Les Trois Mousquetaires

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Bouncywikilogo.gif
Pour nos lecteurs dénués d'humour, les soi-disant experts de Wikipedia ont un article à propos de Les Trois Mousquetaires.

Les Trois Mousquetaires est une oeuvre d'Alexandre Dumas père écrite au début du XIXème siècle pour que son fils, Alexandre Dumas fils puisse dormir un peu.


Attention, ce qui suit dévoile les moments clés de l'oeuvre.

[modifier] L'arrivée à Paris

Le bouquin commence par le chapitre premier. Original. Alexandre Dumas nous raconte comment d'Artagnan rencontre ses futurs acolytes. Super original aussi, il marche dans la rue, et les bouscule, et il est provoqué en duel. À trois contre un. Pas le temps de s'excuser, rien. En plus les mousquetaires du roi Louis XIII, on sent qu'ils n'ont rien à foutre de leurs journées. Genre, ce sont des gros poivrots qui veulent juste se battre, à prendre le premier péquin venu. Bref, les mousquetaires, au nom qui évoquent bien la chevalerie française de l'époque (Athos, Porthos, et Aramis) sont, on est maintenant d'accord, des pochtrons d'origine portugaise pour les deux premiers et gréco-latine pour le dernier.

Ils vont commencer à se fighter, quand, holala, rebondissement dans l'histoire, les hommes de main de Richelieu arrivent, et veulent se fritter avec la garde de Louis XIII. On l'aura compris, Alexandre Dumas père nous fait bien comprendre qu'à l'époque, l'esprit de chevalerie se limitait à une bande de zigotos franchouillards poivrots qui ne pensaient qu'à se battre.

Maintenant qu'ils se sont bien frittés, ils sont reçus par le Roi. Louis XIII ne voit rien de mieux que de refourguer 40 pistoles à d'Artagnan. Je veux bien comprendre que dans un jeu vidéo, on peut imaginer qu'un mec se trimballe avec des munitions infinies, un radeau, des épées, des pouvoirs magiques, des livres de pouvoirs magiques, des fioles de potions bleues et rouges à ne plus savoir qu'en faire, mais là ! Excuse-moi Alex, mais ton d'Artagnan, il a beau être chevalier, mais se trimballer dans la vie de tous les jours avec 40 pistoles, tu te rends pas bien compte.

Sans déconner Alex, encore si c'était une gonzesse ton d'Artagnan, qui partirait en voyage avec 14000 bagages, je comprendrais, mais là c'est un mec. Tu le fais féliciter par ton Roi avec un titre, ou une femme de bonne famille.

En plus Alex, tes héros ils sont pas trois mais quatre. Je crois que t'as un sérieux problème avec les chiffres. Remarque, t'es pas le premier ni le dernier. Par exemple, les signes du zodiaque, on sent que c'est un travail de stagiaire sous-payé. Pour commencer, le mec complètement défoncé, il a pris des noms d'animaux. Et après t'apprends qu'en fait ils sont pas 12 mais 13. Il y en a un de caché!

Si on remonte un peu plus loin, il y a aussi les sept péchés capitaux, à mettre en parallèle avec les sept jours de la semaine, les 12 apôtres, autour de Jésus, ce qui fait 13. Et aujourd'hui dès qu'on est 13 à table, il y a toujours un connard - souvent une connasse, et très souvent la maîtresse de maison - qui te sort :

— Ha non! 13 ça porte malheur! Faut soit tuer quelqu'un, soit inviter quelqu'un d'autre !

Alors en général, elle va inviter une connaissance qu'elle n'a pas vu depuis 1000 ans, pour pouvoir être 14 à table, et pfout, le malheur il part. Mais bien sûr. Un peu con la dame. Elle aurait pu penser à des jeux à faire, plutôt que de nous casser les couilles avec sa phobie excentrique du nombre 13.

Parce qu'elle non plus, elle n'a rien capté à l'histoire. 13 c'est juste un nombre impair, bougre de pétasse mal baisée. En général, les mecs à table quand ils discutent, ils se mettent en binôme, ils forment des groupes de discussion de 2. Ce qui fait qu'à la fin, il en reste un tout seul à se faire chier, à manger un bout de poulet basquaise franchement trop salé, alors moi je dis :

— Oui, madame, le mec il a des envies de meurtre, il a envie de zigouiller Jésus.

Parlant de Jésus, on va pas continuer longtemps à nous faire croire que son papa, il a créé le monde en 7 jours. Déjà, dans le bâtiment ce sont tous des peigne-culs. Une construction prévue pour durer 1 mois, ça prend 3 ans. Alors le papa qui fait avec ses petites mains potelées toute une planète, crée la lumière, et tout le tsoin-tsoin, il n'a pas mis 7 jours. Surtout qu'il était tout seul.

Faut arrêter de nous prendre pour des cons avec vos contes complètement absurdes. L'école, il faut y aller jusqu'à 16 ans, t'apprends tes tables de multiplication correctement, et quand tu additionnes tu mets pas des retenues aléatoires fantaisistes.

[modifier] Les ferrets de la reine

Là, il n'y a plus de doutes, on est sûr qu'il se drogue l'Alex, et qu'il n'aime pas les gonzesses. En plus, l'intrigue est d'un compliqué ! C'est la reine qui envoie d'Artagnan récupérer des ferrets, des épées quoi, au nombre de 12 qu'elle doit porter pour un gala ou un truc du genre parce qu'elle était bon copain avec un mec en Angleterre, mais que Richelieu - le méchant de l'histoire - il ne voulait pas. Alors il demanda à une autre pétasse de seconde zone de comploter et voler 2 des épées.

Alex.

Alex !

ALEX !

12 épées.

12.

T'as déjà vu un être humain porter 12 épées sur lui ? C'est un peu mieux que les 40 pistoles (d'ailleurs on dit pistoleTs), mais tes héros, ils font pas 50 heures de muscu par semaine. D'ailleurs, c'est plus des grosses loques, à se réveiller à 13 heures du mat, prendre un petit déjeuner jusqu'à 18h, prendre le déjeuner juste après, vomir, et ensuite dîner !

T'as dû comme tous les autres artistes de tout temps te droguer. Tout le monde a toujours trouvé tes œuvres fantastiques, mais aujourd'hui, ça ne prend plus. OK, Oscar Wilde il a écrit des bonnes histoires, et il fumait de la pivoine en cachette. Preuve à l'appui :


Oscar Wilde.jpg

Oscar Wilde


Là, on le sent bien qu'il a du mal à se concentrer le Oscar. Vous trouvez pas ? Je remets l'image.


Oscar Wilde.jpg

Oscar Wilde


La tête dans une main, un air qui dit « Mets ton doigt dans mon cul », tout penaud, il va finir la tête dans les cabinets, et le cul bordés de nouilles.

Le Victor Hugo, lui aussi, la fumette, il s'en privait pas. On écrit pas impunément « Demain dès l'aube, je partirai, vois-tu, je sais que tu m'attends » à sa fille noyée, morte depuis belle lurette, l'esprit sain. Il a beau niquer sa bonne, détester Napoléon III etc., mais nous raconter qu'il va revoir sa fille, non. Moi, j'y crois pas.

Moi, j'en ai marre qu'on nous prenne pour des veaux, et nous faire croire que les grands artistes français sont tous des gens exceptionnels. Non, ils se shootent tous.

Quand t'as un esprit sain, tu ne peins pas ça:


MagrittePipe.jpg

Oscar Wilde


Notre ami Magritte, lui aussi, il part dans des délires cosmiques.

« Ceci n'est pas une pipe. »

Et vas-y qu'on nous prend pour des cons. Moi aussi je peux faire de l'art, je m'habille en tutu rose, je vais traire une vache en chantant du 50 Cent, et j'en fais un film de 4 heures. Et tes mousquetaires, Alex, ça se voit qu'ils ont pas touché des femmes depuis longtemps. La preuve ? tiens :


Les folles.jpg

Oscar Wilde


Donc, pour toi Alex, les mousquetaires, le fleuron de la chevalerie française, ce sont des folles franchouillardes poivrots qui veulent que se battre. En même temps, je comprends mieux maintenant.

— Ho la belle épine, tu veux me la trancher dans le lard ? Fripon !

Mais tu pourrais être plus explicite dès le début. C'est pas tabou, on peut en parler. Tu commences tout simplement par exemple, par :

   
Les Trois Mousquetaires
Les Quatre mousquetaires, une œuvre de Moi.

En l'an 1625, 4 folles dans la chevalerie française allaient se rencontrer et transpercer dans le lard de tous les méchants qu'elles allaient rencontrer.
   
Les Trois Mousquetaires

[modifier] Le siège de la Rochelle

De toutes façons, Alex, ton bouquin je l'ai même pas lu. Un pavé de 800 pages, non merci. Des intrigues avec des mecs qui savent pas quoi foutre de leurs journées, ça va. Moi aussi je m'emmerde, mais j'écris pas des conneries, et fais genre c'est intéressant.

Tu te prends en main, tu prends ton téléphone, t'appelles tes potes, et samedi soir tu sors. Tu restes pas comme un planqué à faire du Descartes « Je pense, donc je suis » toute la nuit. Tu vas en boîte, et tu pécho la première venue pas trop moche. Et lundi, quand tu attaques la nouvelle semaine, t'as les couilles vidées, t'es en pleine forme, et tu fais plus tes fumettes party avec Victor. D'ailleurs, rends-toi utile et donne un peu à manger à ton chat. Le soja et le tofu, c'est pas bon pour un carnivore.

[modifier] La fin de Milady

Bon Alex, j'en ai marre de tes conneries, tu reprends tout à 0, et tu nous ponds un meilleur truc.


Qu'avez-vous pensé de Les_Trois_Mousquetaires ?
 
25
 
26
 
7
 
2
 
3
 
13
 
5
 

Ce sondage a été créé le janvier 31, 2009 06:17 et 81 personnes ont déjà voté.


Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia