Le Beau

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le Beau est ce qui masque l'existence même du Laid. Le Beau apporte émerveillement et plénitude de l'esprit.

Plénitude de l'esprit.jpg

Plénitude de l'esprit, marque très caractéristique de l'action du Beau sur la cohérence de l'esprit humain.

[modifier] Le Beau dans la Nature

  • Prenez une balle de ping-pong. Lâchez-la. Elle tombe. Elle remonte. C'est beau.
  • Lors d'une ballade en forêt dans le but inconscient d'oublier vos soucis, asseyez-vous à même le sol. Regardez une fleur grandir. C'est beau.
  • Prenez la départementale 149, lorsqu'elle croise la départementale 449 vous êtes à Chatuzange-le-Goubet. Remerciez le Seigneur: c'est beau.
  • Ci-contre, l'exemple d'un esprit simple émerveillé par Le Beau. Le spécimen observé est ici subjugué par quelque chose de beau. Attention, le Beau ne rend pas forcément beau, comme l'illustre à merveille cet exemple.

[modifier] La beauté chez les singes savants

[modifier] La thèse des moches : la relativité du Beau

« Tout est relatif. »
~ Albert Einstein à propos de ses mensurations.
« Je peux faire avoir un orgasme à un arbre, et ce à distance, par ma simple présence. »
~ Mindsight à propos de lui-même.

« Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. »

~ Bob, lors d'un concert en plein air pur.


[modifier] La naissance du concept

Selon les moches, ces quelques exemples suffisent à mettre en évidence la relativité du Beau. L'hypothèse est que le Beau est défini par rapport à des paramètres tels que l'éclairage, les conditions météorologiques, l'observateur, son vécu et ses expériences sexuelles diverses, ainsi que son taux d'alcoolémie lors desdites expériences. Le débat fut dès lors lancé et le Beau fut l'objet de nombreuses réflexions des grands penseurs de l'Histoire, et plus précisément les plus absolument laids, qui tentèrent en vain de changer le regard des autres. Voici un extrait du discours fondateur du mouvement de la relativité par leur leader, Daniel Balavoine :

« Une même personne pourra vous juger affreux par un 17 Août ensoleillé, mais rester indécise lors d'un bal masqué par une nuit sans Lune. Mais alors, pourquoi définir la beauté par rapport à un 17 Août plutôt qu'à un frais vendredi de Mars ? »

Il évoquera plus tard sa douleur en ces termes :

« J'aurais voulu être un chanteur. ».

[modifier] Interprétation physique du phénomène

   
Le Beau
Chacun serait le plus beau de tous.
   
Le Beau

Les moches ont confirmé par de nombreuses expériences (voir Mariages) qu'il existe toujours quelqu'un qui nous trouvera beau. D'autres sont plutôt d'avis qu'en réalité, c'est simplement qu'on trouvera toujours quelqu'un d'encore plus moche. Quoiqu'il en soit, Albert Einstein proposa son illustre théorie pour expliquer les phénomènes observés : il existerait une multitude d'Univers parallèles et chacun (ie : les moches) serait le plus beau de tous dans l'un de ceux-ci. Pour une meilleure présentation de la Théorie de la relativité, on utilisera la métaphore que voici :

Prenons deux jumeaux Bogdanov. Laids. Envoyons Grichka dans l'espace, avec une vitesse supérieure à celle de la lumière; ainsi nous ne pouvons plus le voir : il y a donc incertude quand à sa beauté intrinsèque. Le fait de se soustraire aux regards des autres lui permet de changer d'Univers. C'est pour cela que lorsqu'il revient, il a l'impression que tous les beaux qu'il a connus sont devenus vieux et ridés : Grichka Bogdanov est maintenant le plus beau de tous, tandis qu'Igor, resté sur Terre et poussé par le désespoir, serait devenu geek depuis déjà une paire d'années. D'autre part, l'expérience de Grichka aura changé à jamais sa vision sur le Monde, après qu'il ait constaté lors de son voyage spatial un fait incroyable : la balle de ping-pong ne tombait ni ne remontait plus. Il se serait alors écrié : « C'est beau. », atteignant ainsi la sagesse.

[modifier] Pour aller plus loin

La vérité serait donc que les moches détiennent le secret de la sagesse et de la beauté absolue. Et il se pourrait très bien que cela soit tenu jalousement secret par chacun d'entre eux. Pour en avoir le cœur net, il suffit de pousser un moche quelconque dans ses derniers retranchements. Pour Désencyclopédie, nous en avons fait l'expérience :

« Sale moche.
_ ...
_ Sale moche.
_ Haaaaaarg nous détenons le secret de la sagesse et de la beauté absolue, nous !!! »

Erreur, la vérité a éclaté au grand jour.

« Sale moche. »
Qu'avez-vous pensé de l'article "Le Beau" ?
 
19
 
7
 
14
 
4
 
6
 
12
 

Ce sondage a été créé le avril 29, 2007 04:42 et 62 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia