish El Kharoun: Le gardien du réseau de MERISE, schizophrène également et obnubilé par la grandeur de MERISE.


01.png  Portail de l'Informatique


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia