Luc Besson

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

« Luc Besson froc ! »

~ Sacha Guitry à propos des jokes plates. (blague pour Québécois)
« Phrouhhh ! KaBoum ! Pan Pan ! Oooh! Boum! Boum !! »
~ Luc Besson à propos de son dernier film

« On a retrouvé une femme dans mon audi et après un yamakasi m'a volé ma bagnole (rire gras) »

[modifier] Sa vie

Luc Besson est un Hobbit exilé et expatrié qui s'est réfugié en France après avoir été rayé de tous les annuaires du monde. Il s'auto-proclame réalisateur de film, mais à l'heure actuelle aucune preuve n'a été apportée dans ce sens. Fait notable, il devient de plus en plus mauvais à mesure qu'il grossit (on le surnomme Bulle Caisson depuis le grand Bleu). C'est également le fils de Robert Bresson mais son père a tenu à ce qu'il change son nom, afin de pouvoir l'enlever du testament et ainsi laver l'honneur de la famille. Les plus éminents scientifiques l'observent pour établir des liens de causalité, bien sûr, d'autres paramètres entrent en jeu; comme la dégradation de ses films inversement proportionnelle à la quantité d'argent accumulé. La majorité des critiques s'accordent pour ce qui pourrait être sa meilleur scène : quand Christophe Lambert, dans Subway (et en pleine poursuite dans un parking) sème les méchants grace à la cassette d'Eric Serra qui trainait au fond de sa 205 junior. George Lucas serait sa sœur. Fortement chagriné par le décès musical de Nana Mouskouri, il est le seul spécimen de femme à barbe encore vivant à l'heure actuelle.

Phénomène remarquable et toujours inexplicable, Luc Besson lutte farouchement contre le téléchargement illégal, alors qu'il est lui-même un des réalisateurs les moins téléchargés, selon une étude de l'INSEE commandée par le siège de l'UMP depuis le Salon de l'agriculture. Notons par ailleurs que, lors de la sortie en salle d'un film de Luc Besson, un cinéma le diffusant enregistre 367% de baisse de son chiffre d'affaire. Personne n'arrive à battre ce chiffre, ce qui fait de Luc Besson un réalisateur de qualité.

Des économistes sociologues ont réussi à prouver, résultat d'une étude sur la hausse du prix du gasoil proportionnellement à l'usage dégressif des marche-pieds en camping au mois de mars, que cette lutte menée par Luc Besson était motivée par un certain intérêt pour l'argent, sous toutes ses formes. Dernière accusation en date, Arthur et les mini-mois témoigne d'un dédoublement d'argent au profit de Luc Besson, qui touche les droits d'auteur pour son bouquin qui a d'ailleurs gagné à être connu, puisque personne n'en avait entendu parler avant le film.

La succursale de l'institut du CNRS à Dijon a également déclaré que ses films "piquaient plus les yeux qu'un pot de moutarde forte avalé en 1 minute".

[modifier] Son œuvre

Sa contribution principale a été dans le domaine de la chimie. Ses recherches fondamentales sur la matière lui ont permis de découvrir le cinquième élément.

Parmi ses réalisations filmographiques, on peut relever:

  • L'Avant-Dernier (1981) : film qui n'a pas tenu toutes ses promesses...
  • Il est né le divin enfant : vaste projet autobiographique qui en dit long sur ses idéaux.
  • Subway : film sur les sandwichs (blague pour Québécois)
  • Le Grand Bleu (Avec Une Chaussure Blonde) : mettant en vedette Pierre Richard, filmé en plongée (et en contre-plongée)
  • Atlanta : suite du précédent ; film tourné pendant l'épreuve de plongée sous-marine des JO de 1996. Comme cette épreuve n'a en fait pas eu lieu, on (enfin, les rares fans qui ont vu le film) voit juste le fond d'une piscine pendant deux heures.
  • Nikita, mère : traite de la violence dans les banlieues.
  • Léon, reviens, j'ai les mêmes à la maison : film culinaire sur un chef de grand restaurant
  • Les éléments de la cinquième : film réalisé à partir d'un scénario qu'il a écrit en cinquième et qui raconte donc comment s'est passé son redoublement
  • Jeanne d'Arc : réalisation documentaire sur l'architecture parisienne triomphante
  • Barbare-A : film avec des gens qu'on comprend pas quand ils parlent
  • Arthur et les mini-moi : film sur le clonage des animateurs de télé.

Sinon, il a aussi produit des films-de-bonasses-en-t-shirt-mouillé, pour aider à sortir de l'oubli le funeste Eric Serra, dans une ambiance mariachi qu'on ne lui connaissait guère.


48px-Video-x-generic.svg.png  Portail du Cinéma


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia