Utilisateur:Monsieur Brouillon/Leader Price

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Logo Leader Price 2007

Leader Price est une chaine commerciale QUI PUE LA MERDASSE de hard-discount-dégueulasse du groupe Casino. Il a été créée au 18ème siècle par le Kaiser Alfred alias" die klein petite saucisse" quand il n'avait plus rien au frigo et qu'il décida d'aller voir dans la poubelle du voisin. Aujourd'hui, son entreprise compte près de 500 magasins en France. Son système général ressemble à celui de Mc Donald's qui consiste à recycler des déchets et cadavres de toute sorte (et de toute espèce) et en faire de la nourriture avec.

[modifier] Haute Gastronomie

Endives au jambon et cantal 88

Leader Price, à ses débuts, a su se faire connaître grâce à sa haute gastronomie pour chien qui s'est révélée mortelle pour ces derniers et a donc été vendue comme nourriture pour humains. Vous pouvez voir à gauche un des plats proposés dans le service gastronomie. Leader Price est aussi réputé pour sa gastronomie "Ça passe ou ça chiasse".

[modifier] Économies

Décharge

Bienvenue au self service !

Leader Price qui appartient au groupe Casino a trouvé une technique pour faire des économies : tous les produits refusés par les clients ou périmés dans les magasins Casino sont transportés dans les décharges (entrepôts) de la chaîne Leader Price puis vendus. Une autre des techniques découvertes par hasard, c'est que les mutants ont un SMIC inférieur à celui d'un être humain standard. Ainsi, les employés des locaux de Leader Price sont beaucoup moins payés.

[modifier] En cas de contamination

Si jamais vous avez un ou plusieurs de ces symptômes :

  • Mort
  • Mutations
  • Développement d'organisme parasite
  • Folie, cannibalisme

Vous pouvez appeler le service client de Leader Price (1.85 € la minute + prix de l'appel 3.60 €). Vous ou vos proches ne peuvent pas porter plainte vu que ces possibles symptômes sont inscrits sur l'emballage de chaque produit (à regarder au microscope).

[modifier] Sociologie

Il est courant que les clients des grandes surfaces éprouvent une compassion mêlée de mépris pour les caissières des grandes surfaces, à plus forte raison si celles-ci sont plutôt bien roulées. La sociologie des magasins de discount alimentaire renverse complètement cette pratique. En effet, souvent situées dans les quartiers déshérités de France, les magasins de démarque charrient une clientèle de ratés sociaux, d'alcooliques anonymes et autres parasites dont souffrent habituellement toutes les économies ultra-libérales. Ainsi que les enseignes à prix réduit sont parmi les rares endroits où les caissières peuvent se prévaloir d'une situation sociale plus confortable que les usagers du magasin. Ils trouvent ainsi toute leur utilité en rassurant la plèbe supérieure.

Les contacts répétés avec avec le sous prolétariat ont deux effets :

  • Ils procurent un sentiment universel de contentement de soi, et font d'autant plus apprécier son petit "nid douillet" et sa petite "situation"
  • A force, ils créent un vague sentiment de lassitude, d'impuissance puis de rejet face à ces masses pouilleuses et misérables et accroissent d'autant l'envie de s'"en sortir" et donc de pérenniser le capitalisme triomphant qui a produit ces mêmes structures sociales.

[modifier] Voir aussi


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
FANDOM