Lion démystifié

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Lion1.jpg

Un gros lion

Le lion est un félin vivant dans la savane africaine. Animal à poil ras et à crinière, il est souvent associé à la noblesse, au courage, à la fierté, et à beaucoup d'autres qualificatifs mélioratifs. Pourtant, cette vision est souvent faussée, et le lion se démarque en beaucoup de points de son image de la culture populaire.

Cet article traite donc du lion en toute franchise, sans aucun élément mythique irréaliste.

[modifier] Caractéristiques physiques

Le lion est un des plus gros représentants du règne félin. Son poil est ras, sauf, pour le mâle, au niveau du cou, puisque ce dernier porte une crinière. Contrairement à la croyance populaire, cette excroissance capillaire n'a rien à voir avec une quelconque couronne qui ferait de lui le roi des animaux. Il s'agit juste d'une caractéristique le démarquant de la lionne. Comme un homme adulte aurait des poils sur le torse. Nous pouvons donc résumer en disant que le lion est en quelque sorte le Jacky des félins, car il exhibe ses poils du torse en les laissant dépasser de sa chemise à carreaux.

Le mâle est plus musclé que la femelle. Pourtant, il ne chasse qu'exceptionnellement, et là où la lionne a du mal à capturer la proie, le lion pourrait le faire avec le dixième d'effort fourni par sa compagne. Le lion est donc un esclavagiste sexiste ; jamais Simba n'aurait obéi à Nala et ne serait allé récupérer la terre des lions, il l'aurait plutôt envoyée buter Scar elle-même.

Ha ha non, je plaisante.

Le lion pue : cela est dû au fait qu'il ne fasse pas sa toilette comme n'importe quel chat.

[modifier] Alimentation

Lion2.jpg

Lion malade

Le lion laisse la lionne chasser avec les lionceaux, tandis qu'il reste sous un arbre avec les autres mâles, à se prélasser et à digérer le repas précédent. Car le lion a besoin d'énormément de nourriture, et ne fait pas la fine bouche : du moment que ça a été vivant, il le mange. Les charognes ne dérangent pas les lions. Après les avoir consommées, leur haleine en prend l'odeur. En jargon scientifique, on dit qu'ils refoulent du bec. La lionne aurait beaucoup moins de difficultés à vivre cela si le lion ne lui faisait pas chaque matin la même blague, en lui demandant si elle a mangé un rat mort. La pauvre femme ne répond jamais, et ne fait que subir, elle, douce comme une brebis. Ha ha, non, je plaisante.

Jeune, le lion solitaire qui n'appartient à aucun troupeau doit manger les restes laissés par les hyènes. Souvent, il se retrouve à boulotter des vieux os périmés en pestant contre sa situation et en se disant que dès qu'il se trouve une troupe, il va chasser les vieux, manger les enfants et battre les femmes. Cette pensée l'encourage alors à racler son vieux bout d'os.

Car oui, le lion nouveau arrivant dans un groupe mange les lionceaux. Certains disent que c'est par nécessité, d'autres par gourmandise. Connaissant le caractère hédoniste et égoïste du lion, on n'hésite généralement pas entre les deux solutions.

[modifier] Comportement social

La hiérarchie du troupeau est fixée et très importante. Nous avons déjà vu que le lion, en tant que chef de groupe, ne fait pas grand-chose. En jargon scientifique, on dit qu'il n'en branle pas une. Les lionnes doivent se plier au moindre de leurs désirs, et les lionceaux les respecter. On a vu des cas de lions trouvant l'herbe trop dure, au point qu'ils demandent au reste du troupeau de former un matelas dans lequel le mâle pourra planter ses griffes en ronronnant.

Le lion, en vrai jacky des savanes, n'a aucune manière et ne se retient pas pour péter à la tête des mâles inférieurs. Il lui arrive parfois de saisir un lionceau avec sa queue, pour lui plaquer le visage contre son anus et larguer un très gros prout odorant. Il le regarde ensuite s'enfuir en pleurant, et rigole grassement.

Ha ha non, je plaisante.

[modifier] Reproduction

Lion3.jpg

Deux lions qui s'enculent

Le lion se reproduit beaucoup et avec toutes les femelles de son harem. Chaque relation sexuelle ne dure que quelques secondes, après quoi il s'endort. Il ne se réveille que pour se reproduire encore un petit coup. Il aime aussi se reproduire par l'anus, dans ce cas il se reproduit violemment et en hurlant, pour rappeler que c'est lui le chef. La femelle tombe parfois enceinte. Alors, le lion ne se reproduit plus avec elle, ne lui parle plus, l'évite, ne la regarde même plus, et lui pourrit sa réputation dans le troupeau, tout en continuant de se reproduire avec les autres lionnes. Ha ha non, je plaisante.

La lion a une sexualité étouffante, et il aime aussi se reproduire avec d'autres mâles. En jargon scientifique, cet acte s'appelle une enculade.

[modifier] Le lion et la drogue

Lion4.jpg

Un lion qui vient de tirer sur sa pipe à crack

Le lion fume régulièrement du crack, qu'il consomme grâce à des pipes volées aux touristes hollandais. Ainsi défoncés, les mâles sortent de leur réserve et vont en ville faire peur aux humains. Ils mangent les animaux domestiques, chient dans les réservoirs à essence, mettent du poil à gratter dans les berceaux, et mettent des punaises dans les baignoires. Ils vont ensuite déranger les autres bestioles vivant dans leur réserve. Ils bouchent la trompe des éléphants avec de la terre et les font éternuer, puis mettent des casseroles à la queue des guépards.

Enfin, ils retournent vers leur troupeau et battent les lionnes avant de se reproduire avec elles sous les yeux des lionceaux, tout en chantant du death metal en surjouant.

Ha ha non, je plaisante.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia