Les douze travaux d'Hercule/Dompter le taureau de Crète

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Commençons par le commencement, en quoi consiste le travail d'Hercule avec ce fameux « taureau de Crète » ? Généralement, quand on n'a pas de culture, on se rend directement sur Google et on copie colle le premier truc pas trop long qui nous résume l'histoire. Une fois ce travail fastidieux réalisé, il ne reste plus qu'à s'attaquer à la description détaillée du septième travail d'Hercule : « Le taureau de Crète », tâche bien craignos cela dit en passant, complètement chiante et dénuée d'intérêt. Mais bon, les meilleurs travaux étant déjà pris il fallait bien que quelqu'un s'y attelle, même si c'est quand même plus classe de faire « Les écuries d'Augias » ou « La ceinture d'Hippolyte » plutôt que de se taper ce putain de « Taureau de Crète ».

Arrêtons cependant de nous morfondre et allons-y :

Le septième travail d'Hercule : Le taureau de Crète


• Eurysthée ordonna à Héraclès de ramener le taureau de Crète •



Qu'est ce que j'avais dit ! On se fait chier rien qu'à la première phrase « Eurysthée ordonna à Héraclès de ramener le taureau de Crète » gna gna gna ! Sans blague ? La tâche à accomplir s'appelle « le taureau de Crète », il allait pas l'envoyer aux champignons non plus. Mais ça m'énerve ça les gens qui peuvent pas s'empêcher de rappeler le titre dès la première phrase : « Han ouais dis donc faut que j'résume le travail d'Hercule appelé "le taureau de Crète", tu vois, t'as vu, donc j'vais commencer en mettant "Eurysthée ordonna à Héraclès de ramener le taureau de Crète", han ouais trop d'la balle franchement, t'as vu c'est top ». Faudrait arrêter de nous prendre pour des cons aussi. Il pouvait pas essayer d'être un peu original histoire de développer un peu plus le côté épique le situation non ? On parle d'Hercule là ! Pas du premier clampin sorti de sa campagne, un peu d'imagination que diable ! Personnellement j'aurais plutôt commencé comme ça :

« Hercule s'était trompé de plateau pour jouer sa scène et s'est retrouvé à tourner dans les "douze salopards". Passablement énervé pas cette méprise, Telly Savalas s'approcha d'Hercule et lui dit d'un air menaçant : »

Dis donc vieille lopette plutôt que de pourrir mon film t'as pas envie d'aller latter les couilles à ce putain de taureau de Crète ?


Voilà ! Là au moins on a une introduction qui a de la gueule.



• Minos, roi de Crète, avait promis à Poséidon, le dieu de la mer, de sacrifier en son nom ce qu'il ferait sortir des flots •


Pfff, c'est quand même chiant la mythologie grecque, à chaque fois c'est la même chose. Ils peuvent pas s'empêcher de nous coller un dieu quelconque et de nous faire le vieux parallèle de soumission de l'homme par rapport à une divinité. Franchement ça vaut pas « The expendables », le dernier Stallone. Il a quand même réussi à mettre Dolph Lundgren et Jet Li dans le même film, c'est trop fort ! Et puis franchement la scène où Jason Statham pète la gueule au méchant et tout de suite après il lui balance « Euuuhhh ouais t'as vu comment j't'ais pété la gueule ! », c'est quand même autre chose.



• Poséidon fit émerger des vagues un taureau d'une telle beauté et d'une telle majesté que Minos ne put se résoudre à le sacrifier •


Bon là j'avoue qu'on balaye les clichés comme quoi tous les grecs sont homosexuels. Visiblement ils sont également zoophiles parce que pour trouver un taureau je cite « beau » et « majestueux ». Ben disons qu'il faut être plutôt ouvert d'esprit quand même.



• Trahissant sa promesse, il captura le taureau et le dissimula dans ses propres troupeaux. Outré de cette déloyauté, Poséidon rendit l'animal furieux. Le taureau devint alors la terreur du pays. Lançant des flammes par les naseaux, il détruisit les récoltes et brûla les champs •


Là je sais pas trop quoi dire suite à cette phrase si ce n'est qu'on s'en fout complètement. À titre personnel ça m'a donné envie de boire une bière.



• Héraclès aborda en Crète. Dès qu'il vit l'animal, il fonça sur lui, l'empoigna par les cornes et le força à plier les jarrets. Le taureau résista, mais Héraclès sortit victorieux de ce combat titanesque, il maîtrisa l'animal à l'aide d'un filet et le porta, en traversant la mer, jusqu'aux pieds d'Eurysthée •


Donc ici, on a ce qu'on appelle : du gros foutage de gueule. Non mais franchement, on te casse les couilles à te raconter des truc super chiants sur Poséidon, le taureau qui crache des flammes et j'en passe, tout ça pour te torcher l'histoire en moins de deux. En gros : Hercule débarque et pète la gueule au taureau. Aucun suspens ! Que dalle ! Pas de montée progressive de la dramaturgie qui met en exergue la puissance de l'intellect humain face à la force brute de l'animal, Nada ! Il arrive il lui pète la gueule et fin de l'histoire. Mais ils sont nuls ces grecs c'est pas possible ! Regarde, dans les chevaliers du zodiaque les mecs ils mettent au moins quinze épisodes ne serait-ce que pour battre un chevalier d'or. Là on a du suspens. Les japonais eux au moins ce sont de vrais mythologues contrairement aux autres bouffeurs de moussaka.


Fort heureusement toutes les histoires de la mythologie Grecque ne sont pas aussi ennuyeuses et stupides , en effet, si on prend par exemple l'histoire de Thésée contre le minotaure, là au moins, on a un récit qui tient un peu plus la route comparé à ce pseudo scénario concernant « Le taureau de Crète »:


• Le minotaure est né de l'union de Pasiphaé avec un taureau que Poséidon avait envoyé à Minos, époux de Pasiphaé, afin qu'il soit sacrifié. Minos ayant refusé de sacrifier la bête, Pasiphaé, sous l'emprise de Poséidon, s'éprit du taureau...


Non mais franchement ! On se fout de la gueule de qui là ? C'est exactement la même histoire ! Putain mais c'est quoi leur problème aux grecs sérieusement ? Ils peuvent pas s'empêcher de raconter des histoires où des êtres humains tombent amoureux de... taureaux ! Et après ils vont nous faire croire que c'est eux qui ont inventé la philosophie, non mais on croit rêver là !

Bref, reprenons notre calme. Il est vrai qu'on s'est un petit peu éparpillé au cours de la narration, donc autant résumer ce chapitre en images histoire de mettre les choses un peu au clair.


TaureauCrète1.jpg

La septième tâche confiée à hercule fut de ramener le taureau de Crète.


TaureauCrète2.jpg

Non mais franchement, Dolph Lundgren et Jet Li dans le même film putain ! Dolph Lundgren... et Jet Li... DANS LE MÊME FILM !!!


TaureauCrète3.jpg

Minos tomba éperdument amoureux du majestueux taureau.


TaureauCrète4.jpg

Sinon c'est vrai qu'elles sont pas mauvaises les Grimbergen ambrées.


TaureauCrète5.jpg

Le héros engage donc le combat avec le taureau sauf qu'il est quand même vachement fort le taureau, ben oui franchement les armures d'or elles sont quand même nettement plus puissantes que les armures de bronze et puis du coup le taureau il le défonce comme c'est pas permis pendant au moins quinze épisodes. L'autre il a beau essayer de lui envoyer ses météores de fillette, c'est que dalle par rapport au pouvoir foudroyant de la corne du taureau.


TaureauCrète6.jpg

Sauf qu'en fait le héros, ben c'est lui le gentil et du coup il arrive in extremis à vaincre le taureau. Enfin vaincre, c'est un grand mot, disons que le taureau est quand même plutôt sympa de nature et du coup il le laisse passer pour qu'il accède au temple des gémeaux.



Voilà, c'est quand même nettement plus compréhensible quand c'est narré de la sorte.


Vérification du récit par Michel Chevalet
ConsoDrogueMichel.jpg


Mes amis, bonjour. Maintenant que nous sommes désormais incollables sur l'histoire du « taureau de Crète », il est maintenant nécessaire de vérifier de la manière la plus scientifique qui soit les conneries dires énoncés dans ce récit. On nous spécifie dans un premier temps que Poséidon fit émerger le taureau hors de l'eau. Si l'on se pose cinq minutes et que l'on réfléchit un tantinet à la situation, si on considère d'une part, le poids moyen d'un taureau et d'autre part, la force nécessaire pour projeter cet animal hors de l'eau, il paraît évident que Poséidon a utilisé une catapulte afin de pouvoir réaliser cet exercice. Nous allons donc sans tarder nous mettre en situation et procéder à l'expérience à proprement parler.


TaureauCrète7.jpg


Vérification du récit par Michel Chevalet
ConsoDrogueMichel.jpg


Premier constat d'échec. Bien que nous ayons réussi à immerger le taureau au fond de la mer et à le placer sur une catapulte, il paraît évident que ces animaux sont des grosses burnes en apnée. En effet, aucun des trente sujets utilisés n'a pu rester plus de quarante cinq secondes en totale immersion dans l'eau. Certains pourraient donc en conclure de manière un peu hâtive qu'il est tout à fait impossible de catapulter un taureau depuis le fond de la mer principalement dû au fait que l'animal est con comme ses pieds et qu'il ne pense même pas à retenir sa respiration assez longtemps pour ne pas crever à cause du manque d'oxygène. Cependant, un vrai scientifique ne peut décemment pas s'arrêter sur la première difficulté. Il parait évident que Poséidon a équipé son taureau d'un masque et d'un tuba afin que celui ci puisse tenir le temps adéquat avant d'être catapulté sur les rives de Crète. Fort de cette nouvelle information, il convient donc de réitérer l'expérience, en équipant notre taureau avec le matériel nécessaire.


TaureauCrète8.jpg


Vérification du récit par Michel Chevalet
TaureauCrète25.jpg


Pfe dois afouer que f'est pas fafile de mettre un mafque et un tuba à un pfaureau. Mais un frai fientifique fe doit de faire fafe à toutes les fituafions quitte à donner de fa perfonne. Quoi qu'il en foit le taureau est maintenant équipfé des acféffoires néfeffaires pfour pfouvoir refter affez longtemps fous l'eau. Profédons maintenant à la deufième phafe de l'expférienfe, le cfatapfultage à pfropfrement parler.


TaureauCrète9.jpg



TaureauCrète10.jpg


Vérification du récit par Michel Chevalet
ConsoDrogueMichel.jpg


Quand bien même le taureau dispose des accessoires de plongée adéquats, nous en arrivons inéluctablement à la même conclusion : Il finit toujours par s'écraser comme une merde sur le sol. Il paraît évident que son cou pourtant puissant ne peut supporter la violence de l'impact. À ce stade de l'expérience, il est maintenant certain que Poséidon est un fieffé mythomane et qu'il lui était impossible de projeter un taureau hors de l'eau sans que ce dernier ne finisse par s'écraser sur le sol et décède dans les minutes qui suivent.


TaureauCrèteMytho.jpg




Vérification du récit par Michel Chevalet
ConsoDrogueMichel.jpg


Bien, nous allons maintenant nous atteler au cœur du sujet à savoir : Est-il possible pour un être humain normalement constitué de terrasser un taureau à mains nues. Je dois vous avouer que je suis nettement plus enthousiaste concernant cette deuxième expérience, beaucoup plus facile à mettre en œuvre d'un point vue logistique. En effet, il suffit tout simplement de sélectionner quelques quidams parmi un panel représentatif pour ensuite les placer face à un taureau et voir lequel des deux protagonistes prend le dessus. Accueillons sans plus attendre nos valeureux cobayes.


TaureauCrète11.jpg

Quidam N°1 - Afin de couvrir le maximum de cas possibles nous avons choisit de prendre une femme, car en vrai scientifique on peut éventuellement supposer qu'Hercule était au final de sexe féminin.




TaureauCrète12.jpg

Quidam N°2 - Ce cobaye n'a aucune particularité à proprement parler mais il est évident que s'il se fait embrocher par notre valeureux taureau, personne n'ira pleurer sur sa tombe.





TaureauCrète13.jpg

Quidam N°3 - Un concurrent sérieux pour notre taureau, il paraissait évident de confronter l'animal à des personnes dans un état de schizophrénie avancé. Cette personne étant incapable de retranscrire la moindre émotion, nous avons voulu vérifier comment elle allait se comporter face à un bovin de plus d'une tonne.

TaureauCrète14.jpg

Quidam N°4 - Nous n'avons pas trouvé de grand intérêt quant à réaliser l'expérience avec ce cobaye, mais il se trouve que son producteur a lourdement insisté pour qu'il fasse partie de l'expérience.





Vérification du récit par Michel Chevalet
ConsoDrogueMichel.jpg


Passons maintenant à l'expérience à proprement parler en confrontant le premier quidam à notre taureau.


TaureauCrète15.jpg


Vérification du récit par Michel Chevalet
ConsoDrogueMichel.jpg


C'est minable, pathétique, aucune combativité, notre taureau n'en a fait qu'une bouchée. À ce stade de l'étude il parait maintenant indéniable qu'Hercule était bel et bien un homme. Sans plus attendre procédons à la deuxième confrontation en utilisant cette fois un cobaye de sexe mâle. Pour les sceptiques qui se poseraient des questions quant à la virilité du quidam n°2, je tiens à souligner qu'il a été scientifiquement prouvé qu'il s'agissait bien d'un homme, l'individu étant capable de regarder l'intégralité d'un match de foot de l'équipe de France sans même zapper sur une autre chaine.


TaureauCrète16.jpg




Vérification du récit par Michel Chevalet
ConsoDrogueMichel.jpg


Et c'est une nouvelle fois un échec pour notre cobaye. Bien qu'ayant réussi à planter une épée sur le dos de notre taureau, le quidam a tout de même fini par se faire embrocher sans ménagement. Il n'est nul besoin de préciser que ce qui vient de lui arriver était amplement mérité.











TaureauCrète17.jpg


Vérification du récit par Michel Chevalet
ConsoDrogueMichel.jpg


Alors soit, il s'est fait ratatiner la gueule comme les autres mais je dois avouer que je suis tout de même stupéfait par le comportement de cet individu. Même en se faisant embrocher par un taureau, son visage reste toujours aussi figé. J'ai jamais vu un type capable de retransrire aussi peu d'émotions, il faudra que je pense à le citer dans une de mes études. Mais concentrons nous plutôt sur l'expérience qui nous interresse. C'est maintenant au tour de notre quatrième quidam, allez on y va...










TaureauCrète21.jpg





TaureauCrète18.jpg


Vérification du récit par Michel Chevalet
ConsoDrogueMichel.jpg


Ah ben c'est con, il était pourtant bien parti mais au final il s'est fait embrocher comme les autres. Quoi qu'il en soit on constate bel et bien que cette histoire du « taureau de Crète » n'est visiblement qu'une vaste fumisterie. Nous sommes maintenant certains qu'il est strictement et rigoureusment impossible de battre un taureau à mains nues. Nous constatons sans surprise que les grecs se sont foutus de notre gueule depuis le début. Quant à moi, il ne me reste plus qu'à me retirer car toutes ces expériences m'ont ouvert l'appétit et rien de tel qu'une bonne pizza pour reprendre du poil de la bête, si je puis m'exprimer ainsi.


TaureauCrèteMytho.jpg



GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia