Martine

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Les débuts

On veut Martine.jpg

Des communistes jaloux inquiets du succès de Martine.

Martine est née à l'âge de 8 ans le 12 avril 1961.

A cette époque l'U.R.S.S. proclamant que Martine n'était qu'une créature petite bourgeoise née de l'imagination du capitalisme afin de promouvoir des valeurs gnangnan, lança en orbite autour de la Terre une fusée spatiale dans lequel pris place le célèbre jongleur Youri Gagarine... C'est ainsi que la naissance de la pauvre Martine passa inaperçue.

Mais à force de ténacité et de visibilité, elle réussit grâce à ses ouvrages à s'imposer comme un modèle, une image, une star !

Elle publie alors l'ouvrage qui fera le tour du monde et lancera sa carrière : "Martine chez les soviets". Le succès est tel que le KGB s'en inquiète et pense un moment lancer ses tueurs à ses trousses

Martine nuls.jpg

Un ouvrage critique indispensable.

[modifier] Quelques coins de repère dans une œuvre fard

Searchtool.jpg Pour une description détaillée des oeuvres de la collection Martine, consultez [2], [3] et aussi [4]

L'œuvre de Martine à connu plusieurs périodes, plus ou moins longues et plus ou moins riches :

[modifier] Martine mystique

En 1985, elle constate (il était temps) qu'elle a toujours 8 ans, elle se demande si elle est immortelle, demande audience au pape et résumera cette période de grande interrogation mystique dans "Martine devient folle de la messe".

[modifier] Martine plumitive

En 1987, elle change radicalement son style et s'inspire des plus grands écrivain, c'est l'époque de "Longtemps Martine s'est couchée de bonne heure" qui bien que très mal accueilli par la critique, eut un énorme succès populaire.

[modifier] Martine sociale

A partir de 1990, Martine se penche sur les grands problèmes de notre époque, elle finance une expérience de réduction du temps de travail dans une fromagerie de Seine et Marne et en publie les résultats et analyses dans "Martine au brie".

Martine recompte les voix.jpg

Elle milite contre les discriminations de toutes sortes et sortira un pamphlet resté célèbre : "Martine joue au baby-foot avec des personnes de petite taille."

En 2008, Martine acquiert une aura nationale au cours d'un concours de mathématique de 5 jours pleins pendant lequel elle a montrer des capacité en calcul mental hors du commun grâce au soutien de sa copine d'école Ségolène.

[modifier] Martine people

Les années 1990 sont également marquées par la rencontre de Martine avec les grands de ce monde, elle publie les anecdotes de ces rencontres, citons notamment : "Martine dîne avec Dean Martin", "Martine et Albert de Monaco", "Martine et Bison Futé", "Martine et Rocco Siffredi", "Martine et Harry Potter", "Martine et le curé d'Ars", "Martine mange des princes avec Prince". Plus récemment, elle a notamment publié : "Martine tapine avec Poutine", "Martine visite New-York avec DSK", "Martine avec les Bogdanoff à Menton" et "Martine dîne en Hollande avec Hollande".

[modifier] Martine coquine

Martine zoo6.jpg

Prix Canigou 2007

A partir de 2000, Martine se lâche et devient libertine, elle publie successivement "Les caresses de Martine" (sexologie), "Martine a rendez-vous avec un jeune instituteur" (souvenirs érotiques), "Martine aime Denise à Venise" (coming out homo) puis "Martine au salon de massage" (coming out sur ses années de prostitution). Au fil du temps, ça se corse : "Martine et les sept nains de jardin" (sexualité de groupe), "Martine agrandit le cercle de ses amies" (lesbianisme, S-M et fist-fucking), "Martine adopte une conne" (lesbianisme, domination), "Martine aime les lapines" (anedoctes comico-zoophiles), "Martine, celle qui rit quand on la p..." (anedoctes comico-érotiques).

[modifier] Martine engagée

Aujourd'hui Martine a repris son ton militant et défend des grandes causes nationales ou internationales : "Martine boycotte Paris-Plage", "Martine réduit ses émissions de gaz carbonique", "Martine s'inquiète de l'ouverture d'une brèche libérale dans le code du travail"

Martine.jpg

prix Francis Kuntz 2007.

Martine, c'est également le charme raffiné d'une ambigüité assumée. En témoigne sa récente prise de position suite à sa rencontre avec Nicolas Hulot, dont elle a tiré les verts du nez et un ouvrage qui lui a enfin apporté la reconnaissance littéraire qu'elle mérite. Jugez pluto :

[modifier] Martine désabusée

Dans sa dernière biographie, Martine s'en prend à ses détracteurs avec la publication de "il ne faut pas vendre la peau de Martine avant de l'avoir tuée" suivi de "Martine en a marre de dire tout le temps qu'elle en a marre."

[modifier] Martine victime du sarkozysme

Lors d'un contrôle de police suite à un excès de vitesse (aggravé d'une consommation de stupéfiants), Martine est arrêtée pour défaut de présentation des papiers d'identité. Martine s'avère être clandestine. La sanction est sans appel.

« Quand j'ai parlé du bruit et de l'odeur, je faisais référence au chien de Martine. »

~ Jacques Chirac mentant à propos de sa plus grosse malle
Martine sans papier.jpg

Prix Hortefeux 2008

[modifier] A paraître

"Martine calcule ses annuités pour la retraite"

[modifier] Voir aussi

Martine cover generator [1]

[modifier] Notes et références

  1. [1] mais bon, c'est aujourd'hui fermé. Néanmoins, il reste encore la possibilité de choper les images sur le site de Casterman et de les triturer sur le merdeware Paint. Fais-toi plaisir !

Collection complète : http://rireoupleurer.be/WEBGALLERY/index.php?/category/1

Qu'avez-vous pensé de l'article "Martine" ?
 
17
 
90
 
56
 
5
 
6
 
11
 

Ce sondage a été créé le juillet 7, 2007 15:01 et 185 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia