Matraquage publicitaire

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Nuvola apps important.png Faites attention !
Une véritable publicité a été glissée dans cet article. Saurez-vous la trouver ?


Je n'en peux plus de ce jeu du chat et de la souris. Je sais qu'il est là, à m'observer, tandis que moi-même je le traque. Seul. pour venger ma femme, Edmonde, et mes trois enfants, Charlie, Miguel et Barbara. Oui, je suis un justicier solitaire, et je n'ai que mépris pour le monde aveugle qui m'entoure, par cette masse distraite satisfaite du monde qui l'entoure. Celle qui ne fait pas attention à ce qui est vraiment import... Ca alors ! Là, dans mon magazine "Le justicier vengeur branché", une publicité qui me vante le mérite des sièges ajustables pour bébés adaptés uniquement aux Kangoo ! Quel prix alléchant ! Euh, je disais quoi, déjà ? Ah oui. Je n'en peux plus, de ce jeu du chat et de la souris...

Yougla.jpg

Cet article vous est présenté par les bonbons en forme de canard parfumés à l'eucalyptus, les célèbres Yougla !


[modifier] Chapitre 1 : Le monde est laid

Me voici rentré chez moi. L'enfoiré avait piégé ma porte avec de la colle. J'aurais eu la main collée à la poignée, et j'aurais été obligé
Blourp.jpg

Blourp, votre référence en matière de tiroirs à poignées multiples

de me faire caca et pipi dessus en attendant que quelqu'un me voie et me délivre. Cette immonde vermine n'a aucune limite. Tout de même, je me demande quelle marque de colle il a utilisé. Peut-être est-ce une colle particulière et/ou rare, que j'aurais pu faire analyser par mon ami Jean-Patrick, qui... Tiens, j'ai reçu un prospectus pour des tampons super-absorbants qui s'ouvrent en corolle. Bon, je vais me faire un café.

Où mon enquête va-t-elle me mener ? Vais-je devoir tuer, à nouveau ? Vais-je devoir, encore une fois, questionner toutes les personnes que je croise dans la rue, leur demandant s'ils n'ont pas vu un mec grand, chauve, avec des souliers
Gloubi.jpg

Gloubi, on fait des super vis pour patins à roulettes

bruns en cuir et qui essaie de me tuer ? Non, ressaisis-toi, Jean-Luc, la dernière fois, ça n'a rien donné. Cependant, je n'ai pas encore essayé de mener mon investigation dans les maternelles ou les hospices, voire le centre d'oncologie de l'hôpital d'à côté. Comme disait mon grand-père, qui butait des noiches à Saigon, "toute piste est bonne à privilégier tant qu'elle n'a pas mené à rien".

Je vais tout de suite demander au concierge s'il n'a pas vu quelqu'un d'inhabituel, au cas où l'homme qui a collé ma porte... Bah ? J'ai failli rater un prospectus, il était caché entre mes lettres, le coquinou. Ca m'apprendra à les poser sur la table sans les regarder. En plus c'est une pub pour des porte-clés en forme de teckel, à seulement 2,35 € l'unité. Allez, une petite douche et je donne rendez-vous à mon pote et associé officieux, Albert, pour
Glubou.jpg

Glubou, pour de beaux lacets pour boots de snowboard débutants

une bière dehors.

[modifier] Chapitre 2 : J'ai les pieds engourdis

Le salaud, il envoie ses sbires m'attaquer n'importe où. Rien que là, je venais de sortir pour... euh... Ben, j'ai oublié quand je suis tombé devant cette affiche faisant la promotion de cale-portes nouvelle génération recouverts d'une fine couche de nylon couleur verte. Enfin bref, je me fais attaquer par deux mecs cagoulés, que je maîtrise rapidement et que j'envoie à terre avant de les envoyer retrouver le grand barbu grâce à une belle balle de Glock chacun. Par sécurité, je leur ai aussi arraché les couilles. Ben tiens ! Albert, là-bas, à une terrasse, qui me fait signe ! Allons le rejoindre !

— Jean-Luc, tu t'étais paumé ?
— Non non. Je suis content de te voir, je vais justement avoir besoin de ton aide.
— Tu es toujours à la recherche du meurtrier d'Edmonde, Charlie, Miguel et Josépha ?
— Barbara.
— Barbara oui, pardon. Tu as de nouveaux éléments à apporter à l'enquête ?
— Oui. Un de ses employés m'a attaqué, et j'ai pu trouver dans une de ses poches un portefeuille avec l'adresse de... Ah, excuse-moi, mon téléphone.
— Je t'en prie.
— Allô ?
Bonjour monsieur ! Je me présente, Sandrine, je travaille pour la société Goldbergmanstein !
— Ah euh, oui, bonjour...
Voilà, nous menons en ce moment une enquête sur la satisfaction des utilisateurs de nos poignées de porte dans le Lot-et-Garonne.
— Ah ? Mais moi j'habite à Brest.
Auriez-vous un ami, une connaissance, qui habite dans le Lot-et-Garonne ?
— Attendez, je demande. Albert, t'habites où ?
— Hein ?
— T'habites où ? C'est pour un sondage.
— Ben, à Brest ...?
— Allô, mademoiselle ? Non, désolé, il habite aussi à Brest.
D'accord, merci, au revoir !
Gniark.jpg

Gniark, on fait des cintres pour rideaux de douche. Rien de très original là-dedans, mais les nôtres brillent dans le noir (NE PAS LAISSER A LA PORTEE DES ENFANTS ET NE PAS METTRE EN CONTACT AVEC DU LIQUIDE).

— Charmante. Alors, on parlait de quoi ? Tu veux qu'on aille manger un morceau, et peut-être après, se faire un billard ?
— Non, tu parlais d'une adresse que tu avais récupérée, qui pourrait te mener au meurtrier de ta famille.
— Ah oui ! Tout de même, c'est fou ce qu'il y a comme pubs.
— M'en parle pas, l'autre jour un type est venu me voir carrément chez moi. Il a dit qu'il s'appelait François et il voulait absolument me vendre des joints d'étanchéité pour conduit d'évacuation de climatiseur de morgue.
— Ouah ! A combien l'unité ?
— Tu penses pas qu'il y ait plus important ?
— Eh t'entends ? A la radio à l'intérieur du bar, il y a une publicité pour une simulation de vétérinaire pour chiens bisexuels sur GameBoy Color !
— Bon. Montre-moi l'adresse. Ok. C'est une fabrique de saindoux biologique désaffectée. C'est sûrement son QG. Vas-y et NE T'ARRÊTE PAS POUR T'INTÉRESSER A CHAQUE PUB QUE TU CROISES.

[modifier] Chapitre 3 : Ouah, une bouillotte fluorescente !

Bon sang, mais qu'est-ce que je fous ici ? On dirait un genre de zone industrielle. Je vais téléphoner à
Zobar.jpg

Zobar, des pots d'échappement design à huit embouts (n'est compatible qu'avec les Honda Civic)

Albert tiens, j'ai le vague souvenir de l'avoir vu aujourd'hui. En tout cas, pas trop dur de se repérer grâce à l'énorme pub que je viens de croiser faisant la promotion de chaussures orthopédiques pour autistes sourd-muets à 46,59 € la paire. A part ça, l'endroit est totalement désaffecté. Tiens ? Une usine de saindoux ? Ça me rappelle quelque ch... RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !
AAAAAAAAAAAAAAAAAAARGH !
MA TÊTE !
Glafuh.jpg

Glafuh, pour tous vos retours douloureux d'informations importantes ! (en suppositoire, à prendre avec un verre d'eau, ou une spatule)

Ah ben oui, je devais aller là, c'est vrai ! Reprenons la narration pseudo-littéraire. Je m'approche calmement de l'usine à la grande porte en fer. Soudain, j'aperçois, juste sur cette même porte d'entrée, une... Quewa !? 15,79 € seulement pour 33cl de bière d'abbaye roumaine à l'extrait de viande de cheval ? NON ! Jean-Luc, ressaisis-toi ! Tu dois passer cette pub, entrer, ouvrir la porte ! Concentre-toi, nom d'une pipe ! Voilà ! Tu as ouvert la porte, maintenant, entre ! Très bien, fais encore un pas ! Puis un autre ! Bravo ! Maintenant, fais-toi lâchement assommer parce qu'à force de te parler à toi-même à la troisième personne tu n'as pas vu arriver le...

[modifier] Chapitre euh... Je me souviens plus... J'ai qu'à mettre le prix de cette piscine de jardin en peau de Yack, tiens.

[modifier] Chapitre 576,19 € : J'ai mal à la tête

Je reprends mes esprits attaché à une chaise, dans une pièce sombre. Devant moi, l'homme que je recherchais depuis tout ce temps. Ça alors ! Les murs sont constellés de pubs ! Là, un produit exfoliant pour roux, à seulement...

— Stop ! Ne regarde pas tout de suite ces pubs !
— Léonard ! Si tu savais depuis combien de temps je te recherche, fils de chienne !
— Si c'est depuis que j'ai tué ta famille, ça fait précisément trois jours ! Ha ha ha ha !
— Pardon ? Excuse-moi, j'ai été distrait par cette pub pour ampoules à réverbère de 650 watts, à 658,79 € le lot de cinq. Tu disais ?
— Je t'ai mis dans cette pièce, sachant que jamais tu ne réussirais à t'échapper, trop distrait que tu es par chaque pub que tu perçois !
— ...à 45 € les six litres. Stupéfiant ! Tu disais ?
— C'est agaçant, quand même. Sache que j'ai tué ta famille afin de m'attribuer l'héritage de ta femme Edmonde, qui était en fait ma sœur aînée ! Machiavélique, n'est-il pas !
— Pas con, faudrait peut-être que je renouvelle mon stock de moufles en soie. Heureusement qu'il y avait cette pub. Hein, tu m'as parlé ?
— Euh... Ben je m'en vais, hein, alors.
— Des déambulateurs aux couleurs de l'arc-en-ciel pour vieux gays ! Quelle aubaine ! Tu as dit quelque chose ?
— Bye !
— Mais ne me dérange pas, j'essaie de lire cette pub ! Tout de même, des cordes de rôti réutilisables...
Douze minutes plus tard...

Et là, une pub pour des rasoirs à trois manches ! Formidable ! Et là, euh... Ah ben non, je les ai toutes lues. Qu'est-ce que je fous là ? Sûrement un coup de ce salopard de Léonard ! Heureusement que j'ai toujours, caché dans mon estomac, mon fidèle couteau-suisse. Juste le temps de le chier et... Nom d'un petit bonhomme, il m'a mis sur une chaise, l'immonde pourceau ! Il va falloir que je tente de le vomir !

INTERLUDE
Olive.JPG
Olive :
Ouillouillouille !


Tom2.JPG
Tom :
Que t'arrive-t-il, Ôzora ? Euh, Olive, pardon.


Olive.JPG
Olive :
Ah, c'est terrible mon vieux Wakabayashi ! Euh, merde, Tom, putain. J'ai grave mal au bide !


Tom2.JPG
Tom :
Ahlàlà, toi je te connais, tu as mangé trop d'enokitake de brocolis !


Olive.JPG
Olive :
Ah oui, sûrement ! Que faire, maintenant ?


Tom2.JPG
Tom :
Eh bien prends un bon Jiklê, le médicament qui t'aide à cracher la merde plus vite que le grand dragon d'Hokkaido ! Ah bordel, que le grand coq de Picardie ! (voilà)


Olive.JPG
Olive :
Oh ! Que ça a l'air bon ! Glups !


Tom2.JPG
Tom :
Itadekimasu !


Tom2.JPG
Tom :
A la tienne, pardon.


Olive.JPG
Olive :
Ah, je sens déjà que mon intestin vrombit, comme le moteur d'une Nissa... Renault !


Tom2.JPG
Tom :
Ouais, ça passe, ils sont partenaires commerciaux.


Olive.JPG
Olive :
Je me vois déjà guéri ! Mon cher Tom, aligato godzaima !


Olive.JPG
Olive :
Allez vous faire foutre, enculés d'occidentaux !



FIN DE L'INTERLUDE

...euuuuârk ! Me voilà en possession de mon fidèle couteau suisse. Je remarque dans mon vomi beaucoup de rouge, je ne me souviens pourtant pas avoir bu autant de vin aujourd'hui. Qu'importe ! D'une rotation éclair, je fais passer le couteau dans mes mains qui sont attachées derrière moi, et me libère. Le temps de délier mes pieds, me voilà à côté de la porte en bois scellant la pièce où je suis enfermé, que j'ouvre d'un formidable coup de pied, mettant par là même le sbire la gardant de l'autre côté à terre. Je brandis le tire-bouchon de mon couteau-suisse (multifonctions) au-dessus de sa gorge, puis...

— Regardez, derrière vous, un papillon !
— Ah bon ?
Prout.jpg

Prout, on vous trouve des marques et des logos quand vous avez le cerveau à plat en bout d'article sur la désencyclopédie

J'hésite une seconde à me retourner, puis comprends l'astuce.

— Essaie pas de profiter de mon déficit aigu de l'attention, espèce de sale connard !

D'un geste brutal, mais néanmoins élégant, je lui tire-bouchonne la carotide. Avant de me relever, je lui arrache les couilles, par souci de sécurité, puis lui demande où je peux trouver son chef. Soudain, comme un flash, je me rappelle que mon interlocuteur est mort. Je pars donc seul à l'assaut de son chef, que je remarque juste en face de moi, fonçant à toute vitesse dans ma direction, armé d'un pied-de-biche. Je me mets en garde, et remarque qu'il porte aussi un bouclier avec une pub dessus. Mon seul point faible ! Il s'apprête à m'asséner un coup, alors que je lis ce qui semble être une annonce pour des anus artificiels chromés au prix de

Modbytes.jpg

Modeselektor, un groupe qu'il est bien, trois albums studios déjà dans les bacs ! Alors là vous vous dites "roh de l'électro berlinoise, ça va, encore des trucs barbares sur de la musique super expérimentale pour tarés, un peu à la Squarepusher. Alors déjà d'une Squarepusher c'est pas un bon exemple, parce que même si c'est très bien, c'est pas super accessible. Ensuite, Modeslektor ils font plein de featurings et tout (rien que celle que j'ai mise est fait avec Puppetmastaz), genre avec TTC, et TTC c'est vachement bien ils parlent de cul dans leurs raps, bon c'est vrai à part ça ça pue un peu la merde, comme Orelsan on l'aime bien quand il est vulgaire. Mais là y'a aussi Thom Yorke, remarque Thom Yorke c'est un peu "monsieur featuring", rien qu'avec Unkle ou Björk, il fout vraiment sa voix partout. Mais c'est un gage de qualité. Remarque je dis ça, mais les gens tu leur parle électro, soit ils confondent avec de la techno, soit ils disent "ouah, musique de pédés dégglingos", soit ils disent "ah ouais j'aime trop Air." Mais merde les mecs, Air c'était bien au début, quand c'était nouveau, mais ça fait dix ans qu'ils font le même son ! Là ouais allez écouter du Air après un bon Sofia Coppola et juste avant d'aller vous acheter un nouveau sac à main Prada qui aille avec vos talons-aiguille roses. Au moins Modeslektor ils se renouvellent et ils touchent à tous les genres.

— Un Okapi.
— Ah oui, c'est vrai ! Eh bien mon vieil Albert, nous voilà enfin libres et heureux !
— Oui Jean-Luc ! Allons nous-en maintenant !
— D'accord !



FIN


Desencycloboro.jpg

Votre lecture a été pourrie par des messages publicitaires ? Merci la désencyclopédie !


Argent.png  Portail de Picsou


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia