Malédiction des contrôleurs SNCF

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Voyageur.jpg

J'ai pas mon ticket et je m'en fous.

« Bonjour monsieur, pourrais-je voir votre billet ? »
~ Un contrôleur SNCF
« Euh...oui...attendez... C'est dingue j'aurais pourtant juré l'avoir mis ici... »
~ Un honnête voyageur

Tu as des problèmes dans la vie ? Tu n'as aucune confiance en toi ? Les femmes te rejettent ? Tu aimerais te venger de tout ces gens heureux, leur pourrir la vie pour qu'eux aussi sachent ce que ça fait de toucher le fond et de finir vendeur chez Carrefour ? Il y a un moyen.

Deviens, La malédiction des contrôleurs SNCF

[modifier] La Malédiction

Controleur train.jpg

Quelle tête de con !!

Vous ne l'avez pas entendu arriver. Vos rires se sont stoppés aussi rapidement qu'après avoir entendu une blague d'Arthur. Vous vous sentez trahi, qui vous a dénoncé ? Que leur a-t-il promis en échange de votre tête ? Une réduction de 0,5% sur le prochain voyage ? Votre air gêné est un régal pour lui, prenez l'air dégagé de celui qui n'en a rien à faire de se prendre une amende à 480 euros dans les dents. Notez l’habile calcul : pour un billet à 2,30 euros pour aller de Tribouille-Sur-Chatolet à Poullard-En-Cambrousse, vous devrez vendre votre maison encore à crédit pour pouvoir payer la somme astronomique que le sagouin en costume gris cherche à vous faire cracher.

Fort heureusement, il existe des moyens pour échapper à l'animal, souvent plus bête que méchant. Voici les quelques conseils trouvés dans le journal intime d'un ancien fraudeur SNCF, dont le squelette fut retrouvé plus de 100 ans après sa mort dans le filet porte-baguage d'un TER reliant Lyon à Mâcon (Preuve si besoin en était de la fréquence du changement des appareils). Comme il n'avait pas de billet sur lui, le personnel le déposa à la première gare venue comme c'est l'habitude pour les fraudeurs.

16 Janvier 1904 : Diantre, ce train est complétement moisi, quand donc se décideront-ils à le changer ?

Voici mes conseils pour voyager sans débourser le moindre centime :

[modifier] Feignez la surdités

Coup-de-poing-americain.jpg

Si vous persistez à vouloir lui coller une... Assurez-vous de le mettre KO du premier coup. Ce genre d’ustensile peut potentiellement vous aider.

Vous : Quoiiii ?
Le contrôleur. : Je disais : votre billet s'il vous plaît monsieur
Vous : Quoiiii ?
Le contrôleur. : VOTRE BILLET S'IL VOUS PLAÎT MONSIEUR !!!
Vous : Quoiiii ?
Le contrôleur. : Et si là maintenant j'tannonce que jme tape ta mère tout les soirs, que j'la fait grimper aux rideaux pendant que ton alcoolique de père raté se tape des piches devant des films homo à deux balles, que ta sœur se défonce à la coke que j'lui refourgue chaque fois que ses trouduc' de parents ont leur dos tournée et que ton frangin se fait défoncer le rectum par un bison pendant ce temps là qu'est ce que tu me réponds ?

Et là, attention...

Il n'attend qu'une chose, que vous vous leviez et que vous lui colliez délicatement votre pied dans les parties reproductives, que vous l'emplafonniez de manière à ce que les premières classes de l'étage au dessus puissent admirer son cuir chevelu et que vous lui foutiez la tête la première dans l'allume cigare. Or ça serai lui rendre service votre habile stratagème tombant à l'eau, vous serez obligez de payer l'amende au tas de charpie qu'il en restera. Persistez à ne rien comprendre, et il se lassera, préférant s'acharner sur le groupe de skinheads occupé à désosser les fauteuils au fond du train (au risque de passer à travers le hublot).

[modifier] Préparer un piège

[modifier] Piège n°1

Visage en sang.jpg

Même si le plan rate lamentablement, vous éprouverez quand même une certaine satisfaction.

Grâce à du fil dentaire que vous aurez habilement subtilisé à votre voisin endormi (que vous aurez pris soin de droguer en mettant avec des suppositoires pour chien dans son chocolat chaud pendant qu'il matait les fesses de la gamine de derrière), préparez un habile piège à contrôleur : tendez le fil sur le pas de la porte du compartiment, de façon à ce que le premier Gustave venu se vautre aussi lamentablement que l'audience des Colocataires sur M6 (Ça vous rappelle rien ? C'est normal ...).

Récupérez les vis des fauteuils que les skins (descendus entre temps à La Goutte d'Or pour la ratonnade du Nouvel An) avaient désossés préalablement, ajoutez un peu de piquant (HAHAHA humour) à votre embuscade, et déposez les pointes en l'air à environ 1mètre36 du fil (les contrôleurs nains sont légions, 9 chances sur 10 d'en rencontrer un, le 1/10 restant étant composé de culs de jattes).

De cette manière le malheureux contrôleur se retrouvera violemment projeté au sol, le visage noyé dans le sang et agonisera lentement sur le sol jusqu'à apercevoir les cloches du paradis... ou alors il se relèvera directement avec le nez en sang, cherchera le coupable dans le but de lui coller une maxi-amende (déjà qu'une amende normal ça fait mal aux miches). C'est alors que son regard se pose sur le rouleau de fil dentaire qui dépasse de votre poche...

[modifier] Piège n°2

Quand notre ami se pointe avec son diabolique petit ordinateur de poche (qui ressemble à une innocente calculatrice, sauf que cette dernière est incapable de sortir des nombres aussi élevés), détournez son attention en balançant un magazine sur l'entretient des chaudières à gaz dans le compartiment. Profitez de ce moment pour lui installer Windows Vista sur son ordinateur. Le temps qu'il le redémarre la petite centaine de fois nécessaire pour pouvoir ouvrir l'application, vous serez déjà loin. Notez que cette feinte marche également avec Linux : le temps qu'il réussisse à l'installer vous aurez le temps de frauder pendant au moins 3 aller-retours Marseille-Lille.

[modifier] Piège n°3

Lui faire un numéro de charme, déboutonnez votre chemisier, caressez vous la poitrine, et dites lui des paroles salasses. Cet astuce se révèle cependant totalement inefficace si vous êtes de sexe masculin.

Carmen-electra-strip-tease.jpg

« C'est quoi un billet monsieur le contrôleur ? »

[modifier] Les trucs inefficaces

  • L'excuse du ticket non composté : même si effectivement les bornes sont en panne 9 fois sur 10, ils en auront rarement quelque chose à carrer, faisant semblant de regretter que vous ne soyez pas venu le trouver pour composter le billet tout en pleurant de joie à l'idée de pouvoir se payer un bon resto ce soir grâce au pognon que vous aurez si durement gagné.
  • Tenter de sympathiser avec lui : vous risquez d'amèrement le regretter, au fur et à mesure qu'il vous racontera sa vie passionnante (rappelons qu'il est contrôleur...)


Illuminati.png  Portail des Conspirations


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia