Le voyage spatial pour les nuls

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
24437.jpg

Ce livre, initialement écrit en anglais, a bénéficié d'une traduction hasardeuse. Sur la version française, on remarque une faute d'orthographe à "a" sur la page de couverture.

Depuis toujours l'homme a regardé le ciel en se posant la question : Comment allonger son pénis....... euh non, je voulais dire : Comment voyager dans l'espace ! Ce livre, best-seller du mois de février 2013, notamment pour les pays arabes qui ont décelé un intérêt stratégique par l’expansion de leur activité, a été partiellement recopié dans cet article afin de faire chier son auteur.

Ainsi cet article va répondre à votre question et vous présentera le merveilleux monde de l'aérospatiale dans ses moindres détails à travers plusieurs étapes intuitives et adaptées au budget des plus démunis.

[modifier] Préparation Mentale

Avant de commencer à vouloir entreprendre votre voyage vers les confins de l'espace, vous allez devoir préparer votre cerveau à vivre toutes sortes de choses qu'il n'a pas l'habitude de subir (pesanteur, solitude, emmerdement extrême). Car oui, contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'espace n'est pas comme dans les dessins animés qui passent sur TF1. Au début, pour vous aider, vous aurez à réaliser un bilan de santé puis un petit questionnaire visant à cerner si vous êtes un astronaute en herbe ou un vrai pro :


Bon bref voilà la fin du test, sachez que si vous avez eu une seule réponse A, c'est surement mort dans l’œuf pour vous et votre programme spatial fait maison. Après pour les autres, c'est bon. Mais c'est pas fini mes petits, va falloir passer à un autre petit questionnaire :

Laquelle de ces images vous inspirent le plus ?

Si l'image A est celle qui vous inspire le plus, c'est un bon début ! Si c'est la B, fermez votre guide (et votre gueule) et allez vous pendre au plafond avec vos tripes et vos couilles dans la bouche. Si la C vous a le plus donné envie, c'est bon signe, ça veux dire que vous êtes prêt à vous perdre dans l'espace sans espoir de survie....Voyager dans la joie et la bonne humeur vers l'infini et l'au delà.

Conseil du jour : Si vous avez encore quelques questions sur "l'espace", vous pouvez toujours regarder Gravity, histoire d'avoir un avant goût

[modifier] Matériel

Nous y voilà, c'est ici qu'on devient sérieux et que ça va devenir compliqué pour vous, mais bon en lisant cette phrase vous jurez sur votre mère de ne pas portez plainte si vous partez à l’hôpital à cause d'une rupture d'anévrisme. Votre adresse IP vient d'ailleurs juste d'être enregistrée par précaution !

Bon pour partir à la conquête du cosmos, il vous faudra un terrain pour votre future fusée, exemple :

  • Une cour d'école primaire (en bonus, vous aurez des enfants qui peuvent devenir de bons cobayes par la suite)
  • Une plaine (un classique)
  • Votre jardin (sauf si vous avez un chien, car c'est chiant et ça court de partout)
  • Un terrain de golf (plus exotique)

Bref, tout endroit propice à une déflagration peut faire l'affaire. Une fois le terrain trouvé, il faudra commencer à construire la fusée. Déjà il faut les plans, pour ça rien de plus simple

Fusée Article 500 E.png

0.03 Euros le plan (le prix d'une feuille A4)

Une fois votre plan en votre possession, construisez la (avec des débris de crash d'avion, avec des épaves d'Antonov, ou des pièces de récup soviétiques pour économiser). Pour le carburant, ne vous faites pas chier (faut des ergols blablabla) prenez du diesel, ou de l'huile de courge (prenez le précieux liquide chez Shell, c'est trop cher chez Total). Vous pouvez directement faire appel à une nation spatiale pour vous mettre en orbite.

Conseil du jour : Prenez pas la NASA ou l'ESA, leurs prix sont exorbitants, faites appel à des pays plus modestes genre l'Inde, le Mexique (voir South Park), ou le Soudan (envoie que des hommes de moins de 15 kg en orbite)

[modifier] Les tests

Ainsi vous l'avez fait, vous avez construit une fusée (ou fait appel à un pays de merde pays en voie de développement). Mais il est temps d'envoyer des trucs dans l'espace pour faire des tests au nom de la science, genre des animaux.

PS : non, en fait ça sert quasiment à rien, mais c'est rigolo quand même.

Pour commencer, allez à la SPA chercher des "consommables", ou si c'est trop cher allez acheter quelques poussins (les G positifs au décollage de votre fusée broie leurs os tendres, ce qui ne manquera pas de vous procurer une jouissance assez forte).

Pour continuer, une fois le test de décollage, passez au test de la maîtrise en vol (pour le 2e test allez voler des singes au zoo, ou carrément le babouin qui vous a arraché l'oreille (voir réponse C question 2). Car oui les singes sont les seuls à avoir des mains qui peuvent taper au hasard sur les touches pour plus ou moins maîtriser l'engin (mettez un bouton autodestruction, c'est plus marrant quand même)

[modifier] Le grand moment

Ainsi vous êtes OK pour partir vers les étoiles, montez dans votre fusée et lancez vous (Just do it), tel le coréen qui fait des missiles à la va-vite.

Maintenant que vous avez allumé la mèche, que vous n'avez pas percuté un avion ou explosé en plein vol, vous devrez voir un ciel noir avec pleins de boutons d’acné au fond, ben ça c'est l'espace..... Si par la suite vous avez quitté l'orbite terrestre ou que votre cabine chauffe dangereusement à cause d'une rentrée dans l'atmosphère, je vous conseille de lire cet article. Cet article dit juste comment aller dans l'espace, pas comment on en revient vivant.


Nul logo.png  Portail pour les nuls  •  Sm rr flyingsaucer.gif  Portail de l'espace


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia