Mener une enquête

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Watson Jonquille.JPG


Watson Jonquille.JPG


Watson Jonquille.JPG


Watson Jonquille.JPG

. . .


Watson Jonquille.JPG

. . .


Watson Jonquille.JPG

Docteur Watson : ...Mmmh... Aah... Ma tête me fait un mal de tous les diables... Mais où sommes-nous donc tombés, Holmes ?

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Pour être tout à fait franc avec vous, je l'ignore, Watson...

Watson Jonquille.JPG

Docteur Watson : Bon sang ! Holmes, je ne sens plus mes mains... Et mes jambes aussi sont comme absentes... Peut-être devrais-je appeler un docteur...

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Vous êtes docteur, Watson, soignez-vous par vous-même, mon ami !

Watson Jonquille.JPG

Docteur Watson : Où avais-je la tête... Mais, attendez, je ne sens plus ma tête !

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Laissez-moi réfléchir, Watson... Mmh... Oui, ce ne peut être que ça...

Watson Jonquille.JPG

Docteur Watson : Vous savez où nous nous trouvons, Holmes ?

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Pas exactement, Watson... En tout cas, je peux vous assurer que vous êtes une jonquille, voilà pourquoi vous ne sentez plus répondre aucun de vos membres... Quand à moi, eh bien, force est de constater que je suis une théière...

Watson Jonquille.JPG

Docteur Watson : Mais... Ça alors, Holmes, mais maintenant que vous le dites ! C'est l'évidence même !

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : N'exagérons rien, disons simplement que je suis doué d'un certain sens de l'observation...

Watson Jonquille.JPG

Docteur Watson : Mais, Holmes, que signifie tout cela ?...

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Enfin, Watson, c'est transparent ! Voilà qui symbolise nos personnalités. Je suis comme une théière dans laquelle infusent longuement des raisonnements complexes et raffinés, et je suis so british ! Et vous, vous êtes juste jaune.

Watson Jonquille.JPG

Docteur Watson : Mais... Holmes, vous êtes un grand génie !

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Remarquez, tout ceci n'explique pas, de manière satisfaisante, pourquoi nous nous sommes transformés...


...Aujourd'hui, vous l'avez deviné, nous allons apprendre à correctement mener une enquête. En quoi cela se distingue du simple acte de raisonner, me direz-vous ? Eh bien, en cela que si le raisonnement a tendance à chercher à poser les fondements, les justifications de sa démarche, et s'oriente ainsi plus du côté de la spéculation, l'enquête, elle, se fonde sur un système logique préétabli et indispensable à son bon déroulement. Je vous rassure donc, c'est pas ici que vous deviendrez fou. Non non ! Ha. Ha ha. Rassurez-vous, prenez un fauteuil. J'ai depuis longtemps perdu cette lubie d'y ranger mes cactus, mes hérissons morts et mes ogives thermonucléaires. Rassurez-vous !


...Enquêter, donc, c'est, la tête pleine d'arithmétique de la vie, chercher la bizarrerie. Un simple coup d’œil circulaire depuis le fauteuil d'une terrasse de café vous révélera quantité mirobolante de bizarreries, et autant de passionnantes enquêtes en perspective. Avant de commencer, je vais prendre le soin d'affiner autant que possible ma perpétuelle inquiétude pour éviter de me disperser et ce faisant, de plagier cet article. Ou celui-là. Bien ! Regardez cette image prise tout récemment dans une ville française :


Laissez-le dormir !.JPG



...Cela est bien étrange, n'est-ce pas ? Qui est ce mystérieux bébé ? Pourquoi faudrait-il qu'on prenne tant soin de le laisser dormir, lui en particulier ? Il y a là une bizarrerie, il y a là une enquête. Irrationnel, vous dites ? C'est juste une image, une photo de bébé prise au hasard dans les résultats de photos libres de droit de Google par un employé de la mairie au regard glutineux ? Qui révèle d'ailleurs une attitude un peu démagogique de la part de cette mairie ? Mouais, peut-être. Mais pas sûr, pas sûr. Que dites-vous ? C'est dans la supposition que c'est juste une image libre de droit que se trouve le système logique préétabli, l'arithmétique de la vie dont je parlais juste avant ? Le reste est délire et potentiel plagiat, involontaire qui plus est ? Mouais, d'accord. Si vous voulez. J'ai peur du plagiat, après tout. Voilà qui vient réduire mes angoisses, mieux même que mes actes rituels compulsifs. Oui, je suis bien en train de clapoter des doigts un cul de poulet. Oui, je suis bien en train de patiemment insérer entre mes dents des petits morceaux de sa crête. Ne vous en faites pas, c'est rituel.





...Bon, à présent que nous avons posé les bases du principe de l'enquête, nous pouvons aller un peu plus loin. Regardez cette image :


I kebab kebab.png


...Vous l'avez compris. Que faut-il lire ? Cette petite image de Kebab vient-elle servir de cœur, vient-elle remplacer burlesquement un cœur, ce qui suppose que le patron de ce Kebab a beaucoup d'humour, ou bien signifie-t-il bien kebab ce petit kebab, et faut-il donc lire I kebab kebab ? Ce qui a priori, ne veut rien dire ? Voilà une énigme ! Idéal, maintenant que nous avons de bonnes raisons de douter, nous allons pouvoir passer à l'enquête proprement dite, et nous éloigner du plagiat. Voilà qui me rassure.


[modifier] Les rudiments de l'enquête

Pour vous, j'ai mené cette petite enquête. Vous n'imaginez pas à quels passionnantes révélations elle a pu m'amener. Au moins équivalentes à, je ne sais pas, des égouts incas à frises gothiques néo-nazies, vastes comme les mines du Mordor et fourrés de chauves-souris chevelues à corne. Ha ! Ha ha ! Passionnant ! Où... Où se trouve mon sédatif ? Attendez, je vais me chercher un autre poulet et on pourra poursuivre. Installez-vous bien, prenez un bon gros chien paisible et des biscuits fourrés. Je mets mon costume de père Castor, je mets mes lunettes et je vous lis tout, ouh-ouh.


...Un de ces après-midis d'été avachis sous la chaleur-presse hydraulique, moi-même avachi sous la chaleur-presse hydraulique, je me suis mis à chercher humour kebab dans CanardCanardVas-y. Pour des raisons qui me regardent. Et je suis tombé là dessus :

I kebab kebab.png


Premier réflexe de l'enquêteur efficace face à un mystère : savoir utiliser ses outils. Le site est 404, mais pas de panique : je me prends un poulet et j'utilise un logiciel de reconnaissance d'images pour voir si cette photo a été publiée sur d'autres sites. Rien. Un peu trop nerveux, je crois un instant que je suis déjà perdu. Avant de me mettre à paniquer, j'ai le réflexe de taper « I love kebab » dans la barre de recherche. Victoire, je trouve ça :


I love kebab.jpg


...L'image provient du site d'un imprimeur de T-shirts personnalisés. Il y a donc des gens pour porter ce message ambigu sur leur poitrine, à l'exhiber dans toutes les rues aux yeux avides d'interrogation de tous les passants qu'ils croisent... En songeant à ça, je me prends un canard (je n'ai plus de poulet) et, réflexe d'enquêteur prodigieux, je suis prodigieux hein rassurez-moi, je prends contact avec la direction de ce site de T-shirts. Peut-être pourront-ils me dire qui leur a commandé un T-shirt avec ce motif. Peut-être que le commanditaire en a fait faire plusieurs. Peut-être même qu'il y a eu plusieurs commanditaires ! Je me prends un colibri, le téléphone collé à l'oreille et j'attends... J'attends... Ils décrochent.


Allôôôôô ?...
— Allô ? Euh, oui, je suis un enquêteur, je fais une petite enquête pour faire un guide des enquêtes à l'usage des débutants, et voilà, je me demandais, apparemment il y a quelqu'un qui vous a commandé au moins un T-shirt avec la mention « I love kebab » dessus, avec le cœur habituel burlesquement remplacé par un petit kebab, et pour le bien de l'enquête je voudrais savoir qui vous a passé cette commande...
Ouiiiiiii... Oh, mais c'est un mystèèèèèère...
— Un mystère ? Attendez, je me prends une autruche.
— Ouiiiiiii... Un mystèèèèèère... Tout ce que je peux vous diiiiiiire, c'est qu'il habite dans cette ville françaiaiaiaiaiaiaise...
— Dans... Dans cette ville française ?!
Ouiiiiiii...
— Bon sang !!


Je me permets de tempérer l'élan fantastique d'enthousiasme clignotant que nous partageons à la lecture de cet interview pour... Nous... Nous le partageons cet enthousiasme, n'est-ce pas ? N'est-ce pas ?... Je... Je panique, dites-moi que je ne suis pas en train de vous faire chier...


Karel van de Woestijne.png Le lecteur de cet article dit :
Mais non ! Je suis tout fumant d'enthousiasme. Regarde, je clignote ! Tu veux que je te passe toutou ? Tiens, il reste des biscuits fourrés !



...Merci, boîte de dialogue. Je... Oui, je disais donc, arrêtons-nous là cinq minutes pour résumer notre apprentissage des méthodes de l'enquêteur. Ce que nous venons de faire là, c'est un point essentiel de l'enquête : l'interrogatoire téléphonique. Pour mener une bonne enquête, il va vous en falloir un bon de téléphone, je vous conseille de prendre un abonnement illimité et de pirater le serveur de votre opérateur pour faire payer les deux euros mensuels à Bernard Tapie. Je sais, c'est malhonnête et ça met mon cœur au bord de l'éclatement, mais je ne peux pas me le permettre ! D'accord ? Je ne peux pas !


Karel van de Woestijne.png Le lecteur de cet article dit :
Rassure-toi, personne ne peut légitimement t'en vouloir de mourir de faim. Tiens, prends un dodo fossilisé. Tu vas voir, ça rassure... (driiiing) Tiens, attends, on m'appelle au téléphone...



...Merci, boîte de dialogue... Aah... Bon, passons à la suite.

[modifier] Mener l'enquête sur le terrain

...Il nous reste une ou deux méthodes essentielles à présenter, mais la base est là, vous pourrez bientôt mener vous-même de belles enquêtes. Nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses ! Bon, ce costume de castor me gratte un peu, mais poursuivons, je le sens bien. Je le sens bien !


...Donc... Atterré par ce noir mystère qui s'épaississait prodigieusement à ma vue, à prendre l'épaisseur de trois édredons polonais avec la Mama, je claque le combiné et je saute à la gare me payer un billet de train pour cette ville. Comme dans Tintin, sauf que lui il prend le paquebot. C'est moins glorieux le train, et alors ?! J’éructe ! Je hurle comme loup affamé !


...Dès le soir, je peux partir. C'est un train de nuit, un vieux tortillard braillard pisseux-couchettes à morpions, mais l'enthousiasme me transfigure. Toute la nuit, je songe à cette petite phrase paradoxale... I love kebab ?... I kebab kebab ?... La voix annonce qu'on arrive en gare de cette ville française, je me réveille en sursaut. En déambulant dans les ruelles, me remontent des bribes de souvenir... Un rêve... Un rêve que j'ai fait cette nuit... Un kebab géant qui veut me dévorer... Il a le visage de Bernard Tapie.


...Et je ne suis pas au bout de mes surprises. Soudain, à l'angle d'une rue reculée de la veille ville :


I kebab kebab.png


...Je me fige. Réflexe de l'enquêteur : je garde mon sang froid, et j'attrape le premier pingouin qui passe. Un homme sort... Il porte le T-shirt. J'entame la filature.


Petit point de méthode : réussir une bonne filature. Première étape, reconnaître un suspect. C'est simple, il suffit que se rassemble en lui suffisamment de coïncidences vis-à-vis du mystère. Un peu comme si il pouvait contenir tout le mystère en lui, comme une sorte de joyau. Mais un joyau qui marche sur ses deux jambes, et qui a donc des jambes et généralement forme humaine. Tiens, faisons un petit exercice : regardez ces deux images. Laquelle constitue ce joyau, vis-à-vis de notre enquête ?


Petit jeu avec la courgette.png


Un indice : c'est celle de droite. Vous me dites, hein, si c'est trop dur, hein, vous me le dites ? Je ne voudrais surtout pas que vous décrochiez et que vous alliez lire un autre article. Bon, je vous donne la réponse, c'est celle de droite. Passionnant, n'est-ce pas ? Mmh ?


CactusJaunes.jpg Le lecteur de cet article dit : Où... où suis-je ? Ma tête me fait un mal de chien...


...Mais oui ! Comme vous dites. Tout va bien ! Euh, bon, la filature : deuxième étape, savoir filer tout en restant discret. Gardez une distance raisonnable avec la cible, genre dix mètres. Et puis, ayez toujours sur vous de quoi vous déguiser rapidement, comme des lunettes de soleil en forme de soleil. Personne n'en porte, idéal pour devenir personne ! Malin, non ?... Hem, et... Oui, ayez toujours sur vous un journal avec des trous pour les yeux. C'est infaillible. Prenez un de ces magazines politiques avec la tête de Sarkozy en gros sur la couverture, et découpez les yeux. Je vous jure, c'est infaillible. Voilà... Nous allons pouvoir passer à une des phases les plus difficiles : interpeller un suspect.


...Je filais donc ce mystérieux individu zigzagant de ruelle en ruelle, quand soudain, au milieu d'un passage voûté, il stoppe net... Instantanément, je chausse mes lunettes soleil sur le visage de Sarkozy, en perçant deux autres petits trous pour les branches, et je me mets à lire comme si de rien n'était. On reste ainsi, tous deux pétrifiés, bien cinq minutes... Je commence à vraiment paniquer, quand soudain...


Téléphone.jpg

DRIIIIIING


...Hem, allô ? Excusez-moi, mais là, je suis en train de raconter une histoire à mes chers petits castors... Comment ?... Comment, le, le Roi du Kebab ?! Mais vous aviez juré de... AAAAAAH !


Téléphone.jpg

dziiiiiiiiii... PAF


Un auteur citron.JPG


Un auteur citron.JPG


Un auteur citron.JPG


Un auteur citron.JPG

. . .


Un auteur citron.JPG

. . .


Un auteur citron.JPG

L'auteur de cet article : Aah... Ma tête me fait un mal de tous les diables... Mais... Mais ! Je ne sens plus ma tête !

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Mmh... Mais c'est pourtant évident, mon cher Monsieur. C'est parce que vous êtes un citron.

Un auteur citron.JPG

L'auteur de cet article : Un citron ?!

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Mais naturellement, un citron. Vous aussi, vous êtes juste jaune. Et un peu vert aussi.

Watson Jonquille.JPG

Docteur Watson : Ça alors, Holmes ! Un citron !

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Je sais, Watson. J'ai beau n'être qu'une pauvre théière, je sais encore reconnaître un citron !

Watson Jonquille.JPG

Docteur Watson : Le mystère s'épaissit, Holmes !

Holmes théière.jpg

Sherlock Holmes : Vous ne croyez pas si bien dire, mon cher Watson...

Holmes théière.jpg

. . .


Holmes théière.jpg

. . .


Holmes théière.jpg


Holmes théière.jpg


Holmes théière.jpg



Des guides illustrés, sympas, pas chers et aux couleurs chatoyantes
 L'École de la vie dÉsencyclopédique
 Une source essentielle de fiches pratiques pour tous les singes lettrés dans tous les domaines, notamment la fiche toi-de-ma-gueule.

 Voir aussi : Guide zoologique




Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia