Menton

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Histoire

L'histoire de Menton remonterait à celle d'un fameux couple naturiste, où la représentante de l’espèce femelle aurait fait tomber un citron dans un coin du Paradis Terrestre. Et ce coin serait en fait Menton. A noter que ledit citron n'a jamais été retrouvé. Mais apparemment ce "fruit d'or" est maintenant l'ancêtre de la ville.

1860 : la ville obtient son indépendance de Monaco et fait la connerie de demander son rattachement à la France. Le nom est francisé à ce moment là.

1880-90 : arrivée des premiers touristes.

Années 30 : invention de la Fête des Citrons

1940 : retour sous le giron Italien, avec ce grand orateur de Benito Mussolini.

1945 : retour sous contrôle Français, après une partie de belote déchaînée.

Années 1980 : début de la colonisation par les Vieux.

Années 1990 : arrivée des Italiens & blanchiment.



[modifier] Économie

Comme Nice, l'industrie principale est le vieux. Loin de cette spécialisation, la ville s'est aussi positionnée sur le marché de la crotte de chien et le vote FN. Le casino sert de lieu de rencontre et d'accueil pour les personnes disposant de numéraire à blanchir.

Le bord de mer est maintenant majoritairement imposé par le fisc italien : en effet, les restaurants italiens avec leur personnel italien, leurs fournisseurs italiens, pour servir des coca-cola à 8€ à leurs clients italiens, l'administration fiscale italienne a passé des accords avec sa consœur française.

4 mois par an, c'est l'été. Comme Nice, c'est la principale activité de Menton. Le reste de l'année, la culture et l'entretien du vieux reprend ses droits. Depuis les années 1980, le vieux cultivé à Menton était principalement d'origine AOC Parisienne, type VIIe arrondissement, Versailles, Neuilly... Mais depuis les années 1990 et l'invasion arrivée massive des italiens sur le marché de l'évasion fiscale et du blanchiment immobilier, l'origine du vieux a partiellement changé. Il y a maintenant du vieux originaire d'Italie, du riche Nord, bref, la vraie Italie, celle qui travaille.

La promotion immobilière est tout à fait possible, du moment que les candidats disposent d'un gilet pare-balles et savent parler italien.


[modifier] Démographie

Des traces de jeunes auraient été vues en centre ville. D'après les derniers rapport, l'émigration en France se fait généralement après le baccalauréat pour les non-illettrés. Les autres restants sont envoyés en centre de rééducation pour en faire des aides-soignants ou du petit personnel hôtelier.

La moyenne d'âge est de 347 ans, sauf en 2003 où elle est retombée à 174 ans, sous l'effet conjugué de l'arrivée de touristes et de la fameuse Canicule Raffarin. La mairie s'est clairement engagée en faveur de l'expulsion des jeunes de la ville, par la fermeture des trois dernières discothèques et des difficultés rencontrées par les deux derniers bars pour non-touristes, non-vieux, non-riches, non-italiens de la ville.

A noter l'introduction artificielle d'étudiants dans une antenne de Science Po, la moitié étant étrangers, ceci rappelle la réintroduction d'ours slovènes dans les Pyrénées. Il est donc probable que la présence de ces jeunes fasse l'objet d'un système de suivi géographique par satellite avec un système type Argos.

[modifier] logement et urbanisme

la ville de Menton dispose comme ses consœurs Nice, Antibes, et Cannes, d'un barrage anti-tsunamis constitué d'une ligne de bâtiments de front de mer d'une hauteur comprise entre 5 et 10 étages. Pour plus de sécurité, la plupart de ces bâtiments sont inoccupés et constituent un bien pour le groupe des "Mesures d'Actions Financière et Industrielles Autonomes ".

La vieille ville est constituée d'une rue piétonne disposant de pièges à Italiens (glaces, agences immobilières, et de restaurants à l'hygiène plus ou moins douteuse.) Au sommet de la vieille ville se trouve un cimetière rempli de syphilitiques et tubards au sang bleu du 19ème siècle.

La ville dispose de nombreux anciens palaces datant de la "Belle Époque" (belle car les femmes ne disposaient pas encore du droit de vote) mais hélas faisant maintenant partie du dispositif immobilier géré par la M.A.F.I.A.

Pour envisager un éventuel (investissement spéculatif) achat, la ville contient environ 384 726 agences immobilières parfaitement italophones.

[modifier] trafic routier

La ville étant située sur le tracé (et faisant partie) de la migration quotidienne de gueux vers la Principauté, il est déconseillé de circuler à quatre roues aux heures d'ouverture/fermeture des bureaux. Sur la route, le principal problème est constitué par la présence massive d'italiens-au-GPS, et n'ayant absolument aucune notion de respect des priorités à droite et ayant tendance à se garer comme des gros cons. Ce problème est aussi présent à Monaco. L'été, l'arrivée massive de touristes de la France profonde modifie un peu la donne. Sur le trottoir, il convient d'observer les règles habituelles dans un croisement en cas de présence combinée de poussettes, de déambulateurs ou de fauteuil roulant. Comme Monaco, Nice et Cannes, la proportion étonnante de gros 4x4 allemands s'explique par l'état des routes, plus proche de la piste sahélienne et au sentiment d'insécurité sous-jacente et de pauvreté lié au fait de conduire un véhicule coutant moins de 25k€. Aussi la présence importante de couguars de 50 ans liftées & botoxées dans des Mini se retrouve avec plusieurs variations sur tout le littoral. Des variantes en Smart et en Yaris ont aussi cours.


[modifier] Climat

La ville profite d'un célèbre micro-climat, qui donne à la ville sa douceur légendaire. Ceci dit, il est déjà arrivé qu'il pleuve, parfois même plusieurs jours d'affilée. Des peintures rupestres montreraient que la ville aurait connu la neige, au siècle dernier.


[modifier] Célébrités

[1] Sean Connery a fait vroum-vroum ("Jamais plus Jamais", 1981), Jean Dujardin y aurait tourné quelques scènes de "Moebius", et la ville a déjà été sélectionnée à plusieurs reprises pour des cadrages dans la série "Plus Belle La Vie !". Spielberg y envisagerait de tourner la suite de la Liste de Schindler, tandis que Disney voudrait y faire tourner des scènes comportant "l'étoile noire 2.0" dans "Star Wars IX".

Le bélin aurait été inventé le 27 février 1834 par un certain M. Ifacaga.

Thomas Vaccari, vaincu de l'émission culturelle "The Voice" y est né.

[modifier] Politique

la ville est dirigée par le Clan Guibal depuis le néolithique. A noter que le Maire et sa Femme ont été déclarés le couple "le plus cumulard de toute la République", distinction donnée par la presse indépendante spécialisée. Il faut préciser qu'avec l'entrée de la fille et du gendre du couple Guibal-Giudicelli dans le bac-à-sable politique, il est probable que les titres respectifs de seigneur Sith et maitre Pokémon fassent partie des titres de la dynastie dans les prochaines années qui viennent.

Pour faire plaisir à l'importante population pied-noire présente sur le territoire de la ville, ce courageux Maire avait décidé de signer la pétition demandant que l'enseignement de la colonisation soit présenté comme "positif" dans les années Sarkozy.


[modifier] Sports

le sport local principalement pratiqué est la chasse au jeune. Sinon la ville dispose de plusieurs stades, heureusement éloignés du centre, pour y éloigner encore les valides de la vue cataractée de la population liquide.


[modifier] Patrimoine

La basilique St Michel fait partie de la "skyline" de la ville.

Chaque année est organisée la Fête du Citron en février, qui rassemble des milliers de vieux, célébrant les agrumes et la fin proche de l'hiver (quand la température dépasse à nouveau les 10 degrés). A noter le carnaval des enfants, qui organise un défilé des enfants de la ville devant les vieux rassemblés dans les rues, pour intimider ces petits fils de putes.


[modifier] Culture

La vie culturelle est principalement axée sur le musée Cocteau. Et la concentration annuelle de véhicules d'origine nazie vers le 15 aout.

[modifier] Médias (cf. Nice)

La ville bénéficie de médias nombreux, qui fournissent une information très diversifiée et de qualité. Le quotidien Nice-Soir assure ainsi une information critique et rigoureuse, tournée vers l'international, la philosophie d'Heidegger et les sciences politiques. Il est très critique envers les pouvoirs locaux et la mafia, avec lesquels il n'entretient absolument aucun lien. France-Trois-Côte-d'Azur fournit des reportages riches et intéressants sur des sujets très variés (les enfants, les vieux, le sport, les enfants, les vieux, le sport, les enfants, les vieux...).

Il est aussi intéressant de noter que la moitié des radios nationales Françaises ne passent pas. Mais par contre les radios italiennes oui, ce qui est contraire aux Conventions de Genève. Ceci dit, la radio subversive d'ultra-gauche Radio Monte Carlo permet de s'informer librement, notamment sur la sexualité au 3e et 4e âge.





[modifier] Bibliographie

Néant sur le sujet traité

sauf peut-être un pamphlet anonyme, Menton, Menton, il y restera toujours quelque chose, que vous dénicherez aux éditions de la Mentonnière, Valparaiso(n), Archivage de l'année 1950.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia