Le grand théorème de la Chimie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Préambule

Il existe de multiples théorèmes en chimie, comme dans les vraies sciences. Ils consistent tous en une approximation grossière de la réalité qui permet de faire des calculs faux en accord avec les mesures des chimistes. Les principes fondamentaux de la chimie sont basés sur des notions pour le moins abstraites: par exemple une solution aqueuse idéale est une solution de concentration infiniment faible mais à 1 mol/L ! Sur ces bases solides s'érige le grand théorème de la chimie, tel un python sur un mocassin.

Remarques :
- dans tout ce texte nous appellerons "raisonnement" tout raisonnement chimique
- on confondra allègrement "erreur de calcul du chimiste" et "approximation"

[modifier] Enoncé

La formulation en est très simple:

Nous voulons démontrer A (par exemple A = le pH est de 2.3)

--> Tout d'abord supposons que A est vrai. --> Ensuite tenons un raisonnement incluant des considérations diverses et variées sur quels phénomènes on va négliger. --> Enfin nous arrivons à la conclusion que A est vrai

On utilise le grand théorème de la chimie: A est vrai donc l'hypothèse est justifiée. Ceux qui ont suivi ce raisonnement ont saisi la puissance de ce théorème. Car si l'hypothèse (A) est justifiée, ça veut dire qu'elle est vraie, nous avons donc bien démontré le résultat escompté.

Remarque: si par malheur on arrive à démontrer dans la 3eme étape que A est faux, c'est ce qu'on appelle en science un raisonnement par l'absurde. Cette méthode étant rigoureuse, elle sera violemment rejetée par le chimiste, qui introduira des erreurs volontaires de calcul pour arriver à ses fins.


[modifier] Application

On peut appliquer ce théorème en calcul de pH. Ces types de calculs étaient enseignés en math sup / spé jusqu'à ce que ce que les équipes pédagogiques responsables des programmes se rendent compte que "ce raisonnement [était] contraire à la volonté d'inculquer une grande rigueur aux étudiants", au grand dam des professeurs de chimie. Citons comme rebelle Merlin-point-point, ou une dénommée Caro, qui faisant fi des recommandations de ses supérieurs a traumatisé ses élèves.

[modifier] Conclusion

Les chimistes sont des gens dangereux.

Partage sur...
wikia