Les X Commandements de la Baise

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les X Commandements de la Baise est un ouvrage rédigé en l'an 1973 par le poète William Sexpeare, accompagné de 5 de ses disciples, 5 étudiants de l'université de Lyon 2. Il sert de référence absolue dans le domaine de la drague et est considéré comme Le guide du sexe pour les hommes (sauf les puceaux moches) qui souhaitent devenir des Dieux de la Sainte-Baise.

Selon certaines sources, une version féminine des X Commandements de la Baise existerait également.


[modifier] PRÉFACE

écrite par Valérie Giclard des Seins, célèbre académicien français.

On m'a demandé d'écrire la préface des X Commandements de la Baise... M'attendais-je une seule seconde à cela lorsque j'ai ouvert ce livre ? À vrai dire, non. Pas du tout même.

C'est un peu à contrecœur que je me suis forcé à entamer cette lecture. Un ami m'avait forcé à le lire car il paraît que c'était «LE best-seller du moment». Rien que le titre me laissait l'impression que je me lançais dans une histoire totalement immature, lourde et pleine de blagues de niveau collège, à peine bonnes à faire rire quelques enfants en pleine phase «pipi-caca». Quant aux auteurs, ne m'en parlez pas ! Je me figurais une bande d'adolescents attardés, qui, fainéants au possible, préféraient écrire des obscénités plutôt que suivre les cours de la faculté.

Je dois avouer que je me suis trompé. Mes préjugés se sont révélés faux. Ce livre est en réalité un chef-d’œuvre. Toute la complexité de l'ouvrage repose sur la plume habile qu'ont du manier les auteurs afin d'arriver à développer toute leur philosophie. Une philosophie époustouflante sur un sujet qui, pourtant, se montrait à première vue si contraignant. Ces jeunes-là ont un talent certain. De vrais poètes à la fois contemporains et totalement visionnaires. Ils vont vous apprendre et vous réapprendre à vivre, à rire, et surtout à aimer, aimer selon une conception nouvelle et visionnaire des valeurs amoureuses.

Sur ce, je me dépêche de vous souhaiter une bonne lecture, car j'ai du pain sur la planche pour aller compléter mon alphabaise !

[modifier] PROLOGUE

William vit une lueur en haut de la montagne. William suivit le chemin qui menait au sommet, guidé par la lueur. William arriva au sommet. William trouva alors des tablettes de marbres, sur lesquelles il avait été inscrit :

La beauté intérieure tu oublieras

Tu respecteras ton prochain, mais surtout ta prochaine

Tu œuvreras à copuler chaque jour, dimanche compris

Ton K-pote tu n'oublieras pas

Tu suivras toujours la règle du RST

Tu ne parleras pas de toi

C'est à elle que tu t'intéresseras

"Femme qui rit, à moitié dans ton lit"

Tu appliqueras la théorie des 50%

La coulée de lave tu fuiras

Les chemins boueux tu n'emprunteras pas

Tu te méfieras des champignons

Megan Fox tu vénéreras

Ton alphabaise tu compléteras

Tes flux sanguins tu maîtriseras

Des dents propres et une haleine fraîche tu entretiendras

Femme qui pète, pas sous ta couette

Tu ne mentiras pas

Si son sein tient dans ta main, tout comme la Lune, tu t'éclipseras au matin

Tu essayeras, dans la mesure du possible, de te remémorer son prénom

Tu garderas le sens des priorités

Permis en poche, beaucoup de femmes à galoch'

Usain Bolt tu ne seras pas

Le marathon, oui, mais en moins de deux heures

Tu ne passeras pas en deuxième

Tes grands classiques tu connaîtras


Une voix divine parvint alors à William. C'était la voix de Dieu. Dieu dit à William :

"William, tu es l'élu. Tu n'es dorénavant plus William Sexpeare mais Saint-William. C'est à toi que revient la lourde de tâche d'initier les hommes à la Sainte-Baise."

William demanda alors :

"Pourquoi moi ?"

Et Dieu répondit :

"J'ai déjà lu tes livres, notamment Romé-hot et Jus-liette, Femm'lette ou encore MacBaise. Honnêtement, j'ai kiffé sa mère. Tu es un poète, le nom de William Sexpeare restera dans l'Histoire de la littérature de ce monde. Mais aujourd'hui, tu serras Saint-William. Tu mettras tout ton talent poétique dans une prose qui servira à illustrer les commandements inscrits sur ces tablettes. Tu es le dernier espoir de l'Humanité, William !"

Et William répondit :

"D'accord."

L'ouvrage rédigé par William Sexpeare (d'après un concept original de Dieucopyright) perdura à travers les époques pour se retrouver aujourd'hui entre tes mains, futur Dieu de la Baise ! Bonne chance à toi tout au long de ta formation, et fais-en bon usage !

[modifier] LES COMMANDEMENTS

[modifier] I. La beauté intérieure tu oublieras.

... Pas besoin de faire un schéma il me semble. Si ? D'accord, c'est parti !

Vous êtes encore un jeune idéaliste qui croit en l'amour, la fidélité, l'éternité... Blablabla ! Oubliez ça si vous voulez devenir un Dieu de la Baise ! La beauté intérieur, le romantisme et toutes les balivernes du genre sont un complot orchestré par les moches pour tenter de se faire une place sur le marché du sexe. Ne vous laissez pas avoir ! La beauté intérieure n'existe pas, les moches vous la promettent pour que vous alliez explorer leur intérieur. Pour être certain qu'un individu n'a vraiment aucune forme de beauté intérieure enfouie au plus profond de lui, il faut le pénétrer jusqu'au plus profond de lui. Au final, lorsque vous vous rendrez compte que cette beauté n'existe pas, il sera trop tard et vous serez forcé de faire le constat avec dégoût : vous venez de baiser une moche.

En revanche, si des fois vous êtes vous-même moche, cela ne vous empêchera pas de devenir un Dieu de la Baise. Eh oui ! Il vous suffit de faire croire à des meufs connes (et qui n'ont pas lu Les X Commandements de la Baise) que vous avez de la beauté intérieure cachée quelque part en vous. Une fois qu'elle aura inspecté les moindres recoins de votre corps, lâchez-lui un "poisson d'avril !" et partez vite en courant. Si vous avez réussi cette technique, voici un mot pour vous : "Bravo, vous venez de baiser une conne, ce qui est considéré ici comme tout à fait respectable !"

[modifier] II. Tu respecteras ton prochain, mais surtout ta prochaine.

(À moins que tu espères te la faire avec ton prochain, chacun ses goûts après tout...)

Non, sérieusement. Vous seriez bien évidemment tenté de croire que ce livre est une sorte de Bible du beauf macho par excellence... Pas du tout ! On aimerait bien, mais, quand on est macho, ça devient compliqué de baiser, croyez-nous. Presque aussi compliqué que quand on est puceau et moche.

Les femmes aiment se sentir respectées, traitées d'égal-à-égal par les hommes. Ne vous inquiétez pas ! Respectez-là dans le début de soirée uniquement (c'est-à-dire, tout le temps que vous passez en sa compagnie en public) et elle finira la nuit en s'offrant d'elle-même à vous dans toutes les positions qu'il y a de moins respectables... Un mal pour un bien, mais quel bien au final !


[modifier] III. Tu œuvreras à copuler chaque jour, dimanche compris.

Vous voulez devenir un Dieu du sexe ? Eh bien sachez que Dieu a créé le monde entier en seulement une semaine. Il n'a pas pris de jour de repos. Sachant que de nombreux hommes n'auraient pas l'endurance pour pratiquer l'activité Sexpearienne 7 jours sur 7, il a instauré le dimanche, jour de repos. Mais ne vous laissez pas tromper, si on appelle le Dimanche "jour du Seigneur", c'est parce qu'il peut tranquillement profiter de toutes les femmes pendants que ces messieurs prennent tous leur congés.

Tout comme les épiciers arabes ont repoussé le Code du Travail en travaillant 7 jours sur 7, vous devrez œuvrer pour la Sainte-Baise chaque jour de ta semaine.

Le point positif, c'est que vous allez bientôt devenir un Dieu du Sexe, ce qui veut dire que vous pourrez utiliser les mêmes techniques que Dieu : comme dit précédemment, pendant le jour de repos, il y a beaucoup de femmes qui se sentent abandonnées, allez donc filer un coup de main à Dieu et aidez-le à remplir toutes ces femmes de bonheur.


[modifier] IV. Ton K-pote tu n'oublieras pas.

Une étude récente de William Sexpeare a démontré qu'il vous sera strictement impossible de baiser dans la soirée si un ou plusieurs préservatifs se trouve(nt) dans votre poche. Le fait de posséder une capote sur soi engendre une série de malédictions apocalyptiques qui vous empêcherons toute forme de copulation. Fille qui part en vomissant, fille qui veut juste se faire payer un verre en boite, fille qui finit la soirée avec ton meilleur pote, fille qui t'avoue qu'elle est lesbienne, fille qui tombe amoureuse de toi... Bref, le destin s'acharne contre vous. Une seule solution a été trouvée par le vénérable William Sexpeare, radicale certes, mais efficace : n'ayez jamais de préservatif sur vous.

Toutefois, en bête de sexe que vous êtes, vous ne sauriez prendre le risque d'enfreindre le commandement XII, ni-même de vous retrouver papa. Mais là encore, l'illustre Sexpeare a trouvé une solution dont l'efficacité est garantie à 100% ! Le principe est simple : Trouvez un pote (puceau et moche de préférence). Emportez-le avec vous à toutes vos soirées. Faites attention à ce qu'il n'oublie jamais ses préservatifs. Emballez une meuf. Demandez-lui sa capote puisqu'il ne s'en servira pas (rappelons qu'il y a de grande chance qu'il soit puceau et moche). Baisez en toute sécurité.

Vous voilà armé d'un outil indispensable des serial-baiseurs : un K-pote. Veillez cependant à changer régulièrement de K-pote. En effet, il est cruel d'empêcher un pote de copuler sur une durée trop importante (risque de couilles bleues). Attention : si cette technique marche à merveille, le risque pour que vous n'arriviez toujours pas à baiser est que vous soyez vous-même le K-pote de quelqu'un d'autre. Méfiez-vous toujours de vos soit-disant "potes" qui insistent pour que vous emmeniez vos préservatifs en soirée avec vous, surtout si vous êtes puceau et moche.


[modifier] V. Tu suivras toujours la règle du RST.

Vous voulez savoir ce que signifie RST ? C'est très simple : regard, sourire, touché... Rien de plus (pas la peine de chercher une allusion ou un jeu de mot, il n'y en a pas !).

Approfondissons cette règle, voulez-vous, car pour l'instant elle ne doit pas vraiment vous éclairer ! Cette règle sert de fondamentaux à toute technique de drague. C'est la base. Il est impossible d'envisager de baiser sans avoir connaissance de la RST. Bref, c'est un incontournable que vous vous devez de maîtriser parfaitement.

Comme vous avez pu le remarquer, elle est composée de trois mots, et se divise par conséquent... en trois parties.

1) Regard :

Dans une phase d'approche, c'est le premier élément à prendre en compte. Le regard est le tout premier indicateur de désir que vous pouvez envoyer à votre cible. Vous pouvez et elle peut aussi lire dans le regard de l'autre un grand nombre de choses, consciemment ou non d'ailleurs. Lorsqu'une femme vous plait, regardez-la régulièrement et avec insistance (sans non plus passer pour un psychopathe). Si vous constatez qu'elle vous regarde souvent également, vous êtes sur la bonne voie. Lorsque vos deux regards se croisent, l'erreur à ne pas commettre est de détourner le vôtre. Ce geste est perçu comme un signe de timidité, il instaure une sorte de malaise entre les deux individus, avant même un premier contact oral. Si, au contraire, les deux maintiennent fermement leur regard fixé sur celui de l'autre, s'installe un climat à la fois plus tendu (tendu dans le sens positif, c'est-à-dire caliente !) et plus drôle. Vous êtes alors plus apte à entamer la conversation sans complexes. 2) Sourire :

Le regard seul ne suffit pas. Afficher toujours en même temps un grand sourire. Entraînez-vous d'abord devant un miroir car, si certains sourires vous donnent un côté tombeur, d'autres peuvent juste vous faire passer pour le sosie de Mr Bean. Le sourire décrispera la phase d'approche à distance, détendra l'atmosphère un peu anxieux qui plane avant l'instant-T où vous entamerez la conversation. Si vous effectuez l'intégralité de vos techniques de séduction avec le sourire, vous pouvez facilement doubler leur efficacité. Le sourire fait référence au plaisir, un homme souriant sera toujours plus attirant pour une femme qu'un ténébreux au sourcil insistant, à moins que celui qui sourit soit puceau et moche et que le ténébreux soit un véritable beau gosse... En bref, dans le doute, n'essayez pas le coup du ténébreux (vous n'êtes pas un beau gosse parfait soit, mais vous allez devenir un Dieu de la Baise grâce à ce livre et c'est nettement plus puissant !). 3) Touché :

Enfin, troisième et dernière partie de cette théorie : le touché. Une fois le contact oral établi, tout en prenant garde de continuer d'appliquer les règles du regard et du sourire, établissez maintenant autant de contacts physiques que possible. Plus le rapport deviendra tactile, et plus vous éveillerez du désir en elle. N'hésitez pas à effleurer sa peau avec la vôtre (que votre main caresse "malencontreusement" sa cuisse une demie-seconde lors d'un mouvement...), à vous tenir assez proche d'elle afin que votre souffle atteigne des zones érogènes (une petite expiration dans le cou au moment d'une bise...) -à condition de respecter le commandement XVI- jusqu'à par la suite lui poser une main sur l'épaule ou la recoiffer dès que possible. Vous verrez, ces contacts, lorsqu'ils sont placés assez habillement pour qu'elle ne puisse savoir avec certitude s'ils sont volontaires ou non, vont créer chez elle une sorte d'électricité, un désir mystique pour vous, qui ajoutera de nombreuses cordes à votre arc pour obtenir une chance l'emmener à l'abri des regards !


[modifier] VI. Tu ne parleras pas de toi.

Nous savons que vous avez une vie géniale, pleine d'aventures et d'histoires incroyables, tandis que celle votre cible du soir est d'un ennui mortel, que seul un rapport avec un Dieu de la Baise comme vous pourrait rendre intéressante.

Pourtant, il va falloir mettre de côté le niveau de discussion pour vous adapter à votre proie. Tout ce qu'il faut pour la ramener dans votre lit, c'est lui montrer que vous n'êtes pas égocentrique. Elle se fera ainsi une image de vous selon laquelle vous êtes quelqu'un qui aime le partage, qui s'attarde sur le plaisir de l'autre...

Rendez-vous à présent dans le commandement suivant pour approfondir cette thèse selon une seconde perspective...


[modifier] VII. C'est à elle que tu t'intéresseras.

(ou pas, mais fais au moins semblant)

Ne pas parler de soi, c'est bien, mais il ne faut pas pour autant parler de n'importe quoi. Oui, même si sa vie est aussi chiante que le commerce du coton-tige dans les métropoles boliviennes, c'est un sujet qui l'intéresse, contrairement au commerce du coton-tige dans les métropoles boliviennes.

Parlez-lui d'elle, c'est un sujet de discussion sûr. Complimentez-la régulièrement, évaluez s'il y a lieu ou non de recourir au mensonge pour cela (selon la technique détaillée au commandement XVIII). Aucun homme, même celui avec les histoires les plus fascinantes, ne pourra rivaliser face à vous dans la conquête de l'intérêt d'une femme si vous lui parlez d'elle.

Dernière astuce sur ce sujet, vous intéresser à elle ne veut pas dire devenir son chien : Si elle ne cherche pas à éviter la discussion sur elle et qu'elle relance uniquement sur des sujets à propos d'elle, passez votre chemin, c'est une égoïste superficielle. Tout en la complimentant, ne devenez pas non plus "acquis", c'est-à-dire tellement en permanence en train de faire attention à elle qu'elle a la certitude que vous voulez vous la faire avec elle. Il ne faut jamais qu'une femme ait cette certitude, car cela supprime le côté mystérieux de l'attirance sexuelle, et risque donc de lui faire passer l'envie d'aller plus loin.


[modifier] VIII. "Femme qui rit, à moitié dans ton lit".

Faites-la rire, c'est le plus important. Si vous la faites rire, c'est que vous lui plaisez (excepté si elle rit parce qu'elle se moque de vous, mais ça c'est à vous d'y faire attention). De plus, si elle rit, c'est qu'elle est à l'aise avec vous, ne l'oubliez jamais.

La drague, c'est avant tout fait pour rigoler un coup. Qu'on arrive à conclure ou pas, l'essentiel c'est d'avoir joué un peu, d'avoir des trucs à raconter pour sa prochaine soirée entre mecs pour bien se taper des barres (oui, même les Dieux de la Baise doivent consacrer certaines de leurs soirées à rester entre potes, car la déconne, c'est vital !).

Le conseil le plus efficace pour la faire rire, c'est d'être drôle. Mais pas drôle parce que vous racontez des blagues, drôle par votre comportement, vos gestes, votre répondant, votre caractère. C'est évidemment plus compliqué pour certains que pour d'autres, alors vous savez ce qu'il vous reste à faire : travailler votre humour !


[modifier] IX. Tu appliqueras la théorie des 50%.

Lorsque vous trouvez une femme à votre goût, il arrive qu'elle vous paraisse trop bien pour vous, et que vous vous mettiez par conséquent à penser que vos chances de la démonter dans la soirée sont de l'ordre de 0,01%... C'est faux ! Et les statistiques sont là pour vous le prouver...

En probabilité, il y a une chance sur deux (50%) pour qu'une femme qui vous plaise finisse la soirée avec vous. En effet, vous êtes pour votre part opérationnel pour avoir un rapport avec elle, ce qui représente déjà la moitié du chemin jusqu'à la baise par consentement (seule baise tolérée par ce livre).

Il ne vous reste plus qu'à savoir si les 50% restants vous seront favorables. Pour cela, sortez-lui le grand jeu et impressionnez-la avec votre maîtrise habile des mathématiques. Dites-lui simplement :

"Tu sais qu'il y a 50% de chances pour que l'on finisse au lit ensemble ce soir toi et moi ? Parce que moi, personnellement, je suis opérationnel..."

Vous vous ferez remballer une fois sur deux. Mais, l'autre fois, vous pourrez baiser après deux phrases (Merde ! C'est vraiment trop puissant, non ???).

Voilà, vous n'avez plus qu'à tenter le coup avec deux femmes chaque soir et vous ne passerez plus aucune nuit seul.


[modifier] X. La coulée de lave tu fuiras.

Vous pourriez être tenté, en grand aventurier prêt à braver tous les périls pour baiser, de pénétrer dans le volcan même lors de sa semaine d'éruption... Oubliez ça sur le champs ! C'est juste ignoble ! C'est du sang et le sang, c'est sale : c'est plein de maladies, ça laisse des traces.

Le truc, c'est de ne pas hésiter à profiter de cette situation. En effet, si elle peut vite vous conduire à un acte ressemblant plus à la scène d'ouverture d'Il faut sauver le soldat Ryan qu'à un rapport sexuel, vous pouvez aussi ruser pour mettre cet inconvénient à profit.

Impossible de savoir à l'avance quelle femme est dans sa semaine rouge (à moins de lui demander directement, de fouiller dans son sac à main ou d'établir un calendrier précis de ses cycles, mais dans ces trois cas vous élevez fortement le risque de baffe). De fait, draguez-les toutes ! Environ une fois sur quatre, vous tomberez sur une partenaire qui a ses règles. Dans ce cas, expliquez-lui simplement que vous ne pouvez ni la pénétrer, ni pratiquer quelconques pratiques (cunnilingus...) qui implique un contact avec son sexe. Avec un peu de chances, elle vous dira que ce n'est pas important, et sous l'excitation elle vous fera votre festival avec d'autres parties de son corps... Vous n'avez plus à vous occuper de rien, savourez juste ! Si elle ne fait pas ça d'elle-même, encouragez-la à se lancer, en lui promettant avec une voix bien caliente que vous lui rendrez généreusement la pareille la semaine prochaine, dès votre second rendez-vous... Car elle ne sait pas que vous êtes un Dieu de la Baise et qu'avec vous, il n'y a jamais plusieurs rendez-vous !

Ce qu'il faut retenir, c'est que les règles ne sont pas une fatalité. Il faut juste savoir les utiliser à son avantage.


[modifier] XI. Les chemins boueux tu n'emprunteras pas.

(surtout avec quelqu'un du même sexe que toi)

"Quand la rivière coule rouge, emprunte les chemins les boueux"... Non mec ! C'est du caca, mec ! Du caca ! C'est interdit ! Aucune partie de ton corps ne doit entrer là-dedans, question de dignité.

Bien sûr que certains aiment ça, et nous le comprenons et respectons leurs goûts. Mais tout le monde n'est pas aussi altruiste que les Dieux de la Baise. Plaisir ou pas, si la rumeur se répand que vous avez ce genre d'attirance pour les anus, vous êtes foutu pour des années !

Vous auriez envie d'en tirer comme conclusion que vous pouvez pratiquer l'anal, mais que vous devez juste faire en sorte que ça ne se sache pas. Mais les enjeux de cette problématique sont plus profonds que ça. Pour cette pratique, il faut au moins un partenaire (ou un pénis de contorsionniste très long). Si vous êtes sûr de vous et voulez garder le secret, vous le pouvez, mais votre partenaire le pourra-t-il ? Les gens changent au cours d'une vie, et il est impossible de pouvoir faire confiance à 100% à quelqu'un.

Vous voulez courir le risque ? Allez-y, mais si vous êtes découvert, votre réputation de Dieu de la Baise pourrait être mise à mal...


[modifier] XII. Tu te méfieras des champignons.

La question primordiale pour traiter de champignons est : "de quel type de champignon suis-je en train de parler" ?

Il existe beaucoup de types de champignons. La plupart sont inoffensifs, d'autres vous laisseront juste une bonne gastro-entérite. Mais dans ce livre, nous allons parler de trois champignons particulièrement dangereux pour les baiseurs.

Les mycoses vaginales : fuyez-les ! C'est un indicateur qui vous révèle que l'hygiène génitale de votre partenaire laisse à désirer. Vous risqueriez d'en attraper à votre tour, et, bien que ce soit un défi de taille pour un Dieu de la Baise confirmer de réussir à copuler malgré un pénis en forme de Fraise Tagada, ça peut être dangereux pour votre santé. Les champignons hallucinogènes : accordez-vous l'ivresse, quelques drogues douces à la rigueur, mais ne faites jamais l'erreur de consommer ce genre de substances. Vous pourriez retrouver à faire des choses si horribles que vous deviendrez un cas d'anti-baise (comme de l'anti-matière, mais avec de la baise). La coupe de cheveux "champignons" (aussi appelée "coupe au bol", "Toad", ou "noix de coco", ou "tête de gland" on va s'arrêter là...) : cette coupe est proscrite, interdiction de copuler avec quelqu'un coiffé de la sorte ! Que raconterez-vous à vous potes le lendemain ? "Tiens, hier soir j'ai tiré un coup et pendant la levrette, j'ai eu l'impression d'enculer Mireille Matthieu" ? Non ! Ce champignon-là est à jeter immédiatement.

Si vous avez encore des doutes sur certains champignons, demandez conseil à votre pharmacien.


[modifier] XIII. Megan Fox tu vénéreras.

Tout Dieu de la Baise qui se respecte doit allumer un cierge chaque jour pour la Sainte-Baise... Mais non, je déconne ! La seule pratique inaliénable à la Sainte-Baise est le culte de Sainte-Megan. Il faudra verser au moins un fois par jour, un goutte de ta semence en pensant à elle.

Sainte-Megan doit être l'objectif avoué de tout grand baiseur. Bien sûr, il vous sera très difficile de l'approcher et de la séduire, mais il vaut mieux rater pour avoir visé l'excellence que réussir dans un niveau trop bas pour nous, car cela ne nous rapporte aucun mérite, pas même celui d'avoir essayé.

Tout homme qui, un jour dans sa vie, a eu un rapport consenti avec Sainte-Megan accédera au titre de Guide Suprême de la Baise. Les Guides Suprêmes sont les seuls à disposer du privilège absolu de pouvoir modifier les lignes de cet ouvrage.


[modifier] XIV. Ton alphabaise tu compléteras.

Depuis la nuit des temps, les plus grands aventuriers des dessous de la ceinture ont tenté de terminer cette quête. Ceux qui y sont parvenus sont très rares. Parmi eux, on notera notamment Jerck Sparrow, Christouffe Colomb, ou encore Indiana Jones le Sadomasochiste (le fouet c'était pour quoi à votre avis ?).

Tout d'abord, posons les bases. Selon la définition du dictionnaire Lablonde illustrée (trèèèèès illustrée) : "Alphabaise : n.m. l'alphabaise, dans la langue française, est une suite de 26 lettres de l'alphabet classique propre à un individu, classées selon un ordre précis. Pour connaître cet ordre, il faut prendre la première lettre du prénom de chaque fille avec lesquelles l'individu a coïté et classer ces lettres dans l'ordre chronologique du coïtage des filles respectivement associées à ces lettres."

Définition confuse, dites-vous ? Eeeeeh devenir un Dieu de la baise demande une certaine élévation intellectuelle, ce n'est pas à la porté du premier gitan venu !

Passons. Illustrons nos propos par un exemple : Notre ami Jean a déjà 5 partenaires à son compteur. Celle qui l'a défleurée se nommait Céline. Puis il a fricoté avec Anaïs (quelle cochonne, cette Anaïs !). Par la suite, il a eu quelques rapports consentis avec Didier (respectons son choix, chacun à le droit à des erreurs de parcours). Enfin, il fit un plan à 3 (décidément, quel chaud lapin ce Jean !) avec Rachel (en première) et Éloïse (en seconde, et elle a kiffé sa mère !). L'alphabaise de notre ami Jean (juste ami hein, n'oublions pas ce qui est arrivé à l'anus du pauvre Didier...) sera la suite des lettres C, A, D, R et E. Abordons la notation de l'alphabaise. Rien de mieux que reprendre l'exemple précédent pour bien comprendre le procédé à respecter. Dans le cas de Jean, on note : Alphabaise : Jean CADRE.

Maintenant, nous vous proposons un exercice de composition d'alphabaise afin de voir si vous avez bien enregistré le principe. Énoncé : cette fois-ci, Jean a flirté jusqu'à pénétration avec Clotilda, Ursula, Louisette et Églantine (pas de jeux de mots sur les prénoms de ces pauvres filles, s'il vous plaît, c'est déjà assez dur pour elles au quotidien.). Complétez la notation de l'alphabaise de Jean ci-dessous : Alphabaise : Jean _ _ _ _.

Vous l'avez sans doute compris, Jean a sûrement enfreint le commandement XI.

N'oubliez pas cette notation ! Elle est très importante pour être compris des autres alphabaiseurs, ainsi que pour vous y retrouver vous-même. Imaginez les conséquences d'une mauvaise notation... Votre alphabaise est déjà bien rempli, mais mal organisé. Votre mémoire vous jouant quelques tours, vous oubliez que vous aviez copulé avec une Anne dans le passé. Vous sentez donc obligé d'accepter les avances que l'horrible Alicia vous faits, car vous êtes un vaillant guerrier prêt à tous les sacrifices pour compléter la quête de l'alphabaise. Une notation efficace est donc nécessaire pour éviter ce genre de sacrifices inutiles. Enfin, sachez que, bien que cette quête soit extrêmement périlleuse, et nécessite patience et humilité, elle vous apportera bien du réconfort. Tirer un coup avec Katsumi, vous en rêvez ? Oui ! Mais tirer un coup avec Katsumi alors que le K est l'ultime lettre qui manque pour finir votre alphabaise, n'est-ce pas infiniment plus jouissif ?

Voilà, vous avez acquis toutes les connaissances de base sur l'alphabaise, vous pouvez continuer votre quête (sûrement déjà entamée, à moins que vous soyez puceau et moche) !

[modifier] XV. Tes flux sanguins tu maîtriseras.

Un Dieu de la Baise doit maîtriser parfaitement le sexe, et donc maîtriser parfaitement son sexe. Pour cela, il doit être capable d'en réguler le taux de densité (divisé en "molle", "demi-molle" et "érection", ainsi que les stades intermédiaires) à tout moment.

Cette maîtrise a plusieurs aspects pratiques. Exemples : Une nana canon refuse de vous sucer, forcez-vous à perdre votre érection et faites-lui croire que vous n'arriverez pas à aller plus loin sans pipe. Vous dansez serrés avec une belle demoiselle dans une discothèque, ne lui laissez sentir qu'une demi-molle, qui lui montrera que vous êtes intéressé tout en l'encourageant à redoubler d'efforts (pour votre plus grand plaisir). Vous arrivez face à un horrible thon, mais son nom commence par la dernière lettre qu'il vous manque pour compléter votre alphabaise (voir commandement XIV), forcez-vous à bander, faites votre affaire et devenez un alphabaiseur de grande renommée. Pour autant, il est très difficile de contrôler sa circulation sanguine, responsable des différents états de Popol. Habituellement, il est admis qu'avec une grande concentration, chacun peut avoir ou perdre une érection (en imaginant de toutes ses forces quelque chose d'excitant, ou au contraire, de répugnant) en quelques minutes. Hélas, quelques minutes c'est bien trop pour un véritable Dieu de la Baise, qui doit pouvoir réagir à une situation dans la seconde. Pour avoir cette rapidité du jaguar, il s'agit alors de penser le contrôle de l'érection non plus sous son aspect psychologique, mais sous son aspect naturel : il ne s'agit que d'un liquide qui effectue, à une fréquence plus ou moins élevée, un circuit dans votre corps. VOTRE corps, sous VOTRE contrôle. Tout cela est à VOUS. Tout comme vous pouvez vous arrêtez de respirer, vous pouvez choisir d'un instant à l'autre de bander ou non, ce n'est qu'une question de volonté.

Cet exercice demande un entraînement long et fastidieux, mais il vous sera tellement utile qu'il en vaut les efforts. Pour parvenir à ce contrôle, concentrez-vous plusieurs fois par jour à ralentir et accélérer selon vos envies votre rythme sanguin, et ne cessez de vous répétez intérieurement que vous contrôlez votre corps et tout ce qui se passe en vous. Si vous avez encore des difficultés après quelques mois d’entraînement sérieux, vous pouvez demander conseil à un acteur professionnel, pour savoir comment est-ce qu'il arrive à contrôler ses larmes, c'est grosso-modo le même fonctionnement.


[modifier] XVI. Des dents propres et une haleine fraîche tu entretiendras.

Si vous n'avez pas besoin d'entretenir votre physique (car un Dieu de la Baise est par nature un beau gosse), il reste un détail à ne surtout pas négliger : votre bouche.

Une femme sait parfaitement que, si elle couche avec vous, il y a une forte probabilité qu'elle entre en contact avec votre bouche. Elle sait aussi parfaitement qu'elle entrera en contact avec d'autres parties de votre corps, mais la différence de la bouche est qu'elle peut l'observer et l'analyser avant même de décider si oui ou non il y aura un rapport entre vous.

Mettez donc toutes les chances de votre côtés ! Brossez-vous les dents après chaque repas pendant trois minutes minimum (veuillez nous excuser, nous sommes de jeunes auteurs débutants et avons donc eu recours à un sponsoring du Ministère de la Santé pour financer l'édition de cette ouvrage). Pour faire simple, deux éléments de votre bouche seront particulièrement décisifs pour l'amener dans votre lit : la blancheur des dents et la fraîcheur de l'haleine.

Vous savez maintenant ce qu'il vous reste à faire : la prochaine fois que vous vous rendrez à la pharmacie pour acheter une boite de 200 capotes XXL, prenez une brosse à dent et un tube de dentifrice au passage, si vous n'en avez pas déjà chez vous (vous savez, les hommes célibataires des fois... Mais bon, c'est vrai que ça concerne surtout les puceaux moches).


[modifier] XVII. Femme qui pète, pas sous ta couette.

"Mais c'est normal, même pour une femme, c'est la nature"... Blablabla ! Nous nous retrouvons ici face à la même problématique qu'au commandement I. Femme qui pète, pas sous ta couette, point final. Pas de conneries sur la nature, la beauté intérieure ou je ne sais quoi.

Vous voulez devenir un Dieu de la Baise, alors exigez la qualité. Un peu de fierté s'il vous plaît, imaginez que vous ayez à la sortir en public et qu'elle vous largue un cadeau surprise. Votre crédibilité est ruinée. Laissez donc ces filles aux puceaux moches, ils sont désespérés, eux, ils seront prêts à tout pour tirer un coup. Laissez-leur les os et occupez-vous de la chair !

Et puis, il faut le reconnaître, quoi de plus ignoble que l'odeur d'une flatulence ? Cette fille qui vous gaz peut ruiner vos performances sexuelles. L'odeur est capable de faire passer une érection, même aux meilleurs. C'est pour cela que les Dieux de la Baise préféreront laisser ces usines à gaz à autrui. Le pire, c'est qu'après avoir ruiné par ses réjections infectées toute forme de puissance qui trônait en vous, elle sera capable d'aller raconter à toutes ses copines que vous avez eu une panne. Cela vous fermerait plusieurs opportunités de baise, ce qui est intolérable.

Donc la nature, le bio, l'écologie, pourquoi pas... Mais pas chez une femme !


[modifier] XVIII. Tu ne mentiras pas.

(sauf en cas de coefficient amortisseur supérieur ou égal à 90C)

Sur les Saintes tablettes, il était inscrit "Tu ne mentiras pas". Cependant, dans la quête de la Sainte-Baise, le magnifique William Sexpeare s'est vite rendu compte que, dans certaines situations, ce commandement compliquait fortement la tâche. C'est pour cela qu'il l'a adapté aux spécificités de la chose.

Bref, rentrons dans les détails techniques. Lorsque vous vous trouvez face à une femme (que vous souhaitez démonter dans la soirée j’entends), deux cas s'offrent à vous : Ses seins sont bien formés, mais ne semblent pas atteindre 90C. Ses seins sont carrément énorme ! Ils dépassent le 90C. Ses seins sont petits et moches, mais elle a sûrement beaucoup de beauté intérieure (on a dit deux cas !).

Dans le premier cas, facile ! Vous avez une femme bien formée en face de vous, mais sûrement profondément complexée par la taille de sa poitrine. Elle est déjà à 80% dans votre lit, mais elle n'ose pas vous aborder, souvent par peur que vous ne la trouviez pas assez bien pour vous. Pour terminer le travail, vous pouvez lui parler de n'importe quoi, elle saisira l'occasion pour boire chacune de vos paroles et vous envoyer de petits regards plus qu'incitatifs... Interdiction formelle de mentir, il s'agirait d'un acte déloyal (utilisation d'une technique de baise trop puissante pour une situation trop simple) qu'un bon Dieu du sexe doit savoir bannir. Racontez-lui ce que vous voulez, mais la vérité, c'est l'essentiel. Maintenant, second cas. Vous avez face à vous une bombe atomique équipée de deux obus. Consciente de ses atouts, elle n'a plus qu'à choisir, parmi tous les hommes présents, celui qu'elle trouvera le plus à son goût. Premièrement, dans ce cas, n'oubliez pas de rester fier : avec ce genre de fille, n'insistez pas ; tentez votre chance et lâchez vite l'affaire si cela ne prend pas, car vous risqueriez d'en devenir ridicule et c'est ce qu'elle recherche. Ensuite, revenons à l'intitulé de ce chapitre : c'est la seule situation où le mensonge est toléré. Comme dit précédemment, elle va choisir entre tous les hommes présents, il y a donc compétition entre tous ces hommes et vous. Comme vous êtes le plus fantastique (Eh ! Vous êtes un Dieu de la Baise ne l'oubliez pas !), ces concurrents risques d'avoir recours au mensonge et à la mythomanie pour se mettre en avant et faire le poids face à vous. Ne vous laissez pas faire, sortez les grands moyens et n'hésitez pas à mentir comme un arracheur de dents afin de conserver tranquillement votre position de leader.


[modifier] XIX. Si son sein tient dans ta main, tout comme la Lune, tu t'éclipseras au matin.

Lorsque vous vous réveillez dans le lit d'une inconnue sans souvenirs de la veille, deux possibilités s'offrent à vous : la baiser (ou plutôt la re-baiser, car, en bon Dieu de la Baise, vous avez sûrement déjà du le faire instinctivement au cours de la nuit, même si vous n'en avez aucun souvenir) ou partir discrètement.

Cette situation a jusqu'à présent toujours été un dilemme tragique dans votre vie, celui du choix terrible entre la liberté et la baise ? Eh, bien grâce à ce livre, ce soucis est enfin terminé.

Nous avons élaboré spécialement pour vous, une technique pour savoir à coup sûr quoi faire dans cette situation. Vous l'avez deviné, il s'agit de celle énoncée dès le titre : Placez votre main sur le sein de l'inconnue. Si elle recouvre intégralement celui-ci, vous pouvez partir sans regret (la partie inconsciente de vous qui se souvient de ce qui s'est passé cette nuit doit déjà en avoir beaucoup, des regrets...). Si elle n'arrive pas à couvrir l'intégralité de celui-ci, et qu'une belle et généreuse chaire déborde d'entre vos doigts, faites-vous plaisir !

Ne craignez rien si vous êtes parti, même un canon ne fait jamais un bon partenaire si elle n'est pas équipé d'une forte poitrine. Vous risqueriez vite de connaître plusieurs situations de désillusions, comme par exemple celle ou une envie furieuse de branlette espagnole vous prend. Au final, vous finirez toujours déçu, et vous n'aurez sincèrement rien à gagner. Passez votre chemin. Par ailleurs, n'hésitez pas à vous servir de ses seins comme indicateurs pour le reste du corps. Les seins seront sans doute la première partie intime qu'elle vous dévoilera, alors observez-les et retenez bien que : Si elle a des poils aux tétons, vous avez affaire à une Portugaise et vous risquez de bientôt vous retrouvez dans une forêt très sombre. Si elle a un piercing sur le sein, il est fort probable qu'il y en ai d'autre ailleurs, et surtout à un endroit auquel nous pensons tous, ce qui est formellement interdit dans les tablettes de la Sainte-Baise, car vous risquez de déchirer la capote. si elle a les seins qui tombent, ce n'est pas une bombe (c'est même certainement une vieille, et vous risquez de devoir casser la croûte au sens propre). si elle a d'énormes tétons, c'est un thon.

Vous savez à présent tout ce qu'il y a à savoir sur les nichons.


[modifier] XX. Tu essayeras, dans la mesure du possible, de te remémorer son prénom.

Ce commandement n'est que l'application pratique de précédents commandements qui restaient relativement théoriques (II : connaître son nom, c'est une forme de respect ; XIV : comment remplir votre alphabaise si vous ne savez pas comment elle s'appelle ?)."Dieu de la Baise" ne signifie pas "gros macho" (enfin, un peu quand même...). Il est très important de faire un effort de mémoire pour éviter plusieurs inconvénients.

Parmi ceux-ci, le terrible "je t'aime Brenda" (attention à ne pas confondre ce "je t'aime", qui signifie "je veux coucher avec toi", avec un "je t'aime" d'amour, qui est à proscrire) alors que vous êtes en présence de Wendy. C'est une erreur bête, car vous aviez au départ une bonne intention (lui dire "je t'aime" pour tirer un coup, quoi de plus honorable que de ressortir les vieux classiques ?). Vous risquez, dans le meilleur des cas, un coup de pied bien placé. Et Dieu seul (donc vous) sait combien c'est douloureux lorsque cette partie est en constante activité (à conditions que vous œuvriez pour la Sainte-Baise comme convenu dans le commandement III).

Néanmoins, n'oubliez pas le "dans la mesure du possible" mentionné dès l'intitulé. Oui, il arrive d'oublier un prénom, dans le cas d'un lendemain de soirée, ou d'un trop grande nombre de partenaire. Mais si cela vous arrive, jouez toujours la carte de l'honnêteté. Mieux vaut clairement reconnaître que vous avez trop bu et que vous ne savez pas qui elle est, plutôt que de vous enfoncer dans le cercle vicieux du mensonge. Mieux vaut lui avouer tout de suite après la baise, quand elle n'aura pas la force de se venger. Après qu'elle soit revenue à elle et redescendue du septième ciel, où vous et Popol l'avez envoyée, une femme vexée est capable des coups les plus tordus. Enfin, si des fois vous aimez les jeux de hasard et que vous êtes chanceux, nous avons une solution adaptée à votre cas ! C'est simple, retenez juste ces trois prénoms : Marie, Laura, Marine. Ce sont les trois prénoms féminins les plus données dans les années 1990, donc ceux que vos conquêtes sont le plus susceptible de porter. Tentez un de ces noms si vous avez oublié celui de votre partenaire, serrez les fesses ; à partir de là, il faut aimer le risque : ça passe, ou ça casse. Si jamais vos conquêtes ne sont pas nées dans les années 1990, deux perspectives s'offrent à vous : Vous préférez les couguars, nous respectons, rien de mieux pour assouvir votre soif de connaissances sexuelles nouvelles (cette même soif que celle qui vous a poussé à acquérir ce bouquin), et dans ce cas, tentez avec les prénoms Jacqueline, Huguette et Michelle. Si aucune de vos conquêtes n'est née (pouet pouet !) dans les années 1990 et n'est pas non plus une couguar, rendez-vous à l’hôpital le plus proche (service pédophilie ou service puceau, au choix ; pour le second cas, vous pouvez aussi aller voir une pute).

Voilà, vous maîtrisez à présent les fondamentaux d'un vrai Dieu de la Baise sur les prénoms.


[modifier] XXI. Tu garderas le sens des priorités.

Nous avons tous un jour été confronté à un dilemme sexuel. Vous savez, la question fatale en soirée, "si tu avais une arme sur la tempe et que tu devais choisir...", celle qui nous laisse perplexe, à laquelle on ne sait répondre, et qui en plus vous pousse à imaginer d’écœurantes images. "Plutôt un gay musclé ou une hétéro poilue de 350 kilo ?"... Que répondre ?

Le mieux, dans cette situation, c'est évidement de ne rien répondre. Mais préparons-nous à toutes les éventualités (un bon Dieu de la Baise doit pouvoir anticiper le pire), par exemple à celle ou un individu vous pose vraiment un de ces dilemmes en braquant une arme sur votre tempe. Dans ce cas extrême, nous vous avons classé les expérience sexuelles horribles à faire des moins aux plus horribles (vous préférerez donc les premiers éléments de cette liste aux derniers, bien qu'ils soient tous répugnants, en cas de dilemme) :

Le faire avec Céline Dion en musique de fond (oui, oui, vous avez bien lu, Céline Dion c'est le moins pire !). Se montrer nu en public (car le ridicule ne tue pas ; vous n'avez pas à rougir de votre anatomie, vous êtes un Dieu du Sexe). Lécher une Portugaise (attention, ça devient sale...). Se prendre un doigt dans le cul (fermez les yeux, ça passera comme une lettre à la poste). Sucer les aisselles d'un clochard (bon appétit !). Mettre un doigt à son chien (oui, la zoophilie, c'est dégueulasse, mais attendez de lire la suite, et vous verrez qu'au final, c'est pas si terrible que ça). Se coincer le sexe dans un étau (ce qui ne tue pas rend plus fort). Attention, mesdames et messieurs, veuillez éloigner vos enfants du poste, voici les trois actes sexuels les plus dégueulasses de tous les temps (roulement de tambour...) !

Prendre une éjaculation faciale (il paraît que c'est bon pour la peau après tout...). Bouffer sa propre merde (tant que c'est la vôtre...). Coucher avec ses parents (on n'est pas des ch'tis, merde !).


[modifier] XXII. Permis en poche, beaucoup de femmes à galoch'.

C'est prouvé scientifiquement par les chercheurs du CERN (Centre Érotique de Recherche sur les Niqueurs) : les femmes aiment les voitures presque autant que les gros sexes l'argent. Et comme tout est lié, en lui montrant votre gros sexe voiture, vous saisissez une occasion en or de lui montrer que vous avez de l'argent. L'argent, c'est l'argument en béton pour la lever dans les secondes qui suivent.

De plus grâce à votre bolide, vous êtes toujours à quelques minutes de route d'un endroit bien tranquille pour partir en spéléologie dans son anatomie. Voire mieux, vous pouvez vous la faire directement sur la banquette arrière. Avant cela, considérez juste ces deux soucis que vous risquez de rencontrer, et ne les négligez pas : Premièrement, si vous avez des sièges en cuir, c'est bien pour l'attirer, mais prenez garde aux sécrétions qui laisseront des tâches indélébiles en coulant dessus. Secondement, vous l'avez sûrement déjà remarqué : il y a beaucoup de vitres sur une voiture, vous pouvez donc être vu de l'extérieur ; méfiez-vous des passants (surtout ceux possédants au minimum l'un des objets suivants : imperméable, chapeau, gants en latex, caméra...).


[modifier] XXIII. Usain Bolt tu ne seras pas.

Jamais, au grand jamais, tu ne devras passer sous la barre des 10 secondes ! Voire même des 10 minutes ! Soyons bien clairs : ce guide interdit formellement l'éjaculation précoce. Pour autant, nous n'allons pas abandonner lâchement nos camarades dans leurs petits problèmes intimes. Si vous êtes éjaculateur précoce et que vous lisez ces lignes, surtout continuez. Nous allons enfin vous guérir de ce drame qui a sans doute gâché votre adolescence. Voici, pour vous, un remède qu'aucun médecin n'a jamais osé prescrire. Découvrez sans plus tardez, la liste des choses à faire pour retarder les montées de lait :

Pensez à votre maman. Pensez à votre maman avec une combinaison en cuir. Pensez à votre maman avec une combinaison en cuir et un fouet. Pensez à votre maman avec une combinaison en cuir et un fouet, avec votre beau-père. Pensez à votre maman avec une combinaison en cuir et un fouet, avec votre beau-père à quatre pattes en porte-jarretelles enduit de chantilly et qui imite le cri de la chèvre.

Normalement, ça devrait fonctionner dès la première étape. Sinon,vous devez avoir un (sérieux) problème. Si vous êtes toujours précoce même en vous concentrant au maximum sur la dernière étape, allez vous faire soigner. Bon, pour ceux qui sont dégoûtés et donc incapables de se figurer des rapports incestueux, voici d'autres techniques :

Serrez votre sexe très fort afin de contrôler votre afflux sanguin (voire commandement XV pour plus de détails techniques). Imaginez la douleur d'une déchirure du frein. Insérez-vous un cactus dans l'anus. Pensez à Robert en train de vous faire tralala guili-guili pouèt-pouèt (Ahhhh... Sacré Robert !).

Et maintenant, la technique digne d'un psychopathe, que vous devez être prêt à réaliser en dernier recours pour le bien-être de l'Humanité (eh oui, n'oubliez pas le rôle divin que vous confère ce livre, que deviendrait l'espèce humaine sans son Dieu de la Baise, vous ?) :

Préparer un plat à base de fromage de chèvre, de gousses d'ail, de merguez, de champignons, de réglisse et de poivre. Un quart d'heure au four (thermostat 8). Faites-le ingurgiter à votre partenaire avant l'acte. Commencez votre affaire. Si vous sentez que vous aller juter trop vite, dites-lui d'ouvrir la bouche et respirer une grande bouffée de son haleine. Effet visible dans la seconde, c'est garanti !

Vous voilà maintenant armé pour parcourir les plus grands marathon. Attention toutefois à ne pas trop vous attardez non plus (voire le commandement suivant).


[modifier] XXIV. Le marathon, oui, mais en moins de deux heures.

Tenir sur la durée c'est bien, mais pas trop non plus. Un bon rapport dure entre 30 minutes et une heure et demie. Au-delà, bien que vous vous éclatiez, les vas-et-viens de votre gros pénis risquent d'endommager sérieusement l'appareil génitale de votre conjointe ou l'appareil fécale de votre conjoint. Lui mettre le feu, c'est bien, mais n'oubliez jamais que le feu, ça brûle, et qu'il ne faut jamais jouer avec.

Que son appareil soit endommagé, ça, à la limite, on s'en fout : vous ne la reverrez probablement jamais. Non, ce qui est impensable, c'est qu'elle n'ai pas apprécié de coucher avec vous ! Là, encore, vous seriez tenté de vous demander pourquoi, étant donné que vous ne la reverrez jamais, et que l'important c'est que vous vous soyez amusé, puisque c'est vous le Dieu de la Baise. Nous sommes bien d'accord sur le fait qu'elle va de toute manière disparaître à jamais de votre vie (du moins, c'est ce que nous vous souhaitons) et qu'il faut avant tout baser le rapport sur votre plaisir personnel. En revanche, ce que vous avez oublié si vous vous posez cette question, c'est que cette femme, que vous venez de prendre sur tous les meubles de l’appartement, a des amies, à qui elle va raconter ses expériences. Chacune de ses amies à elle est pour vous un coup potentiel. C'est pour cela qu'il est très important de s'être montré endurant avec elle, afin qu'elle n'aille pas leur raconter que vous n'avez aucun contrôle, mais aussi qu'elle ai aimé, pour qu'elle partage avec ses amies une aventure positive qui donnera envie à vos coups potentiels de venir vous voir après qu'on leur ai conté vos exploits. Là, une personne naïve, romantique ou ayant n'importe quel autre trait de caractère du genre (pour un Dieu de la Baise, "naïf" et "romantique" sont des synonymes) nous demanderait : mais enfin, si ce sont ses amies, elle ne viendraient pas vous voir même si elles savent que vous êtes un Dieu de la Baise !

...

Ahahahahahahahah [rire sadique] ahahahahahahahahahahahaha [...] ahahahahahahahahahahahahahahah [quelques heures plus tard...] ahahahahahahahahahah !

Vous pourriez répondre à ces gens là qu'ils vous font bien rire avec leurs principes à deux seins balles ! Votre outil numéro un de drague seront vos ex-partenaires, qui, allant innocemment vanter vos mérites à leur auditoire féminin, vous feront une publicité 100% gratuite. Et retenez que ses amies viendront à coups sûrs vers vous : soit, "ne pas coucher avec l'ex d'une amie" est un principe inscrit dans Les X Commandements de la Baise version féminine, mais si vous lisez le commandement en question, vous verrez qu'il est précisé que "l'on peut exceptionnellement coucher avec l'ex d'une amie si celui-ci se révèle être un Dieu de la Baise" (ça tombe bien, vous en êtes justement un !).


[modifier] XXV. Tu ne passeras pas en deuxième.

Selon les lois de la physique, ce n'est qu'à son troisième partenaire sexuelle qu'une femme devient douée au lit. Pour autant, vous ne sauriez vous priver de trouver de temps à autres une jeune pucelle afin de l'initier. Effectivement, les vierges peuvent toujours servir un soir où vous vous sentez fatigué, un peu fiévreux... Bref, un soir où avez une bonne grosse flemme ! Dans cette situation, trouvez une pucelle et faites-lui comprendre de manière explicite que vous avez déjà de nombreux kilomètres au compteur malgré votre jeune âge et votre physique généreux. Votre expérience la fera venir d'elle-même sans que vous ayez à trop vous fatiguer, le tour est alors joué pour une soirée reposante ! Attention toutefois ! Si passer en premier est toléré, la deuxième place est formellement interdite ! Utilisons une métaphore pour schématiser cette notion : le premier construit la route, le deuxième essaye la route, le troisième et tous les suivants sont ce que nous appelons "des utilisateurs d'autoroutes". Le premier pourquoi pas, chacun sa vocation après tout (surtout pour les Portugais), vous pouvez fabriquer une route à votre guise qui desservira les destinations exactes que vous souhaitez, en suivant un tracé que vous avez vous-même élaboré selon vos envies. En revanche, veillez à ne jamais être le deuxième, celui qui essaye la route : il peut y avoir du danger, vous prenez tous les risques ! Il va de même pour une femme : en deuxième, elle n'a eu qu'une seule expérience et tout ce qu'elle connaît par conséquent de la pratique sexuelle ne dépend que d'un seul et même individu. C'est dangereux car cet individu a pu lui imposer une vision de la baise étrangère à la vôtre, alors que seules plusieurs relations différentes lui permettront de généraliser pour comprendre ce qu'est vraiment le sexe et assouvir vos besoin. Enfin, ce que nous vous conseillons, c'est d'être dans la catégorie du troisième et des suivants, qui eux ne prennent plus aucun risques pour utiliser la route, ni ne perdent de temps à la construire, puisque tout a déjà été fait par les précédents !

Si vous dépucelez une demoiselle, tout le monde vous respectera, car vous serez comparable à Christouffe Colomb qui découvrit le premier une Terre nouvelle. Si vous arrivez juste après, on vous traitera de porc, qui n'a que peu d'amour propre, du fait qu'il passe en second. Mais à partir de deux, la femme prendra la réputation de pute (oui, c'est sexiste, mais c'est vrai !), et alors vous pourrez copuler avec elle sans choquer personne !

Donc, pour résumez : ne baiser pas une femme si elle n'a eu qu'un seul homme avant vous.


[modifier] XXVI. Tu connaîtras tes grands classiques.

Le grand philosophe (proche ami de Molière) Médure Deummin avait dit que "ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre". À travers les mots, Deummin entendait qu'il faut se rappeler que vous sortez d'une chatte pour pouvoir en re-pénétrer toute votre vie.

Regarder d'où l'on vient pour savoir où l'on va... Le passé et les classiques sont deux bases que tout Dieu de la Baise doit connaître. Il est donc indispensable d'avoir déjà vu ou lu les œuvres culturelles suivantes et de les re-consulter régulièrement :

L'intégralité des American Pie (car vous ne devez pas oubliez qu'avant d'ouvrir ce livre, vous avez été un puceau moche et en chien, tout comme les personnages de la saga, et que c'est d'ailleurs certainement cela qui vous motive à le lire). Un grand nombre de vidéos de Jackass (regardez jusqu'où ces américains sont prêts à aller pour remporter des défis... La baise étant un défi, vous devez vous sentir capable d'en faire autant sinon plus qu'eux pour tirer un coup !). Le film Les 11 commandements (sorte de Jackass à la française, qui apprend à vaincre sa timidité, notamment par le biais de grosses affiches en public). La bibliographie intégrale de Barney Stinson (si le Playbook -ou Livre des Rôles- est à lire en toute priorité pour l'inspiration constante qu'il peut fournir dans les techniques de drague, le Brocode -aussi connu sous le nom de Potecode- se montre très intéressant par son ambition d'unifier les Dieux de la Baise entre eux, sous le prétexte inviolable de la déconne entre potes !). Le film The Dictator (non pas la version de Charlie Chaplin, l'autre... Si vous savez, celle où l'on peut entendre de charmantes répliques telles que "alors cet accouchement, c'est un garçon ou un avortement ?" ; à connaître notamment pour se rappeler que contrairement aux idées reçues, l'argent peut effectivement permettre des relations sexuelles fréquentes et de qualités !). Enfin, vous devez avoir vu le chef-d’œuvre Astérix Mission Cléopâtre (oui aucun rapport avec la baise, mais vous nous feriez honte à nous, la fédération des Dieux de la Baise, en ne sachant pas où est le magneau).

Par ailleurs, comme vous pouvez le constater, certaines de ces œuvres nous ont servi de sources d'inspiration pour l'élaboration des X Commandements de la Baise, que vous venez au passage de terminer avec ce dernier chapitre bibliographique.

Vous voilà officiellement Dieu de la Baise !

[modifier] ÉPILOGUE

Qu'est-ce que vous attendez ? Fermez-moi vite ce livre et partez à la chasse ! Lire l'épilogue d'un livre, c'est comme discuter après le cul : pour faire court comme ta bite, c'est tout simplement interdit (épousez-la, tant que vous y êtes !).

Il y a quand même mieux à faire dans la vie que lire, non ? Sachez que toutes les théories qui sont inscrites dans ces pages fonctionnent à condition que vous vous donniez les moyens de les appliquer. Osez ! Lancez-vous ! Vous n'avez qu'une vie, et surtout une seule jeunesse, alors profitez-en pour expérimenter un maximum de choses, quitte à les regretter plus tard.

La baise ne se passe pas dans des livres, elle se passe dehors, sur le terrain : dans les bars, les boites, les concerts, les soirées... Et surtout dans les vulves féminines ! Avez-vous déjà essayez de copuler avec un livre ? C'est compliqué, nous vous le confirmons. C'est bien sûr une chance d'être tombé sur ce bouquin divin, mais maintenant il va falloir trouver des femmes, et après faire en sorte que jamais elles ne vous retrouvent (sauf en cas de Megan Fox, tolérée par le commandement XIII) !

N'oubliez pas de réciter chaque jour la bénédiction divine en l'honneur de la Sainte-Baise pour la remercier de nous apporter de nouvelles femmes au quotidien :

Au nom du préservatif, de l'avortement et de la pilule du lendemain,

Je jure solennellement que j'utiliserai des femmes plutôt que ma main.

Trêve de bavardage, à la baise !


[texte intégral des X Commandements de la Baise]



LogofilmX.png  Portail des articles interdits aux mineurs (avec photos)


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia