Le Capital

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« L'économie politique, c'est de la merde, ça me casse les couilles !  »
~ Karl Marx à propos d'une Critique de l'Économie Politique moins élaborée conçue pendant son adolescence
« Petit Papa des Peuples, quand tu descendras du Kremlin avec tes agents par milliers, oublie mon petit papounet »
~ Chant de Noël soviétique

De l'amour, des sentiments forts, du suspense, des personnages charismatiques, et un peu de sexe quand même. C'est...



Le Capital


Roman de Karl Marx
T-Karl Marx.jpg

Et en plus, l'auteur a une barbe funky

[modifier] Chapitre I : La marchandise

La marchandise, jeune femme innocente, avait quitté sa province natale, s'y sentant comme superflue. Elle pensait faire fortune à Paris, la ville de lumière. Pauvre innocente ! Ne se savait-elle pas trop belle pour son propre bien ? Regardez-la de face : jolies boucles brunes, poitrine respectable, hanches suffisamment généreuses, de la prestance... Un tisserand passe par là et se dit « Mmh, elle peut servir »

« Le mystère de toutes formes voluptueuses gît dans cette forme simple. Aussi c'est dans son analyse que se trouve la difficulté »
~ Karl Marx, Le Capital, I, III, A, a à propos des fantasmes sordides du père du marxisme

Mais en même temps, tournez-là et... Ce cul... MAIS CE CUL ! Un proxénète pourrait en tirer des cents et des milles.

C'est bien dans cette double forme de la valeur, valeur d'usage et valeur d'échange, que réside la base de l'économie. Rappelons que la valeur est basée sur le temps de travail socialement utile réalisé pour produire la marchandise. Et rappelons que la sécurité, la sérénité et la virginité de notre héroïne sont en grand danger. Trouvera-t-elle un chevalier blanc pour la sauver ?

Mais d'abord, une page de pub.

[modifier] Réclame

[modifier] Chapitre II : Des échanges

Les vils marchands s'étaient accaparés de la marchandise, et, après lui avoir fait subir mille sévices, s'apprêtaient à... à... oh, la flemme de relire tout Houellebecq pour trouver une platitude qui s'insère bien ici.

Soudain, surgit un homme masqué.

— Allez, donnez la fille ! lance-t-il d'une voix rauque et profonde.
— Pourquoi ?
— Elle ne vous est d'aucune utilité. N'étant pas valeur d'usage pour vous, elle n'est que porte-valeur. Au contraire, elle peut m'être utile.

Les marchands se concertent à mi-voix, dans le calme.

— Donne du fric, finissent-ils par grommeler avec dédain.

L'inconnu tend quelques pièces d'or, avec un sourire en coin qui n'augure rien de bon...

Et en effet, en un clin d'oeil, l'argent se transforme en une jumelle de la marchandise, mais une jumelle super-forte en taekwondo, qui botte le cul des marchands.

— Ahah, pauvres ignorants ! Ne saviez-vous donc pas que l'argent ou équivalent général n'est rien d'autre qu'une marchandise qui a été exclue de la circulation habituelle pour porter la valeur ? Hommes de peu de savoir ! Les exclus sauront prendre leur revanche !

Marchandise était rassurée d'échapper à ses tortionnaires, et pourtant, elle ne savait ce que l'avenir lui réserve. Qui était l'homme masqué ? En quoi était-elle valeur d'usage et non valeur d'échange pour lui ? Quand pourrait-elle faire pipi à l'abri des regards indiscrets ?

Les auteurs arrêteront-ils bientôt d'utiliser un rythme ternaire pour leurs questions ?

[modifier] Chapitre III : La monnaie ou la circulation des marchandises

Biche-faon.jpg

Je sais qu'il y a beaucoup de texte, donc voici une petite image pour aérer.

« Le mouvement M - A – M, ou la métamorphose complète d'une marchandise, est circulatoire en ce sens qu'une même valeur, après avoir subi des changements de forme, revient à sa forme première, celle de marchandise »
~ Karl Marx, Le Capital, III, II, b à propos de super-pouvoirs, si j'ai bien compris

Ils chevauchèrent toute la journée. Arrivés dans une clairière bucolique, près d'un ruisseau, ils décidèrent de faire halte là pour la nuit. Enfin, il décida seul, marchandise étant une femme. Elle était d'ailleurs toute intimidée en début de repas, mais l'alcool de koulak[1] aidant, elle se laissa aller :

— Qui es-tu donc, bel inconnu ?

Il n'attendait que cela pour enlever son masque lentement, révélant un teint hâlé et des mèches blondes d'une élégance sophistiquée[2].

— My name is Naie. Mo Naie.

Marchandise resta bouche bée quelques instants.

— Le fameux super-héros ? Oh mon opium du peuple !

Il lui sourit, montrant au passage que pour lui, les tubes de dentifrice étaient absolument valeurs d'usage. Cela ne fit qu'attiser sa curiosité

— Mais quel est donc ton pouvoir ? Promis, je saurai garder le secret.
— Je peux me métamorphoser à volonté, et revenir ensuite à ma forme originale.
— C'est parce que tu sens que je peux estimer ta valeur, et que je suis un bel étalon des prix, bébé ?
— Ça, et aussi parce que j'ai toujours rêvé de me faire l'amour, mais je ne suis pas assez souple pour un auto-cunnilingus. OH OUI, BROUTE-MOI, MOI-MÊME !

Cette nuit-là, ils firent tente à part.

[modifier] Une deuxième page de pub

[modifier] Chapitre IV : La formule générale du capital

Biche-faon.jpg

En plus, je suis sûr que ça a un lien quelconque avec le sujet.

« La circulation des marchandises est le point de départ du capital. Enfin, pas du livre ni du film, 'spèce de n00b »
~ Karl Marx à propos d'anachronismes flagrants

Et donc, ils circulèrent, et se déplacèrent aux quatre coins du monde. Monnaie et Marchandise étaient aussi inséparables qu'inarrêtables. Oh, au début, leurs relations restèrent distantes, mais bientôt, Monnaie voulut enseigner la métamorphose à Marchandise. Ça commença par du troc, et puis, un soir...

— Remarquable !
— Qu'ai-je donc réussi de si exceptionnel ?
— Tu t'es transformée en argent et a repris ta forme originelle !
— Ce qui signifie ?
— C'est M – A – M, forme immédiate de la circulation des marchandises !
— Ah ouais la classe ! C'est vraiment le truc le plus kiffant auquel on puisse arriver ?
— Non. Ce serait A – M – A', formule générale du capital tel qu'il se montre dans la circulation. Et ça, j'en suis le seul capable.

Marchandise fit alors la moue. Voyant cela, Monnaie se pencha vers elle, la prit dans ses bras et lui sussura :

— Mais c'est tout de même beau, ce que tu as fait.

Je sais pas vous, mais moi, cet instant de tendresse m'émeut.

[modifier] Chapitre V : Contradictions de la formule générale du capital

Biche-faon.jpg

Rythme ternaire oblige.

Trois semaines que Marchandise et Monnaie s'aimaient d'un amour tendre. Ils se faisaient des papouilles, s'enchaînaient par un achat à A et une vente à B qui n'existait que pour eux, et en effet, ils vivaient isolés dans leur cocon. Tout eut pu sembler idyllique, et pourtant...

— Mon cœur, notre relation ne crée pas de plus-value !

En entendant ces mots, Marchandise essuya une larme :

— Comment oses-tu dire, à l'inverse de Destut de Tracy, que notre échange ne bénéficie pas aux deux contractants ? Goujat !
— Laisse moi t'expliquer, ma chérie...
— Plus un mot !
— Mais nous sommes équivalents ! Tu ne vaux pas moins que moi, mon amour. Et nous ne pouvons que respecter les lois de la circulation !
— Moi qui étais persuadée de t'apporter quelque chose d'une manière ou d'une autre ! J'en ai le cœur brisé !
— Mais je ne t'ai pas tout dit, ma belle ! Laisse-moi conclure !

Mais Marchandise était partie bouder. Nos protagonistes allaient-ils pouvoir se réconcilier ? L'amour allait-il être plus fort que tout ? Le Livre I seul allait-il vraiment durer 33 chapitres au total, quitte à dégoûter le lecteur peu courageux ?

[modifier] Dernière pub, promis.

[modifier] Chapitre VI : Achat et vente de la force de travail

Nos héros avaient fini par se réconcilier. Néanmoins, Marchandise sentait que sa moitié lui cachait un lourd secret. Chaque nuit, il s'absentait du lit conjugal, discrètement certes, mais elle finit par s'en apercevoir. Un soir, elle le suivit, entra à sa suite dans une grotte et...

— OUIIIIIIIN !
— Ne pleure plus, mon chéri ! Papa est là !
— C'est donc ton enfant ?

Monnaire se retourna, l'air atterré :

— Eh bien... Oui... J'en ai aimé une autre avant toi, et voici le fruit de ces amours anciennes, qui ont été, je l'admets, des délices accompagnées du son d'orgues harmonieuses.
— J'allais te quitter, mais au vu de ta maîtrise de la langue française qui est un délice et de mon amour pour toi, je veux bien rester en ta compagnie jouer de l'orgue. Comment l'as-tu transporté chaque jour sans que je ne m'en rende compte ?
— Je t'en prie, ne pointe pas trop du doigt l'incohérence de notre histoire. L'auteur est un peu fatigué et aura bien besoin des vacances de Noël.
— D'accord. Comment s'appelle ton fils ?
— Force de travail.
— Mon Dieu ! Celui qui m'a engendrée portait le même patronyme !
— C'est un beau nom. Généralement, ceux qui le portent ne se cèdent que librement. Qui plus est, si ça avait été une fille, je l'aurais appelée[3] Charlotte, rapport à la charlotte aux fraises. Là, ça fait aussi allusion à la bouffe, plus précisément, la force de travail équivaut à une somme déterminée de moyens de subsistance.
— Qu'il est mignon ! Et il nous fait même crédit d'un sourire, qu'on ne lui paiera que plus tard ! Promis, je l'aimerai comme mon propre enfant.

À ces mots, un sourire illumina le visage de Monnaie.

[modifier] Chapitre VII : Production de valeurs d'usage et production de la plus-value

« C'est dans les sept premiers chapitres (qui ne forment qu'un quart du premier livre du Capital), que se trouvent réunis les thèmes et les concepts qui ont donné lieu aux principales controverses, autrement dit à ce que l'on appelle la « querelle de Marx » »
~ L'édition Folio essais du Capital à propos de l'impossibilité pour 99% des lecteurs de poursuivre leur lecture jusqu'au bout.

Oui, bon, on n'a qu'à dire qu'ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Après tout, c'est un peu l'étymologie du mot « prolétaire ».

T-Karl Marx.jpg
Karl Marx s'insurge :
Ach ! Che m'inzurge !



SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Allons bon. Quoi donc ?


T-Karl Marx.jpg
Karl Marx s'insurge :
Bour gommenzer, che barle couramment franzais ! Ôdez-moi zet horrible agzent chermanique !



SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Bon, s'il n'y a que ça...


T-Karl Marx.jpg
Karl Marx s'insurge :
Non, il n'y a pas que ça ! Cette conclusion est une ineptie sans nom !



SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Et pourquoi ça ?


T-Karl Marx.jpg
Karl Marx s'insurge :
Vous qui vivez dans le futur, vous devez être l'homme intégral formé par la nouvelle société communiste, capable de travail manuel comme d'érudition. Vous devez donc vous être rendu compte que la lecture du Capital est exigeante, mais éclairante.



SingeSavant.jpg L'auteur de cet article dit :
Homme intégral... Ouais, un peu. Je bosse, je conduis, et de retour chez moi, j'apprécie la meilleure des musiques. Tiens, cette chanson a dépassé le milliard de vues, ça devrait te plaire.


T-Karl Marx.jpg
Karl Marx s'insurge :
Je reviens sous peu, j'ai un mot à dire à mon gendre Paul Lafargue.






T-Karl Marx.jpg
Karl Marx s'insurge :
Coucou Paulo ! Juste pour te dire, si tu arrives à vivre jusqu'en 1911, suicide-toi. Crois-moi, tu ne veux pas t'approcher à moins d'un siècle de cette époque de tarés.




[modifier] Notes

  1. Prendre un corps de koulak récemment saigné, faire tremper dans de l'eau de vie de kolkhoze quelconque 3 semaines. Laisser reposer dans un fût fabriqué selon les normes du plan quinquennal pendant 6 mois. Filtrer. Déguster.
  2. Propagande contre-révolutionnaire en URSS : 10 ans sans droit de correspondance. Propagande contre-révolutionnaire cucul en URSS : comme partout, on se fout de toi.
  3. Toute femme qui me justifie l'utilisation du féminin ou du masculin dans ce contexte gagnera une relation sexuelle avec l'auteur de La Grande Mutation


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia