Madeleine Reyne de Syldavie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Reyne madeleine de syldavie.jpg

La Reyne Madeleine de Syldavie en habit d'abbesse séculière de l'Ordre des Éphémérides (1536)

Etendard du pelican de syldavie.jpg

L'Étendard du Pélican



La comtesse Marie-Madeleine (ou Madeleine) de Seyrano (15 octobre 1494-31 mars 1588) est l’épouse d'Ottokar V de Syldavie. Après la mort tragique du Roy, la Reyne continue à œuvrer pour aider et soutenir le peuple syldave pendant les périodes troublées de l’Interrègne. Entrée en clandestinité pendant la dictature de Krömmmbel, elle est à l’origine du mouvement d’insurrection qui ramènera les héritiers légitimes sur le Trône du Pélican.




[modifier] Les jeunes années

La comtesse Marie-Madeleine de Seyrano est issue d’une très ancienne famille de noble extraction de la province du Brabant belge. Fille du comte Amérik de Seyrano et de la comtesse, née Jonkvrouw Philomène de Ceu Le Mans, elle voit le jour le 15 octobre 1494 au chasteau de Keerbergen.

Très tôt, Madeleine manifeste un intérêt pour le bien être de ses semblables et lorsque son père lui offre son premier cheval pour ses 14 ans elle n’a de cesse de parcourir les terres et seigneuries de ses parents pour aider les plus pauvres.

À 16 ans, elle commence des études à l’Université Catholique de Louvain en sciences Humanitaires et Sociales dans le cadre d’un programme inter-universitaire.

C’est sur le campus, à l’occasion d’une soirée entre estudiants, qu’elle rencontre pour la première fois le Prince héritier de Syldavie. Celuy-ci poursuit des études dans le cadre d’un échange universitaire belgo-syldave. Ils se revoient assez régulièrement, mais toujours dans le cadre de rencontres entre estudiants.
Par commodité, pendant cette période, le prince Ottokar porte le pseudonyme d'Omer de Keuninck.

À la fin de l’année universitaire, Ottokar, qui a fini son cursus, retourne en Syldavie.

Pour Madeleine, une autre année d’étude s’écoule à Louvain. Outre l’anglais, le latin et le grec, elle prend une option de langue supplémentaire : le syldave.

Dans le cadre de son programme inter-universitaire, Madeleine choisit tout naturellement d’effectuer la troisième année de son cursus à l’Honorable Université Libre de Klow (HULK).

[modifier] Madeleine en Syldavie

C’est lors d’une réception à l’ambassade ou elle est invitée qu’elle revoit Ottokar. C'est alors qu'elle réalise qu'Omer de Keuninck est en fait le Prince héritier de Syldavie. Ils se retrouvent avec plaisir comme deux camarades qui se sont perdus de vue et discutent du "bon vieux temps". Après cette soirée, ils décident de se revoir. Madeleine est bientôt invitée à toutes les manifestations et réceptions officielles. Rapidement, ils se voient presque tous les jours.

Et puis, lors d’un week-end dans la station balnéaire de Dbrnouk, c’est le premier baiser. Madeleine a 18 ans, Ottokar 20, ils s’aiment passionnément et sont fait l’un pour l’autre. Après de courtes fiançailles, et les parents étant d’accord, ils décident de se marier.

Il n’y avait pas eu de mariage royal en Syldavie depuis cinq générations, les rois ayant adopté, depuis Kathkar II, le mariage « more danico » sans cérémonie religieuse.

[modifier] Madeleine Princesse héritière de Syldavie

Madeleine s’étant convertie la veille, le mariage est célébré le 1er juin 1512 en la cathédrale de Klow (entièrement repeinte pour l’occasion) selon le rite Orthodoxe copto-syldave.
La cérémonie est fastueuse et c’est l’occasion pour le peuple de montrer sa liesse et son attachement au jeune couple dont l’idylle avait fait plusieurs fois la Une de la Presse Pipeule.

Devenue Princesse héritière de Syldavie, Madeleine s’investit dans la connaissance de son nouveau pays. Elle veut aller partout, tout voir, tout savoir et surtout rencontrer le peuple. En quelques mois sa popularité devient inouïe, elle ne sera jamais démentie.

En 1515, le jour de la Saint Marignan, Kathkar IV est retrouvé empalé dans sa Résidence secondaire située dans les montagnes des Katpates. L’enquête conclut à un accident de chasse.

[modifier] Madeleine Reyne de Syldavie

La reyne madeleine au chevet d ottokar V.jpg

La Reyne Madeleine au chevet du Roy Ottokar V.




Ottokar V monte sur le trône et, à 21 ans, Madeleine devient Reyne (officiellement Reyne Marie-Madeleine de Syldavie).

La tragédie survient 100 jours après. Ottokar est assassiné par des janissaires de Bordurie, commandés par le Big Sultan Weshmek khan. Son agonie dure trois jours et trois nuits pendant lesquels Madeleine ne quitte pas son chevet.
Les funérailles sont solennelles et la Reyne force le respect de toutes et de tous par sa dignité, sa force et la sincérité de son recueillement.


[modifier] Madeleine face à son destin

Madeleine décide de continuer de s’occuper de « son peuple ». Sa gentillesse et sa disponibilité deviennent légendaires. Très vite elle est affectueusement surnommée "la Reyne Éphémère".

En 1536, sous le règne personnel de Vanesza, Madeleine fonde l’Ordre des Éphémérides (l’ancêtre de la Croix Rouge syldave) et en devient la première abbesse séculière. Malgré les pressions exercées par Vanesza, la Reyne Éphemère continue son œuvre humanitaire dans tout le pays.

Pendant la période de la Narchie (guerre des Religions), Madeleine organise un réseau qui permet de sauver la vie de milliers de personnes de toutes confessions.

Lorsque Krömmble prend le pouvoir sous le nom de Lord Protektor, Madeleine refuse de quitter son pays et entre en clandestinité. Pendant les 22 ans que dure l’État Syldave, elle œuvre à soulager les peines du peuple et à faire s’échapper des intellectuels inquiétés par le régime.

[modifier] Les dernières années d'une Reyne

Pendant toute ces années, Madeleine reste en relation étroite avec la famille royale en exil en Égypte. Elle réussit, souvent dans des conditions rocambolesques, à sortir de Syldavie une dizaine de fois pour leur rendre visite. Elle ne cessera d’œuvrer de l’intérieur pour préparer le retour des héritiers légitimes sur le Trône du Pélican. De fait, elle est à l'origine du mouvement d'insurrection qui voit le retour de la monarchie en Syldavie. Elle voit ses efforts récompensés en 1578 lorsqu’elle assiste au couronnement de Kahtar II, son arrière-petit neveu.

Au cours d’une cérémonie officielle, en récompense de tous les services rendus pour le peuple et le pays, Kahtar II reçoit Madeleine dans l’Ordre du Pélican d’Or avec le rang de Grande Commandeure créé spécialement pour elle et lui octroi le titre de Reyne-Mère.

Elle continuera inlassablement ses actions humanitaires jusqu’à l’âge de 92 ans. Elle se retire alors de la vie publique.
Le 31 mars 1588, entourée de l’affection des siens, la Reyne s’éteint paisiblement dans sa 94ème année dans sa Résidence du chasteau du Häysel à Jëtthele.

Le 6 avril, ses funérailles furent suivies par environ 1/2 millions de personnes (soit près des neuf dixième de la population syldave) venues de toutes les provinces du royaume.
Son catafalque fut tiré par 10 chevaux bais, honneur uniquement réservé aux rois, les reines consort ayant ordinairement droit à 6 chevaux.

[modifier] Madeleine dans l'Histoire

In perpetuam.gif

In memoriam

La Reyne Madeleine de Syldavie repose dans la crypte royale auprès de son mari, le Roy Ottakar V.

L’épitaphe suivante est gravée sur sa tombe :

"Reyne Éphémère, tu es nostre mère !"

À titre posthume, la Reyne Madeleine a reçu du Parlement syldave, le titre honorifique de "Thâtânn" (Tante de la Patrie). Le même jour elle est canonisée par l’église Orthodoxe copte de Syldavie sous le nom de Sainte Madeleine-des-Éphémérides.
La Reyne Madeleine est la sainte patronne de MétéoSyldavie (meteosyldavie.com).
Dans le monde musulman, Madeleine est reconnue comme Waliullah, ou ami de Dieu (formulé au masculin).
Son nom figure parmi les Justes entre les Nations du Mémorial de Yad Vashem.
Le 6 avril 2009, en présence des comtes de Seyrano et de la famille Royale belge, Madeleine est béatifiée au cours d'une cérémonie présidée par Benoït XVI.


Le cycle syldave
Etendard du pelican de syldavie.jpg
SyldavieChronoslogie des Roys de SyldavieMadeleine Reyne de SyldavieSyldavie (Système légal)Université de KlowYak de SyldavieAnguis au vertApéritif traditionnel syldaveCresme bastardeRenversée de rhubarbeSzlaszeck au champignonPötszche BlavekBordurie


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia