Lycée général

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Ha! Le lycée! "Que de souvenirs" me diriez-vous jeunes fripons!
Auschwitz-Birkenau.jpg

Tous au lycée!

Si vous ne faites pas parti de cette catégorie, c'est que vous avez de graves soucis ou que vous êtes trop jeunes pour lire la cultivation dont fait part ce qui va suivre. Mais tout d'abord, pour la bande d'illettrés qui ne savent pas ce qu'est le lycée, en voici une définition : Le lycée est un endroit où sont entassés des adolescents en fin de péremption dans des "salles" avec une sorte de gourou drogué au café voulant leur faire avaler un tas d'obscénités et leur faire acheter leurs livres sous prétexte qu'ils contiennent "l'illumination de la culture".

[modifier] Histoire

Nous pouvons voir que le lycée date d'un âge primitif par des gravures retrouvés sur des tables tel que : "fé 1 croi si tu te fé chiai", "je susse pr un BN" et autres vénérables pensées de nos ancêtres... Remarquez aussi les incroyables trophées de chasse à l'homme trônant dans les salles de "Science de la Vie et de la Terre" (le nom est juste là pour faire snob mais dans la tête des élèves, ça revient juste à des cours de dissection et d'anatomie, notez d'ailleurs que pour ce dernier, il n'y a pas de Travaux Pratiques) dont il ne reste que le squelette et que le professeur a dû s'en servir de casse-croûte s'en sert pour ses cours (qui ne sont d'ailleurs pas court, haha, qu'est-ce qu'on se poile).

[modifier] Comment reconnaitre un lycée

Un lycée est facilement reconnaissable par les jeunes cons nos fameux lycéens voulant se montrer cools avec leur cigarette à la bouche créant alors un brouillard à toute entrée de lycée car environ la moitié du lycée se retrouve la clope au bec, un quart au café du coin et le dernier quart pour moult raisons comme faire leurs devoirs (ha les cons), aller en colle ou lécher les bottes d’un professeur.

[modifier] Le personnel du lycée

Pour tenir les molosses d’élèves, l’établissement a bien besoin de tyrans dont voici la liste :


Le/la directeur/ctrice (ou les deux) dont la sympathie dépend de l’âge et du sexe, est en haut de la pyramide et commande les autres membres du personnel lui servant de sbires et de boucs émissaires. Leur travail consiste à rester dans leur bureau, de donner des ordres et de se foutre littéralement de la tronche des élèves.

L’adjoint est le bras droit du directeur suprême, je sais encore moins à quoi il peut servir à part qu’il me fait penser grandement à Gollum quand il se ballade avec Frodon (directeur) car il fait mine de l’aider mais au fond, il veut lui chourer grave son pouvoir ce fieffé gredin ! Leur travail consiste à rester dans leur bureau et de se foutre littéralement de la tronche des élèves.

La conseillère d’orientation (cela n’existe pas au masculin) est la psychopathe servant de personne guidant les élèves dans leur chemin du travail (elles ont de l’humour). Leur travail consiste à apprendre la brochure donnée en début d’année (7 années d’études pour ça s’il vous plaît !) avec le tableau donnant les différents types d’études (mais parfois elles trichent, la brochure est accrochée au mur), de rester dans leur bureau et de se foutre littéralement de la tronche des élèves (qui n’auront pas de boulots vu qu’ils viennent dans la tanière de la conseillère pour ça).

Les surveillants sont là pour effectuer toutes les tâches ingrates (qui leurs ont étés mises sur le dos par les gens cités avant) comme remplir des papiers, discuter avec les élèves, appeler les papas et les mamans des élèves défectueux, s’occuper des retards, aller sur Facebook©™, se toucher... Ils sont souvent jeunes, beaux et dynamiques... nan, je déconne, ils sont juste là pour pouvoir payer leurs études. Leur squat est souvent nommé « la vie scolaire » et il est très dangereux d’y faire du deltaplane.

L’infirmière (cela n’existe pas au masculin non plus) est toujours présente pour une petite démonstration d’enfilage de préservatif sur tout type de support (même ses doigt, allez savoir pourquoi). Elle sert aussi à s’occuper des élèves « malades » (la simulation est un sport chez les lycéens) mais d’après une récente réforme, elle n’a plus le droit de donner des médicaments alors elle se sert de remède miracle ayant demandé des années de recherches comme des verres d’eau, du sucre ou du pain avec du chocolat noir.

Et maintenant, ceux que vous attendez le plus mais qu’un autre singe savant a faits avant moi, les adorateurs de la machine à café ! Je vais quand même en faire des cours résumés car ils ne sont pas tous là :

  • Le professeur de mathématiques est un spécimen ne sachant juste parler avec des formules et qui tente le plus possible de foutre l’embrouille dans le cerveau des gens.

Exemple :
« –Monsieur, j’comprends pas !
–Mais c’est très simple vu que delta égal b2-4ac, tu as donc le discriminant qui te permet de factoriser avec la formule a(x-x1)(x-x2) avec x1=(b–racine carrée de delta)/2a et x2=(b+racine carrée de delta)/2a et on ne tripote pas x car c’est une variable! Tu comprends mieux?
-*brain out of order* »

  • Le professeur de français est le prof se croyant le plus intelligent car il a lu plus de livres que les autres et qui apprend aux élèves comment écrire des pavés avec classe qui finiront à la poubelle (comme les mauvaises notes mais ça revient au même) ou qui serviront de démarrage pour les barbecues.
  • Le professeur d’histoire/géographie
    Karl Marx.jpeg

    «Ça devient barbant les gars.» Karl Marx

    est le révolutionnaire des bacs à sables qui aurait envie que ses petits élèves chantent l’International en se tripotant la nouille avec une photo de Marx. Sachez que tout le mal de la Terre vient des capitalistes !
  • Le professeur de physique/chimie est un prof qui n’est au contraire pas très physique et qui ressemble beaucoup au prof de mathématiques mais y’a des schémas rigolos en supplément.
  • Le professeur de SVT est le pervers qui doit vachement bien s’entendre avec l’infirmière et qui aime montrer des schémas sortant du fichier zoophile.rar de son ordinateur personnel qui est par ailleurs, un peu collant.
  • Le professeur de sport est soit jeune et dynamique soit il a certaines ressemblances avec M. Mégot du Petit Spirou. Il incarne totalement la flemme par le fait qu’il regarde juste les élèves bosser alors qu’il est sur sa chaise à les regarder, voire même, au PMU du coin.
  • Le professeur de SES (Sciences Économiques et Sociales) est celui qui rigole de vous car vous êtes un consommateur en pensant que lui non alors qu’il doit posséder un joli petit portefeuille d’actions. Donc maintenant, rigolez de lui s’il vous plaît.
  • Le professeur d'anglais est le bouffeur de pudding qui vous apprend l'américain.
  • Le professeur d’allemand est toujours un peu étrange et esquisse toujours un petit sourire quand quelqu’un gueule : HEIL ! La particularité de cette espèce est que même s’il vous pose une question ou qu’elle vous félicite, vous avez l’impression qu’elle vous crie dessus. C’est pour ça que les cours ne font pas Führer et que ça sert Aryen (je l’avais préparée celle-là).
  • Le professeur d’espagnol est l’équivalent d’un/une nymphomane qui voudra toujours que vous jouiez de la langue pour y arriver.
  • Le professeur de néerlandais si vous apprenez cette langue magnifiquement chantante, vous avez la chance d'avoir un professeur capable d'inventer des règles grammaticales qui ne fonctionnent pas dans 99% des cas. Face à cette espèce rare -presque uniquement présente chez les moules frites- hochez la tête en lâchant de temps à autre un "Ja !" admiratif.
  • Le professeur de philosophie est un candidat de l’émission Kamoulox.
  • Si vous êtes dans un lycée privé, vous pouvez avoir la chance de tomber sur un prof de religion qui vous aidera à remplir des grilles de mots croisés avec tout le lexique de la religion (vous pouvez donner ça à vos grands-parents, ça amuse toujours le troisième âge).


« Plus vite que ça bande de moules! »
~ Monsieur Mégot, prof de sport à propos de ses élèves

[modifier] Les locaux du lycée

La salle de cours est la salle de tortures mentales dans lesquelles vous croupirez pendant toute votre scolarité lycéenne.

La salle informatique est aussi une salle de cours mais avec des ordinateurs.
Locomotive.jpg

Ton ordinateur

Certains diront que c’est moderne, ça se voit bien qu’ils n’ont pas vu la gueule des dinosaures qu’on est obligés de se taper. Limite, ça peut encore marcher avec du charbon.

La vie scolaire (le nom peut changer parfois) est, comme dit précédemment, le squat des surveillants adulateurs de café.

La salle des professeurs est un lieu sacré où ces braves gens peuvent enfin retrouver leur perfusion de café (presque pareil que les surveillants). Il est très risqué pour les élèves de s’y balader à poil sous peine de se retrouver avec un postérieur aussi large qu’une pastèque et de boiter.

L’infirmerie est l’endroit gardé par l’infirmière (épatant non ?) où sont cachés des verres d’eau, du sucre et tous types de contraceptifs pour les élèves, mais personne n’a encore eu les couilles assez grosses pour aller en chercher (sans mauvais jeu de mots).

Le placard à balais est un placard où les élèves peuvent mettre leurs professeurs s’ils sont trop vilains. Remarquez que ceux qui ont fini dedans sont aussi cons que des manches à balai, voilà pourquoi ça s’appelle un placard à balai. Ça peut aussi être la cachette du prof de philo.

Le foyer est un lieu de rassemblement, de rencontres et de divertissement mais ça ne sert pas à grand-chose quoi. A part le baby-foot et le distributeur, vous ne vous ferez pas plus d’amis.

Les toilettes sont les locales multifonctions servant à pissoyer, se cacher, fumer de la Marie-Jeanne, rencontrer ta mère, violer les camarades et surtout, se laver les mains.

Le self est l’endroit qui sert à manger mais où la nourriture laisse toujours à désirer comme par exemple la fois où j’ai trouvé une crevette verte (essayez de le dire vite plusieurs fois) dans ma paella alors que je ressortais de chez l’infirmière POUR UN MALAISE.

[modifier] Conclusion

Si vous êtes sadomasochistes, que vous aimez le café ou le deltaplane, le lycée vous accueille –jambes- bras ouverts, vous pourriez alors faire la rencontre de gens attentionnés qui vous crachent à la gueule et qui se planquent dans leur bureau ou dans la salle des profs! Ils le font en toute légalité et sont même payés pour ça ! Alors pourquoi attendre ? Si vous avez déjà réussi cette étape, vous êtes ce qu’on appelle dans mon jargon, un putain de warrior.

Quel professeur préférez-vous ?
 
6
 
7
 
46
 
7
 
8
 
0
 
6
 
5
 
11
 
2
 
2
 
35
 
2
 

Ce sondage a été créé le janvier 18, 2015 13:59 et 137 personnes ont déjà voté.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Lycée général" ?
 
28
 
131
 
29
 
3
 
4
 
16
 

Ce sondage a été créé le octobre 6, 2014 19:22 et 211 personnes ont déjà voté.
Couteau-suisse.png  Portail de la Vie Quotidienne

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia