Le riant avenir de la planète Terre

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Dans le domaine de l'exploration spatiale on connaît la haute technicité des USA, de la Chine, de l'URSS, et même à un moindre niveau de la France, mais on découvre aujourd'hui avec stupeur que toute cette avance dans la conquête de l'espace vient d'être réduite à néant et même dépassée, à la grande honte des nations vedettes de la planète. On sait depuis longtemps que les Etats Unis projettent une mission vers Mars et que les Chinois ont la ferme intention d'essayer de coloniser la Lune avant les autres. Tout ceci mène à des luttes technologiques intenses, et le moindre détail compte dans cette recherche d'efficacité maximum, provoquant ainsi de plus en plus d'affaires d'espionnage éclatant au grand jour et discréditant plus ou moins les pays acteurs. Mais voici qu'un pays que l'on ne peut même pas qualifier d'émergent, un pays dont on ignorait l'avance technologique, un pays qui a jusqu'ici caché ses travaux et développé des techniques incroyables, se place soudainement en tête de toute la planète pour l'innovation et fait faire ainsi à l'humanité toute entière un bond prodigieux vers le futur. Car dans la recherche spatiale, un des éléments les plus importants, et dont l'usage semble (semble seulement) couler de source un élément dont le grand public ignore souvent la complexité, est la création du scaphandre parfait, cette seconde peau un peu lourde et encombrante qui protègera l'astronaute de dizaines d'agressions différentes telles que les écarts de températures extrêmes, la pression nulle, la nécessité d'évacuer les rejets de la combustion des aliments dans le corps humain, le poids, la motricité etc... L'exploration directe par un humain, à la différence des explorations robotisées, disons même une simple mission de plusieurs dizaines de millions de dollars nécessite avant tout la sauvegarde de la vie, il vaut mieux en effet dix navettes spatiales détruites en vol qu'un seul décès humain (en théorie tout au moins). Et ces précieuses vies dépendent alors d'un défaut de collage ou de la mauvaise soudure d'un revêtement, d'un mauvais calcul des flux ou des mélanges respiratoires, de l'emploi d'un isolant imparfait, ou du moins qui serait parfait lors des essais sur Terre et dont l'efficacité diminuerait dans l'espace. Le petit pays en question vient de présenter lors d'un Symposium des Nations Exploratrices sa nouvelle conception du scaphandre spatial autonome, et on peut dire que cette présentation a fait sensation parmi les sommités du monde scientifique. En dehors du dépouillement de la conception et de la perfection de l'adaptation à l'humain, ce scaphandre atteint le plus haut point de sécurité pour les futurs explorateurs et montre déjà le chemin que devront suivre les générations futures. Gageons que les "grands" pays seront obligés de revoir leur conception de la sécurité de l'astronaute, voire être dans l'obligation de commander leurs futurs scaphandre en Afghanistan. L'Afgahanistan, oui, car c'est bien de ce pays qu'il s'agit, et force est de constater que le secret a été bien gardé et que la capacité de ce pays à se placer en tête de la course spatiale est désormais largement démontrée. On peut voir ci-dessous les 4 derniers modèles présentés par les pays concurrents et juger de la perfection du scaphandre présenté par ce petit pays discret mais tellement novateur, ce pays qui ouvre ainsi une nouvelle voie d'espérance à l'humanité toute entière.

On se prend à rêver que les "grandes" nations s'engageront à leur tour dans cette voie afin de nous préparer un futur agréable et des lendemains qui chantent.

L'avenir du monde.jpg


Sm rr flyingsaucer.gif  Portail de l'espace


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia