Le ptit roux

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le ptit roux est un dictionnaire de mots peu courants.

Q W E R T Y U I O P

A S D F G H J K L

Z X C V B N M


[modifier] Q

  • quelconcave : adj. relatif à une opinion inintéressante.
  • queskitarriviste : n.m. personne saisissant la moindre occasion d'importuner un passant.
  • quinquokiotrisahonteugésiahexapétaminicaravaneàvendrepeuroulépascherfairepropositionàparisboumboumquitransmettraphobie : n.f. Peur atterrante, voire phobique, et surtout inaltérable, à la vue d'un nombre divisible par 3,547810666 qui donne comme reste 0,99917. Ce mot a raté de peu le prix du nom commun le plus long et le plus difficile à retenir de la langue française.

[modifier] W

  • whafare state : n.m. État-Caudectomisé.
  • wazykre : n.m. rêve que seuls font, la nuit, les joueurs de Scrabble.
  • weetabite : n.m. céréale dont se nourrissent les actrices pornos.


[modifier] E

  • éclopé,ée : adj. Qui n'a plus de clope, à qui on a enlevé la clope, la sèche.
Ex. : « Les Français se sont réveillés le 2 janvier 2008 complètement éclopés. » - Le journal de Chatuzange-le-Goubet
  • éolien : n.m. lien de fidélité entre un homme politique et ses convictions.

[modifier] R

  • rachidadater : v.i. attiser les vieilles polémiques de l'Algérie française.
  • rhodopachydermisme : n.m. Faculté de voir des éléphants roses sans porter des lunettes teintées. Rq.: les nasorubiconds possèdent souvent cette faculté.
  • risottisme : n.m. migration chinoise vers le nord de l'Italie.

[modifier] T

  • talenkleenexie ou talenklynexie : n.f. art de faire bouger les standards de la culture télévisuelle.
  • tétrapilectomie: n.f. la section chirurgicale d'un cheveu en quatre parties, longitudinalement ou radialement.
  • thanatosaure: n.m. Dinosaure de la mort qui tue.

[modifier] Y

  • yvettehornerophobie : n.f. peur maladive des bals musette.

[modifier] U

  • ultimatomme : n.m. épitaphe de fromager.
  • US: adj. (prn: Ihou Hesse; du latin: Satanas Ursus) ayant rapport à un point de vue supérieur au reste du monde.

[modifier] I

  • intellosclaffer (s') : v. pron. Rire intelligemment. Cette qualité de rire est mythique, car de nos jours, personne ne rit de cette manière. Cependant, on a retrouvé dans des cabinets d'aisance du Noverisky-Perdistan les débris d'un vase datant de l'Anticrétacé supérieur, qui aurait été brisé par des éclats de ce rire surpuissant (Musée de la Vieille Chose, à Genève, Europe).

[modifier] O

  • orchopercussion : n.f. l'art de s'en battre les couilles.
  • orchauriculer : v.i. se mettre la bite sur l'oreille.

[modifier] P

  • paléo-entérologue : n.m. journaliste d'investigation.
  • plenumanoborsamitter : v.i. s'en mettre plein les poches.
  • pyropygie : n.f. la technique de mettre le feu aux fesses d'autrui.
  • pygmafion : n.m. groupie-friandise donnée aux artistes sortant de scène.

[modifier] A

  • aprincipiotéléopathie : n.f. Maladie d'un personne qui souffre à la fois d'aprincipiopathie (oubli du début) et d'atéléopathie (oubli de la fin). Citation du Pr. Zimbulon, manupsychiatre suisse à propos de cette maladie : «


et donc induisant un


»

  • anananisme : n.m. Maladie mentale poussant à se convaincre qu'on est grand alors que tout le monde s'accorde à dire le contraire. Un certain président d'un certain petit pays est un tout beau cas d'anananisme.

NB : à ne pas confondre avec anahanisme, type d'élocution de Michel Rocard, homme politique français.

  • apopathodiaphulatophobie : n.f. Peur peu connue mais très répandue chez les déviants sexuels adeptes de la coprophilie. Communément désignée par la simplette expression « peur de la constipation », cette phobie pousse sa victime à déféquer compulsivement, peu importe l'endroit où elle se trouve.

→ Voir l' article complet qui est consacré à ce mot.

[modifier] S

  • sodomokinésie : n.f. la rythmique de la pénétration a posteriori.
  • scatotechnie : n.f. le fait de dire : «Va te faire ...».

[modifier] D

  • douyoudouter : v.i. se rendre à St Tropez avec appréhension.

[modifier] F

  • fauxbiphobie : n.f. Peur ou détestation envers les bisexuels inauthentiques.

[modifier] G

  • gymnopédie : n.f. Le fait de marcher nu-pied. Comme le sol a souvent des aspérités qui peuvent se révéler douloureuse, le gymnopède est caractérisé par son allure nonchalante à trois temps.

[modifier] H

  • hellénépiphanisation : n.f. l'art d'aller se faire voir chez les Grecs.
  • hydrogrammatologie : n.f. la technique de l'écriture sur des surfaces hydriques.

[modifier] J

  • jalouzizie : n.f. sentiment ressenti sous la douche avec un africain.
  • jenniferrer : v.t. draguer une ingénue pré-pubère.
  • jusquaubouter : v.t. bouter les envahisseurs hors de leur propre territoire.

[modifier] K

  • kinésichanalyse : médecine consistant à raconter son mal de dos à un professionnel qui vous écoute patiemment.

[modifier] L

  • luthomiction : n.f. l'action d'uriner dans les ouïes d'un instrument appartenant à la famille du luth.

[modifier] Z

  • zinzazozuzyliner : v. Abeille en vol qui discute avec sa voisine des cours de la bourse du miel, avec un seveu zur la langue.

[modifier] X

  • xixxer : v. Compulsion du Kevin à ajouter des « x » un peu partout dans sa conversation tchatienne ou bloguesque.

Ex. : DoFuxxxs, Sa roxxx adonf LOL xXXXD !!!!! xPTDR !!!!!!!!!! xXxX

[modifier] C

Ex. : « Cette idée est plutôt capilotractée »

[modifier] V

  • véhiculopyromanie : sport officiel de Paris.

[modifier] B

  • banaliverne : n.f. mensonge élaboré en trois secondes.
  • biancophilolocution : n.f. l'art de dire blanchement les mots qu'on veut dire.
  • bitographie : n.f. l'art d'écrire son nom dans la neige.
  • bovino-ferroviaire : adj. Se dit du regard d'Emma Daumas.

[modifier] N

  • nasorubicond,onde : adj. et n. Point de non-retour atteint par le bedeau qui picole trop dans la réserve de vin de messe de Mr le curé.

[modifier] M

  • minuscropique : adj. Mot valise particulièrement adapté en cas d'immersion dans une eau trop froide.
  • mourrirer : v. 1.: mourir de rire 2.: mourir noblement après moult blessures dans son orgueil.
Ex. : « Groland, je mourrirai pour toi » Devise nationale grolandaise

'Texte italique'Texte italique'

Partage sur...
wikia