Londres

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Londres est la capitale du Royaume-uni (plus on est de fou, plus on rit). Les habitants de la ville de Londres sont envahis par les pigeons, les anglais et les touristes (c'est pas tout à fait la même chose). Le pire c'est que non seulement il y a des anglais mais en plus ils parlent en anglais ! La particularité de cette ville tient à l'accueil très chaleureux des autochtones qui refusent catégoriquement toute personne ne s'exprimant pas dans un anglais convenable. D'où un exode massif vers Paris, où ce défaut est toléré mais où il vous faudra éviter d'être trop noir.

[modifier] Description

La description de la ville de Londres est impossible en raison du brouillard permanent qui la recouvre. Si vous voulez connaître Londres, allez y vous même.

Le sol de Londres est réputé pour avoir un goût de "choux de brouxelles des bois, acidulé, au curry" dixit mon beau-frère. Les experts sont partagés sur la question.

17,8% des bâtiments publics de Londres sont en fait des êtres vivants (recensement de 2067). Par un accord signé avec la municipalité en 1975 ils se sont engagés à ne "pas trop se déplacer parce que ça fout trop le bordel pour les embouteillages shit-fuck-bloody-hell-cup-of-tea !"

Il ne faut pas confondre Londres avec London, qui existe dans une dimension parallèle. On accède à cette dimension par le tunnel de service du Tunnel sous la Manche, ou Chunnel. Tu dois prendre l'Eurostar, puis après dix minutes dans le tunnel , tu brise la vitre, tu saute, tu marche jusqu'à la sortie de secours N° 5448445245424524888664846, puis après le nid de baleine sur la gauche, tu creuse un trou, là, un lapin volant tout rose avec le cul bizarrement élargit te donnera du papier cul avec marqué dessus : Welcome at London Ticy, profite-en pleinement... Imprime ce texte pour y parvenir !*

Madonna habite à Londres, mais je l'ai pas rencontré. Je pense qu'elle me fuit. Dixit mon beau-frère.

Depeche Mode est une coutume courante en Angleterre.

Au centre de Londres vous trouverez le fameux "aimant à V2" qui a permis aux Anglais d'éviter que les Nazis ne bombardent la paisible bourgade de Stutton-on-Thames dans le Lancashire. Les habitants de Stutton, en signe de reconnaissance, payèrent leur dette à Londres en bombardant eux-même leur propre ville en 1946.

Un grand nombre de clubs de foot sont domiciliés à Londres. Cette diversité est en fait un piège tendu par la France pour que jamais la capitale anglaise ne puisse unanimement se réclamer d'un titre de Champions League. Pour l'instant, c'est un succès

Un des nombreux anagrammes possible du mot "Londres" est célèbre pour être une formule magique permettant d'invoquer les Six Grands Roi du Morgoth de Xull et répandre la Peste, la Mort et le Happy-slapping. Cette formule ne fonctionne heureusement, par décret royal, que les 29 février des années bisextiles.

De nombreuses personnes ont vécu à Londres. En fait quand on y pense c'est complètement fou, toutes ces personnes ! C'est vrai quoi ! Aussi, y en avait qui était célèbres, d'autres moins. Parce que bon, hein ! Mais bon quand même ! Tous ces gens... C'est fou.

Tous les chemins ne mènent pas à Londres. Attention à ne pas vous perdre en route.

  • PS : à heu oui, j'oubliais, le passage se referme une fois que tu as pris le papier cul, bloup, trop tard ! Bienwenu den la Kinzieme domienssion mon fwewe...

[modifier] Us et Coutumes

Il est de notoriété générale qu'à Londres tous les vendredis soir, c'est la mine un peu partout. Pour les Français, il faut savoir se préparer à certains risques pouvant arriver lors de leur premier vendredi :

  • se pointer dans l'East End, les anciens quartiers glauques ouvriers, et de devoir boire par terre avec des clochards parce que dans les clubs, c'est trop cher pour le Français moyen.
  • se rendre compte que le cidre qu'on vient d'acheter possède 7% d'alcool et qu'il est trop tard, ça monte déjà à la tête. Le Français moyen ne tient pas l'alcool à ce point, il est trop habitué au cidre breton.
  • se rendre compte que les clochards sont Iraniens, Polonais ou Slovaques et qu'ils dealent des acides qu'ils cherchent à tout prix à refourguer à des prix très honnêtes au Français moyen bourré.
  • une fois déchiré, le Français moyen bourré a tendance à absolument vouloir aller ramper sur le Tower Bridge. Ce qu'il fait.
  • une fois le Tower Bridge traversé, le Français moyen se retrouve dans South London, les quartiers mal famés où de gros barbus en imperméable noir promènent leur chien à 4 heures du matin.
  • à 4 heures du matin, tous les métros sont fermés, chose qu'ignore le Français moyen bourré. Une fois tous les passages souterrains de South London auscultés minutieusement, il devra se décider à rentrer à pied jusqu'à son auberge de jeunesse, située dans la plupart des cas à plusieurs kilomètres de là vers le nord.
  • le Français moyen bourré-crevé-mal-aux-pieds-paumé va souvent trop loin au nord, jusque dans Camden, le quartier punk, où il finira la soirée à boire comme un trou sans fond des alcools tous plus étranges les uns que les autres dans les bars aux noms effrayants tels que "Le gros gobelin des bois obèse mangeur d'enfants" ou "Le gros ours en surpoids mangeur de bœuf au régime qui décide de manger des petits enfants pour maigrir"
  • avis aux Français moyen bourré-crevé-mal-aux-pieds-paumé de sexe masculin : les punks de sexe féminins de Camden n'encaissent pas mieux l'alcool que vous, même si elles en sont à leur 325 698ème cuite ici. Si elles vous demandent de vous rejoindre aux toilettes (souvent pourvues de portes roses tapissées de fluides tous plus douteux les uns que les autres), n'y allez pas ! N'Y ALLEZ PAS ! C'est un piège pour accroître la population des punks à votre insu (oui, vous êtes bourré rappelez-vous, ça n'est pas une crête bleue à pointes jaunes qui vous arrêtera)
  • avis aux Français moyen bourré-crevé-mal-aux-pieds-paumé de sexe féminin : les gros skinheads qui traînent au fond du bar ne sont pas des bisounours. Ce sont plutôt des Tapounours. Vous ne les approcherez qu'à vos risques et périls.
  • de retour à son auberge de jeunesse, le Français moyen bourré-crevé-mal-aux-pieds-mal-aux-coudes-parce-qu'il-rampe-plus-paumé, qu'importe le sexe, cherchera à tout de même faire connaissance au moins une fois dans la soirée dans les toilettes de l'auberge. Un conseil : n'approchez ni les Australien(ne)s, ni les californien(ne)s, ils n'ont rien à faire ici.

Les anglais ont beaucoup d'humour, même quand on les insulte. Mais ne leur dites jamais qu'il n'en ont pas, autrement ils pourraient vous attaquer à coup de sauce à la menthe, chose à laquelle le Français moyen ne survivrait pas.

Les boxeurs anglais ont moins d'humour lorsqu'on les insulte. L'avantage : ils n'attaquent pas avec un pot de sauce à la menthe. L'inconvénient : tout comme la sauce à la menthe, leur attaque vous enfonce l'estomac.

Dans le métro de Londres, la boussole est obligatoire pour le Français moyen, et ce MÊME s'il vit à Paris. Le métro parisien n'est qu'un vague terrier de taupe comparé au métro londonien. Pour ce qui est du métro marseillais, n'en parlons pas, il n'y en a pas, ce n'est qu'une illusion ratée d'une matrice codée par un morveux boutonneux.

Si le Français moyen zoophile souhaite copuler avec un mouton, il faudra qu'il cherche aux bonnes adresses. Pour les vaches écossaises, se sera d'autant plus dur. (de trouver)

ATTENTION : l'auteur de ces lignes sur les us et coutumes à Londres n'est en aucun cas un chihuahua à poils longs chasseur de sèche-cheveux sans casquette, merci de votre compréhension.

[modifier] Histoire

  • 60 av. J.-C. : Fondé par Vercingetorix qui revenait des bibliothèques thaïlandaises , il s'était perdu après avoir bu un peu trop et il est donc revenu par le pôle Nord (le GPS n'existait pas encore).
  • 10 ap. J.-C. : invasion galactique de la ville. En effet les Vikings galactiques s'accrochant (comme des morpions) désespérément à leur domination sur Terre, ils envahissent Londres en espérant que personne ne viendra les combattre pour récupérer ce coin pourri.

50 ap. J.-C. : Les Belges, qui manquaient de places chez eux, chassent les Vikings à la Bataille des Frites Ratées. Les armées belges, très en colère après que leur cuisinier ait raté les frites (trop cuites) massacrent sauvagement les paisibles Vikings.

1066 ap. J.-C. : Londres est conquise par les Normands de Guillaume le Con-qui-est-grand. Plus grand massacre de pigeons de toute l'histoire de l'humanité.

Aujourd'hui : Les Londoniens parlent encore anglais, mais les pigeons sont concurrences par les touristes.

[modifier] Le saviez-vous ?

À Londres, il n'y a pas d'opéra de Sydney.

À londres, au tout début, il n'y avait aucun légume à manger. Les Anglais ont donc dû s'adapter et se sont nourris de la menthe qui abondait à cet endroit. Ils ont fini au cours des siècles par acquérir une résistance bactérienne intestinale à la menthe, qui a fini par se transformer dès l'âge du fer en véritable dépendance. Les cigarettes Londoniennes sont mentholées et gravement toxiques pour les non-londoniens.

À Londres, tous les 15 et demi du mois, on fait un pas en avant.

À Londres, les mouches parlent mouches et pas anglais.

A Londres, il est écrit London parce que les Anglais parlent très mal français et confondent "res" avec "on".

À Londres, il suffit de sauter en l'air pour être plus grand de trente centimètres.

À Londres, on est à Londres.

À Londres, on roule à gauche, le feu passe du vert au orange au rouge et du rouge au orange au vert et il n'y a presque aucune minijupe en été.

À Londres, il faudrait 14 ans pour boire une pinte par soir et par pub, ils sont au nombre de 4500, mais il suffit de boire 7 pintes par soir tous les soirs pour le faire en uniquement 2 ans.

À Londres, il n'y a aucun bananier nain carnivore mangeur de girafe à courtes pattes.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
PGsextan  Portail de la Géographie

wikia