Manuscrit de Voynich

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
400px-Unbalanced scales.svg.png  Attention ! Cet article respecte si complètement la neutralité de point de vue qu'il n'a probablement aucun intérêt.


Bouncywikilogo.gif
Pour nos lecteurs dénués d'humour, les soi-disant experts de Wikipedia ont un article à propos de conneries illisibles..

Le manuscrit de Voynich est un livre supposément ancien, écrit dans un alphabet selon toute vraisemblance inconnu, peut-être entre 1250 et 2005 (peut-être entre 1300 et 2000 selon certains experts), et qui pourrait bien être une encyclopédie, à moins que ce ne soit pas du tout le cas.

Le manuscrit tire apparemment son nom d'un de ses nombreux[réf. nécessaire] propriétaires successifs, M. (ou Mme ?) Voynich.

Le manuscrit est une énigme par de nombreux aspects, et a poussé la communauté scientifique à formuler de nombreuses conjectures quant à sa signification et son auteur notamment.

Description de l'œuvre

Le manuscrit consiste en un assemblage de ce qui semble être des pages de parchemin, couvertes de ce qui pourrait être un texte, parfois accompagné de ce que l'on considère généralement comme des illustrations descriptives.[1] Les pages sont souvent décorées de frises qui n'auraient aucune signification particulière.[2]

Pagination

Il semblerait que certaines pages manquent, comme la lacune dans la pagination semble le démontrer.[3] Cependant, il est extrêmement important de noter qu'il se pourrait tout simplement que l'auteur - ou les auteurs - se soit trompé dans la numérotation des pages. En conclusion, il apparaît que le pagination du manuscrit de Voynich reste très mytérieuse.

Encres employées

On n'a aucune espèce d'idée sur la composition des encres utilisées.[4] Par souci d'exactitude encyclopédique, nous préférons faire mention de ce fait.

Il semble toutefois qu'il s'agisse de pigments d'origine minérale/végétale et/ou animale qui auraient subi pas ou peu ou beaucoup de traitement chimique. En l'état actuel des connaissances sur le sujet, il est difficile d'en dire plus.

Extraits

Conjectures sur l'origine du manuscrit

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Les théories concernant le manuscrit de Voynich ne sont que des suppositions.

Plusieurs explications ont été avancées sur la provenance de l'ouvrage, qui ont toutes des failles, si bien qu'il est aujourd'hui difficile de trancher en faveur de l'une d'elles.


Thèse de l'école de Bratislava

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Des suppositions dont on n'est pas sûr.

Cette hypothèse se fonde sur la reconnaissance de certains caractères qui pourraient bien être apparentés à l'alphabet grec, d'où l'on pourrait pourquoi pas conclure que l'auteur est de culture grecque ou gréco-latine. Si l'on rapproche de cette supposition la conjecture selon laquelle les images disséminées dans le livre ne sont pas si éloignées que ça des gravures qui auraient pu accompagner l'Histoire naturelle de Pline, alors il semble possible, voire plausible, que le manuscrit soit d'inspiration naturaliste, visant à recenser les connaissances contemporaines de l'auteur, qui serait un héritier européen de ces traditions latines. Tout se tient.

Mais les détracteurs de cette thèse répondent « peut-être pas ». Effectivement.


Thèse de l'école de Montréal

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Ou alors des hypothèses.

L'école de Montréal travaille selon une dialectique plus rigoureuse, mais qui a aussi ses défauts. Elle procède par déduction.

  1. Considérant que l'alphabet utilisé n'est pas sans rappeler par certains aspects un mélange de khmer et de runes islandaises
  2. Remarquant que les encres utilisées dans les dessins sont principalement vertes et rouges, couleurs parfois utilisées dans les emblèmes reliés à l'Islam
  3. Alors on peut en déduire de façon évidente que le manuscrit aurait peut-être bien été écrit par un penseur musulman almohade ou alors un érudit et voyageur islandais qui aurait jeté les bases de l'humanisme.

On peut cependant rétorquer que « ce n'est peut-être pas du tout ça ».


Thèse dite du carnaval des singes

Nuvola apps important.png
Faites attention !
À la limite, des conjectures.

Selon cette troisième hypothèse, le manuscrit aurait été écrit par une bande de chimpanzés sous mescaline, à qui l'on aurait passé en boucle Sabotage des Beastie Boys.[5]

Mais selon les opposants à cette hypothèse « c'est peu probable ».

Hypothèses sur l'auteur

Un[réf. nécessaire] grand nombre d'auteurs ont été considérés comme pouvant être à l'origine du manuscrit. Nous donnons ici la liste de ceux qui sembleraient les plus crédibles.[6]

Francis Bacon ?

Bacon.jpg

Sir Francis Bacon

Si l'on admet que Francis Bacon a écrit l'œuvre de Shakespeare, alors on peut voir dans le Songe d'une nuit d'été un ouvrage initiatique, peut-être satanique. Si l'on rapproche alors le manuscrit de Voynich de cette interprétation, tout devient clair : le manuscrit est un guide démoniste écrit par Shakespeare-Bacon. Si l'on considère en plus que Francis Bacon est un maître néo-templier, alors pourquoi ne pas admettre que le manuscrit révèle l'emplacement du Saint-Graal, mais de telle sorte que ce ne soit lisible que par un cercle réduit d'initiés ?

Pourquoi le Saint-Graal ? Mais il est clair que dans Hamlet, la coupe empoisonnée pourrait être une référence à la coupe du Christ. En tout cas, on ne peut pas prouver le contraire.

Léonard de Vinci ?

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Même si certains indices le laissent à penser, ce n'est pas une certitude.

Léonard de Vinci est peut-être l'un des fondateurs de la cryptologie et cela pourrait expliquer l'écriture mytérieuse employée dans le manuscrit. En plus, la structure du Codex Leicester - un texte avec des images - est incroyablement proche de la structure du manuscrit. Autant d'indices qui permettent de supposer que le génie est éventuellement l'auteur du manuscrit.[7]

Paracelse ??

O-rly.jpg

Paracelse ? On n'est pas sûr.

Peut-être que le manuscrit est un recueil alchimique.

Après tout, qui pourrait démontrer que ce n'est pas le cas ?[8]

Dans ce cas, Paracelse pourrait bien en être l'auteur.

Plusieurs auteurs ???

Autrefois.jpg

Plusieurs auteurs.

Certains ont mis en avant l'incompatibilité entre les thèses sur les origines du manuscrit et les auteurs possibles, arguant que Bacon, de Vinci et Paracelse n'étaient ni Islandais ni latins.

Cependant, on peut envisager que le manuscrit ait été rédigé par plusieurs auteurs. Il aurait pu être commencé par Averroès, transmis par des moyens imaginables à Paracelse et Léonard de Vinci (qui sont peut-être une seule et même personne), puis il est possible que Bacon l'ait récupéré pour le terminer.

Ainsi, encore une fois tout se tient.

Michel Platini ??????

Après tout, pourquoi pas ?

Suppositions sur la langue utilisée

Codes, langues inconnues ? Quel est le secret des caractères mystérieux employés dans le manuscrit ?

Possibles chiffrements

On est autorisé à penser que les caractères employés sont en fait un code. Si l'on considère que l'auteur du chiffrement est de Vinci-Paracelse, alors on admettra que le méthode ne doit pas être très évoluée, peut-être un simple remplacement lettre à lettre.

Pour mettre à l'épreuve cette théorie, des chercheurs ont essayé toutes les permutations d'alphabets possibles, et dans l'un des cas, on a pu trouver un sens à certains passages.

Ainsi dans le folio f14r, on trouve la chaîne de caractères STRA, qui pourrait être une forme de star comportant une erreur. Qui plus est, cette chaîne de caractères est située dans ce que l'on considère comme la première des quatorze parties, alors que l'astronomie est dans la huitième. Or 8-1=7, chiffre parfait. Donc ce ne serait pas une coïncidence.

Dans le folio f56v, on trouve également la chaîne MTC, dans laquelle certains s'accordent à reconnaître les initiales d'un message.

Mange ton chapeau

Un message encore mal compris pour le moment.

Hypothèses fondées sur des conjectures

À moins qu'il ne s'agisse d'un langage extraterrestre.[9]

Significations présumées

Point de vue classique

On pourrait supposer qu'il s'agit d'une des premières encyclopédies, cherchant à archiver un état du savoir. Effectivement :

  • Il y a tout plein de dessins
  • Les thèmes sont variés
  • Qu'est-ce que ça pourrait être d'autre ?
  • Cela n'irait pas à l'encontre de la thèse des auteurs multiples et du chiffrage par substitution de lettres.

Point de vue initiatique

On pourrait supposer qu'il s'agit d'un recueil de sciences occultes : alchimie et/ou sorcellerie et/ou satanisme et/ou autre chose. Effectivement :

  • Il y a tout plein de dessins
  • Les thèmes sont variés
  • Qu'est-ce que ça pourrait être d'autre ?
  • Cela n'irait pas à l'encontre de la thèse des auteurs multiples et du chiffrage par substitution de lettres.

Autre point de vue moins classique, mais après tout pourquoi pas, il vaut bien les autres

C'est du charabia.

Notes

  1. Quoique certains considèrent qu'il s'agit de dessins qui n'ont rien à voir avec le texte.
  2. Certains disent que si, bien au contraire.
  3. Mais d'autres avancent que si l'auteur utilise un alphabet secret, peut-être qu'il emploie aussi une numération cryptique. On ne peut pas complètement leur donner tort.
  4. À moins que si.
  5. On a aussi évoqué le générique de Capitaine Flam, mais cette suggestion a été jugée en général trop fantaisiste.
  6. Il va de soi qu'on n'est sûr de rien sur ce sujet mystérieux.
  7. Mais ne nous avançons pas trop non plus.
  8. Et vice-versa.
  9. Foutaises, disent certains.


Illuminati.png  Portail des Conspirations  •  Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
Autres langues
wikia