Machine à inventer

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La machine à inventer est une machine inventée durant les années 2000. Son auteur ne s'étant toujours pas manifesté, il ne perçoit pas un Copek de son invention. De ce fait, il a rejoint la liste des terroristes n'ayant pas revendiqué leurs attentats de peur de représaille. En effet sous ses faux-airs, cette machine peut être dévastatrice si elle est utilisée à mauvais escient.

« Je subodore que Loana est l'une de ses inventions »
~ Sacha Guitry parlant de la machine à inventer
« Ce que je veux dire, c'est que c'est la machine à inventer qui s'est [...] »
~ Jean-Claude Van Damme lors d'une interview (NdlR : Pour des raisons évidentes de sécurité sanitaire, le dialogue de M. Van Damme a été tronqué)

[modifier] Découverte

La machine à inventer a été découverte par une milice de la CGT s'étant perdue en cours de route, lors d'une manifestation contre l'installation de puces GPS dans les différents utilitaires de transports. Notons en premier lieu que s'ils n'avaient pas manifesté, ils auraient eu ses puces, et ne se seraient donc pas perdu lors de la manifestation. De toute manière, cette manifestation n'aurait jamais eu lieu. Mais s'ils ne s'étaient pas perdus lors de cette manifestation, ils n'auraient jamais découvert la machine à inventer.

Le rapport officiel de l'enquête ne permet pas d'établir clairement le lieu de découverte de cette machine. Néanmoins, 3 ans après les faits, Jean Bernard ; l'un des syndiqués perdu lors de cette manifestation ; reconvertit en patron de Bistrot[1], a déclaré vouloir informer nos journalistes sur cette affaire, sous couvert de l'anonymat que lui donne les rougeurs provoquées par l'alcool.

(METTRE PHOTO DE JEAN BERNARD DANS SON BEAU BISTROT)

[modifier] Les informations de Jean Bernard

Après l'interview que nous a accordé J.B. (NdlR : chose étrange, il ne boit que du Pastis), nous avons pu en savoir un peu plus sur les mystères qui planent au dessus de la découverte de la machine. Sans plus attendre, voici la retranscription :

— Bien M. J.B., merci de participer à cette interview.
— Un p'tit Pastis ?
— Sans façon, jamais avant 18h. Or, il est...09H42
— Et bien ! 18h, c'est passé mon gars !
— Celui d'hier, oui. N'insistez pas ! Parlez-nous de la découverte de la machine à inventer.
— J'm'en souviens, comme si c'tait'hier, et pourtant c'tait y'a longtemps...
— Oui enfin, c'était il y a 6 mois tout de même, ce n'est pas si vieux
— Hein ! Mais nan, trou de pine ! la première fois qu'j'ai vu ma femme utiliser la machine à laver, ça'remonte à bien plus que ça ! C'est t'dire, elle est morte ! Mais la machine marche super !
— Je vois, mais nous sommes là pour parler de la machine à inventer. Votre machine à laver ne nous intéresse guère.

Notre implication dans cette affaire ayant été si importante, nous n'avons pas pu supprimer ce passage, bien que totalement inutile. Après ces dernières paroles, Jean Bernard a fait la gueule, en buvant Pastis sur Pastis. Même pété comme un coing, J.B. ne s'est jamais rappelé de la manifestation de la CGT contre l'installation de GPS dans les utilitaires de transport.

[modifier] Présentation de la machine à Inventer

[modifier] Références

  1. Le bistrot du port, 4 rue des Halles, 38000 Grenoble, derrière chez Dédé
Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia