Les douze travaux d'Hercule/Capturer la biche de Cérynie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Bienvenue dans un nouveau paragraphe de « Mythologie ou mythomanie grecque ?» dans lequel nous nous éverturons à percer, tel le pourfendeur de titans, à l'aide de tests et démonstrations scientifiques, le mystère de la capture de la biche de Cérynie à mains nues par Hercule.



Biche cérynie.jpg
Pour le troisième des travaux, Eurysthée demanda à Hercule de lui ramener la biche de Cérynie, un légendaire cervidé géant pourvu de bois en or.

Or pas si facile à réaliser sans un bon vieux Beretta d’autant qu’outre le fait que les armes à feu n’existaient pas à l’ère de la mythologie grecque, s'ajoutait une difficulté supplémentaire inhérente à cette époque : l’existence d’un phénomène de zoolâtrie des biches géantes aux bois d’or.

Faire du mal à cet animal était la garantie de se faire zigouiller par les extrémistes écologistes qui vouaient un culte à Artémis. Et ceci, le malin Eurysthée le savait parfaitement.


Comment Hercule réussit le challenge d'attraper la biche sans lui faire de mal ?


Et bien la légende veut qu’il lui courut après pendant un an et qu’il profita d’un petit coup de fatigue de l’animal pour le capturer.


Nous avons-nous même testé cette méthode (certes pas pendant un an … au bout de 15 minutes nous étions nazes) et figurez-vous qu’il est impossible d’approcher une biche farouche même en courant très vite. Donc le premier problème qui se pose à nous est : comment griller une biche à la course à pied ?


Nous savons et nous aurions aimé le savoir avant de courir comme des cons après des biches, qu’une biche est deux fois plus véloce qu’un homme. Donc même en courant pendant un an, l’homme ne pourra jamais rattraper la biche.


Or la terre est ronde.


Hérodote1.jpg
Hérodote (484 ou 482 av. J.-C. - 425 av. J.C) :


Hahaha nimporte quoi !


Platon1.jpg


Platon (428-348 av. J.C.) :


Ta gueule !


Nous disions donc que la terre est ronde. N’est-il pas envisageable qu’à un moment donné, si la biche et Hercule suivaient une direction linéaire, que ce ne soit pas Hercule qui aie rattrapé la biche mais la biche qui aie rattrapé Hercule ?


Hercule biche.gif
Saint thomas.jpg
Saint Thomas (-?? av. J.C-72) :



Hahaha nimporte quoi ! Et ils auraient traversé les mers et les océans en marchant sur l'eau peut-être ...


7fea637fd6d02b8f0adf6f7dc36aed93-2.jpg


Jésus (-5 av. J.C-30) :


Ta gueule !


Premièrement vérifions si Hercule et la biche ont eu le temps en l’espace d’une année de faire au moins un tour de planète Terre, soit environ 40 000 km [1].

  • Imaginons qu’Hercule soit Jamaïcain et qu’il détienne le record du monde du 100 m (9 s 58) : Hercule court donc à une vitesse moyenne de 37,58 Km/h.
  • Transposons-nous dans le cas le plus favorable d’une année bissextile et d’un demi-dieu très endurant fonctionnant 24h/24h : Hercule aurait parcouru en l’espace d’un an 330 103 km [2]. Il a donc largement eu le temps de faire 8,252 fois le tour de la planète.
Le raisonnement ci-dessus est également valable pour la biche dont le modèle le plus performant peut atteindre une vitesse de pointe de 70 km/h.

Forts de toutes ces informations, demandons-nous au bout de combien de temps la biche a rattrapé Hercule.


La biche va deux fois plus vite qu’Hercule. Elle fait un tour de terre alors qu’Hercule n’est qu’à la moitié du parcours. Lorsqu’Hercule finit enfin son premier tour de Terre, la biche termine son deuxième tour et par voie de conséquence rattrape Hercule pour une première fois. Ceci au bout de 44 jours[3]

.


Mais alors, pourquoi a-t-il fallu un an soit 366 jours avant qu’Hercule ne capture la biche ?


Hercule était sûrement le plus rapide, le plus fort, le plus barbu et tout nu (si l’on s’en réfère aux différentes représentations que l’on a de lui[4]) des hommes, mais c’était loin d’être le plus malin :

Hercule partit donc à la poursuite du véloce animal. Au 44ème jour de course acharnée, une biche aux bois d’or passa devant lui.


— Quelle ironie du sort, pensa-t-il, ça fait des jours que je cours comme un abruti après une biche aux bois d’or et voilà-t-y pas qu’il en a une qui me tombe du ciel … il est bien dommage que ce soit pas la mienne … (soupir).

Au 88ème jour de poursuite, Hercule croisa à nouveau une biche :

— Ha bha dit ! C’est fou le nombre de biches aux bois d’or qu’il y a dans le coin … (soupir).

Son périple se poursuivit ainsi de suite lorsqu'à ce qu'aux 322ème jour et 8ème biche aux bois d’or croisée il se dise :

— Bon, j’en ai assez de courir. Vu le nombre de biches aux bois d’or que je croise, je vais bien arriver à en chopper une en me cachant ici … tant pis si ce n’est pas exactement la biche de Cérynie. Ce gros blaireau d'Eurysthée ne fera pas la différence, il est si con …


Il fut exaucé 44 jours plus tard …

… c’est bien beau tout ça mais une fois qu'il eut rattrappé le quadrupède, un deuxième problème se posait à lui, à savoir, comment attrapper Bambi sans avant lui fracasser la machoire d'un horion[5]


Ce qui nous a mis sur la piste de la solution, c’est cette sculpture ci-dessous représentant la scène de capture de la biche. Elle rappelle fortement une technique traditionnelle de chasse à la biche utilisée dans la région de Rio de Janeiro.

Hercule biche.jpg

Pour la démonstration nous avons fait appel à Alain Chabat, un des plus grands spécialistes français de cette technique.

Nous montrons la sculpture à Alain Chabat qui nous affirme que pour lui il s’agit, sans l’ombre d’un doute, de la technique susmentionnée dont il sera ravi de nous prouver l’efficacité. Il nous demande un peu de temps pour chercher son équipement et nous donne rendez-vous à la lisière d’un bois.


Nous rejoignons Alain Chabat qui est déjà sur le lieu de rendez-vous. Il a en main une sorte de trompette en cuivre.

Alain chabat biche.jpg


 : Mais qu’est-ce donc là Monsieur Chabat? On dirait une trompette …
Alain Chabat : Pas tout à fait, il s’agit d’un « appeau à biche ». Il me sert à attirer l’animal suffisamment près pour me permettre de l’attraper à mains nues …
 : Haaa, un peu comme les appeaux utilisés pour la chasse aux canards alors …
Alain Chabat chuchotant  : Oui … sauf qu’en vrai c’est une trompette … je disais ça pour faire bien …
 : Hum … bon très bien … pouvez-vous nous expliquer en quelques mots le fonctionnement de votre « appeau à biches » ?
Alain Chabat : Je vais faire mieux que ça … vous voyez la biche là-bas ?


Nous suivons du regard l’endroit désigné par Alain et ho ! … là, où il n’y avait rien quelques instants plutôt, s’ébat joyeusement une biche.

Biche au loin.jpg

Alain embouche son appeau à biches et entame quelques accords.

Biche trompettiste.jpg

Poueeette poueette pouette

La biche semble intriguée. Encouragé par la réaction de l’animal Alain enchaîne a bene placito[6].

Biche trompettiste2.jpg

Pouette pouette pouette pouette pouette poueeeeeeette …

Le jeu d’Alain devient acceso[7]

Biche au loin2.jpg

… et la biche se rapproche un poco[8].

Biche trompettiste3.jpg

Poueeette poueette pouette

Les notes s’envolent crescendo à la granda allegra de la bicha qui tourne maintenant autour d’Alain en lui adressant des œillades appassionato [9].

Biche2.JPG

— Vous a-t-on déjà dit que vous aviez de magnifiques yeux de biche ? ... ha, on vous l'a déjà dit.

Biche trompettiste4.jpg

Poueeette pouette pouette

Biche3.JPG

— Je suis peut-être curieux mais c'est pour quoi faire le clou dans la langue ?

Incroyable ! Sans aucune difficulté Alain se saisit de la biche et pousse la faonfaronnade d'exécuter, main dans la patte avec elle, quelques pas de danse.

Adam biche2.jpg

Youuuupiiii, dansons la cariiiocaaa ...


 : Votre technique de chasse est particulièrement impressionnante Monsieur Chabat …
Alain Chabat : Héhéhé oui les biches sont folles des musiciens ! Tout comme moi Hercule devait savoir que "quand t'as goûté à cette danse là tu ne peux plus faire que ça". Il a ainsi attiré la biche près de lui et l'a capturée en douceur. Ce fut ensuite un jeu d’enfant de lui faire danser la Carioca jusqu’au palais d'Eurysthée pour l’y enfermer …
 : Merci Monsieur Chabat pour cette brillante démonstration !


Nous achevons ce paragraphe de « Mythologie ou mythomanie grecque ?» sur la conclusion qu’Hercule a bel et bien réussit l’exploit de capturer la biche de Cérynie sans blesser l’animal.

Vrai myth biche.jpg


Alain Chabat : .....
 :  ????


Alain Chabat : Heu … si je puis me permettre ?
 : Oui Monsieur Chabat ?


Alain Chabat : Perso, mais ça n’engage que moi, je classerais ce mythe dans la catégorie Mythomanie …
 : Comment ça, Monsieur Chabat ?


Alain Chabat : Et bien oui ... vous réalisez quand même qu'une biche ça n’a pas de bois … d’ailleurs à votre place, j’aurais commencé par là au lieu de me taper des calculs et des démonstrations inutiles hahaha …
 : ...


...
 : Et merde !


Faux myth biche.jpg


  1. Périmètre de la terre
  2. 366 j x 24 h x 37, 58 km/h
  3. 40 000 km : 37,58 km/h = 1064 h qui font 44j
  4. Hercule en grec veut littéralement dire air cul = cul à l'air , ceci explique cela
  5. marche aussi avec un Orion
  6. Librement
  7. Ardent
  8. un peu
  9. Avec passion


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia