League Of Legends

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

League Of Legends (du latin leagus ouf legendus) est un jeu vidéal inventé par des enfants coréens perdus dans la campagne qui en avaient marre de se faire chier à jouer à des jeux ennuyeux où ils devaient lancer des dés pour faire avancer leurs pions.

[modifier] Le principe du jeu

Bien que les abonnés au bronze en SoloQ n'ai pas tous compris ça, league of legends est un jeu qui se joue en équipe. Il se joue par équipe de 5 joueurs dans chaque équipe et 5 joueurs dans l'équipe adverse de l'équipe dont on est en train de parler. Le but du jeu est de gagner, pour cela il faut battre l'équipe adverse.

Pour cela, de nombreux joueurs font appel à des techniques plus ou moins avancées pour mener leur équipe à la victoire, et ce en utilisant les outils à leur disposition comme le tchat, le bouton "signaler un joueur" ou accessoirement leur champion. Parmi les techniques les plus connues nous citerons la célèbre technique inventé par un certain Jean-Kévin; qui est encore souvent reprise jusqu'à aujourd'hui : elle consiste en effet à report le plus d'alliés possible dans la partie. Aussi fréquement utilisé la technique de dire le plus souvent possible "surrender at 20" est d'une grande efficacité, compte tenu du nombre de joueurs qui l'emploient.

Concrètement, le jeu se déroule sur une carte divisée en trois voies (cependant tous les joueurs, francophones compris, utilisent uniquement les termes anglophones "map" et "lanes", car ils ignorent qu'il existe un terme équivalent en français). Régulièrement, des sbires apparaissent sur la carte. Il s'agit de héros héroïques défendant leur royaume jusqu'à la mort. Non non, littéralement. Les sbires n'ont qu'un seul objectif : s'envoyer au casse-pipe en marchant dans les voies jusqu'à se battre contre les sbires de l'équipe adverses, et se faire tuer par ses champions ou se fracasser contre leurs tours. Cependant, ils resteront tous anonymes, personne ne pleurera leur mort, et personne ne trouve rien à redire à l'idée d'envoyer des hommes par milliers vers une mort certaine. Personne ne songera non plus à regrouper tous les sbires et lancer une attaque massive, plutôt que les envoyer au compte-goutte. Comme la carte est carré et que les voies sont des courbes, elles ne peuvent pas prendre toute la place de la carte. Les développeurs ont donc ajouté une forêt pour combler les espaces vides. La forêt est remplie de monstres qui n'attendent qu'une seule chose : que les joueurs viennent les zigouiller. Lorsque cela se produit, le meurtrier reçoit de l'xp, de l'or et un buff. Ce qui n'a aucun sens puisque dans la vie réelle, si vous essayez de faire de même, vous finirez en prison pour braconnage, mais passons. Pour peupler tout ça, chaque joueur peu choisir un champion. Chaque champion se distingue par ses caractéristiques (points de vie, mana, attaque, vitesse d'attaque, vitesse de déplacement, etc) et ses capacités. Un champion possède cinq capacités : une capacité passive, dont l'effet est actif en permanence et qui est conçue pour les fainéants, trois capacités actives (il faut appuyer sur un bouton pour l'activer), et une capacité ultime (comme une capacité active, mais en plus puissant, avec des effets graphiques plus spectaculaires, et un temps de recharge plus long). Il est possible d'attaquer et de tuer les champions adverses. Lorsqu'un champion meurt, il réapparait au bout d'un certain temps pour mieux se faire re-tuer. De plus, celui qui a donné le coup fatal reçoit un "kill". Les joueurs qui ont contribué à sa mort mais n'ont pas donné le coup fatal reçoivent un "assist". Comme les kills donnent bien plus d'XP et d'or que les assists, et que personne n'en a rien à carrer des assists, le but de tout joueur est d'avoir le plus de kills possibles. Et lorsque c'est quelqu'un d'autre qui reçoit le kill, la norme consiste à l'insulter et à pester parce qu'il a "ks" (de l'anglais kill still). Non parce que franchement, les assists ça sert à rien et tout le monde s'en fout.

Les objectifs étant multiples, il faut bien cinq joueurs pour les remplir. Chaque joueur a un rôle bien défini dans le jeu, et ce n'est qu'en associant leur force que les joueurs peuvent espérer l'emporter sur l'adversaire. Cela dit, étant donné le nombre d'idiots et de noobs dans le jeu, dans la plupart des parties, c'est plutôt, comme dirait l'Archimage : "La seule chance qu'on a de gagner la guerre, c'est qu'en face ils soient aussi cons qu'ici." Voici la liste des cinq rôles dans le jeu :

- Solo : Comme son nom l'indique, il préfère travailler tout seul, peu importe si LoL est un jeu en équipe. Il passe son temps dans la voie du haut, tout seul face au solo adverse, où tous deux jouent en quelque sorte une partie en parallèle de leur équipe. Ils restent dans cette voie quoi qu'il arrive. Peu importe si leurs équipiers sont en train de se faire défoncer et auraient besoin d'aide, peu importe si un joueur a besoin d'aide dans la forêt ou sur une autre voie, le solo restera sur sa voie quoi qu'il arrive, et n'en aura rien à faire de ce qui se passe ailleurs. Même si le solo ennemi quitte la voie (improbable, mais sait-on jamais), un bon solo restera quand même dans sa voie pour "push", peu importe si son équipe se retrouve à 4vs5. Généralement, le solo choisit un champion de type off-tank, c'est-à-dire qui peut cogner fort tout en étant résistant. Mais comme il reste seul dans son coin, son équipe ne profitera jamais de ses capacités.

- Mid : Il est littéralement au centre de l'action, puisqu'il attaque la voie du milieu. De fait, tous les joueurs ennemis qui décident de se balader passent forcément par chez lui et tentent de le trucider au passage (on parle alors de "gank"). On pourrait donc penser que le mid va prendre un champion très résistant ("tank" dans le jargon du jeu). Mais non. Contre toute logique, le mid choisit généralement un "mage" : un personnage avec 1 point de vie et 0 armure qui peut 2-shot ses adversaires. Il serait plus logique de mettre un tank au milieu puisque c'est là qu'on lieu tous les ganks ou presque, et de mettre le mage en solo puisque de toute façon personne ne viendra l'enquiquiner là-bas, mais non, la meta (n.f. : religion des joueurs, elle détermine ce qu'il faut jouer et ce qu'il ne faut pas jouer, et tous les joueurs sont tenus d'obéir à ses principes) stipule que le solo doit être un offtank et le mid un mage. Résultat : le mid feed la plupart du temps, avec des scores comme 1-48-2.

- Adc : Joué par les joueurs les plus égocentriques, généralement des frustrés qui aiment se prendre pour des héros. L'adc (attack damage carry) est un personnage spécialisé dans les auto-attaques à distance, la source de dégâts à la fois la plus fiable et le plus facile à utiliser (il suffit de faire un clic-droit sur un ennemi et le champion utilise automatiquement son auto-attaque contre lui, d'où le nom). Le joueur qui le contrôle est généralement maladroit, stupide et dénué de tout bon sens, fonçant dans le tas sans réfléchir. Mais ce n'est pas très grave, car l'adc se retrouve dans la voie du bas, toujours flanqué d'un autre joueur, le support, dont le rôle consiste à réparer ses conneries. Les adc choisissent ce rôle car c'est le plus facile, celui impliquant le moins de responsabilité et celui où l'on voit les plus gros chiffres. Ils se feraient totalement démolir s'il essayaient de jouer n'importe quel autre rôle.

- Support : Le saint-bernard de l'équipe. Il n'est pas costaud et ne fait pas de dégât. Son rôle consiste à assumer toutes les tâches ingrates auquel personne n'a envie de s'adonner : placer des wards partout, obtenir des assists, et réparer toutes les conneries de ses équipiers. Le support est soit un joueur extrêmement altruiste (rarement), soit (bien plus courant) le dernier joueur de l'équipe à avoir choisi son rôle, et devant donc se coltiner le rôle de support dont personne ne veut parce que c'est chiant et sans intérêt.

- Jungler : Une catastrophe ambulante, un fauteur de trouble. Théoriquement, le jungler doit parcourir la forêt pour y tuer des monstres et donner des buffs à son équipe, ainsi que ganker les différentes voies pour donner des kills à son équipe et lui permettre d'acquérir un avantage. Dans la pratique, le jungler est responsable de tous les maux de la Terre. Dès que vous obtenez de mauvais résultat, au moindre problème, inutile de réfléchir : c'est la faute du jungler. Non non, inutile de contester, c'est la faute du jungler je vous dis. Vous êtes mort après avoir foncé tête baissé sur la tour ennemie ? C'est la faute du jungler, car il n'a pas ganké votre voie. Le jungler a ganké votre voie mais l'ennemi a pu se sauver, voire pire l'un de vous est mort ? C'est la faute du jungler car il est nul. Le jungler adverse vous a ganké ? C'est la faute du jungler, qui ne met pas assez de pression aux ennemis. Bref, le jungler est une personne à qui on ne peut accorder aucune confiance, et qui passe son temps à essayer de saboter le travail de sa propre équipe. N'hésitez pas à déverser sur lui toute la haine qu'il mérite et à l'accuser de tous les maux, car c'est mérité.

[modifier] La scène professionnelle

League Of Legends connait depuis bien avant ses débuts un côté compétitif avec des joueurs de niveau international qui s'affrontent lors des championnats du monde de lit-sport (bien que cette discipline soit le plus souvent pratiquée sur une chaise). Pour se maintenir au niveau professionnel dans la communauté du lit-sport, ces joueurs ont recours à des entrainements quotidien intensifs. Faker, [midlaner de l'équipe des SKT T1] affirmait dans un récent interview du journaliste jiraya, faire plus de 10000 pompes sur l'index de la main droite par jour. "Nous avons besoin d'un entrainement musculaire intensif pour pouvoir cliquer sur la souris au bon moment. Mon but est de ressembler physiquement à Volibear, nos coachs sont là pour nous le rappeler et nous remettre dans le droit chemin" déclarait Faker au micro de France Culture, au moment où il venait de décrocher le record du monde de l'immobilité faciale devant un écran après avoir tenu plus de 6 heures 48 minutes et 34 secondes sans cligner des yeux ni bouger les sourcils.

Partage sur...
wikia