Utilisateur:Monsieur Brouillon/Logique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La logique est l'excuse-clé pour pouvoir justifier un acte ou une idée. On remarque qu'il existe différentes écoles de pensée par rapport à la logique, mais on s'entend pour dire que la logique improbable, si bien décrite dans le Hitch Hiker's Guide To The Galaxy de Douglas Adams, et l'illogique, ainsi que la logique pataphysique, sont les meilleures. Ou bien la logique quantique.

[modifier] De l'existence de la logique

Selon la désencyclopédie, un fait est déclaré logique si il découle logiquement d'un fait logique. Donc logiquement, un fait n'est logique que par rapport a certains faits logiques qui peuvent découler les uns des autres, et même du fait en question, du moment qu'un autre fait logique soit extérieur au fait logique étudié parce que sinon ca serait vraiment de la triche. Donc la logique implique l'existence d'un premier fait logique préexistant, qui à la fois découle d'un fait existant par définition de la logique, et ne découle pas d'un fait existant puisqu'il est le premier fait logique. Donc, la logique n'existe pas logiquement.

Mais je vous rassure, puisque la logique n'existe pas, ce paradoxe basé sur des implications logiques est donc faux, et par conséquent la logique existe. cqfd.

[modifier] La logique improbable

Supposons qu'un événement soit pratiquement improbable ; le président des États-Unis prendrait au moins une bonne décision dans sa vie ou l'univers pourrait un jour exister ou encore Dieu n'existerait pas. Nous pouvons affirmer qu'il pourrait arriver.

Supposons qu'à chaque seconde, nous évitons toujours et encore cet événement improbable. Par exemple, pour éviter un événement de probabilité 1/1000 pendant 30 secondes, cela est probable à 97%. Si nous y allons pour 24 heures, ou 86 400 secondes, cela est probable à... fichue notation scientifique... à vraiment moins de 0.01%.

Ainsi, un événement, peu importe son improbabilité, pourrait finir par se produire. On ne peut pas éternellement l'éviter. Donc, selon cette logique, tout événement va se produire. Il suffit de savoir dans quelles proportions il est improbable et on peut dire, à peu près, dans quel délai il va arriver.

C'est la joie, non? Tout peut arriver. Et pour ceux qui défient cette logique, allez vous faire frire la racine carrée de -1.

[modifier] Logique narrative

La logique narrative est un procédé abondamment employé dans les bouquins d'heroic fantasy à deux balles, selon le principe que « tout ce qui a une chance sur un million de se produire arrive 99 fois sur 100 ». Cet état de choses est dû à la forte concentration de magie dans ces univers, et de caféine dans le sang des auteurs.

[modifier] La logique pataphysique

« Le mauvais droit ne vaut-il pas le bon ? »
~ Ubu

La 'pataphysique est par définition consacrée à l'étude des solutions imaginaires.
La base de la logique pataphysique est le principe d'équivalence, qui permet d'énoncer simultanément une proposition et son contraire. Elle se base également sur la généralisation des exceptions et l'énonciation de vérités sous des angles particuliers.
Beaucoup d'hommes politiques sont adeptes du raisonnement pataphysique (ex : Jacques Chirac, George W. Bush, Nicolas Sarkozy à propos de GDF et j'en passe).

La 'pataphysique a également permis de découvrir de nombreux univers parallèles, dont l'Univers miroir.

[modifier] L'illogique

« Quelle est la différence entre un canard? Réponse: il ne peut ni voler. »
~ manuel des castors juniors

L'illogique est également une forme de logique, mais dont le raisonnement prend le contrepied de la logique ordinaire, en déduisant des mêmes hypothèses des conclusions opposées. Ce type de logique peut paraître complètement tordu aux yeux des non-initiés, mais en réalité, elle s'avère donner souvent des résultats plus probants que la logique ordinaire.
Ainsi, les principes de base de la logique Shadok sont fondés sur ce type de raisonnement.

Démontrons par un exemple logique. Si une armée, disons anglaise, veut détecter des armes de destruction massive, elle va envoyer sur place un avion. Celui-ci va envoyer une onde spéciale pour pouvoir détecter les bombes. Si l'onde lui revient avec des données positives, on procède au bombardement de la zone dangereuse, et voilà!

Reprenons l'exemple suivant l'illogique. Si une armée, disons américaine, veut détecter des armes de destruction massive, elle va envoyer sur place un avion. Celui-ci, n'envoyant pas d'onde pour ne pas être détecté, ne saura pas que la bombe est sur place, ne pouvant déterminer s'il reçoit ou pas de données positives. On peut donc procéder au bombardement de la zone dangereuse, et voilà![1]

La preuve que ca marche : les armes de destruction massive sont si bien bombardées qu'il n'en reste plus de traces!

Ou on pourrait ne pas prendre de relevés et déterminer qu'on n'a pas trouvé de pas de traces.

Suivant cette logique, une personne, enfermée dans un placard, pourrait tout savoir de l'univers, puisqu'elle n'en recoit pas du pas d'information.

Aussi, faites attention aux moutons, car il sont inconscients de leur inconscience, ce qui provoque des réactions étranges et destructives.

  1. Si c'était l'armée canadienne, elle enverrait un hélicoptère Seaking. Il s'écraserait en cours de vol, point final.

wikia