Le meilleur ami de l'homme

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] L'idée de con : le chien

Chienfillette.jpg

Le chien est parfois blonde mais n'a jamais de couettes

« Mon meilleur ami, c'est kiki mon yorkshire »
~ Jean-Paul Belmondo à propos de sa femme

Mais qui est le meilleur ami de l'homme ? Le chien, répond l'abruti. Et pourquoi pas ? Il suffit d'étudier empiriquement la réponse. Qu'est-ce que le chien apporte à l'homme ?

Le canidus merdus peut s'avérer très utile à l'homme. Il rapporte le journal, réchauffe le salon, fait fuir le connard de facteur qui veut rentrer boire le café, et fait peur aux témoins de Jéhovah avec leurs têtes de balais brosses roux. En cas de solitude le chien peut aussi palier le manque de femelle attrayante dans les environs. Oui, ici nous parlons bien du meilleur ami de l'homme, le mâle dominant, le chef de meute, pas de la femme.

Le chien est distrayant, il ramène la balle, bave sur la belle-mère, chie dans le jardin des amis de l'épouse et bouffe les chats du quartier.

Le chien admet des inconvénients, qui sont étrangement comptés comme des qualités. Démystification : Le chien est fidèle. Est-ce là un mérite ? Tout être bien dressé est potentiellement fidèle. La main est fidèle par exemple. Le chien est courageux. Disons NON au cliché du Labrador qui saute dans l'océan déchaîné pour sauver une gamine de six ans à la dérive. Le chien saute aussi pour un os ou un faux journal en plastique qui couine car non le chien ne sauve pas l'homme, il va chercher des trucs ... nuance !

Le chien se lave tout le temps et tout seul. En tout cas pas tout le corps, le chien a en effet des zones souvent sales. L'enfant aussi. Mais le problème c'est que si l'on voit en le chien le moyen de se sevrer de sa femelle absente (pour cause de je-suis-parti-avec-le-voisin-t'es-qu'un-con), on risque très fortement de se tacher l'organe reproducteur. Et c'est bien là le problème du chien.

[modifier] L'idée de beauf' : la femme

Femme.jpg

La femme, bien que centrée sur son nombril, pense à ses petits.

« La femme est un animal grégaire et donc plutôt sympa »
~ Aristote à propos des femelles

A la problématique posée le con répond "le chien", le beauf', lui, répond "la femme", sans doute dans un désir humoristique en assimilant canidés et femelles humaines. Mais l'objectif étant de répondre rationnellement à la question, étudier les attraits pratiques de la femme paraît être indispensable.

La femme est une bonne amante, plus loquace que la chèvre et plus confortable que le gant de toilette tiède. Elle est dotée d'un savoir-faire reconnu en la matière et c'est bien pour cela qu'elle est le plus souvent la cible des envies coïtales de l'homme.

La femme est une bonne auxiliaire de vie. Non pas que l'homme est incapable de repasser ses chemises tout seul, mais il est toujours appréciable de sous traiter un travail qui empêcherait de regarder un match, ou de se gratter les parties. Toutes les grands entreprises sous-traitent, alors pourquoi pas l'homme ? La femme peut en effet s'acquitter de toutes les tâches ménagères grâce à ses deux bras rotatifs et à ses jambes si pratiques pour la propulsion et la station verticale (propices au repassage, ménage, courses, tonte, peinture, toiture, ramonage ...).

La femme est une bonne distraction. La femme est en effet un bon moyen de s'amuser. Elle est, contrairement à la croyance collective, dotée d'un bon sens de l'humour.

« Fais la vaisselle Simone !

- Je t'emmerde Léon !

- Tu m'fais rire Simone, fais la vaisselle quand même ... »
~ Léon à Simone à propos de la tâche-ménagère

Mais attention la femme admet aussi quelques limites : La femme ne peut en aucun cas conduire la voiture familiale, et encore moins avoir la sienne. Son absence de testicule la prive de tout sens de la conduite sportive, qualité exclusive de l'homme. En outre, la femme n'est pas apte à la gestion du budget du foyer. En effet, elle souffre d'un dérèglement hormonal qui affecte ses coefficients de pondération des choses importantes. En bref, la femme ne pense que produits ménagers, nourriture, rapport qualité prix ... Elle ne peut pas intégrer l'importance de la bière, des copains ou du Loto dans son mécanisme de pensée. C'est bien la raison pour laquelle la femme n'accède pas aux plus hauts postes dans les entreprises. Peut-on lui en vouloir après toutes ces années de dressage ? Pavlov pense que non.

[modifier] L'idée de 30 millions d'amis : Le hamster

Hamsterscoth.jpg

Un hamster en pleins préliminaires.

« Hamstering at you »
~ Endemol à propos de Jean-Edouard

Dans les discussions philosophiques on compte toujours parmi nous un mec qui dit qu'il a lu un livre. Et bah dans les discussions sur les animaux cet homme est qualifié de "30 millions d'amis". Son idée pour le meilleur ami de l'homme est le hamster, pourquoi ? Parce qu'il a lu un livre sur le sujet. Ce livre est en l'occurence l'émission du 17 avril 1996 (de 30 millions d'amis bien sûr), après tout la télé c'est comme un livre, mais narré et illustré. Etudions le cas du hamster même si ce gros con d'ami a surement tout faux.

Le hamster est a priori une réponse intéressante. Le hamster est doux et marrant. Il ne coûte pas cher. Mais le hamster est un piètre partenaire sexuel. Doté d'un diamètre bien trop réduit pour la plupart des représentants de l'espèce "Homme". Une solution serait de l'entourer de scotch pour éviter l'implosion connue des amateurs de petits rongeurs. Le hamster n'échappera cependant pas à la mort et donc son côté joyeux, farceur ou je-tourne-dans-la-roue-à-fond-mets-moi-sur-youtube en prend un sacré coup.

Donc le hamster a toutes les qualités pour être le meilleur ami de l'homme, néanmoins ces qualités ne peuvent s'exercer en même temps : les dons d'amant du hamster annihilent son aspect ludique.

[modifier] L'idée estampillée PMU: La bière

Bierec.jpg

Vous entendez ça femmes ?

« La bière, qu'on voit danser le long des golfes clairs »
~ Charles Trainais à propos d'une bière à l'eau de mer

Et si le meilleur ami de l'homme était un objet ? Après tout pourquoi pas. L'objet le plus adapté aux besoins de l'humain mâle est sans conteste la bière. Petite bouteille au gabarit encastrable dans la paluche de l'Homme, d'une fraîcheur appréciable en hyperthermie estivale et d'un goût de houblon si complémentaire à n'importe quelle rencontre sportive télévisée : La bière est faite pour toutes les situations de la vie de l'Homme.

La biere a beaucoup d'avantages : elle s'entend très bien avec le canapé, la télévision et avec les copains. Elle est source de convivialité, de chaleur humaine et d'ivresse controlée.

Mais la bière ne peut pas être le meilleur ami de l'homme. D'abord elle procure cette très désagréable obligation d'aller pisser à chaque fin de bouteille, ce qui nous rapproche ridiculement des capacités de stockage urinaire de la femme. Un comble. Ensuite la bière ne peut pas remplir les qualités requises pour être l'amant parfait de l'Homme. Son goulot est bien trop étroit et, contrairement au hamster, l'explosion de la bouteille de bière peut entraîner de lourds saignements bitaux (pluriel de bital, lui même l'adjectif dérivé de bite) ou un séjour humiliant aux urgences pour cause de Je-sais-pas-comment-c'est-arrivé-mais-j'ai-une bouteille-coincée-autour-de-mon...

La bière, bonne candidate au poste de meilleur ami de l'Homme, trébuche sur une vulgaire histoire de diamètre.

[modifier] L'idée de l'homme : L'homme

Hommecanape.jpg

L'Homme cherchant son meilleur ami.

« Evidemment ... »
~ Michel Berger à propos du sujet

L'homme mérite un ami, un compagnon, à sa mesure. Alors pourquoi pas l'homme ? L'homme se comprend, s'apprécie et peut se parler sans risque de ne pas se comprendre. L'homme répond à toutes les attentes de l'homme.

Attention, cette solution pourrait bien s'avérer être celle de facilité (car à tout problème correspond une solutionde facilité). Pourquoi l'homme irait se farcir l'homme alors que le Créateur lui a mis tout plein d'espèces entre lui et le bus (oui le bus est l'espèce la moins évoluée). Au final, l'homme est compliqué, l'homme aimerait bien se taper quelqu'un de moins compliqué, il a la migraine, il a des problèmes au boulot ... L'homme peut se montrer très chiant. Mieux vaut un animal moins endommage-bourses (ou pète-couilles, casse-burnes...). La quête du meilleur ami de l'homme serait-elle sans fin ?

« L'homme est un loup pour l'homme, mais c'est surtout un chieur de première »
~ Sherlock Hobbes à propos d'une histoire obscure de loups et d'hommes

[modifier] L'idée de génie : La pute

Pte.jpg

Peau de pute.

On ne peut améliorer ni le hamster, physiquement restreint, ni l'homme, mentalement comme nous, ni le chien, salement sale. Mais il est tout à fait possible de trouver une espèce évoluée de la femme au sens de Darwin. Une femme qui ne veut pas conduire, une femme qui se fout du bien de sa portée. Cette femmme existe, cette femme, les plus intelligents d'entre nous, les footeux, l'ont déjà adoptée : La Pute.

La pute ne pose pas de question, elle ne fait pas les courses, ne veut pas de gamins mais bon, si un jour elle en choppe un (aux mileux des MST) ,il grandira sur le trottoir à côté de maman.

C'est donc l'espèce la plus parfaitement adaptée à la compagnie de l'homme. La pute peut coûter cher mais l'homme s'en fout, l'homme a les meilleurs jobs, donc l'homme a du fric et se tape ce qu'il veut.

Le meilleur ami de l'homme est la pute. Les bleus avaient raison sur Zahia D. La pute permet d'éviter bien des écueils :

« C'est ta femme ? Qu'est-ce qu'elle est vulgaire !

- Nan c'est juste une pute.

- Tu m'rassures »
~ L'homme à un ami à propos de son auxiliaire de vie


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia