Hollywood

Un article de la désencyclopédie.

(Redirigé depuis Los Angeles)
Aller à : Navigation, chercher
Hollywoodsign
Un artiste méconnu a décidé en 1923 d'immortaliser, sur le Mont Lee, l'endroit où fut créé le fameux système
Hollywood, créé par Chuck B. Hollywood dans les années '30, est un système de classement qui permet de donner un rang aux acteurs présents sur le marché du cinéma Nord-Américain en vue de décider de leur salaire et de la valeur d'une photo de ceux-ci.

Parfois controversé, il tient compte de plusieurs faits et évènements divers selon un guide méthodologique dont la fiabilité est assurée par la descendance de Chuck.

[modifier] Pointage

Le système de pointage qui régit Hollywood est stricte et n'a dévié qu'en 1993 pour y inclure Yahoo Serious (probablement devant la foulée d'excellentes critique face à son sleeper hit Reckless Kelly).

[modifier] Quelques sources de pointage

Sniffer de la coke : 1 point

Couverture d'Entertainment Weekly : 5 points

Scandale incluant Angelina Jolie : 10 points

Déclaration vantant les mérites de la scientologie : 25 points

Décès : naturel (20 points), accident (50 points + accès au rang Culte), overdose (70 points), meurtre (90 points)

Propos politiques gauchistes : -5 points

Ne boire que de l'eau :-10 points

À titre d'exemple, si Frankie Muniz réalisait l'exploit de coucher avec Angelina Jolie et qu'il racontait son exploit sur le front d'Entertainment Weekly avant de mourir dans la même semaine, il serait payé approximativement 45M$ / film en plus d'être propulsé aux sommets d'Hollywood.

[modifier] Particularités

La beauté du système Hollywood ne réside pas autant dans sa complexité que dans sa flexibilité d'inclusion. En effet, c'est grâce à l'élasticité du système que des gens comme Ice Cube ont pu être inclus après n'avoir rien accompli ou presque.

Cependant, on se rend vite compte que le système demeure sévère à l'endroit d'acteurs qui n'accomplissent rien pendant trop longtemps, comme ce qui s'est récemment produit dans le cas de Tara Reid.

[modifier] Thèmes des scénarios

Une bonne partie des films utilisant ce système pour fixer la rémunération des acteurs ont pour thème la fin du monde, avec ou non la destruction de la Terre. Chaque catastrophe est alors systématiquement évitée grâce aux USA.

On a appris récemment que les sociétés qui participent au financement de ce genre de films sont des grand groupes industriels tirant du profit de la pollution qu'ils génèrent. Ces films leurs permettent alors de faire oublier que les USA est actuellement le pays qui participe le plus à la destruction de la Terre par dérèglement climatique.

[modifier] Produits dérivés

À des fins promotionnelles, Hollywood créa les chewing-gums éponymes, aujourd'hui répandus dans le monde entier. Toutefois, ces confiseries jouent un rôle de publicité subliminale qui n'a encore jamais été dénoncé par les pouvoirs publics, pratique scandaleuse s'il en est puisqu'il faut de plus payer pour profiter de cette publicité, ce qui est contraire à tous les principes marketing communément acceptés.

On peut aussi dénoncer dans ce système marketing le partenariat de nombreux chanteurs avec les acteurs. En effet les chanteurs et acteurs se refilent leurs public, notamment par des paroles subliminales :

  • MADONNA "Hollywood"
  • NICKELBACK "Hollywood"
  • BEYONCE "Welcome To Hollywood"
  • SYSTEM OF A DOWN "Old school Hollywood", "Lost in Hollywood"
  • MARILYN MANSON "Holy Wood"
  • THE CRANBERRIES "Hollywood"
  • FRANKIE GOES TO...HOLLYWOOD.

Les acteurs leurs renvoyant l'ascenceur en mettant un maximum de grosses productions musicales dans leurs films (conduisant sans vergogne à de nombreux anachronismes, décallages, voire plombages de l'ambiance) qui ont été mis en place avec des décors à plusieurs milliards de $. Cela donne donc des points aux chanteurs, jugés eux, sur le système de points "Universal Awards" prenant par exemple en compte le nombre de titres chantés en live à la télévision ou la fréquence de répétition à la radio.

wikia