Lozère

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Lozere-01.jpg

La Lozère, ou "Département Gardois de Lozère" pour les occupants gardois, est un département qui s'appelait autrefois le Gévaudan : pour la légende de la Bête du Gévaudan.

La Lozère est le pays des extrêmes. Département le moins peuplé de France (72.000 habitants), il est, par contre, celui qui possède l'altitude moyenne la plus élevée. Département le plus pauvre, il ne représente pas le millième du revenu national ; il est, en contre partie, celui qui possède l'air le plus riche en ozone. Pas d'industrie en Lozère, hormis l'usine Creusot-Loire, à Saint-Chély-d'Apcher (qui est en fait dans le département du Cantal), dans le nord du département, mais des paysages d'une grande beauté.

Les Lozériens sont connus pour leur attachement au sol natal. La vocation du département est d'abord agricole ; longtemps isolé, celui-ci s'est largement ouvert au tourisme malgré des routes restées étroites et tortueuses

Mende, par son statut de seule paroisse de plus de mille habitants, est la capitale de la Lozère. La ville est située très exactement au centre du département

L'aligot et les fromages comme la Tomme sont des spécialités de la Lozère.



[modifier] Histoire

La Lozère est occupée depuis plus de 50 ans par le Gard qui puise en elle toutes les richesses du sol comme les cèpes et les châtaignes. La propagande gardoise s'étend en lozère principalement par la radio "Bleugard - Lozère".

Les résistants lozèriens opèrent une véritable guérilla, en crevant les pneus de tout véhicule plaqué "30". On reconnait les résistants lozèriens à la tête de sanglier sur la vitre arrière de leur Renault Express blanche.

Un conflit diplomatique a lieu depuis plus de 30 ans sur la question du Mont Aigoual, principale station de ski et centre d'étude météorologique languedocien. La guerre gardo-lozèrienne de 2004 à aboutit sur un statut quo. Le mont Aigoual est resté sous domination et exploitation gardoise malgré les revendications lozèriennes.

[modifier] Patrimoine

Devise de la Lozère : En Lozère, les corbeaux volent sur le dos pour ne pas voir la misère, se retournant au dessus du Gard pour chier un coup.

On dit aussi que la France c'est les Lozériens et puis les autres !


[modifier] le Bouffadou

Lozere-02.jpg

Bouffanelle fait apparaître
un petit bonhomme plein de malice


La légende du Bouffadou.

En Lozère, on l’appelle l’appareil à rallumer le feu sans se brûler les moustaches. Et, à la veillée, lorsqu’on souffle dans cette longue branche de pin percée qui ranime les braises sans faire voler les cendres, on se raconte la légende de la sorcière Bouffanelle qui inventa ce bâton magique il y a fort longtemps, dans les grandes forêts du Gévaudan. Si elle soufflait dans ce tube de bois blanc, c’était, dit-on, pour faire apparaître un petit bonhomme plein de malice, vêtu d’une culotte rouge, qui se mettait à danser…comme les flammes joyeuses dans l’âtre.


[modifier] La Jasse

Lozere-03.jpg

C'est l'habitat traditionnel du Lozérien caussenard : un tas de cailloux avec un peu moins de cailloux à l'intérieur qu'à l'extérieur. La cavité intérieure permet de loger une famille, c'est a dire 2 adultes 6 enfants et 48 moutons.

Le Lozérien caussenard est une sous catégorie du Lozériens, qui habite les étendues désertiques du département, et mange principalement de la craie, la version tendre des cailloux de là-bas.

Il en faut pas confondre jasse et buron. Le buron, c'est sur l'Aubrac qui est tout aussi désertique que les Causses, mais qui peut contenir 48 bovins à la place des 48 moutons. Certains disent qu'en Cévennes, il y aurait des clèdes pouvant recevoir une famille et 48 chèvres, mais vu ce qu'ils fument là-bas, c'est difficile à confirmer.

[modifier] Climat

Lozere-04.jpg

Le climat lozérien est très typé. Les vieux (Lozériens de plus de 16 ans) ont coutume de dire qu'il y a deux saisons. L'hiver et le 15 août.

une autre version dit qu'en Lozère il y 2 saisons : l'hiver qui est là, et l'hiver qui arrive...

L'exception reste les Cévennes, situées à l’extrême sud du département (en fait, dans le Gard), offrant un climat très doux, favorable à toutes sorte de culture, notamment celle du chanvre qui s’acclimate parfaitement au lieu.

[modifier] Activités

[modifier] La Chasse aux Doryphores

Lozere-05.jpg

En patois, Gardois se dit Doryphore, expression également employée par les amis Audois pour qualifier les conducteurs haut-garonnais, qui comme tout le monde le sait ne savent pas conduire. Le sport officiel du département consiste donc à bouter les Doryphores (envahissorum pléthorum) hors des frontières lozériennes. Le Gardois est une espèce d'humanoïde, proche du touriste, mais contrairement à ce dernier, le Gardois ne vient pas pour faire marcher les commerces mais uniquement pour voler les champignons, parce qu'il est incapable de trouver les siens. Et comme Gardois vient de garder, il ne veut jamais les rendre. La discipline est divisée en 4 catégories : insultes, crevage de pneus, gros-sel, et chevrotine ; les 2 dernières se jouant à l'arme à feu.

La saison du Gardois commence fin août et se termine fin octobre, mais aucun règlement n'interdit de pratiquer à d'autres moments si l'occasion se présente. Contrairement aux autres espèces, il n'y a pas besoin de permis pour chasser le Gardois, par contre un garde-chasse pourra appliquer une amende s'il vous prend en flagrant délit de Tolérance de Gardois c'est-à-dire si vous regardez un Gardois voler des champignons sans réagir.

Toutefois n'oubliez pas que l'habitant traditionnel pourra aussi bien traiter de Gardois (surtout en Haute-Margeride), un Parisien, un chien, un chat, un arbre voire un agent de police, après avoir bu un ou deux canons de trop (ce qui arrive souvent, tant y'a rien d'autre a faire) ou si vous marchez sur sa propriété.

Note : Animaux: Dans d'autres régions vous pouvez visiter des zoos avec des animaux de touts horizons mais en Lozère c'est bien sûr plus particulier. Les seuls animaux qui ont bien accepté de vouloir vivre en Lozère sont les bisons, les vautours et les loups! Les bisons ont préféré le froid de Ste Eulalie à celui de la Pologne, les vautours ont trouvé un coin un peu plus ensoleillé dans les gorges du Tarn où ils font la conversation avec les corbeaux, quant aux loups on les dits présents dans un parc de Ste Lucie mais c'est pour rassurer les touristes, en réalité on sait très bien qu'il en existe encore dans les bois de Lozère mais chut...


[modifier] Surnoms et Restes de Culture

Lozere-06.jpg

La Lozère a été rebaptisée le Mordor.

La Lozère a été rebaptisée le Mordor peu après que Sauron ait élu domicile près de Grandrieu, mais aussi par le mauvais temps et les montagnes rendant l'accès restreint : département à l'altitude moyenne la plus haute de France (si si c'est vrai ! le point le plus bas étant à 500m).

Vieux proverbes lozériens : Peu importe la surface du pré, accélère ! suivi en général de Ce coup ci, on s'y met !

Plus de 470 morts seulement sur les routes certaines années par contre on constate une augmentation de plus de 400 pour 100 des effectifs policiers (8 postes dé maï ); les survivants n'ont tout simplement pas le permis. Précisons que la seule tentative d'acclimatation du feu tricolore, à Mende, s'est soldée par un échec : le sol ne convient pas.

Bien qu'il n'y ait (presque) plus d'habitants en Lozère, on y trouve néanmoins toute sorte de types de gens ; principalement des fous mais aussi des terroristes basques, corses, d'al quaida, bretons... mais aussi des anciens commandos, des storm troopers etc... tout ceux qu'on veut pas voir en ville quoi.

La Lozère possède le seul et unique centre de formation à Starcraft : Broodwar, non officiel.

En Cévennes, deux communautés vivent en harmonie, voir plutôt en disharmonie, Les Cévenols, originaire depuis au moins six générations des Cévennes (si vos ancêtres n'y sont que depuis trois où quatre générations vous serez difficilement accepté par les autochtones voir méprisé) et les Néo-Cévenols. Ces derniers sont généralement originaire des grandes villes et ont eus la merveilleuse idée juste après Mai 68, après avoir zigouillé quelques policiers à coup de parpaing, raté leurs exams pour cause de révolte et mis à sac l'éducation nationale, qu'il était temps pour eux de se mettre au vert dans une région reculé et de vivre plus simplement en fabriquant du pélardon (fromage de chèvre dont les cévenols sont très fiers). Bien sur après avoir compris que la vie simple c'est pas aussi simple que ça, voir même très dur, les trois quart sont retournés très vite d'où ils venaient, et la petite communauté restante a préféré la culture du chanvre indien, plus rentable. A la même époque, l'Ardèche a subi le même phénomène.


[modifier] Mais c'est où ?

Oui, merde! C'est où la Lozère ?

Si ce mot étrange ne vous dit rien, continuez malgré tout à hocher la tête d'un air connaisseur et ne vous arrêtez surtout pas lorsque l'autochtone vous donnera le nom de sa localité, qu'il s'agisse de Mende, Marvejols ou St Chély-d'Apcher... une explication serait de toute façon inutile, nébuleuse, voire dangereuse (vous risqueriez en effet de vexer notre ami lozérien...). Contentez-vous de jeter un coup d'œil par la fenêtre entre Clermont-Ferrand et Montpellier, ne cherchez pas de route, il n'y en a pas ! Gardez-vous de rentrer en contact avec l'autochtone, ici, la bête rôde encore...

La population lozériène est si peu étendue que lorsqu'un Lozérien se retrouve hors de son département il regarde toujours, lorsqu'il croise une voiture immatriculée 48, s'il ne connait pas la personne au volant.

[modifier] La presse Lozérienne

Lozere-07.jpg

Il existe un journal local : la Lozère Nouvelle, mais le nom Lozère Morelle (à l'huissier) conviendrait mieux, tant ce journal est à la gloire de cette personne. Pour information, c'est un journal de Curatch (curé en patois). Le sommaire du journal est passionnant :


  • Les faits divers :
    • Le boucher de Langogne a fait une sortie de route.
    • Le fils du ferronnier de la Bastide a été trouvé en possession de 0,1 gramme de résine de cannabis. Comparution immédiate : 2 ans de prison ferme.
    • Une savonnette volée dans une pharmacie. La savonnette a été récupérée et le voleur arrêté.
    • Un vieil homme de 21 ans s'est suicidé sur la voie-ferrée, on l'a retrouvé 2 mois plus tard visiblement décédé suite à une dénutrition récente.
  • Les locales :
    • La femme du maire de Rocles a eu son permis de conduire (un tracteur) : Félicitations !
    • La vieille du coin s'est cassée le doigt, nous lui souhaitons une bonne convalescence.
  • Vie politique :
    • Pierre Morel à l'Huissier, député de droit divin, Dauphin de Jacques Blanc. 80 % du journal et parfois c'est passionnant, ça évolue même vers un syndrome versaillais (bientôt on aura un rapport sur les estrons matinaux du monsieur).
    • Malgré les nombreuses rumeurs, le village de Chirac ne sera pas rebaptisé Sarkozy suite à l'élection présidentielle de 2007

En effet, M. Chirac a conservé son village qui a la mort de sa femme sera rebaptisé Sainte Bernadette.

Depuis que la Lozère Nouvelle publie des photos en couleur, son lectorat s'est considérablement accru. La plupart des analphabètes du département - environ 75% de la population - font l'acquisition du journal afin de voir la photo du bovin qui a remporté le dernier prix agricole. Le papier journal est ensuite recyclé pour envelopper le poisson ou pour un autre usage domestique.

A noter que les Lozériens sachant lire couramment préfèrent acheter le Midi Libre, dans l'édition Lozère, qui comporte surtout des images.

Pour l'anecdote, il existe aussi un journal clandestin, le Réveil, qui est distribué sous le manteau aux agriculteurs, et aux gros propriétaires terriens. Le journal est entièrement composé en chiffres et en tableaux des cours du bœuf, du veau et de l'agneau sur les marchés régionaux. Et depuis les années 70 un tableau de chiffres supplémentaire affiche les montants des subventions, des fonds départementaux, des fonds régionaux, des fond nationaux et et des fond européens qui sont distribués mensuellement aux membres de la secte des lecteurs du Réveil.

A signaler qu'il existerait une bibliothèque en Lozère, mais selon certaines sources elle aurait déjà été reconverti en étable. Affaire à suivre donc.


[modifier] Gastronomie

Lozere-08.jpg

La gastronomie Lozérienne est entièrement composée de charcuterie et de fromages de pays. Il est d'ailleurs préférable de ne pas demander autre chose dans un restaurant sous peine de graves ennuis.

Le repas type Lozérien se compose donc ainsi :

  • d'une entrée à la charcuterie de porc
  • d'un plat de saucisses accompagné de pommes de terres écrasées avec du fromage
  • d'un dessert le fondant au fromage.

Pour les jeunes enfants, la Tradition autorise de mélanger un peu de lait avec leur biberon de chair à saucisse.


[modifier] La Coupétade

Ou bien Étouffe Chrétien ou Echtouffadou en créole local. Il s'agit d'une sorte de pain perdu dont voici la recette :

  • 1 kg de pain rassis et dur
  • 2 kg de sucre
  • 36 œufs
  • 2 litres de lait frais
  • 1 kg de pruneaux d'Agen (il n'y a pas de fruits en Lozère)

[modifier] Le Rap Lozérien

Lozere-09.jpg


Et oui il existe un rap à la gloire de la Lozère Etre jeune en Lozère qui contrairement au rap traditionnel, ne dénonce pas l'injustice sociale mais bien au contraire vante le bonheur d'être lozéroi.


Notes




Qu'avez-vous pensé de l'article "Lozère" ?
 
531
 
158
 
74
 
49
 
28
 
35
 

Ce sondage a été créé le mai 19, 2010 10:04 et 875 personnes ont déjà voté.
Cher aimant.gif
Départements de France

Les liens en gras
sont des articles venus des États-Unis de qualité

IndreEtLoire aimant.gif

01 Ain
02 Aisne
03 Allier
04 Alpes-de-Haute-Provence
05 Hautes-Alpes
06 Alpes-Maritimes
07 Ardèche
08 Ardennes
09 Ariège
10 Aube
11 Aude
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
15 Cantal
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
19 Corrèze
2A Corse-du-Sud
2B Haute-Corse
21 Côte-d'Or
22 Côtes-d'Armor
23 Creuse
24 Dordogne
25 Doubs
26 Drôme
27 Eure

28 Eure-et-Loir
29 Finistère
30 Gard
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
34 Hérault
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
38 Isère
39 Jura
40 Landes
41 Loir-et-Cher
42 Loire
43 Haute-Loire
44 Loire-Atlantique
45 Loiret
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
51 Marne
52 Haute-Marne
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse

56 Morbihan
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
66 Pyrénées-Orientales
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
79 Deux-Sèvres
80 Somme
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
83 Var

84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d'Oise
96 Sambre-et-Meuse

Départements d'outre-mer :
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 Réunion
976 Mayotte

Collectivités d'outre-mer :
975 Saint-Pierre-et-Miquelon
984 Terres australes et antarctiques françaises
986 Wallis-et-Futuna
987 Polynésie française
988 Nouvelle-Calédonie


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia