Manger son poing en quelques étapes faciles

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Fist4.jpg

Mmmh... ça semble bon. Mais attention! Une préparation très stricte est requise !

Un poing est une partie du corps qui, selon certains, est mangeable et goûte même très bon. Même dans le cas où il s'agirait d'une rumeur totalement infondée et ridicule, nous vous présentons ici toute les étapes nécessaires à la dégustation de votre poing facilement.


[modifier] Étape 1 : La méditation

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Bien que généralement oubliée, la méditation est une étape sacrée et basique de votre nouvelle activité favorite.



En raison de la concentration et du calme demandé, c'est également l'une des étapes les plus difficiles. Elle permet néanmoins un confort qui pourra s'avérer très utile, car un manque de concentration pourrait vous amener à vous mordre la main de façon assez sévère pour vous l'amputer. Une bonne méditation consiste à être assis en indien et réfléchir très, très profondément.

Beaucoup l'ignorent, mais Newton a reçu sa fameuse pomme sur la tête alors qu'il méditait avant de s'enfoncer ce délicieux poing dans sa grande bouche de gourmand. Cette méditation lui a donc permis de rédiger ses lois.


[modifier] Étape 2 : L'assaisonnement

Cette étape est, bien sûr, optionnelle. Elle consiste à donner du goût à votre poing pour plus de saveur, à l'aide d'épices, de chocolat, de caramel ou même de purin (très apprécié en Gaspésie).


[modifier] Le chocolat

L'avantage du poing au chocolat est sa capacité d'antidépresseur pour les femmes, ce qui contribue à sa vente. Pour assaisonner votre poing avec du chocolat, il vous suffit de faire fondre votre délicieuse sucrerie et tremper votre main dedans. Ça brûle, mais ce n'est pas grave: vous allez tout de même vous régaler!

[modifier] Le lait

Cet assaisonnement est inutile

Tremper son poing dans du lait le rend moins appétissant, et ça ne goûtera pas meilleur. Normal : le lait est créé par les vaches, et tout le monde sait que les vaches ne sont bonnes qu'à être bêtes et stupides, c'est la raison pour laquelle elle se nomment Vaches (Avouez le jeu de mot trop logique).
Sourire de biquette.jpg

Bien que les chèvres semblent plus sympathiques, leur lait reste aussi dégoûtant que celui des vaches.

De toute façon, je vous rappelle que le lait des vaches est également du lait mammaire, ce qui est dégueulasse; honnêtement, est-ce que vous buvez le lait de votre femme? Non, enfin... Si vous le faites ça ne me regarde pas. Alors pourquoi celui d'une vache?


[modifier] Assaisonnements farfelus

Certains sont plus originaux que d'autres côté épices et tout ce qui vient avec (question de ne plus dire assaisonnement). Parmi les plus populaires, on retrouve l'eau, le cheeze wizz, la mayonnaise et la guimauve fondue recouverte de poivre. Voici néanmoins quelques petites suggestions supplémentaires :

  • De la sauce piquante de marque sans nom
  • De l'alcool à friction
  • Du caramel et des épinards (parfait pour convaincre les enfants de finir leur assiette de Chénopodiacées)
  • De la vodka avec du Gatorade
  • Un bon steak tartare
  • De la soude caustique[1]

[modifier] Étape 3 : L'enfoncer dans sa bouche puis déguster

Voici l'étape finale. Elle sera décisive. Vous prenez une peu d'élan, et enfoncez goulument votre poing dans la bouche. Vous pouvez donc lécher, sucer ou encore déchiqueter votre main et goûter toute les saveurs, si délicieuses soient elles.

N'y allez pas trop fort tout de même, car sinon, le docteur sera bien surpris lorsque vous tenterez de lui expliquer que vous avez mangé votre main pour dîner. Ah, ça oui.

Nuvola apps important.png
Faites attention !
Plusieurs cas d'étouffement ont été rapportés. Veuillez ne pas enfoncer votre poing plus loin que la glotte pour éviter tout risque de suffocation.


[modifier] Quelques variations

Vous pouvez très bien changer la méditation pour du yoga, surtout si vous voulez avoir l'air d'un con à votre table à manger (vous avez déjà l'air assez con de manger et assaisonner votre poing, non ?).

Vous pouvez également verser ou déposer l'assaisonnement directement dans votre bouche, mais faites bien attention de ne pas trop en mettre, on est jamais à l'abri d'une prise de poids.


[modifier] Conclusion

Vous savez maintenant manger votre poing de façon éthiquement correcte !

Bon appétit !


  1. Officieusement retiré de la liste, car déconseillé par cette sangsue de capitaine Crochet.


Logo fines herbes.png  Portail de la Grande Cuisine


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia