Livre Guinness des Records

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
LGRbeaver

Dès sa naissance, Sir Hugh Beaver avait déjà battu le record de la personne ayant le plus un nom qui veut dire "castor".

Sorti pour la première fois en 1955, le Livre Guinness des Records détient le record du livre le plus vendu répertoriant les records, et ce pour la 56ième année consécutive.

Origines

La personne à l’initiative de la création du Livre Guinness des Records se nomme Sir Hugh Beaver. Le 4 mai 1951, ce Lord anglais se trouva impliqué dans un débat à couteaux tirés avec plusieurs de ses pairs, cherchant chacun à déterminer quelle était l’espérance de vie maximale d’un Nigérian de 75 kg plongé dans l’eau bouillante. Les chiffres les plus fantaisistes furent avancés, de 11 secondes à plus de 7 heures et au moment de vérifier, Sir Hugh Beaver se rendit compte que cette information essentielle n’était répertoriée par aucun livre présent dans la bibliothèque pourtant très fournie de la Chambre des Lords. Flairant la bonne affaire, il se dit que ce serait une excellente idée d’éditer une sorte de catalogue qui ferait référence dans le domaine des records. Comme il était également directeur du marketing des brasseries Guinness, il n’eut pas de mal à faire financer son projet par son entreprise et quatre ans plus tard était publié le tout premier Livre Guinness des Records[1].

Le succès fut tel que dès la troisième édition, il gagna assez d’argent pour démissionner de son poste de directeur marketing et financer des recherches permettant de vérifier qu’en moyenne, un Nigérian de 75 kg survivait 87 secondes dans l'eau bouillante, record à battre. Il enragea, ayant tablé pour sa part sur 3mn12s.

Comment avoir son nom dans le Livre Guinness des Records

Comme nous le montrerons dans les chapitres suivants, il est très difficile de battre un record déjà existant. Aussi, pour avoir droit de cité dans le Livre Guinness des Records, la solution la plus évidente consiste à établir un nouveau record inédit. Ne t'inquiète pas, ce n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air. D’autant que, ne reculant devant aucun sacrifice, la Désencyclopédie met pour la première fois à ta disposition un Générateur de Records. Il te suffit de l’activer pour créer une nouvelle discipline dans laquelle tu seras par définition le meilleur puisque le seul à la pratiquer.

Ainsi, toi, mon cher lecteur inconnu, tu vas pouvoir établir pour la première fois le record du léchage de poneys au Pôle Emploi de Carcassone en apensanteur en écoutant le dernier Morsay en boucle

Ce record ne te satisfait pas ? Qu'à cela ne tienne, il te suffit d'appuyer sur le bouton ci-dessous pour trouver un nouveau défi à réaliser.

Fairytale key enter-2 Générateur de Records

Procédure

LGRjeune

L'australien Stanley Clarke, ancien détenteur du record mondial de l'homme le plus jeune.

Voilà, tu as donc choisi, et bien choisi, et décidé d'établir le record du léchage de poneys au Pôle Emploi de Carcassone en apensanteur en écoutant le dernier Morsay en boucle. Attention lecteur inconnu, vérifie bien que ce record n'a pas déjà été établi par un autre abruti avant toi. Si c'est le cas, pas de panique, retente ta chance en appuyant à nouveau sur le bouton du générateur de records.

Mais surtout, ne crois pas que tu as déjà gagné la partie. Les jurés du Livre Guinness des Records sont connus pour être impitoyables et totalement incorruptibles. Tu vas donc devoir faire tes preuves et t'entraîner à fond. Car avoir l'air con en établissant un record ridicule, c'est une chose, mais ne même pas parvenir à le réaliser, c'est encore pire et il faut imaginer la honte qui rejaillira sur ta famille, tes voisins et ton psychiatre.

Dans un premier temps, tu devras te procurer un très grand nombre de poneys. Disons entre 500 et 1 000 pour faire bonne mesure. Puisque tu as choisi de réaliser ce record au Pôle Emploi de Carcassone, il va falloir tout mettre en œuvre pour parvenir à tes fins, même si dans ce cas précis ça risque de ne pas être facile. Le fait d'avoir opté pour une contrainte supplémentaire, à savoir établir ce record en apensanteur corse la difficulté mais va te permettre de te singulariser pour t'assurer que personne d'autre avant toi n'a eu la même idée. Donc ne néglige surtout pas cette facette de ton exploit. Mais pour plus de sécurité, tu as bien fait de préciser que ton record du léchage de poneys se fera également en écoutant le dernier Morsay en boucle, on ne sait jamais.

Concernant l'entraînement, il faudra juste pratiquer le plus souvent possible pendant deux à trois ans donc attends toi à faire du léchage, du léchage et encore du léchage de poneys jusqu'à ce que ton numéro soit parfaitement au point.

Une fois que c'est le cas, il te faut contacter les responsables du Livre Guinness des Records et leur envoyer la lettre-type ci-dessous :

Mesdames et messieurs les jurés du Livre Guinness des Records,

Je soussigné, X[2], vous soumets par la présente mon intention d'établir un nouveau record dans la catégorie très disputée du léchage de poneys. Ayant lu consciencieusement votre ouvrage de référence, j'ai en effet noté que cette discipline n'était pas du tout représentée à l'échelon mondial, ce qui, vous en conviendrez aisément, est proprement scandaleux.

Toutefois, je tiens à préciser que mon expertise dans le domaine du léchage de poneys est particulièrement spécifique puisque j'ai décidé de réaliser cet exploit dans un endroit inédit, à savoir au Pôle Emploi de Carcassone. Loin de minimiser ma performance, cela devrait encore davantage la mettre en lumière. D'autant que pour couronner le tout, cet exploit se fera en apensanteur et en écoutant le dernier Morsay en boucle, ce qui a priori n'a jamais été fait avant.

Merci de m'indiquer les modalités qui me permettront de vous faire une démonstration édifiante de ma performance.

En l'attente de votre réponse, je reste votre dévoué Y[3]

P.S. : ne tardez pas trop à me répondre, je commence à manquer cruellement de poneys et les gens me regardent de travers quand je me balade au Pôle Emploi de Carcassone



LGRmoyen

Hugues Poucassère, détenteur du record du monde du Français le plus moyen.

Dans les semaines qui vont suivre, les responsables du Livre Guinness des Records ne manqueront pas d'entrer en contact avec toi. Sauf si tu as oublié de leur fournir tes coordonnées. Dès lors, ils mettront en place un agenda pour te permettre de leur faire la démonstration de ton exploit. Il faut donc que tu sois toujours prêt car cela peut arriver du jour au lendemain, alors même que tu as perdu tout espoir de connaître la gloire et la fortune.

Au jour dit (généralement un mardi), tu seras convoqué à Londres, siège de l'éditeur de l'ouvrage. Les frais du voyage sont à ta charge mais c'est bien peu comparé à la renommée dont tu pourras profiter par la suite. Tu te trouveras au milieu de plusieurs dizaines d'autres candidats sollicitant l'attention du jury mais cela ne doit surtout pas te déconcentrer. Il est évident qu'il n'y a pas de concurrence entre quelqu'un de sérieux comme toi qui veut établir le record du léchage de poneys au Pôle Emploi de Carcassone en apensanteur en écoutant le dernier Morsay en boucle et un imbécile qui se croit malin avec son record de l'avalage de godemichets station Barbès en apensanteur avec un litre de sperme dans les cheveux. Restons sérieux.

Pour info, le jury pour l'année 2010 est composé de :

  • Jonathan Beaver, fils de Sir Hugh Beaver et principal héritier de sa fortune
  • Charles Philip Arthur George Mountbatten-Windsor, Prince de Galles, fils d'Elizabeth II d'Angleterre
  • Valdemar Slapersky, actuel détenteur du record de l'avalage de godemichets station Barbès en apensanteur avec un litre de sperme dans les cheveux
  • André Manoukian

Lorsque ce sera ton tour, tu seras introduit devant le jury et tu devras te présenter succinctement. L'utilisation d'une guitare est possible mais déconseillée pour éviter qu'elle ne détourne l'attention sur tes véritables capacités. Et quand tu es prêt, tu n'as plus qu'à montrer à quel point tu maîtrises l'art du léchage de poneys, en espérant que les conditions te permettent de le faire au Pôle Emploi de Carcassone.

Si tu parviens à convaincre le jury, ton nom et ton record seront inscrits en lettres d'or au cœur de la prochaine édition du Livre Guinness des Records. Sinon, au pire des cas, tu auras quand même droit à ton petit quart d'heure de gloire :

LGRpicard


Un Français scandaleusement expulsé d'Angleterre



Par notre correspondant permanent à Londres - Si les relations entre la France et l'Angleterre ont toujours joué au yoyo, ce qu'il s'est passé hier à Londres ne risque pas de cimenter l'amitié entre les deux peuples. Un digne représentant de notre fière Nation, Jean-Pascal X, originaire de Villeneuve d'Asq, s'est retrouvé impliqué à son grand dam dans un véritable scandale au cœur même de la capitale britannique, Londres. Il était venu présenter au jury du Livre Guinness des Records une démonstration de ses capacités en tentant d'établir le record du léchage de poneys au Pôle Emploi de Carcassone en apensanteur en écoutant le dernier Morsay en boucle, exploit aussi remarquable qu'inédit à ce jour.

Or, au moment d'exécuter pour la 42ème fois le geste du léchage, il s'avère que plusieurs échantillons de poneys ont étrangement giclé et ont été projetés en direction du jury. Au lieu d'en rire, certains membres de cette honorable assemblée ont pris la mouche et ont carrément décidé que la performance de Jean-Pascal X ne pouvait être entérinée. Une décision d'autant plus scandaleuse que notre compatriote n'a pas pu effectuer son exploit dans des conditions normales puisque les jurés ont refusé de venir au Pôle Emploi de Carcassone comme cela était pourtant stipulé au départ.

Devant les protestations légitimes de Jean-Pascal X, les instances du Livre Guinness des Records ont préféré faire appel aux forces de l'ordre qui ont expulsé notre ami hors des frontières par le premier Eurostar venu. Gageons que cette histoire n'en restera pas là et que le président Sarkozy entrera rapidement en contact avec son homologue britannique pour trouver un terrain d'entente. M.I.

L’homme de tous les records

LGRsyd

Julian Andrews à 20 ans, il avait tout pour lui mais sombra dans la folie des records.

Julian Andrews avait 19 ans la première fois qu’il se présenta devant le jury du Livre Guinness des Records. Londonien pure souche, il était issu de la classe aisée habitant les quartiers chics de Chelsea. Sa famille étant particulièrement riche, il avait toujours su qu’il n’aurait jamais besoin de travailler pour subvenir à ses besoins ce qui le conduisit à réfléchir longtemps à ce qu’il pourrait faire de sa vie. Il avait la richesse, la beauté, les femmes, la santé... Mais on a beau tout avoir, l’idéal est toujours le manquant. Or, ce que voulait plus que toute autre chose Julian Andrews, c’était avoir son nom dans le Livre Guinness des Records.

Hélas pour lui, il s’était fixé cet objectif à une époque où il n’existait pas encore de Générateur de Records qui lui aurait permis de trouver une discipline unique dans laquelle il aurait excellé. Pour atteindre son but, il allait donc devoir réellement battre un record existant, ce qui n’est pas très simple quand on ne sait rien faire d’autres de ses dix doigts que de tenir les 13 cartes d’une donne de Bridge. Mais il n’était pas du genre à se décourager, et il avait tout le temps qu’il fallait.

Ainsi, en ce jour de 1983 quand il se présenta pour la première fois devant le jury du Livre Guinness des Records, il ouvrit l’ouvrage à la première page et dit :

— Je veux être l’homme le plus grand du monde.

À cette époque – et c’est toujours vrai aujourd’hui – ce record était détenu par un certain Robert Wadlow qui avait atteint le taille remarquable de 2m72.

— Combien mesurez-vous ?, lui demanda le président du jury
— 1m74, répondit Julian Andrews sans se démonter.
— Ça risque d’être juste mais on vérifiera.
— Je suis prêt à y mettre le prix qu’il faudra, conclut le jeune Andrews avant de partir.
— Peine perdue, nous sommes incorruptibles, répliqua vertement le président du jury, mais un peu dans le vide car Julian Andrews avait déjà quitté les lieux.

Hélas, il s’avéra que malgré ses efforts[4], le jeune homme ne parvint pas à devenir l’homme le plus grand du monde. Mais il n’était pas du genre à se décourager et l’année suivante, il revint à la charge avec une nouvelle ambition.

— Je veux être l’homme le plus vieux du monde, annonça-t-il cette fois au jury.
— Très bien, quel âge avez-vous ? Sachez que le record actuel est de 117 ans et 241 jours, lui fut-il répondu.
— J’ai 20 ans, mais je n’aurai pas toujours 20 ans, et j’ai de la patience à revendre !
— Je vous ai déjà dit que nous étions incorruptibles. Revenez dans un siècle et on en reparlera.

Mais Julian Andrews ne l’entendit pas de cette oreille et au lieu d’attendre un siècle comme préconisé, il revint dès l’année suivante pour de nouveau tenter sa chance. Mais encore une fois, quand il proposa de battre le record du testicule le plus gros, il se vit répliquer qu’il manquait clairement de couilles pour battre le score de 7,253 kilos. Et pourtant, année après année, Julian Andrews revenait à la charge, puisant son inspiration dans les pages froissés de son Livre Guinness des Records mais essuyant refus sur refus.

Puis, un beau jour de 2010, Julian Andrews appris sur un site d’informations de référence l’existence d’un Générateur de Records, une invention remarquable qui permettait à tout un chacun de définir sa propre discipline pour en devenir le plus grand spécialiste, et donc le recordman. Il acheta à prix d’or le brevet du Générateur de Records et obtint par son biais l’intitulé exact de l’exploit qu’il réaliserait devant le juré forcément ébahi. Et le jour dit (un mardi), il leur annonça :

— Écoutez moi bande de tarlouzes. Vous croyez que ça m’amuse de venir comme ça tous les ans pour vous annoncer les records que je veux battre ? Eh bien non. Donc cette année c’est fini. Cette fois j’ai trouvé la discipline dans laquelle je vais établir un nouveau record du monde, ce sera celle du léchage de poneys au Pôle Emploi de Carcassone en apensanteur en écoutant le dernier Morsay en boucle. Et vous n’avez qu’à bien vous tenir, menaça Julian Andrews

Incrédules, les membres du jury se regardèrent mutuellement jusqu’à ce que l’un d’entre eux se décidât enfin à prendre la parole.

— Très bien, allez-y. Montrez nous.

Sentant que son heure de gloire était enfin venue, Julian Andrews fit une véritable démonstration en exécutant de façon remarquable et répétée toutes les étapes du léchage de poneys au Pôle Emploi de Carcassone en apensanteur en écoutant le dernier Morsay en boucle. Et au bout de 7 heures, alors qu’il s’apprêtait à effectuer une 892ième ultime fois le geste du léchage, il sentit une vive douleur lui cingler la poitrine et, serrant entre ses mains une poignée de poneys, il s’écroula au pied du jury, mort. Mort, mais enfin comblé.

LGRroger

Julian Andrews pris en photo le jour de sa mort alors qu'il s'échauffait pour le geste du léchage de poneys qui lui sera fatal.

Heureusement pour lui, il ne put jamais lire le faire-part qui lui fut consacré dans la rubrique nécrologique du Times et dont voici la traduction :

Sa famille et ses amis ont la douleur de vous annoncer le décès de Julian Andrews, 47 ans, deuxième meilleur performer au monde du léchage de poneys au Pôle Emploi de Carcassone en apensanteur en écoutant le dernier Morsay en boucle derrière le français Jean-Pascal X qui venait d’établir le record le jour même avec un score de 917. Paix à son âme. La crémation aura lieu demain à la Chapelle Saint-Charles.


Livres-bibliografia francesco 01  Portail de l'Illittérature  •  Sifflet  Portail du sport

Qu'avez-vous pensé de cet exposé sur le Livre Guinness des Records ?
 
117
 
259
 
44
 
21
 
22
 
25
 
37
 

Ce sondage a été créé le mars 17, 2010 13:14 et 525 personnes ont déjà voté.

Record du monde des notes les plus en bas de page

  1. Record qui tient toujours aujourd’hui en 2010
  2. nous avons préféré cacher votre nom
  3. pour changer un peu
  4. De la soupe deux fois par semaine
Bestof v1
Meilleurde
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
wikia