Le bon, la brute et le truand

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Western spaghetti.jpg

Western spaghetti. Allégorie

Le bon, la brute et le truand est un western italien avec des acteurs américains, un décor américain et une intrigue américaine. On appelle cette symbiose entre un western et l’Italie un western spaghetti (un peu comme on appellerait Patrick Sébastien la rencontre entre Dieu notre père et un chien péteur)


[modifier] Synopsis

C'est l'histoire d'un gars (la Brute), qui discute avec un autre (le Truand), là dessus, un papier tombe à leurs pieds (le Bon) ; et pendant tout le reste du film, ces deux clampins vont se battre pour récupérer le précieux bon (offrant une lotion après-rasage au Leclerc du coin), tout en se rendant au supermarché.


[modifier] Les Personnages

Le bon, la brute et le truand est un chef-d’œuvre de huis-clos en plein air. En effet, seuls deux personnages ont le droit à la parole (quand ils ne s’agit pas de gémissements) :

  • La Brute :


FPsabastien-chabal.jpg

Quelle brutalité dans ce regard !

  • Le Truand :


Balkany.jpg

Tant de truanderie [1]dans ce regard... Argh, je défaille...


[modifier] Les moments dans ton logis d’anthologie

Ahh… Plus qu’un film, le Bon, la Brute et le Truand est une succession de moment cultes qui marqueront à jamais le monde du 7e art. En voici un florilège :


[modifier] La scène d'ouverture

Lever de Soleil sur Paris… La Brute, que nous appellerons Seb pour simplifier, sort de sa caravane pour voler de la bouffe en promettant à Mimi de rentrer avant la nuit. Mimi est l’immigrée erythréenne qu’il héberge depuis trois ans dans le but évident de satisfaire ses pulsions sexuelles à moindre coût tout en exploitant ignominieusement[2] l’incomparable modèle social à la française. Quel salopard !


Cartenixon.jpg Richard Nixon, l'homme politique préféré des traders sud-africains, a quelque chose à dire :
Quels infâmes Rouges ces Français ! Destructioooooon !


C’est fini de parasiter mon article, oui ?! De l’autre côté de l’Ile-de-France, plus précisément à Levallois, le Truand (que nous appellerons Patoche par pur souci pratique) part également faire quelques emplettes dans la capitale, tout en promettant à Isa qu’il n’oubliera pas de poster sa lettre de menaces adressée au tribunal . Non mais, comme s’il risquait d’y oublier !


Là apparaît un nouveau personnage : la Noix off :


Noix2.jpg La noix off prend une voix sexy pour déclamer :
Ici la noix, c’est moi qui dramatiserait cette histoire qui en a bien besoin tant elle est mal narrée


Nuvola apps important.png Faites attention !
Dans la pègre, l'auteur de cet article est appelé le casse-noix. Soyez vigilant


Noix2.jpg La noix off prend une voix sexy pour déclamer :
Bon, OK, je ferme ma grande gueule...


[modifier] La rencontre de deux univers

On a d'abord un gros plan hideux sur Seb qui dit :

Seb : J'vais aller ramasser c'qui traîne sur le parking de Carrouf' ! Inchalla y aura de quoi m'raser !


Achivment.png ACHIEVEMENT UNLOCKED

Caler une blague raciste dans un texte qui n'a rien à voir ! Good Job !



Puis on voit Patoche qui sort de la Poste et qui dit :

Patoche : Oh! Il faut que j'aille m'acheter de quoi me raser, je passe au tribunal cet après-midi. Tiens, un supermarché ! Ah, j'ai horreur de me mêler à la plèbe mais je n'ai pas le choix !


Jean-pierre-coffe34.jpg Jean-Pierre Coffe médite sur une recette de tartare au basilic et déclare:
Quelle coïncidence ! Ils se rendent au même endroit ! C'est quand même bien fait !


Mais qu'est-ce que tu fous là ?! Bon, pour faire diversion, la maison vous offre un moment de détente avec cette petite blague :

« Trois souris discutent : La première se vante : "-Je suis capable de manger le fromage sur les pièges sans me faire prendre, il suffit d'être assez rapide."La seconde répond : "-Pfff... C'est rien. Tu vois les granulés de mort-aux-rats ? Moi, je les mange au petit-déjeuner". La troisième se lève et dit : "Ecoutez les filles, c'est très intéressant, mais il faut que j'y aille. Il est 17 h et il faut que j'aille violer le chat." »
~ L'auteur de cet article à propos d'une tentative de diversion causée par un mec qui n'a rien à foutre là.


C'est bon vous avez ri ?
 
1
 
9
 
6
 

Ce sondage a été créé le juillet 29, 2015 16:45 et 16 personnes ont déjà voté.

Reprenons.

Donc on voit nos deux protagonistes arriver sur le parking d'un supermarché quelconque. Commence alors le dialogue le plus mythique du 7e art :

Seb : Un bourge ! J'vais le saigner comme un gros porc jusqu'à qui m'donne ses thunes
Patoche : Mon dieu un autochtone ! Que c'est pittoresque ! Je vais lui demander s'il a de la monnaie, car je me vois mal régler mes emplettes avec un billet de 200 €. Uh uh uh !


Noix2.jpg La noix off prend une voix sexy pour déclamer :
Patoche allait-il être agressé si lâchement? Heureusement, un mauvais rebondissement survient !


Et vous allez me dire :


« Mais quel est cet heureux rebondissement ? »
~ Vous à propos des rebondissements pourris du film


Mais patientez un peu nom d'un petit bonhomme !


En effet, par un hasard extraordinaire, un bon offrant une lotion après-rasage gît, étendu de tout son long, au point exact de rencontre entre les deux hommes !


Schéma BBT.jpg

Les merveilles de l'informatique actuel permettent de reconstituer la scène avec un réalisme hallucinant. C'est quand même beau la science !



Nuvola apps important.png Amies prostituées, faites attention !
Le sexe de Patoche est aussi long que son bras droit. Protégez-vous !


Les deux hommes s'en avisèrent tout inopinément :

Patoche : Mon dieu, ce bon est ma chance. Grâce à lui, je pourrai régler mon achat sans avoir à adresser la parole à ce rustre !
Seb : Beuh ! 'vec ce papier j'pourrai enfin ach'ter d'quoi m'raser et niquer les keufs !


Noix2.jpg La noix off prend une voix sexy pour déclamer :
Les deux hommes se rapprochent ! Ils vont se rentrer dedans ! Fais quelque-chose, Ô scénariste de génie !


Et la prière de la noix fut exaucée. Au moment où ils allaient se pencher sur le bon, un coup de vent envola le précieux sésame.


KKevin3.jpg Kevin s'exprime dans ce qui semble être un marmonnement :
Oooh! L'aut! Il utilise des mots que j'comprend pas ouaich !


Seb, avec son passé de rugbyman boxeur dans des combats à mort dans des parkings souterrains, est le premier à bondir. LE COMBAT COMMENCE !!!


[modifier] Le Combat

Nous y voilà... Le combat en lui-même n'est pas très passionnant, et est très looooooong (plus d'une heure et demi). Encore plus long que les scènes de poursuite de Star Wars. C'est vous dire !


Jean-pierre-coffe34.jpg Jean-Pierre Coffe médite sur une recette de tartare au basilic et déclare:
Quoi !? Il existe des scènes plus longues que mes interventions à la téloche ! MON MONDE S'EFFONDRE !!!


Rhaaah, je vais encore devoir faire diversion, c'est fatiguant à la fin !

« C'est l'histoire d'un homme qui a un bouchon dans le cul. Un jour, il l'avoue à ses amis qui éclatent de rire et lui demandent de raconter comment c'est arrivé. Il raconte donc : "Je me suis fait virer de mon travail, et j'étais tellement énervé que je suis rentré chez lui et j'ai commencé à tout casser. J'ai fait tomber une lampe et un génie en est sorti. Il m'a dit : "Mortel, je peux exaucer un de tes voeux" et j'étais tellement énervé que je lui ai répondu : "Ah, toi, me fais pas chier !!!" »
~ L'auteur de cet article à propos d'une pitoyable diversion


Reprenons. Je vais donc passer sous silence cette partie du film pour aller droit à l'essentiel : LA SCÈNE FINALE !!!


[modifier] La scène finale

Imaginez.... Nos deux héros se font face au sommet du toit du plus haut immeuble de la ville. Ils attendent... Ils se guettent... Ils se jaugent...

QUAND TOUT À COUP, SEB SE JETTE SUR LE BON !!!


















ET SE PREND UNE BALLE !!!!


















FIN !!!





Non, je déconne, je vais pas vous laisser comme ça.

Le cadavre de Seb fut récupéré par Jimmy Sale, ce qui vous donne une idée de l'enfer.

Patoche récupéra le bon, se rasa, alla au tribunal, acheta le juge, les jurés, un sandwich (il n'avait pas mangé avec tout ça), l'avocat adverse, le procureur, et le public. Il en ressortit blanc comme neige.

Mais il reste une chose à éclaircir : QUI A TIRÉ ?!!!.

[modifier] Qui a tiré ?!!!

N Sarkozy.jpg

Le principal suspect, bien que rien n'ait été retenu contre lui. C'est troublant, il me rappelle quelqu'un. Mmmmmh j'ai comme l'impression de m'être fait entuber. Oh et puis merde, j'ai fini mon article. D'ailleurs, je suis en passe d'écrire la légende la plus longue de l'histoire de la désencyclopédie.

Je ne vais pas faire un paragraphe pour ça. Pour la très simple et bonne raison qu'on le ne sait pas. Voilà.

« Oooooooh ! »
~ Le public déçu à propos d'une déception

Eh, oui mais que voulez-vous ? La vie est cruelle.


[modifier] Notes

  1. D'après le Larousse ce mot existe. Si si, je vous jure
  2. Ce mot-là existe aussi. Je vous le jure aussi. Voili voilou


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.


48px-Video-x-generic.svg.png  Portail du Cinéma

Partage sur...
wikia