Métropolitain

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Le rendez-vous a été fixé à la station invalides. »
~ Sacha Guitry à propos du lieu de rendez-vous
« Elle est invalide ?... ah merde... »
~ Paul Binocle à propos de sa grande intelligence
« Non, la station invalides. »
~ Sacha Guitry à propos du cerveau lent de Paul
« Oui bon OK, je m'arrangerai. »
~ Paul Binocle à propos de son inaptitude à vivre en communauté

Le métropolitain est un moyen de transport où les passagers se tiennent chaud. Plus on est de fous, plus on rit. Il a la réputation de ne pas être convivial alors que justement si ! On y donne fréquemment des accolades à des inconnus, les vieux offrent leur place aux jeunes, les jeunes femmes offrent leurs courbes aux mains des hommes et les hommes offrent leur portefeuille aux voyageurs du voyage. Si dans les escalators qui permettent de sortir du métropolitain, les gens se tiennent à deux de front au lieu de tenir leur droite pour permettre aux personnes pressées de les doubler sans bousculade, ce n’est pas par bêtise ou étourderie mais pour leur enseigner la patience. D’ailleurs c’est très mal d’être pressé. Si beaucoup d’usagers se précipitent dans la rame dès l’ouverture des portes au lieu d’attendre que les usagers qui étaient à l’intérieur sortent, c’est pour leur faire un câlin au passage. On notera également la générosité de certains, qui bravent l’interdiction de fumer pour offrir leur dose de nicotine aux anciens fumeurs en manque ou pour donner envie aux enfants d’en faire autant, ce qui fait marcher le commerce.

[modifier] Composition d'une rame de métro

Composition d'une rame de métro.jpg

[modifier] Métropolitain français

Le réseau de Paris est le plus dense du monde (en monde peut-être aussi). Quand on est nouveau à Paris, on a naïvement tendance à attendre le métro, comme ça, bêtement. Alors que quand on est là depuis au moins un an, on va longer le quai jusqu'à arriver à l'endroit exact se trouve, à la station d'arrivée, la sortie du métro. Le jour où on fait ça, on n'est plus un humain. On est ce qu'on appelle un Parisien.

Les grèves des employés du métropolitain français sont célèbres dans le monde entier. Les grévistes méritent en effet toute l’admiration du monde : ils se privent du plaisir de travailler rien que pour embêter les méchants patrons. Et ceux qui râlent parce que les grèves les empêchent eux aussi de travailler ou d’aller étudier feraient mieux de faire grève aussi : les patrons c’est les méchants et si on va à la fac, on risque de réussir ses études et de devenir un patron aussi.

[modifier] Voir aussi

Le top high-tech de la dÉsencyclopédie
Go very plus fast avec la chaise cycliste !

Comprenez tout du matériel de pointe grâce aux articles de qualité de la sencyclopédie !

Ampoule - Aspi-morve - Aspirateur PC automatique - Balladur MP3 - Clizette - Coussin péteur - Flash-ball - IPhone Shuffle - Lance-marmotte - Logiciel libre - Lumière - Machine à laver les humains - Métropolitain - Minitel - Orlyval - Parapluie - Pendelshot - Photocopieur Xerox - Pixels morts - Poignée de porte - Rond-point - Trombone - Trottinette - Véhicule à Durée Limitée - Ventilateur - Wifi - Éolienne

Couteau-suisse.png  Portail de la Vie Quotidienne


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia